La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RUGBY ET SECURITE. Postulat Le poids des représentations est tel quil freine la mise en place des cycles. En dautres termes, les questions liées à la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RUGBY ET SECURITE. Postulat Le poids des représentations est tel quil freine la mise en place des cycles. En dautres termes, les questions liées à la."— Transcription de la présentation:

1 RUGBY ET SECURITE

2 Postulat Le poids des représentations est tel quil freine la mise en place des cycles. En dautres termes, les questions liées à la sécurité sont un obstacle à la programmation du rugby.

3 Risques particuliers à lenseignement de lEPS et au sport scolaire ( CIRCULAIRE N° DU ) I - Les risques liés à la nature des activités et aux conditions de lenseignement de léducation physique et sportive 1. Les équipements sportifs 2. Les matériels utilisés II - Lintégration des exigences de sécurité dans les organisations pédagogiques 1. Les différences interindividuelles 2. Les contacts corporels III - Recommandations à lusage de la communauté éducative 1. Pour les enseignants dEPS, une double exigence de vigilance et dinformation. 2 La connaissance, par tous les acteurs de la communauté éducative, des conditions de mise en œuvre de lEPS

4 I. Les conditions matérielles Sassurer de la qualité du terrain (herbeux et souple) Se soucier de lenvironnement proche de laire de jeu. Adapter la tenue vestimentaire des élèves (faire retirer tous les bijoux, les lunettes si contact, baskets pour tous).

5 II) Intégration des exigences de SECURITE dans le dispositif pédagogique 2.1 Mise en place de savoirs sécuritaires en rugby Dans chaque situation mise en place, lenseignant propose des contenus en termes de capacités, connaissances et attitudes relatifs à la sécurité active (voir exemple page suivante). 2.2 Maitrise du déroulement du cours. Gestion du rapport de force Variables didactiques pour un enseignement adapté. Larbitrage au centre des préoccupations.

6 2.1 Mise en place de savoirs sécuritaires en rugby 1. Exemple de transformation visée : Passer dun contact fortuit et/ou dangereux à un contact provoqué et/ou maîtrisé. 2. Exemple dacquisitions visées prenant en compte la sécurité des élèves en rugby : ConnaissancesCapacitésAttitudes Les gestes et comportements dangereux pour soi et/ou pour les autres. Les routines de préparation à leffort : Déverrouillage articulaire, préparation au contact. Adopter une posture tonique avant un contact (sol, corps à corps) Adopter une posture préparatoire au placage (se baisser, engager lépaule) efficace et non dangereuse. Adopter une posture sécuritaire pour pousser (placement tête et dos, transmission des forces et orientation des poussées) Maîtriser des émotions liées au contact avec le sol, avec les partenaires et adversaires. Accepter de vivre des émotions Intenses (plaisir, frustration, peur) tout en gardant le contrôle de ses actes.

7 2.2 Maîtrise du déroulement du cours. Gestion du rapport de force : dans les gabarits, les niveaux de jeu et au sein de la mixité. Utilisation des variables didactiques pour un enseignement adapté : - les vitesses de déplacement - le nombre de joueurs - la taille des terrains (rapport nombre de joueurs sur largeur) - les lancements de jeu (manière dont lélève se saisit du ballon) : en avançant, en reculant, protéger par le corps de lenseignant… - le niveau dengagement (intervention sur le PB : freiner, bloquer, ceinturer, plaquer…) - la mise en place de stratégies collectives : Sopposer à plusieurs au « fort »… Larbitrage au centre de nos préoccupations : - Les règles fondamentales du rugby sont les garantes de la sécurité des joueurs - Lintervention de lenseignant comme médiateur du jeu et des conduites des joueurs - Ladulte régule lintensité des contacts dans lesprit de la règle

8 Conclusion La gestion de la sécurité dans lactivité rugby est avant tout le respect de son éthique. Cest refuser la mise en danger volontaire ou involontaire dun élève-joueur. La sécurité repose sur limplication totale des différents intervenants : lenseignant (mise en place dun cadre de pratique sécurisant), les élèves (développement des ressources et appropriation des savoirs sécuritaires), les arbitres (connaissances et gestion du respect des règles).


Télécharger ppt "RUGBY ET SECURITE. Postulat Le poids des représentations est tel quil freine la mise en place des cycles. En dautres termes, les questions liées à la."

Présentations similaires


Annonces Google