La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Physiologie cardiaque au repos et à lexercice Dr Mabrouk Bahloul Sce Réanimation CHU Habib Bourguiba Sfax.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Physiologie cardiaque au repos et à lexercice Dr Mabrouk Bahloul Sce Réanimation CHU Habib Bourguiba Sfax."— Transcription de la présentation:

1 Physiologie cardiaque au repos et à lexercice Dr Mabrouk Bahloul Sce Réanimation CHU Habib Bourguiba Sfax

2 Introduction Fibres musculaires inépuisables Stimulus électrique Le cœur = 4 cavités

3 Introduction Le cœur = moteur de lorganisme

4 Systole Diastole

5 Systole Diastole Volume Déjection

6 Systole Diastole Perfusion Co Remplissage Cq Volume Déjection

7 Systole Fréquence cardiaque Diastole Volume Déjection Perfusion Co Remplissage Cq

8 Systole Fréquence cardiaque Diastole Volume Déjection Perfusion Co Remplissage Cq X Debit Cardiaque

9 Au repos

10 Activité cardiaque au repos

11 Cerveau Q: 13 % VO2: 21 % Coronaires Q: 4 % VO2: 11 % Foie et tractus gastro-intestinal Q: 24 % VO2: 23 % Reins Q: 20 % VO2: 7 % Muscles Q: 21 % VO2: 27 %

12 A lexercice …

13 Exercice physique = stress Besoins métaboliques Consommation dO2

14

15 Nécessité dun ajustement des systèmes: Cardiovasculaire Respiratoire Hormonal

16 Qt = Fc x VES

17 Evolution de la fréquence cardiaque au cours de lexercice physique Vitesse du tapis (Km/h) Fréquence cardiaque (bpm)

18

19 Evolution du VES

20

21 FC à lexercice Systole FC au repos Diastole Perf. Co Rempl Cq Éjection Systolique

22 FC à lexercice Force de contraction Systole FC au repos Diastole Éjection Systolique Perf. Co Rempl Cq

23 FC à lexercice Force de contraction Consommation O2 Systole FC au repos Diastole Éjection Systolique Perf. Co Rempl Cq

24 FC à lexercice Force de contraction Consommation O2 Raccourcissement de la diastole Systole FC au repos Diastole Éjection Systolique Perf. Co Rempl Cq

25 FC à lexercice Force de contraction Consommation O2 Raccourcissement de la diastole Systole FC au repos Diastole Éjection Systolique Perf. Co Rempl Cq Perf. Co Rempl Cq

26 Perf. Co Rempl Cq FC à lexercice Force de contraction Consommation O2 Raccourcissement de la diastole Risque daccident Systole FC au repos Diastole Éjection Systolique Perf. Co Rempl Cq

27 Le muscle % du poids corporel Au repos, contribution aux dépenses énergétiques: 25% Au cours de leffort:la dépense énergétique peut augmenter 50 X

28 Adaptation de la distribution sanguine régionale

29

30 Evolution du débit sanguin lors de lexercice physique Wilmore et Costill, Physiologie du sport et de lexercice, 2eme Ed. De Boeck, Paris,2002.

31 Activité cardiaque à leffort

32 Conclusion Au cours de lexercice Modification cardiaques Fr Cardiaque Force de contraction Myocardique

33 Conclusion Intérêt de la surveillance de la fréquence cardiaque Lors de lexercice

34 - Jim Fixx (1984) - Flo Hyman (1986) - Pete Maravich (1988) - Hank Gathers (1990) - Reggie Lewis (1993) -Sergei Grinkov (1995) -…… Puis Le premier Mort subite du sportif Pheidippides in 490 BC. This trained runner was reported to have collapsed and died after running to Athens from Marathon with the news of the military defeat of Persia

35

36 Lhistoire de la mort subite de Marc Vivien Foe

37 Daprès le Procureur de la république Française, MVF serait décédé dune arythmie cardiaque imputée à une SOMME DEFFORTS qui sinscrit dans la durée (?). ?

