La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Volet AVC Chef de projet : F Woimant Copil 09/02/2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Volet AVC Chef de projet : F Woimant Copil 09/02/2012."— Transcription de la présentation:

1 Volet AVC Chef de projet : F Woimant Copil 09/02/2012

2 2 Contexte : Pathologie aux conséquences importantes en santé publique Une pathologie fréquente - LAVC touche > personnes en France (BEH C de Peretti – F Woimant) personnes avec séquelles, près de la moitié a des difficultés pour au moins une ADL - Environ le nombre de nouveaux cas chaque année.. - Le vieillissement est un facteur important de survenue des AVC - Le risque de mortalité par AVC est majoré pour des populations ou des personnes défavorisées matériellement ou socialement. Une pathologie sévère - 3 ème cause de mortalité pour les hommes - 1 ère cause de mortalité pour les femmes - 2 ème cause de déclin cognitif - 1 ère cause de handicap acquis de ladulte Une pathologie coûteuse - 1 patient en ALD pour AVC : / an (14 % de plus que ALD Alzheimer) - Tous remboursements ALD – AVC : millions (34 % de plus que Alzheimer)

3 3 Contexte : Pathologie aux conséquences importantes en santé publique Une pathologie accessible à la prévention et aux traitements : - LAVC est accessible à la prévention - Traitement par des équipes spécialisées et coordonnées : »lefficacité des filières de prise en charge en terme de réduction de mortalité et de handicap a été largement démontrée. - Traitement urgent : »Plus la prise en charge est précoce, meilleur est le pronostic (thrombolyse des infarctus cérébraux)

4 4 Les textes Loi de 2004 relative à la politique de santé publique : objectif n° 72 « réduire la fréquence et la sévérité des séquelles fonctionnelles associées aux AVC » Circulaire DHOS/DGS/DGAS du 3 novembre 2003 relative à la prise en charge des AVC ; Circulaire DHOS/O4/2007 du 22 mars 2007 relative à la place des unités neuro-vasculaires ; Rapport sur la prévention et la prise en charge des AVC juin Plan dactions national AVC

5 5 Orientations nationales - Guide méthodologique pour lélaboration du SROS PRS (DGOS) Des enjeux de transversalité pour améliorer le parcours de soins Lapproche transversale du SROS permet dorganiser le parcours de soins en intra-établissement, mais également avec la ville et le médico-social. Les thèmes priorisés : - les pathologies du vieillissement dont la maladie dAlzheimer ; - les maladies chroniques ; - laccident vasculaire cérébral. Fiche 1-9 : AVC - améliorer laccès aux soins - améliorer lefficience - articulation avec la prévention et le médicosocial

6 6 4. Domicile ou Institution nalisation Réinsertion – Prévention 4. Domicile ou Institution nalisation Réinsertion – Prévention 3. Hospitalisation 2. Alerte Urgences GP : appel du Alerte Urgences GP : appel du 15 UNV Domicile SSR SLD EHPAD MAS - FAM Trajectoire Urgences sans neurologie ROR HAD de rééducation et réinsertion Animateurs de filières AVC Retour expérience / Optimisation filière / Formation Une filière qui touche tous les secteurs, prévention, ambulatoire, hospitalier et médico-social TELE NEURO 1.Prévention Grand Public : Reconnaissance des symptômes Lutte contre les facteurs de risque vasculaire 1.Prévention Grand Public : Reconnaissance des symptômes Lutte contre les facteurs de risque vasculaire 15

7 7 Bilan régional

8 8 Evolution de la prise en charge des AVC en IdF Augmentation importante de loffre de soins - UNV -5 UNV (toutes dans Paris intramuros ) en UNV (dont 12 hors Paris ) en SSR pour affections neurologiques -28 établissements en autorisés en 2011

9 9 Actions entreprises ou en cours pour améliorer coordination entre étapes ROR _ Trajectoire _ TELENEURO Expérimentation dun dispositif dHAD de réadaptation et de réinsertion Recrutement danimateurs de filières AVC, - dont léchelle dintervention est le territoire de santé. - Leur mission : contribuer à lamélioration du parcours de santé de qualité des personnes victimes dAVC. Suivi PMSI - depuis 2005 des séjours hospitaliers en MCO pour AVC ou AIT - depuis 2009 possibilité de chainage des séjours AVC entre MCO et SSR

