La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cas clinique Homme de 44 ans, SDF amené par les pompiers pour extériorisation de sang par la bouche, toujours active à son arrivée A laccueil: TA= 133/100;

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cas clinique Homme de 44 ans, SDF amené par les pompiers pour extériorisation de sang par la bouche, toujours active à son arrivée A laccueil: TA= 133/100;"— Transcription de la présentation:

1 Cas clinique Homme de 44 ans, SDF amené par les pompiers pour extériorisation de sang par la bouche, toujours active à son arrivée A laccueil: TA= 133/100; FC= 125/min; T°= 37,7°C Sat= 99%, FR non relevée, HGT=7,3 mmol/L HémoQ= 7,7g/dl

2 Cas clinique Prise en charge au SAS Rapidement: pas de signe de choc autre que la tachycardie/conscient, orienté, non agité/extériorisation de sang d1/2 haricot toutes les 5 minutes Patient scopé Bilan complet et pretransfusionnel 2 voies dabord de gros calibre Serum physiologique: 250 cc en débit libre

3 Cas clinique 1.Interrogatoire HDM: « crache du sang(rouge) depuis cette nuit 3h du matin de façon spasmodique et régulière ; pas de malaise, pas de DT » « pas de toux, pas de frissons, pas dencombrements, pas de gêne respiratoire » « pas de de douleur abdominale, pas de vomissement alimentaire ni nausée, pas de trouble du transit, na pas regardé ses selles, pas de prise daspirine ou AINS « pas de dysphagie, pas dAEG, RAS ces derniers jours, semaines ou mois » Amené par les pompiers sur appel personnes extérieures

4 CAS CLINIQUE ATCDS Ethylisme chronique mal quantifié: Plusieurs bières et bouteilles par jour Épilepsie Problème cardiaque? SDF dans la rue Allergie:0 Traitement:0

5 2.Examen clinique a. Cardiovasculaire TA idem après 125cc de sérum phy(133/95), toujours tachycarde>100/min Pouls tous palpés, extrémités non froides Pas de signe de phlébite Pas de signe droit ou gauche

6 Cas clinique b. Neurologie Absence de confusion c. Pulmonaire Fébricule à 37.5°C Absence de toux ou dexpectoration Auscultation: pas de foyer d. Abdo Extériorisation de sang rouge, remplissant un haricot en 5 min, de mécanisme difficile: Spasmodique comme lors deffort de vomissements, puis crachats de sang Inspection cavité buccale: présence de sang, hygiène dentaire catastrophique, pas de masse observée

7 Cas clinique Inspection: Absence dictère, dangiome stellaire, de télangiectasie, dhippocratisme digital, dérythrose faciale ou palmaire, de circulation veineuse abdo collatérale Abdo non distendu Palpation/percussion/auscultation: Abdo souple indolore(en particulier en épigastre et HCD) sans défense Absence dorganomégalie Absence dOMI Flancs tympanniques BHA percus TR: méléna Pas dADP palpée

8 HYPOTHESES DIAGNOSTIQUES?

9 CAS CLINIQUE RUPTURE DE VO UGD K DIGESTIF: œsophage K ORL BK

10 CONDUITE A TENIR?

11 CAS CLINIQUE 1.Bilan biologique complet dont bilan pré- transfusionnel 2.SNG 3.Radiographie de thorax(au lit) 4.Commande de culots globulaires(urgence relative intermédiaire) 5.Mopral 40 mg IV, poursuite remplissage, 6.Appel endoscopiste avant sandostatine IV/érythromycine…

12 Cas clinique Bio Hémato Hb= 9,4g/dl; VGM= 94,8; GB= 7400/mm3; plaquettes= / mm3; TP= 66% Biochimie Na/K= 140/4,1; urée/créat= 6,1/88; Protéines= 77 g/L RA= 26 mmol/L ASAT/ALAT= 417/141 PAL/gammaGT= 102/2608 Bili totale/bili conjugée= 67(N<17)/44(N<8) Lipase= 18 UI/L(N<80)

13 Cas clinique SNG: Absence de sang Radio de thorax Apex normaux, pas de foyer Bronches épaissies Appel endoscopiste: Pas de place avant ¾ dheure. Le stabiliser dans 1 premier temps: phy/CG

14 Cas clinique Avis ORL (pour origine ORL possible): Nasofibroscopie: Pas de masse visualisée Pas de sang visualisé dans la filière laryngée Réinspection cavité buccale: Saignement gingival actif localisé entre 23 et 24 face palatine Conduite tenue: Compression par compresse locale: arrêt du saignement

15 CAS CLINIQUE Saignement gingival abondant, chez un patient SDF, entrainant une déglobulisation, obligeant une transfusion de 2 CG: -sans notion de traumatisme local -avec plaquettes et TP= 66%

