La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contraintes en matière de sécurité et d organisation lors du transfert d un centre hyperbare Réunion d Automne MEDSUBHYP, Besançon, 14 octobre 2006 Santi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contraintes en matière de sécurité et d organisation lors du transfert d un centre hyperbare Réunion d Automne MEDSUBHYP, Besançon, 14 octobre 2006 Santi."— Transcription de la présentation:

1 Contraintes en matière de sécurité et d organisation lors du transfert d un centre hyperbare Réunion d Automne MEDSUBHYP, Besançon, 14 octobre 2006 Santi Ch., Kauert A., Camps J.F., Lapoussière J.M., CHU Nice

2 Dans le cadre des opérations préparatoires au projet Hôpital Pasteur II, permettant de passer d une structure pavillonnaire à un ensemble monobloc, il était nécessaire de délocaliser l Unité de Traitement d Oxygénothérapie Hyperbare de façon temporaire afin de permettre la destruction de l ancien hôpital au profit du nouveau.

3 Hôpital Pasteur actuel pavillonnaire

4 Nouvel Hôpital Pasteur II monobloc

5 Comex 2700, multi-chambres, 3 chambres, 2 sas, 52 m 3 Comex 2700, multi-chambres, 3 chambres, 2 sas, 52 m 3, 26 tonnes, longueur 7 m, largeur 2,7 m

6 Centrale de production d air

7 Nos objectifs Transférer l ensemble des équipements du caisson Comex et son unité de production d air, du pavillon W au pavillon G. Transférer l ensemble des équipements du caisson Comex et son unité de production d air, du pavillon W au pavillon G. Ne pas interrompre l activité. Mise à disposition d un caisson provisoire de substitution (marquage CE, conforme aux normes en vigueur) Ne pas interrompre l activité. Mise à disposition d un caisson provisoire de substitution (marquage CE, conforme aux normes en vigueur) Maintenir le même niveau de sécurité lors de la continuité des soins auprès des patients, et vis- à-vis du personnel. Maintenir le même niveau de sécurité lors de la continuité des soins auprès des patients, et vis- à-vis du personnel. Respect du calendrier prévisionnel. Respect du calendrier prévisionnel.

8 Calendrier des opérations Première réunion de concertation : février 2004 Première réunion de concertation : février 2004 Multiples réunions entre mars 2004 et septembre 2005 Multiples réunions entre mars 2004 et septembre 2005 Début des opérations de transfert : 14/11/2005 Début des opérations de transfert : 14/11/2005 Formation des personnels : /11/2005 Formation des personnels : /11/2005 Transfert d activité sur caisson de substitution : 19/11/2005 Transfert d activité sur caisson de substitution : 19/11/2005 Début démontage caisson Comex : 20/11/2005 Début démontage caisson Comex : 20/11/2005 Fin des opérations de manutention-transfert : 25/11/2005 Fin des opérations de manutention-transfert : 25/11/2005 Visite d accréditation de la DDASS et reprise de l activité hyperbare « normale » sur le pavillon G le 16/03/2006 Visite d accréditation de la DDASS et reprise de l activité hyperbare « normale » sur le pavillon G le 16/03/2006

9 Préparation organisation du transfert Multitude de réunions préalables avec les différents acteurs internes et externes au CHUN afin d assurer l organisation, la logistique et la mise en place des structures provisoires. Multitude de réunions préalables avec les différents acteurs internes et externes au CHUN afin d assurer l organisation, la logistique et la mise en place des structures provisoires. Élaboration du cahier des charges en étroite collaboration avec l ingénieur Biomédical en charge du dossier, afin de définir au mieux les besoins et d être en adéquation avec les normes en vigueur (NF EN 737-3, EN 12021) Élaboration du cahier des charges en étroite collaboration avec l ingénieur Biomédical en charge du dossier, afin de définir au mieux les besoins et d être en adéquation avec les normes en vigueur (NF EN 737-3, EN 12021) Planifier et organiser toutes les opérations pour ne pas emboliser le site (mise en place d un plan de circulation adapté). Planifier et organiser toutes les opérations pour ne pas emboliser le site (mise en place d un plan de circulation adapté).

10

11 Installation de l ensemble hyperbare de substitution provisoire Container Caisson Thérapeutique (CE) Container Caisson Thérapeutique (CE) Container centrale de production d air Container centrale de production d air Installation devant le pavillon W. Possibilité d utilisation de la logistique existante (salles de réa et de soins, secrétariat, bureaux …) Installation devant le pavillon W. Possibilité d utilisation de la logistique existante (salles de réa et de soins, secrétariat, bureaux …)

12 Containers caisson Haux + centrale d air devant le pavillon W

13 Transfert d activité sur le caisson provisoire de substitution Période (très courte) de formation technique à l utilisation du nouveau matériel. Période (très courte) de formation technique à l utilisation du nouveau matériel. Adaptation rapide demandée aux techniciens. Adaptation rapide demandée aux techniciens. Structures totalement différentes (pupitre à commandes manuelles / pupitre à commandes informatisées) Structures totalement différentes (pupitre à commandes manuelles / pupitre à commandes informatisées) Mise en place immédiate de nouvelles procédures concernant la conduite et la maintenance du caisson de substitution et de la maintenance de la centrale de production d air. Mise en place immédiate de nouvelles procédures concernant la conduite et la maintenance du caisson de substitution et de la maintenance de la centrale de production d air.

