La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SMaP Mars 2007 LA CERTIFICATION. SMaP Mars 2007 Quest ce que la certification ? Les pratiques du management de projets exigent : Des capacités dapprentissage,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SMaP Mars 2007 LA CERTIFICATION. SMaP Mars 2007 Quest ce que la certification ? Les pratiques du management de projets exigent : Des capacités dapprentissage,"— Transcription de la présentation:

1 SMaP Mars 2007 LA CERTIFICATION

2 SMaP Mars 2007 Quest ce que la certification ? Les pratiques du management de projets exigent : Des capacités dapprentissage, de communication et de décision Des connaissances de lenvironnement de lentreprise et de ses marchés ; Des savoir-faire spécifiques. Les employeurs et les employés, et les clients et les fournisseurs de ce domaine ont depuis longtemps éprouvé le besoin de faire reconnaître leurs compétences, ou de sassurer de celles de leurs interlocuteurs

3 SMaP Mars 2007 Cette reconnaissance et cette assurance passe par une certification des personnes décernée par des organismes qui doivent : -Avoir une compétence reconnue, -Apporter des garanties dimpartialité, -Etre présents partout dans le monde. La certification nest pas un examen au sens universitaire. Elle en diffère : - Principalement par une durée limitée et des recertifications périodiques - Par une orientation vers les compétences pratiques - Souvent, par l exigence dune expérience préalable dans le domaine La certification se pratique dans de nombreux domaines et à tous les niveaux : Pilotes davion, soudeurs, auditeurs, etc. Quest ce que la certification ?

4 SMaP Mars 2007 Les titulaires dun certification en retirent : La possibilité de se distinguer des autres aussi bien dans la recherche dun emploi Un moyen de saffirmer ses compétences auprès de son employeur. La possibilité de réussir ses projets en donnant confiance aux parties prenantes de ces projets. Pourquoi certifier ?

5 SMaP Mars 2007 Se faire certifier, cest accepter dêtre évalué par une tierce partie ; un référentiel dévaluation externe, hors de sa « famille dorigine » indirectement, dentrer dans la compétition et la coopération au niveau national, voire international, de toutes façons au-delà des limites de son entreprise. Un état desprit

6 SMaP Mars 2007 Faire certifier son personnel cest rationaliser le recrutement et la promotion internes passer dune formation qualifiante à une formation diplômante, bien plus motivante sobliger à pratiquer un recrutement externe sur des critères explicites sobliger à reconnaître les qualifications de ses meilleurs éléments, à ne pas craindre leur départ de ce fait Cela permet alors dêtre exigeant en termes de qualification et de formation avec lensemble du personnel Cela permet surtout de de sassurer et dassurer les clients de la qualité des prestations attendues du personnel. Pour lemployeur

7 SMaP Mars 2007 Travailler avec une entreprise qui emploie du personnel certifié cest une indication sur la qualité de la formation des personnels mis à disposition. Cela assure que, au minimum, les personnels du client et du fournisseur partageront une même culture et utiliseront les mêmes notions et les mêmes techniques. une garantie sur la qualité intrinsèque des personnels mis à disposition, et de lorganisation de leur entreprise. A ce titre, cest un élément de réduction des risques du projet. Lexigence dune certification des personnels avant toute signature de contrat est habituelle dans lingénierie anglo saxonne, spécialement dans les domaines pétroliers Pour les clients

8 SMaP Mars 2007 La notion de certification, avec les idées de validité limitée dans le temps, de prédominance de la compétence sur la connaissance, de libre concurrence entre les systèmes et sociétés de certification, est dorigine anglo-saxonne. Elle est assez opposée aux notions de diplôme à durée illimitée, reconnaissant essentiellement des connaissances, délivrés par des universités en situation de monopole. La certification a donc connu des débuts plus difficiles dans les pays latins (France, Espagne, Italie, Belgique) que dans les pays anglo-saxons, nordiques et germaniques (USA, Canada, Angleterre, Scandinavie, Allemagne, Hollande) Une certaine convergence samorce. Les nouveaux pays industriels (Japon, Inde, Chine) adoptent les modèles anglo-saxons, et les états desprit évoluent partout. Le contexte culturel