10 10 4. Domicile ou Institution nalisation Réinsertion – Prévention 4. Domicile ou Institution nalisation Réinsertion – Prévention 3. Hospitalisation 2. Alerte Urgences GP : appel du Alerte Urgences GP : appel du 15 UNV Domicile SSR SLD EHPAD MAS - FAM Trajectoire Urgences sans neurologie ROR HAD de rééducation et réinsertion Animateurs de filières AVC Retour expérience / Optimisation filière / Formation Une filière qui touche tous les secteurs, prévention, ambulatoire, hospitalier et médico-social TELE NEURO 1.Prévention Grand Public : Reconnaissance des symptômes Lutte contre les facteurs de risque vasculaire 1.Prévention Grand Public : Reconnaissance des symptômes Lutte contre les facteurs de risque vasculaire 15

11 11 Unités neuro-vasculaires (UNV) Ile-de-France © 2011 – DOSMS-ARS Ile-de-France tous droits réservés ESPIC Etablissement public Cours deau AP-HP Privé lucratif Reconnaissance prévue

12 12 Evolution de la prise en charge des AVC en IdF Augmentation du nombre de patients pris en charge dans des filières spécialisées - 32 % en % en 2010 Réduction des inégalités dadmission liées à lâge - Age moyen-patients AVC - IDF : 70 ans - Age moyen des patients admis en UNV : -63 ans en ,7 ans en 2010 Persiste une inégalité en fonction des départements

13 13 Données Chainage PMSI CS – SSR er semestre patients hospitalisés en MCO : AVC ou AIT, - dont 55% dans des établissements avec UNV Concernant les 6431 patients avec AVC - taux de transfert en SSR : -22% pour les Et avec UNV -23% pour les Et sans UNV, - taux dadmission en RF -7% pour les Et avec UNV -4.6% pour les Et sans UNV

14 14 BEH 2010 : 49-50

15 15 SSR pour affections neurologiques Une enquête 2010 jour donné, effectuée dans 45 services de rééducation neurologique dIdF (taux réponses 94 %) montre que - 18 % des lits de MPR sont occupés par des patients hospitalisés > 120 j (soit 251 patients) - Age médian : 52 ans (de 11 à 87); 2H/1F - DMS : 345 j au jour de lenquête (max : 665 j ) - AVC : 49 %; Affect moelle : 26 %, Trauma crânien : 13 % - Mode sortie envisagée -Domicile/HDJ/ HAD : 58 %DMS : 255 j -MAS/FAM15 %DMS : 582 j -EHPAD : 9 %DMS : 236 j -EVC EPR 2 %DMS : 981 j -Indéterminé : 11 % DMS : 492 j

16 16 Hébergement ENQUETE SEMAINE DONNEE -MAS – FAM MAS et FAM prenant en charge des pathologies neurologiques de ladulte - 24 FAM : taux de réponses : 50 % - 53 MAS : taux de réponses : 32 % Patients présents la semaine du 30/08/10 au 05/09/10 Liste dattente au 05/09/10

17 17 Enquête MAS FAM Liste attente FAM - N = 68 - Age moyen : 37 ans - Délai moyen date demande admission et enquête: 5 ans - 31 % sont en étab. de soins MAS - N = 95 - Age moyen : 40 ans - Délai moyen date demande admission et enquête: 2,4 ans - 56 % sont en étabs de soins Résidents FAM - N = Age moyen : 41 ans - Délai moyen date dadmission et enquête : 11 ans MAS - N = Age moyen : 39 ans - Délai moyen date dadmission et enquête : 11 ans

18 18 Enjeux pour la région

19 19 Enjeux pour la région : Améliorer la transversalité de la filière entre les secteur ambulatoire, hospitalier et médicosocial Réduire les inégalités de prise en charge des AVC, la mortalité et le handicap post AVC, Améliorer lefficience des prises en charge Améliorer la prise en charge des AVC sévères Améliorer la prévention et linformation

20 20 Enjeux pour la région : Améliorer la transversalité de la filière entre les secteur ambulatoire, hospitalier et médicosocial Réduire les inégalités de prise en charge des AVC, la mortalité et le handicap post AVC Améliorer la qualité et lefficience des prises en charge Améliorer la prise en charge des AVC sévères Améliorer la prévention et linformation