38 MVF sortait dune gastro-entérite aiguë qui a pour conséquence une déshydratation aiguë et une fuite de potassium à lorigine dune hypokaliémie; Etant entendu que MVF venait de livrer 72 mn dun match de football intense Etant entendu que lassociation hypokaliémie / hypovolémie et hypoxémie est fatale pour le muscle cardiaque quil expose de façon majeure à un trouble du rythme cardiaque paroxystique (fibrillation ventriculaire, tachycardie ventriculaire ou torsade de pointe).

39 Vous Vous souvenez? Berrkhissa HEDI

40 And recently the 01/09/06 The Egyptian football, 22-year-old Al-Ahly player Mohamed Abdelwahab collapsing during practice and dying on his way to the hospital from a heart attack. Club doctor Ehab Ali told reporters that the player had never exhibited any health problems.

41 La mort subite du sportif

42 Athlète ? Vous avez dit athlète ? Entraînement : Quantité Qualité Spécialité : Endurance Explosif Symptomatologie ?

43 Introduction La mort subite est un événement dramatique, exceptionnel sur un terrain de sport. Mesures appropriées de détection des sujets à risque.

44 La mort subite est définie par lOMS comme une mort naturelle, rapide, survenant au moins dune heure après le début des premiers symptômes ou laggravation des symptômes préexistants. Mort soudaine et inopinée:temps séparant les premiers symptômes et la mort nexcède pas quelques minutes. Définition

45 NATURELLE : non traumatique, non iatrogène INATTENDUE : cœur supposé normal DANS LHEURE SUIVANT LE SYMPTOME INITIAL AU COURS ET JUSQUÀ UNE HEURE APRES LA PRATIQUE DUN SPORT Définition

46 Les sports dangereux ? Maron. JAMA.1996;276:

47 Incidence Dans la population générale, lincidence de la mort subite est évaluée à 50000/an en France. Le risque statistique de mort subite au cours de la pratique du sport est difficile à déterminer car il nexiste pas de recensement administratif de décès en fonction de lactivité pratiquée au moment de leur survenue.

48 La prévalence annuelle de la mort subite chez les athlètes est généralement évaluée à 0.5/ , ou 0,04% de la population concernée. La prévalence annuelle de la mort subite chez les athlètes est généralement évaluée à 0.5/ , ou 0,04% de la population concernée. Des affections cardiaques méconnues sous- jacentes, comme une dysplasie ventriculaire droite arythmogène, une athéromatose coronarienne ou une cardiomyopathie hypertrophique sont les causes les plus fréquentes de cette mort subite. Des affections cardiaques méconnues sous- jacentes, comme une dysplasie ventriculaire droite arythmogène, une athéromatose coronarienne ou une cardiomyopathie hypertrophique sont les causes les plus fréquentes de cette mort subite.

49 Le risque de mort subite est très faible Chez le jeune athlète (moins de 35 ans) : 1 décès pour sportifs/an. Tous âges confondus : 1 décès pour sportifs/an.

50 Les causes de la mort subite du sportif

51 Mort subite Fibrillation Ventriculaire Cardiopathie ischémique Cardiomyopathie dilatè Cardiomyopathie Hypertrophique Myocardites Channelopathie Commotio Cordis Syndrome de Wolf- Parkinson-White Valvulopathies Dopage Syndrome Brugada

52 Maron BJ, JAMA 1996;276: US: Causes of Sudden Death in Young Athletes

53 La cardiomyopathie hypertrophique

54 Cardiomyopathie hypertrophique CMH Cœur normal

55 C.M.H. 17 à 170/ aux USA 80/ en Chine Transmission familiale, autosomique, dominante, à expression variable dans 90% cas Peu symptomatiques Examen médical négatif 98% cas Deux fois plus chez les noirs que les blancs Diagnostic avec gros cœur sportif Difficulté de différencier formes malignes et formes bénignes

56 Les Symptomes Dyspnée Syncope et Presyncope Douleurs thoraciques dallure angineuse Palpitations Seul 21% des athlètes qui font une MS ont présenté des symptômes La Mort subite peut être le premier symptôme