9 SMaP Mars 2007 ICEC PMI IPMA International Cost Engineering Council Project Management Institute International Project Management Association Les institutions certifiantes Ces trois institutions sont seules présentes partout dans le monde. Elles ont des profils très différents, détaillés ci après Dautres institutions ont un rôle tout aussi important, mais plus local : AIPM (Australian Institute of Project Management) PMAJ (Project Management Association of Japan) PRINCE2 (Anglais dorigine, spécialisé dans le domaine tertiaire, assez axé sur les projets informatiques)

10 SMaP Mars 2007 Deux approches : métier et management Approche métier En anglais Cost engineering en français Gestion de projet Cest la mise en œuvre de connaissances spécialisées principalement la planification opérationnelle, la coûtenance ou cost control, lestimation ou cost estimation, mais aussi la prévention des risques, la gestion des exigences, etc. Cest le domaine couvert par lICEC Approche management En anglais Project Management et en français Management de Projet Cest la mise en œuvre de compétences managériales spécialisées dans la conduite des projets, cest-à-dire dans un contexte limité dans le temps du projet. Cest le domaine couvert par lIPMA et le PMI Les approches

11 SMaP Mars 2007 La SMaP propose les deux approches métier et management. Approche métier La SMaP délivre des certifications de spécialité reconnues par lICEC : Planification Coûtenance Estimation Chacune composée de 2UV : LUV de spécialité Une UV de connaissances générales. Approche management La SMaP est adhérente à l IPMA. Elle en délivre les certifications : 4 Niveaux : D : Assistant de projet C : B : A : L approche SMaP

12 SMaP Mars 2007 RISQUESETC. LES CERTIFICATIONS SMaP IPMA A * (A) ICEC PLANNING (C) ICEC COÛTENANCE (C) ICEC ESTIMATION (C) Connaissances Générales = QCM IPMA D (D) Sur QCM PMI Pmp (C) PRINCE2 Practitionner (C) IPMA D * (C) Certification de connaissance du processus : On sait de quoi lon parle. Aucune expérience nest exigée Certification de connaissance en gestion : On sait maîtriser une technique Certification de compétence en management : On sait maîtriser un projet IPMA B * (A) IPMA C * (B) * Indique que lexamen peut donner lieu à un diagnostic détaillé par candidat : Assessment Center. ( A>B>C>D ) Niveau de prix. Test sous forme datelier dune journée menée par 3 assesseurs Soutenance de mémoire devant 3 assesseurs Expérience requise de projets complexes Expérience requise de projets importants Expérience requise de petits projets Expérience du domaine requise pour la certification, mais ce nest pas un préalable à lexamen, qui consiste en un devoir de synthèse écrit sur un cas réaliste. Pas doral. Hors SMaP OralCalcul*Dossier * Dispense si titulaire des 3 spécialités ICEC

13 SMaP Mars 2007 Les Connaissances générales se testent par des QCM Les QCM sont établis conjointement par des spécialistes des QCM et des spécialistes du management de projet Les Connaissances spécialisées se testent par études de cas Les cas sont rédigés par des spécialistes du domaine, constitués en comités. Les examens sont écrits sous forme de problèmes. Ils sont corrigés par des spécialistes désignés par le comité. Les Compétences se testent par des entretiens avec des assesseurs Les compétences des candidats sont jugées par des assesseurs certifiés et entrainés. Les entretiens portent sur des documents préparés à lavance par le candidat (Niveau D), sur une mise en situation (Niveau C), sur un mémoire (Niveaux B et A). Sous réserve daccord des candidats et de demande préalable de leur entreprise, le bilan de compétence des candidats et les compléments de formation à prévoir sont communicables à lentreprise qui les présente. PRINCIPES : Connaissances et Compétences

