La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D.Gile La fidelite en traduction1 La fidélité en traduction Quelques éléments pour la réflexion Daniel Gile

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D.Gile La fidelite en traduction1 La fidélité en traduction Quelques éléments pour la réflexion Daniel Gile"— Transcription de la présentation:

1 D.Gile La fidelite en traduction1 La fidélité en traduction Quelques éléments pour la réflexion Daniel Gile

2 D.Gile La fidelite en traduction2 PROBLEMATIQUE ON VOUS A EXPLIQUE QUE LE TRADUCTEUR DOIT SA LOYAUTE AU CLIENT, PUIS A LAUTEUR CONCRETEMENT, QUEST-CE QUE CELA VEUT DIRE ? AVEZ-VOUS UNE MARGE QUELCONQUE DANS CE QUE VOUS FAITES, OU DEVEZ-VOUS « SUIVRE LE TEXTE DE DEPART » ?

3 D.Gile La fidelite en traduction3 EXEMPLE Situation de départ : Monsieur Tartempion cherche à obtenir auprès dune association dont la langue officielle est langlais un financement pour un projet détudes sur la situation des étudiants en France. Il vient visiter luniversité Paris 3 et écrit un rapport quil vous demande de traduire vers langlais/…. afin quil puisse lenvoyer avec lensemble de son dossier à ladite association.

4 D.Gile La fidelite en traduction4 Son rapport commence ainsi: « Jai visité la Sorbonne 3 et me suis entretenu avec 200 étudiants qui y sont inscrit » (sic) Traduisez ce début de texte en anglais…

5 D.Gile La fidelite en traduction5 Avez-vous suivi mot pour mot et signe par signe le texte de départ ? Avez-vous changé quelque chose ? Pourquoi ? (Sinon, M. Tartempion sera-t-il content sil apprend quon a fait des commentaires désobligeants sur son texte ou si son projet a été refusé ?) Si vous avez changé quelque chose dans le texte, cest parce que vous êtes conscient du fait que : - on vous demande une prestation qui sert un certain but - vous acceptez de le servir, au moins dans certaines limites - vous naidez pas à atteindre le but si vous ne changez rien - en opérant de petits changements locaux, vous ne changez pas linformation que lauteur souhaite transmettre

6 D.Gile La fidelite en traduction6 Autre cas : M. Tartempion est combattu par un autre membre de lassociation, qui pense que M. Tartempion nest pas sérieux et que lui donner de largent serait du gaspillage. Cest ce monsieur qui vous demande de traduire le texte de Tartempion pour convaincre les décideurs dans lassociation quil ne faut pas lui accorder cet argent. Dans ce cas, ferez-vous les mêmes changements/commentaires ? Pourquoi ?

7 D.Gile La fidelite en traduction7 POUR AGIR, VOUS AVIEZ (DES RESSOURCES) Des connaissances linguistiques Des connaissances thématiques Une connaissance des intérêts et intentions de lauteur et du client Vous avez pris vos décisions sur cette base Peut-on aller plus loin dans lanalyse de la situation du traducteur ?

8 D.Gile La fidelite en traduction8 Paris: 50 km

9 D.Gile La fidelite en traduction9 Réplication Paris 50 km (1)Fifty kilometres to Paris. (2)Still fifty kilometres to go. (3)Well be in Paris in fifty kilometres. (4)Fifty kilometres longer. (5)Well be there in fifty kilometres. (6)Paris is fifty kilometres from here.

10 D.Gile La fidelite en traduction10 Clinton Bush ? Who will be the next US President? Who will succeed Bush as the next President? Who will win the next Presidential elections? kurinton, bushu, sono tsugi wa?,, ? jiki beikokudaitouryou wa dare deshou

11 D.Gile La fidelite en traduction11 DIFFERENCES INTER-SUJETS POURQUOI ? - « Style » personnel ? - Variabilité aléatoire ? - Traces de phrases ou mots entendus ou lus juste avant lénonciation ? ….