21 21 Réduire les inégalités de prise en charge des AVC, la mortalité et le handicap post AVC, en augmentant le nombre de patients pris en charge par des professionnels formés dans les filières AVC promouvoir les actions de sensibilisation du grand public (facteurs de risque vasculaire, symptômes de lAVC) ; augmenter le nombre de patients admis en UNV : - les orientations possibles à débattre en tenant compte de la démographie des neurologues sont soit une augmentation du nombre dUNV, soit une augmentation des capacités de UNV existantes ; augmenter le nombre de patients pouvant avoir accès à la rééducation, - en évaluant les possibilités de développement des alternatives à lhospitalisation conventionnelle : HDJ, HAD de rééducation et réinsertion ; évaluer lopportunité daugmenter les capacités des structures médicosociales pour prendre en charge des patients cérébrolésés jeunes

22 22 Enjeux pour la région : Améliorer la transversalité de la filière entre les secteur ambulatoire, hospitalier et médicosocial Réduire les inégalités de prise en charge des AVC, la mortalité et le handicap post AVC Améliorer lefficience des prises en charge Améliorer la prise en charge des AVC sévères Améliorer la prévention et linformation

23 23 Améliorer lefficience réduisant les délais à chaque étape de la prise en charge hospitalière, - améliorer la coordination des filières dans toute leur transversalité en identifiant les points de rupture et en proposant des actions permettant daméliorer la fluidité, en lien avec les animateurs de filières. augmentant le taux de thrombolyse des infarctus cérébraux - développer TELENEURO (lien PRS télémédecine) améliorant la prise en charge au domicile et en institution - améliorer le retour au domicile en lien avec les animateurs de filières, - améliorer la coordination antre les professionnels libéraux, médicosociaux et hospitaliers, afin déviter les aggravations de handicap post AVC, les réhospitalisations inutiles et de favoriser le maintien au domicile - développer des protocoles et des procédures de prise en charge des AVC, en particulier, avec les structures médicosociales (EHPAD, MAS FAM) ; - développer des liens avec les associations de patients au sein de chaque territoire

24 24 Enjeux pour la région : Améliorer la transversalité de la filière entre les secteur ambulatoire, hospitalier et médicosocial Réduire les inégalités de prise en charge des AVC, la mortalité et le handicap post AVC Améliorer lefficience des prises en charge Améliorer la prise en charge des AVC sévères Améliorer la prévention et linformation

25 25 Améliorer la prise en charge des AVC sévères (type : locked in syndromes) qui sinscrit dans une filière différente, - le parcours de soins est rarement centré sur une UNV. - débute en réanimation - peut se poursuivre en service de rééducation post réanimation (SRPR), - puis dans les SSR neurologiques ayant les capacités à mettre en place, et à suivre les installations de domotique - et/ou en structures EVC EPR.

26 26 Enjeux pour la région : Améliorer la transversalité de la filière entre les secteur ambulatoire, hospitalier et médicosocial Réduire les inégalités de prise en charge des AVC, la mortalité et le handicap post AVC Améliorer lefficience des prises en charge Améliorer la prise en charge des AVC sévères Améliorer la prévention et linformation

27 27 Améliorer la prévention et linformation Améliorer la formation de lensemble des professionnels intervenant dans la filière ; - Professionnels hospitaliers, libéraux, secteur médicosocial Participer à la diffusion des protocoles de prise en charge des AVC Améliorer la formation des patients et des aidants Contribuer au soutien des aidants

28 28 Enjeux pour la région : Améliorer la transversalité de la filière entre les secteur ambulatoire, hospitalier et médicosocial Réduire les inégalités de prise en charge des AVC, la mortalité et le handicap post AVC Améliorer lefficience des prises en charge Améliorer la prise en charge des AVC sévères Améliorer la prévention et linformation

29 29 Lien avec autres groupes de travail Coordination avec dautres schémas : - SROS Urgences - SROS SSR - SROS neuroradiologie interventionnelle - SROS neurochirurgie - Programme régional de télémédecine - SROS ambulatoire - SROS médicosocial - HAD Articulation avec les groupes de travail PDSES pour les affections neurologiques regroupant SAMU/Urgentistes, neurologues vasculaires, neurochirurgiens, neuroradiologues interventionnels et diagnostiques

30 30 Indicateurs Indicateurs à redéfinir mais pourraient être dans la continuité des travaux antérieurs : - Pourcentage de patients en UNV, thrombolysés, - En UNV et hors UNV : -origine géographique, âge, DMS, taux de décès, pourcentage de transfert en SS spécialisés (gériatriques et neurologiques) ou non spécialisés Pourraient sajouter - un indicateur pour centre 15 : nombre dappel pour suspicion dAVC


Télécharger ppt "Volet AVC Chef de projet : F Woimant Copil 09/02/2012."

Présentations similaires


Annonces Google