57 ANOMALIES CONGENITALES DES CORONAIRES Peu de signes annonciateurs Oppression thoracique, syncope deffort MARON / CORRADO /2000 / 27 MS 23 anomalies CG + 4 CD 25 MS pendant sport, 2 juste après SF préalables : 4 syncopes 3 à 24 mois avant, 5 doul. thor. moins de 24 mois avant

58 MYOCARDITE Signes dappel : tachycardie persistante, Extrasystolie, troubles diffus de la repolarisation… Risque de mort subite par trouble du rythme Importance de respecter une période de convalescence pendant et après une maladie infectieuse Souvent Chlamydia pneumoniae

59 Myocardite et mort subite

60 Rupture de laorte 5 % to 7 % of sudden death in young athletes Syndrome de Marfan (autosomal dominant disorder, prevalence in US population of 1 per 10000)

61

62

63 Syndrome QT long congénital Diagnostic sur : QTc>460 ms ou QTc>440 ms avec déformation onde T ou syncope par torsade de pointe Plusieurs types de QT long Risque de mort subite par trouble du rythme à leffort; risque majoré si QTc>500 ms et LQT2&3 Traitement : béta-bloquant (réduction risque MS de 75 à 5%) et défibrillateur implantable.

64 Le syndrome de Brugada

65 COMMOTIO CORDIS Projectiles : balle de base ball, palet de hockey, karaté Fibrillation ventriculaire provoquée par impact 15 à 30 ms avant le sommet de londe T (1% du cycle cardiaque) Prévention difficile : Balles moins dures, Protection thoracique

66 Sports: Projectiles (baseball, hockey). Contact: les arts martiaux

67

68

69 Commotio cordis

70 Athérosclérose coronaire et mort subite du sportif 2,6 % des MS des jeunes athletes (USA) La majorité des cas de MS chez les athlètes de plus de 35 an Au cours des sports intenses Futterman LG, Myerburg R. Sports Med 1998;26:

71

72

73

74 En fait, lexercice physique protége contre la mort subite!

75 Le Dépistage…

76 DEPISTAGE CHEZ LES SUJETS JEUNES Visite médicale daptitude Interrogatoire : mort subite familiale Interrogatoire : signes fonctionnels Facteurs de risque personnels : tabac, chol…. Examen clinique : HTA, souffle… ECG de repos Examen annuel

77 MORT SUBITE APRES 35 ANS ATHEROME CORONAIRE > 80 % des morts subites aux USA et en Europe Fibrillation ventriculaire dans 80% des cas 6 fois plus de risque de faire un infarctus au cours dun effort sportif chez un coronarien méconnu Mais risque 100 fois supérieur chez le sédentaire Mécanisme : augm. aggrégation plaqu., spasme, rupture de plaque

78 DEPISTAGE APRES 35 ANS Recommandations de lAmerican college of sports medicine : Test deffort chez homme > 40 ans et femme > 50 ans Test deffort plus jeune si deux facteurs de risque (tabac, cholestérol, HTA, diabète) Test deffort si sujet symptomatique Test deffort si ATCD familiaux Test deffort poussé à la FC maximale et non à la FMT ++++

79 RECOMMANDATIONS AUX SPORTIFS 1) Pas de compétition ou deffort intense en cas dinfection, de fièvre ou de fatigue anormale 2) Précautions en cas datmosphère trop chaude ou trop froide ou trop humide 3) Prudence lors defforts en haute altitude 4 ) Début et fin deffort progressif 5 ) Pas deffort immédiatement après un repas 6) Ravitaillement correct lors defforts prolongés : eau, sel 7) Interrompre à temps un effort mal toléré 8 ) Pas de bain ni douche trop chaud après un effort sportif 9 ) Signaler à son médecin les symptômes dépendant des efforts : douleurs thoraciques, malaise, gêne respiratoire inhabituelle

80 Merci Merci


Télécharger ppt "Physiologie cardiaque au repos et à lexercice Dr Mabrouk Bahloul Sce Réanimation CHU Habib Bourguiba Sfax."

Présentations similaires


Annonces Google