12 D.Gile La fidelite en traduction12 MAIS LE MESSAGE EST TOUJOURS LA Si je vous demande de ré-exprimer lidée (une deuxième fois) : - Certaines de vos secondes énonciations seront différentes des premières (Pour changer, pour améliorer, sans que vous soyez conscients dune raison…) Certains dentre vous ne se rendront probablement pas compte que votre deuxième énoncé diffère du premier… et certains croiront peut-être que le deuxième énoncé diffère du premier alors que ce nest pas le cas…

13 D.Gile La fidelite en traduction13 Réplication Trois Rivières 40 km 1a. 40 km avant Trois-Rivières. 1b. Trois-Rivières est à 40 km. 2a. Encore 40 km avant darriver à T-R. 2b. Encore 40 km avant T-R. 3a. Encore 40 km avant darriver. 3b. Il reste encore 40 km avant darriver. 4a. On arrive à Trois-Rivières dans 40 kilomètres. 4b. On arrive à Trois-Rivières dans 40 kilomètres. 5a. Encore 40 km et on arrive à Trois-Rivières. 5b. not available 6a. Il reste 40 km avant darriver à Trois-Rivières. 6b. Il ne reste plus que 40 km avant larrivée. 7a. Le panneau indique quil y a 40 km à parcourir avant darriver à Trois-Rivières. 7b. Le panneau indique quil y a 40 km à parcourir pour arriver à Trois-Rivières. 8a. Trois-Rivières est à 40 km. 8b. Trois-Rivières se trouve à 40 km de route. 9a. Trois-Rivières est à 40 km. 9b. Il nous reste 40 km. 10a. Trois-Rivières est dans 40 kilomètres. 10b. Trois-Rivières est dans 40 kilomètres. 11a. Trois-Rivières dans 40 km. 11b. Trois-Rivières dans 40 km. 12a. Il reste 40 km pour arriver à Trois-Rivières. 12b. Ça na pas de bon sens ! On est toujours à 40 km de Trois-Rivières. English 13a. Another 40 to go. 13b. Still 40 to go. Portuguese 14a. Trois-Rivières a 40 km. 14b. Faltam 40 km para Trois-Rivières. (2)

14 D.Gile La fidelite en traduction14 Sur quoi portait le referendum dimanche dernier ? 1/1. Le référendum de dimanche dernier se portait sur le quinquennat 1/2. Le référendum, qui a eu lieu le dimanche 24 septembre se portait sur la question du quinquennat 2/1. Le referendum portait sur le quinquénat - pour ou contre le quinquénat 2/2. Il y a une semaine, il fallait voter pour ou contre le quinquénat 3/1. Quinquennat ou septennat pour les présidentielles? 3/2. Septennat ou quinquennat pour les présidentielles 4/1. Le quinquennat 4/2. Le quinquennat 5/1. Le réferendum portait sur la réduction du mandat du président de la République (de 7 à 5 ans) 5/2. Le réferendum portait sur la réduction du mandat présidentiel (de 7 à 5 ans) 6/1. Le référendum portait sur la réduction de la durée du mandat présidentiel. S'il faut adopter le quinquennat ou conserver le septennat 6/2. Le référendum portait sur la réduction de la durée du mandat présidentiel. S'il faut adopter le quinquennat ou conserver le septennat 7/1. Référendum sur le quinquennat 7/2. Référendum portait sur le quinquennat.

15 D.Gile La fidelite en traduction15 « Votre deuxième énoncé était-il identique au premier ? Sinon, pourquoi ? » Réplication referendum : 26 paires valides Différences dans 16 (60%) 5 des 16 auteurs ayant écrit des énoncés différents pensaient quils étaient identiques…. Et 1 énonciateur qui avait écrit des énoncés identiques pensait quils étaient différents

16 D.Gile La fidelite en traduction16 COMMENT INTERPRETER CELA ? 1. Dans vie quotidienne Plus dune manière dexprimer la même idée 2. Enonciateurs ne maîtrisent pas Nécessairement à 100% les mots et structures quils emploient spontanément lors de lénonciation, et même ceux quils emploient après une certaine réflexion 3. On ne peut donc pas affirmer quen traduction, en ne suivant pas exactement la structure et les mots dun texte, on nest pas fidèle aux choix de lauteur

