La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une banale pancréatite aigue alcoolique SÉNIOR: JEAN BAPTISTE LASCARROU.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une banale pancréatite aigue alcoolique SÉNIOR: JEAN BAPTISTE LASCARROU."— Transcription de la présentation:

1 Une banale pancréatite aigue alcoolique SÉNIOR: JEAN BAPTISTE LASCARROU

2 Conflits dintérêts Aucun conflit dintérêt.

3 ATCD Habitus Patient 60ans, 60g OH/j, retraité, tabac stop 1990 ATCD Hypertension artérielle. Obésité (1.68m, 96 kg) Hyperuricémie Accident vasculaire cérébral ischémique fin mai 2013, sans séquelle. Intoxication médicamenteuse volontaire en Syndrome dépressif sans suivi psychiatrique. Cruralgies secondaire à une hernie discale. Traitement par AINS si crise douloureuse.

4 Ttt Aspégic 75 mg, 1 le midi (prévention secondaire AVC). Acébutolol 200, 1 matin et soir. Hytacand 16/12.5, 1 cp le matin. Allopurinol 200, 1 cp le soir. Séresta 50 mg, 1 cp le soir. Ketum (kétoprofène) 100 mg : 1 cp matin et soir/10 jours si douleur (cruralgies) Pariet 10 mg : 1 cp le soir lors des prises d'AINS Alvityl, 1/j.

5 HDM Est admis le 15/09 aux urgences de Challans devant l'apparition brutale d'une douleur épigastrique dans la nuit du 14 au 15/09. L'examen clinique retrouve une douleur épigastrique avec une défense. Le bilan biologique montre : GB 10400, Hb 15 g/dl, plaquettes TP 76%, ratio TCA 0.9 Créatinine 97 µmol/l (62µmol/l en 2008) Hyperlipasémie à UI/L (9N), Bilirubinémie totale : 26µmol/l (N<17), GammaGT 3980 UI/l, Ph alc 165 UI/l (N<130), cytolyse hépatique avec ALAT à 6N et ALAT à 4N, Albuminémie 36 g/l Hyponatrémie à 124 mmol/L. Alcoolémie 1.3 g/l L'échographie abdominale ne montre pas d'obstacle sur les voies biliaires. Il est hospitalisé en hépato-gastroentérologie pendant 24 h puis transféré en unité de surveillance continue le 16/09 à 19h40 pour une tachycardie à 120/min, une hypotension à 80/40 mmHg, une fièvre et une désaturation à 82 % en air ambiant avec polypnée à 40/min. L'hypotension persiste malgré remplissage par 2 L de sérum physiologique, un traitement par noradrénaline est débuté jusqu'à 0.5 µg/kg/min. Le patient est transféré en Réanimation pour état de choc.

6 A ladmission Evaluation générale et constantes : 38°1, pression artérielle 108/76 mmHg sous noradrénaline 0.5 gamma/kg/min, fréquence cardiaque 93/min. Pas de marbrure mais extrémités fraîches. FR 34/min.

7 Quelle est votre attitude ?

8

9

10

11

12

13 Biologie Biologie : - Lactates 3.7 mmol/L. - Urée 7.6 mmol/L, créatinine 256 µmol/L. - Ph 0.22 mmol/L. - Calcémie 1.53 mmol/L. - Triglycéridémie 25.4 g/L. - TP 68 %. - ALAT < 2N. - Lipase UI/L.

14 Quelle est votre attitude ?

15

16

17

18 Mots clefs Pancréatite aigue Hypertriglycéridémie Alcool


Télécharger ppt "Une banale pancréatite aigue alcoolique SÉNIOR: JEAN BAPTISTE LASCARROU."

Présentations similaires


Annonces Google