14 SMaP Mars 2007 Interne à la SMaP entre les certifications ICEC et IPMA : Les niveaux de base (Niveau D / Connaissances générales) se composent : -Dun examen écrit sur QCM, commun ICEC IPMA -Pour lIPMA Niveau D uniquement : -Un examen écrit de calculs de planning et coûtenance -Un dossier personnel de simulation de projet -Un oral devant deux assesseurs Un candidat à lIPMA niveau D ayant une certification ICEC na donc pas à repasser les QCM du niveau D, et inversement pour le module connaissances générales. Un candidat ayant les 3 spécialités ICEC na pas à passer lexamen de calcul IPMA. Externe à la SMaP Les candidats en possession dune certification PMP du PMI ou dune certification Practitionner de Prince2 ont fait la preuve de connaissances générales vérifiées par des QCM. La SMaP leur donne donc léquivalence de lécrit du niveau D et du module Connaissance générales. Ils peuvent passer directement loral du niveau D où leur compétence pourra alors être éprouvée par des assesseurs. Ils peuvent aussi passer les épreuves de spécialité de lICEC où leur maîtrise des techniques spécialisées pourra être éprouvée dans un examen écrit classique (pas de QCM) portant sur un cas réaliste corrigé par un spécialiste. Equivalences et communautés

15 SMaP Mars 2007 Certification SMaP les gens Référentiels Gilles Caupin IPMA Niveau D Jean Claude Brocker EADS Directeur de la certification Jean Louis Muller CEGOS IPMA Niveaux C B A Philippe Lebigot EDF, Président SMaP

16 SMaP Mars 2007 Certification SMaP les gens Coûtenance : Daniel Antoine Technip Planification : Philippe Rocher Université dAngers Connaissances générales : Patrick Bourdichon Opteam Estimation : Gilles Turré PSA

17 SMaP Mars 2007 Conditions déligibilité et diplôme Comment se déroulent les épreuves Comment se préparer Comment sinscrire Calendrier Renouvellement Tarifs EN PRATIQUE

18 SMaP Mars 2007 ICEC -Aucune condition préalable pour passer les épreuves -Pas dordre imposé entre les épreuves -Un certificat de succès sanctionne la réussite aux épreuves -Pour obtenir la certification de spécialité, une preuve dexercice de 1 an minimum dans le monde du management de projet est requis, ainsi que le certificat de succès à lépreuve de spécialité et à lépreuve de connaissances générales. IPMA NIVEAU D : Aucune condition dexercice. La certification est donnée en cas de succès à lépreuve écrite (connaissances générales) et à lépreuve orale. NIVEAU C : Condition dexercice de la responsabilité dun petit projet ou dune partie dun grand projet. NIVEAU B : Conditions dexercice de la responsabilité dun grand projet NIVEAU A : Idem, mais dun projet complexe (caractère multi culturel, ou international, ou avec de nombreuses parties prenantes) Toutes les certifications ont une validité de 5 ans Tous les nouveaux certifiés sont membres associés de la SMaP pour un an. Tous les certificats de succès obtenus auprès de lAFITEP sont reconnus. Conditions déligibilité aux certifications et diplômes

19 SMaP Mars 2007 Connaissances Générales QCM de 80 Questions à traiter en 3 heures Référentiel : Norme X Planning, Estimation, Coûtenance Deux cas indépendants à traiter en 3 heures + 1 QCM de 20 Questions à traiter en 1 Heure Comment se déroulent les épreuves ICEC

20 SMaP Mars / Module Connaissances Générales Voir ICEC 2/ Dossier Personnel Consiste en létablissement dun dossier de projet fictif comportant tous les documents caractéristiques de chaque phase. 3/ Entretien Entretien avec 2 assesseurs certifiés basé sur le dossier personnel. Comment se déroulent les épreuves IPMA Niveau D

21 SMaP Mars 2007 Comment se déroulent les épreuves IPMA Niveau C

22 SMaP Mars 2007 Les épreuves IPMA Niveau A et B

23 SMaP Mars 2007 Comment sinscrire 1/ INSCRIPTION DENTREPRISE Il sagit des inscriptions collectives de plusieurs membres dune même entreprise. Si le nombre dinscrits est suffisant, lexamen a lieu dans lentreprise. Inscriptions réglées au cas par cas auprès de la SMaP 2/ INSCRIPTION UNIVERSITAIRE Il sagit, pour les épreuves ICEC uniquement, des sessions organisées pour des étudiants par leurs professeurs. Inscriptions réglées au cas par cas auprès de la SMaP. 3/ INSCRIPTION INDIVIDUELLE A partir de septembre 2007 Inscriptions en ligne sur le site SMaP