17 D.Gile La fidelite en traduction17 OBSERVATIONS SUR LES DIFFERENCES ENTRE LES ENONCES - Dans certains cas, Le Message est IMPLICITE (non explicité) - Certains énoncés contiennent des éléments qui ne font pas dapport informationnel pertinent - Nous parlerons dINFORMATIONS SECONDAIRES (qui ne font pas partie du Message)

18 D.Gile La fidelite en traduction18 INFORMATIONS SECONDAIRES : INFORMATIONS DENCADREMENT (AIDENT A COMPRENDRE MESSAGE EN LE « CADRANT » POUR LE DESTINATAIRE) INFORMATIONS INDUITES PAR LES CONTRAINTES LINGUISTIQUES ET CULTURELLES (LANGUE ET CULTURE DEXPRESSION RENDENT OBLIGATOIRES OU PRIVILEGIENT FORTEMENT CERTAINES INFORMATIONS) INFORMATION PERSONNELLES (AUTRES INFORMATIONS HORS-MESSAGE)

19 D.Gile La fidelite en traduction19 EXEMPLES INFOS SECONDAIRES IE …[le referendum] qui a eu lieu le dimanche 24 septembre… Dans le schéma au tableau, la quasi-totalité des éléments, qui permettent dinterpréter les chiffres sur le panneau IICLC Paris est à 50 km (Paris est une entité singulière, la distance est actuellement de 50 km) En langue des signes, indications sur déplacement (direction, vitesse) Titres, niveau de politesse… IP Fautes dorthographe, qui indiquent le manque de soins apporté par lénonciateur à son énoncé ou sa faible maîtrise de la langue Accent régional…

20 D.Gile La fidelite en traduction20 Politique en matière de fidélité : le Message Le Message est par définition La partie que lénonciateur cherche à transmettre au destinataire Dans une optique de fidélité aux intentions et aux intérêts de lénonciateur il apparaît naturel de le restituer Exception : lapsus évidents (mais quand normes contraires sappliquent, par exemple devant un tribunal, même les lapsus ne sont pas toujours corrigés)

21 D.Gile La fidelite en traduction21 Politique en matière de fidélité : les IE (1) IE : servent à aider destinataire à comprendre le Message Choisis délibérément ou non… Mais on peut considérer quils relèvent au moins partiellement, Du « style » de lénonciateur On est donc tenté de vouloir les restituer telles quelles Mais parfois elles ne sont pas adaptées au destinataire de la traduction Et réduisent limpact de lénoncé dans le sens voulu par lénonciateur Dans ce cas, les modifier

22 D.Gile La fidelite en traduction22 Politique en matière de fidélité : les IE (2) Dans article en français sur lAustralie : « Les agriculteurs australiens les plus riches gagnent plus de dollars australiens par mois » Une revue économique australienne sintéresse à cet article et souhaite le traduire en anglais pour ses lecteurs australiens. Le traducteur anglophone va-t-il écrire : …earn more than Australian dollars a month ? Quest-ce que la précision ajouterait ? Peut-être réduit-elle (un peu) limpact de lénoncé en attirant lattention du lecteur sur cette précision inutile…

23 D.Gile La fidelite en traduction23 Théorie de la pertinence (Relevance theory) Wilson and Sperber Nous verrons plus tard que la compréhension dun énoncé est une opération complexe. Elle fait appel à des ressources attentionnelles, et celles-ci sont limitées Dans les mécanismes de compréhension des énoncés, lhomme a tendance à investir des ressources cognitives en fonction de ce quil espère en tirer Tout information non pertinente peut être une gêne parce quelle doit être traitée sans que sa valeur soit suffisante pour le récepteur

24 D.Gile La fidelite en traduction24 Politique en matière de fidélité : les IICLC (1) Les IICLC ne sont pas choisies par lénonciateur mais sont déterminées par la langue et la culture La langue et la culture dexpression de lénonciateur diffèrent de la langue et la culture dexpression du destinataire Informations induites par langue et culture de départ diffèrent naturellement des IICLC darrivée Quand elles se rejoignent, pas de problème Quand elles diffèrent, changer est légitime, voire indispensable

25 D.Gile La fidelite en traduction25 Politique en matière de fidélité : les IICLC (2) En français : Monsieur, Madame, Mademoiselle En japonais, « san » pour les trois Conférence à Paris Annonce en début de conférence : …« Mademoiselle Garnier fera de son mieux pour assurer votre confort et votre bien-être durant votre séjour à Paris » Interprète japonais dira quoi ?

