La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prise en charge de l AIT : du domicile à lUrgence Docteur Philippe Bourel SATU-SMUR Boulogne-sur-Mer Décembre 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prise en charge de l AIT : du domicile à lUrgence Docteur Philippe Bourel SATU-SMUR Boulogne-sur-Mer Décembre 2005."— Transcription de la présentation:

1 Prise en charge de l AIT : du domicile à lUrgence Docteur Philippe Bourel SATU-SMUR Boulogne-sur-Mer Décembre 2005

2 Quelques définitions (1) : Définition classique : –déficit neurologique ou rétinien de survenue brutale –dorigine ischémique –Systématisation vasculaire cérébrale ou oculaire –symptômes régressent totalement en moins de 24 heures.

3 Quelques définitions (2) : nouvelle définition de lAIT –épisode bref de dysfonction neurologique –ischémie focale cérébrale ou rétinienne –symptômes cliniques durent typiquement moins d1 heure –Sans preuve dinfarctus aigu

4 2 attitudes pratiques : Lors de lexamen, le déficit persiste : Il sagit dun AVC et doit être managé comme tout AVC Lors de lexamen, le déficit a régressé : mettre en oeuvre dans les meilleurs délais les moyens diagnostiques et thérapeutiques détaillés ci- dessous dans le but dinitier au plus vite un traitement de prévention secondaire – Si limagerie cérébrale montre un infarctus récent dans un territoire compatible avec les signes cliniques, il sagit dun AVC ischémique régressif –Dans le cas contraire, il sagit dun AIT

5 stratégie de prise en charge de lAIT (1): AIT = urgence diagnostique et thérapeutique car : –risque de survenue dun AVC ischémique après un AIT est élevé : 2,5-5 % à 48 heures 5-10 % à 1 mois % à 1 an – il existe des traitements en prévention secondaire après un AIT (grade A).

6 stratégie de prise en charge de lAIT (2): AIT = urgence diagnostique : réaliser dans les meilleurs délais : –Imagerie médicale : Si possible : IRM avec séquence de diffusion. À défaut : scanner cérébral sans injection de produit de contraste –Bilan étiologique : écho-Doppler avec si possible Doppler transcrânien. Alternative : angio-RM couplée à lIRM ou angioscanner spiralé couplé au scanner cérébral ECG bilan biologique : hémogramme, VS, CRP, ionogramme sanguin, glycémie, créatininémie, temps de Quick, TCA

7 stratégie de prise en charge de lAIT (2): AIT = urgence thérapeutique : débuter dans les meilleurs délais un traitement par aspirine à la dose de charge de mg/j car : –risque de survenue parfois précoce dun AVC après un AIT (2,5-5 % à 48 heures) –action rapide de laspirine –efficacité en prévention secondaire après un AIT (grade A) –efficacité dans la prévention des récidives à la phase aiguë de lAVC ischémique (grade A).

8 Hospitaliser ou non ? Tout dépend de la facilité de répondre en ambulatoire aux deux critères durgence diagnostique et thérapeutique …


Télécharger ppt "Prise en charge de l AIT : du domicile à lUrgence Docteur Philippe Bourel SATU-SMUR Boulogne-sur-Mer Décembre 2005."

Présentations similaires


Annonces Google