La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Car il ny a pas de mal à préférer le bonheur par Nicolas Sarrasin Pour apprendre à être heureux…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Car il ny a pas de mal à préférer le bonheur par Nicolas Sarrasin Pour apprendre à être heureux…"— Transcription de la présentation:

1 Car il ny a pas de mal à préférer le bonheur par Nicolas Sarrasin Pour apprendre à être heureux…

2 Notre vie contient une myriade dabsurdité que nous ne pouvons changer. Lêtre humain possède de grandes forces mais aussi des limites qui le rendent malheureux. Cest ce que nous avons la possibilité de changer. La genèse du projet

3 Les connaissances actuelles en psychologie: on comprend beaucoup mieux le cerveau que plusieurs le pensent. Ce que jai voulu faire dans mon livre : utiliser ces connaissances pour améliorer notre sort. La psychologie aujourdhui

4 « Les hommes meurent et ne sont pas heureux » (Albert Camus, 1944) Nous sommes toujours en quête du bonheur (à ce que je sache)… Beaucoup de personnes ne se considèrent pas heureuses: face à elles-mêmes, en couple, au travail, etc. Le bonheur: une simple mode ?

5 Notion millénaire. On parle sans se questionner sur sa définition. On réfère habituellement à lextase et à la joie. Malheureusement, une grande joie de longue durée est impossible. Le bonheur: une quête humaine

6 Des malheurs évités le bonheur se compose. Le bonheur varie dune personne à lautre (expériences, valeurs, objectifs, etc.) Bien-être moins intense mais de longue durée. Élaborer pour soi-même un contexte de vie agréable et constructif. Promouvoir une identité équilibrée: connaissance de soi et réalisation de soi. Ma définition du bonheur:

7 Nos limites psychologiques: les distorsions cognitives Quels malheurs pouvons-nous éviter ?

8 Des croyances irréalistes qui suscitent des émotions et des pensées négatives qui nous rendent malheureux. Que sont les distorsions cognitives ?

9 Au cours de lévolution, notre cerveau a développé des moyens très efficaces pour nous aider à survivre. Le raisonnement, le langage, les stéréotypes, etc. Même sils sont utiles, ces processus ont des limites… Doù viennent les distorsions cognitives ?

10 Nous font conclure trop rapidement. Nous font réagir avant dêtre certains de ce qui se passe. Nous conduisent à de fausses conclusions (raisonnement). Etc. Les limites de nos processus cognitifs

11 Émotions négatives, anxiété, etc. Dépréciation de soi : manque de confiance et destime de soi. Conflits interpersonnels. Difficulté à entrer en relation avec les autres. Difficulté de se réaliser à son plein potentiel, etc. Quelles sont les conséquences des distorsions cognitives

12 La généralisation : prendre certains détails et en faire une loi universelle. Exemple de pensée irréaliste : « Je dois toujours réussir parfaitement tout ce que jentreprends. » Conséquences néfastes qui nous rendent malheureux : peur de ne pas performer, anxiété et lourdes responsabilités inutiles. Les distorsions cognitives à lœuvre 1

13 La sélection dinformations : Ne se concentrer que sur certains éléments négatifs et ignorer les éléments positifs. Exemple de pensée irréaliste : « Si je me trompe, cest une catastrophe ! » Conséquences néfastes : dépréciation de soi, stress, manque de confiance, procrastination, etc. Les distorsions cognitives à lœuvre 2

14 Donc: ces distorsions nuisent facilement à notre bien-être au quotidien…

15 Comprendre et contrôler nos distorsions cognitives! Heureusement, nous pouvons faire quelque chose!

16 Grâce au lobe frontal du cerveau : capacité dabstraction (métacognition). Même faculté impliquée dans le langage et le raisonnement. Nous permet de manipuler des informations abstraites: exemple de la faim. La remise en question

17 De comprendre, identifier et contrer nos distorsions cognitives; De prévoir et éviter les situations de crise; De contrôler nos émotions (gérer les situations de crise); Datteindre nos objectifs et de persévérer, etc. La remise en question nous permet

18 Événement éprouvant. Mise ne doute de soi et auto-critique. Processus négatifs On se suscite soi-même des émotions négatives (tristesse, agressivité contre soi, découragement, etc.) On sape sa future motivation à réaliser des objectifs, par peur déchouer. Exemple de léchec personnel

19 Identifier les distorsions cognitives à lœuvre. Remettre en question la validité des conclusions auxquelles elles nous conduisent. Se concentrer sur les aspects positifs de la situations (« Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts. », Nietzsche) Tirer des conclusions plus valides et plus constructives de la situation pour éviter le ressentiment, la tristesse, etc. La solution - 1

20 Réactions nocives : culpabilisation de lautre, agressivité, etc. Lautre devient à son tour agressif : cercle vicieux qui peut aller très loin. Difficulté à Gérer le conflit résoudre le problème entretenir une base de confiance, de respect et de réciprocité émotions extrêmes (paroles ou actes que nous pouvons regretter) Exemple du conflit de couple

21 Identifier les distorsions qui sont à lœuvre. Constater combien un comportement agressif ne peut que nuire aux deux personnes. Construire une base de confiance et de réciprocité : écouter respectueusement ce que lautre veut nous dire au lieu de lattaquer. Poser les éléments réels du problème (et non agressivité) pour le régler. La solution - 2

22 « Lhumanité serait depuis longtemps heureuse si tout le génie que les hommes mettent à réparer leurs bêtises, ils lemployaient à ne pas les commettre. » (George Bernard Shaw) Finalité pédagogique Cest en apprenant à identifier nos distorsions et à les contrôler que nous améliorerons lensemble de notre vie. Développer de véritables compétences de contrôle pour façonner notre bonheur. Petit traité antidéprime - 1

23 Le livre contient des outils: Pour apprendre à identifier et contrôler les distorsions cognitives; Pour développer nos capacités de remise en question pour améliorer chaque situation. Ressources facilitatrices : Tableaux, nombreux exemples, index; Explications progressives de manière à favoriser lapprentissage. Petit traité antidéprime - 2

24 Jai tiré personnellement profit de ces ressources, qui ont véritablement changé ma vie pour le mieux. Jespère maintenant en faire profiter le plus grand nombre possible de personnes. Conclusion


Télécharger ppt "Car il ny a pas de mal à préférer le bonheur par Nicolas Sarrasin Pour apprendre à être heureux…"

Présentations similaires


Annonces Google