26 D.Gile La fidelite en traduction26 Politique en matière de fidélité : les IP (1) Par définition, les IP ne correspondent à aucune volonté ou intention de lénonciateur et ne sont pas induites par des règles linguistiques ou culturelles Elles peuvent plaire dans le discours original (accent que lon aime bien) Mais elles peuvent porter atteinte à lénonciateur, à ses intentions et à ses intérêts Quand elles naident pas, elles ne sont pas pertinentes et coûtent du temps et de la capacité de traitement En général, ne pas garder

27 D.Gile La fidelite en traduction27 Politique en matière de fidélité : les IP (2) Interprètes en langues des signes (ILS) ont tendance à garder IP Sur énonciateurs entendants Car les sourds « ny ont pas accès »… et pour désigner des personnes Mais ces informations sont-elles pertinentes au vu des intentions et des intérêts de lentendant qui est interprété ? Sinon, ne réduisent-ils pas limpact de ce que dit lorateur en attirant lattention sur autre chose ? Il ne sagit pas dune critique de ce que font les ILS Mais dune interrogation sur les effets

28 D.Gile La fidelite en traduction28 Politique en matière de fidélité : résumé (Si loyauté à lénonciateur et sauf normes applicables différentes) Message : En principe, garder dans TA Sauf si lapsus IE Garder si ne réduit pas sensiblement limpact de lénoncé tel que voulu par lénonciateur Autrement, changer IICLC Ne garder que si ne réduisent pas limpact Ajouter les IICL de langue/culture darrivée IP Ne pas garder (mais cas de linterprétation en langue des signes)

29 D.Gile La fidelite en traduction29 CONCRETEMENT Peut-on toujours identifier les Infos Secondaires ? Non, pas toujours, Et cest en partie pour cela que lon « sur-traduit » souvent Quand on les identifie, il est légitime de modifier en fonction de limpact voulu de lénoncé en situation Il est légitime pour le Traducteur dajouter ses propres IE et IICLC Eviter les IP du Traducteur

30 D.Gile La fidelite en traduction30 OBSERVATIONS SUPPLEMENTAIRES (1) Lénoncé nest pas une « carte » linguistique qui représente exactement chaque idée et chaque référent dans lesprit de lénonciateur Dans chaque langue et chaque culture, on dispose dun jeu de signaux que lon dispose le long dune route que lon choisit pour orienter le lecteur/auditeur vers le but Ces signaux sont utilisés de manière variable, avec plus ou moins dadresse, et sont interprétés par le destinataire Il vous appartient de choisir les meilleurs en fonction des ressources linguistiques/culturelles dont vous disposez (avec nettement moins de temps en interprétation quen traduction – contrainte chronologique)

31 D.Gile La fidelite en traduction31 OBSERVATIONS SUPPLEMENTAIRES (2) Mais si ces modifications ponctuelles et locales sont en général considérées légitimes Des modifications plus importantes (omissions de Message, modification du Message, ajouts importants) peuvent intervenir, mais soit sur instruction du Client, soit dans circonstances spéciales (cas dautocensure dans régimes politiques particuliers)

32 D.Gile La fidelite en traduction32 Références pour étude un peu plus approfondie Gile, Daniel La traduction. La comprendre, lapprendre. Paris : PUF. Chapitre III Gile, Daniel (2009). Basic Concepts and Models for Interpreter and Translator Training. Revised Edition. Amsterdam/Philadelphia: John Benjamins. Chapter 3


Télécharger ppt "D.Gile La fidelite en traduction1 La fidélité en traduction Quelques éléments pour la réflexion Daniel Gile"

Présentations similaires


Annonces Google