16 CAS CLINIQUE HYPOTHESES DIAGNOSTIQUES?

17 CAS CLINIQUE Dosage de La vitamine C

18 CAS CLINIQUE Vitamine C= 0,8 mg/L( nle entre 5 et 15) SCORBUT

19 CAS CLINIQUE Pour linfo: Patient porteur dune hépatite B chronique réplicative

20 SCORBUT

21 Définition = carence en Vitamine C, due à un déficit dapport, (car lhomme ne la synthétise pas), découverte au XV-XVI siècle par Thomas Barrow, médecin anglais maladie des marins Apport alimentaire quotidien recommandé: 60mg/j(fruits et légumes frais) Absorbée dans lintestin grêle

22 Définition Rôle: Synthèse du collagène par hydroxylation de la proline et la lysine(fragilité capillaire en cas de carence) Facilite labsorption du fer Intervient dans la synthèse dhormones et neurotransmetteurs Rôle dans la défense immunitaire

23 Epidémiologie Pays développés: Etude dans le Val de Marnes en 1994 réalisée sur 1108 patients: Ascorbémie<2mg/L chez 5% des femmes, 12% des hommes Passe respectivement à 15 et 20% après 65 ans Sujets isolés et/ou en état de précarité Alcooliques chroniques Psychotiques et anorexiques mentaux Sd de malabsorption Maladie néoplasique Sous-alimentation artificielle…

24 Epidémiologie Pays sous-développés: Camps de réfugiés

25 Clinique Asthenie Myalgies Arthralgies Sd hémorragique Plus tardivement: Gingivorragies Perte de dents

26 Clinique Les états de déplétion(2-5mg/L) asymptomatiques(différent du scorbut) deviennent délétères sils se pérennisent Augmentation du risque: DIDM Infections Cancers Cataracte mortalité

27 biologie Non spécifique: Anemie normocytaire Hypocholestérolemié Hypoalbuminémie

28 Diagnostic Ascorbémie< 2,5 mg/L A interpréter en fonction de lexistence dun sd inflammatoire

29 Traitement scorbut 1g/j Vitamine C pendant 15 jours

30 SCORBUT Quizz

31 Pourquoi Mr T. a-t-il développé un scorbut?

32 Pourquoi Mr X a-til développé un scorbut ? il est SDF

33 Pourquoi Mr X a-til développé un scorbut ? il est SDF Mais il dit manger beaucoup dananas…

34 Pourquoi Mr X a-til développé un scorbut? il est SDF Mais il dit manger beaucoup dananas… Et pas en boîtes de conserve

35 Fait-il ses courses chez Hédiard ?

36

37 Ou à Barbès ?

38 « sous de telles conditions, la teneur en acide ascorbique des fruits est habituellement faible »

39 Lananas ne pousse pas dans les arbres…

40 Comment a-t-on découvert lintérêt des fruits frais dans la prévention du scorbut ? Maladie liée au développement de la marine au long cours. De la Renaissance à la fin du XIXe siècle, le scorbut a tué plus de marins que toutes les batailles navales et les naufrages ! Ex: Partis dAngleterre en 1740, six vaisseaux avec 931 hommes sont victimes dune épidémie de scorbut qui fauche 626 marins.

41 Comment a-t-on découvert lintérêt des fruits frais dans la prévention du scorbut? Enjeu stratégique alors que les flottes européennes se disputaient les terres nouvelles et les voies de commerce maritime.

42

43 En 1747, à bord du H.M.S. Salisbury, Lind, un chirurgien écossais entreprend lun des premiers essais cliniques prospectifs contrôlés de lhistoire de la médecine.

44 Voyant que les marins nourris aux agrumes guérissent du scorbut, Lind conclut que les citrons et les oranges sont efficaces. Mais lamirauté britannique nadopte un régime adapté quen Le scorbut se fait rare dès lors dans la marine britannique.

45

46 Structure chimique de lacide ascorbique découverte en 1927

47 QUIS SUIS-JE? Jai fait des expériences sur des objecteurs de conscience britanniques en 1940 pour savoir combien de temps un homme peut vivre sans Vit C

48 QUIS SUIS-JE? Jai fait des expériences sur des objecteurs de conscience britanniques en 1940 pour savoir combien de temps un homme peut vivre sans Vit C Jai reçu un prix Nobel (malgré tout…)

49 QUIS SUIS-JE? Jai fait des expériences des objecteurs de conscience britanniques en 1940 pour savoir combien de temps un homme peut vivre sans Vit C Jai reçu un prix Nobel (malgré tout…) Je vous ai tous traumatisés

50


Télécharger ppt "Cas clinique Homme de 44 ans, SDF amené par les pompiers pour extériorisation de sang par la bouche, toujours active à son arrivée A laccueil: TA= 133/100;"

Présentations similaires


Annonces Google