14 Pupitres de commandes

15 L activité médicale sur le caisson de substitution Sélection des patients poursuivant l OHB (on passe d une structure accueillant 12 patients à une structure prévue pour 3 patients). Sélection des patients poursuivant l OHB (on passe d une structure accueillant 12 patients à une structure prévue pour 3 patients). Sélection des nouveaux patients à accepter. Sélection des nouveaux patients à accepter. Maintien de la disponibilité d urgence. Maintien de la disponibilité d urgence. Adaptation au nouveau matériel (respirateur, aspiration, monitoring). Adaptation au nouveau matériel (respirateur, aspiration, monitoring). Adaptation à l exiguïté du caisson de prêt Adaptation à l exiguïté du caisson de prêt (vol 6,3 m 3, Diamètre 2 m). (vol 6,3 m 3, Diamètre 2 m).

16 Intérieur du caisson de substitution - Banquette fixe, collée à la paroi, pas de possibilité de « tourner » autour du patient. - Tête du patient près de la cloison sas, intubation « acrobatique ».

17 Différence de largeur de passage des entrées caisson 100 cm60cm

18 Limitation d utilisation du caisson de substitution La seule contrainte lors de la période de fonctionnement sur le caisson de prêt était liée à l étroitesse de la porte d entrée et à l exiguïté de la chambre hyperbare. La seule contrainte lors de la période de fonctionnement sur le caisson de prêt était liée à l étroitesse de la porte d entrée et à l exiguïté de la chambre hyperbare. Nous obligeant (patients et personnel) à une certaine gymnastique lors des transferts. Nous amenant à limiter l accueil des réa intubées, à un poids de 80 Kg.

19 Activité lors de la période transitoire Fonctionnement durant 113 jours Fonctionnement durant 113 jours 1012 patients, 484 séances 1012 patients, 484 séances 9 patients par jour (18/j en fonctionnement normal) et 4 séances/j en moyenne 9 patients par jour (18/j en fonctionnement normal) et 4 séances/j en moyenne ( maxi 7 séances sur 1 journée avec 17 patients). ( maxi 7 séances sur 1 journée avec 17 patients). 35 patients en urgence, 14 séances en urgence. 35 patients en urgence, 14 séances en urgence.

20 Démontage réinstallation du caisson multi-chambres sur le pavillon G Conditionnement pour le transfert. Conditionnement pour le transfert. Opérations de manutention. Opérations de manutention. Remontage de toute l installation. Remontage de toute l installation. Réépreuve hydraulique du caisson. Réépreuve hydraulique du caisson. Réépreuve des cuves, des réservoirs, des bouteilles … Réépreuve des cuves, des réservoirs, des bouteilles … Remplacement obligatoire des éléments à durée de vie limitée. Remplacement obligatoire des éléments à durée de vie limitée. Réalisation des modifications nécessaires imposées par l évolution des normes en vigueur (NF EN 737-3, EN12021). Réalisation des modifications nécessaires imposées par l évolution des normes en vigueur (NF EN 737-3, EN12021). Installation et branchement de la centrale de production d air. Installation et branchement de la centrale de production d air. Validation par l organisme de contrôle NORISKO. Validation par l organisme de contrôle NORISKO.

21 Départ du caisson multi-chambres du pavillon W vers le pavillon G

22 Arrivée au pavillon G

23 Transfert d activité du caisson provisoire Haux sur notre caisson multi-chambres Arrêt de l activité programmée durant deux jours. (Raisons logistiques) Arrêt de l activité programmée durant deux jours. (Raisons logistiques) Maintien de la prise en charge des urgences. Maintien de la prise en charge des urgences. Reprise de l activité normale avec montée en charge progressive. Reprise de l activité normale avec montée en charge progressive.

24 Implantation sur le pavillon G

25 Ces opérations de restructuration de l Unité Hyperbare ont été une véritable mise à l épreuve et ont mis en évidence une dynamique et une cohésion de toute l équipe face à cet événement. Nous avons su développer toutes les stratégies pour ne pas interrompre l activité et continuer notre mission d accueil des urgences. Cette équipe responsable a su garder logique et rigueur dans ses pratiques afin d être en parfaite adéquation avec la prise en charge des patients en terme de qualité et de sécurité.


Télécharger ppt "Contraintes en matière de sécurité et d organisation lors du transfert d un centre hyperbare Réunion d Automne MEDSUBHYP, Besançon, 14 octobre 2006 Santi."

Présentations similaires


Annonces Google