24 SMaP Mars 2007 Renouvellement ICEC IPMA

25 SMaP Mars 2007 Comment se préparer ICEC IPMA

26 SMaP Mars 2007 Calendrier ICEC IPMA

27 SMaP Mars 2007 Tarifs ICEC IPMA

28 SMaP Mars 2007 ANNEXES

29 SMaP Mars 2007 AIPM (Australian Institute of Project Management) –Site : –Association Professionnelle Nationale –7.000 membres (dont 7 % hors dAustralie) IPMA (International Project Management Association) –Site : –Fédération Internationale dAssociations Professionnelles Nationales –44 Associations membres (Europe : 29 ; Asie : 10 ; Afrique : 3 ; Amérique : 2) –34 organismes nationaux de certification PMAJ (Project Management Association of Japan) –Site : –Association Professionnelle Nationale PMI (Project Management Institute) –Site : –Association Professionnelle US, membres dont 15% hors Amérique du Nord, 125 pays PRINCE2 –Site : –Méthodologie développée par OGC comme base de certification LES INSTITUTIONS

30 SMaP Mars 2007 LICEC

31 SMaP Mars 2007 LE PMI

32 SMaP Mars 2007 PMBoK Guide : –5 groupes de processus : démarrage, planification, exécution, surveillance / maîtrise, clôture –9 domaines de connaissance : intégration, périmètre, délais, coûts, qualité, ressources humaines, communication, risques, approvisionnements 3 niveaux de certification –CAPM : Certified Associate in Project Management –PMP : Project Management Professional (99% des certifiés) –PgMP : Programme Management Professional Cadre de compétences : PMCDF PMI : Référentiel et Niveaux

33 SMaP Mars 2007 PMI : Modalités de la certification

34 SMaP Mars 2007 LIPMA

35 SMaP Mars 2007 IPMA Competence Baseline (ICB3) 4 niveaux de compétence : –Level D : PM Associate –Level C : Project Manager –Level B : Senior Project Manager –Level A : Projects Director 3 catégories de compétences : –20 compétences techniques –15 compétences comportementales –11 compétences contextuelles Pour chaque compétence : –Description succincte –Processus possibles de mise en oeuvre –Compétence attendue par niveau IPMA Référentiel et Niveaux

36 SMaP Mars Technical: PM matter 15 Behavioural: Personal relationships 11 Contextual: Interaction with context IPMA Référentiel

37 SMaP Mars Project management success 1.02 Interested parties 1.03 Project requirements & objectives 1.04 Risk & opportunity 1.05 Quality 1.06 Project organisation 1.07 Teamwork 1.08 Problem resolution 1.09 Project structures 1.10 Scope & deliverables 1.11 Time & project phases 1.12 Resources 1.13 Cost & finance 1.14 Procurement & contract 1.15 Changes 1.16 Control & reports 1.17 Information & documentation 1.18 Communication 1.19 Start-up 1.20 Close-out IPMA Référentiel Technical Competences

38 SMaP Mars Leadership 2.02 Engagement & motivation 2.03 Self-control 2.04 Assertiveness 2.05 Relaxation 2.06 Openness 2.07 Creativity 2.08 Results orientation 2.09 Efficiency 2.10 Consultation 2.11 Negotiation 2.12 Conflict & crisis 2.13 Reliability 2.14 Values appreciation 2.15 Ethics IPMA Référentiel Behavioural Competences

39 SMaP Mars Project orientation 3.02 Programme orientation 3.03 Portfolio orientation 3.04 Project, programme & portfolio orientation 3.05 Permanent organisation 3.06 Business 3.07 Systems, products & technology 3.08 Personnel management 3.09 Health, security, safety & environment 3.10 Finance 3.11 Legal IPMA Référentiel Contextual Competences

40 SMaP Mars 2007 SUMMARY

41 SMaP Mars 2007 COMPARAISONS

42 SMaP Mars Total AIPMMPD : RPM : QPP : IPMALevel A : 150 Level B : Level C : Level D : PMAJPMA : 0PMR : 50PMS : PMC : PMIPgMP : 0-PMP : CAPM : Certifiés Nombre

43 SMaP Mars 2007 Comparaison PMI / IPMA


Télécharger ppt "SMaP Mars 2007 LA CERTIFICATION. SMaP Mars 2007 Quest ce que la certification ? Les pratiques du management de projets exigent : Des capacités dapprentissage,"

Présentations similaires


Annonces Google