La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VIDÉO. Le mode daction général Les hallucinogènes Les Dépresseurs Les Stimulants Les boissons énergétiques LES DROGUES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VIDÉO. Le mode daction général Les hallucinogènes Les Dépresseurs Les Stimulants Les boissons énergétiques LES DROGUES."— Transcription de la présentation:

1 VIDÉO

2 Le mode daction général Les hallucinogènes Les Dépresseurs Les Stimulants Les boissons énergétiques LES DROGUES

3 Objectifs Comprendre le mécanisme général daction des drogues. Connaître les impacts à long terme de lutilisation des drogues Prendre conscience des dangers reliés à la consommation de drogues et des boissons énergétiques

4 Définitions Neurotransmetteur : Molécule agissant sur des neurones ou sur d'autres cellules Neurorécepteur : Molécules qui répondent à un signal reçu Drogue: Est une molécule qui peut activer, imiter ou bloquer laction de neurotransmetteurs Tolérance : Le corps shabitue à une substance. On doit donc augmenter la quantité de drogue ingérée pour obtenir le même effet Dépendance : Toujours besoin de la drogue pour fonctionner

5 Système nerveux central (SNC)

6 Mode daction Neurone Synapse

7 SYNAPSE DROGUE1 2 3

8

9 Cannabis

10 Historique Première utilisation décrite Il y a plus de 5000 ans par des chinois Chine Inde Moyen-Orient Afrique Bonaparte interdit à ses troupes sa consommation Vers 1840, introduit au monde occidental Vers 1910, apparait aux États-Unis Interdit en 1937 et relance dans les années 60 Mondialisation depuis 1970

11 Cannabis D-9 tétrahydrocannabinol Propriétés physicochimiques D-9-THC est un psychostimulant et un psychodépresseur D-9-THC freine l'activité de régulation du stress (système sympathique) D-9-THC se lie aux neurorécepteurs CB1 et CB2

12 Cannabis Effets biologiques Tachycardie Problèmes pulmonaires Système immunitaire Risque de cancer Système reproducteur Fœtotoxicité Effets psychologiques Dépendance Drogues fortes Dépression (suicide) Paranoïa Schizophrénie

13 Cannabis Toxicologie Demi-vie de 96h (lipophile) Libéré des graisses en cas de stress Plus dun mois pour éliminer complètement après une seule utilisation

14 Ecstasy

15 Ecstasy 3,4-méthylènedioxymethamphétamine Historique: La MDMA a été synthétisée par MERCK en 1914 Étude de sa toxicité à partir de 1950 Interdite en 1976 au Canada Pendant les années 80, utilisation récréative Après années 90, introduction dans les RAVES

16 Ecstasy Propriétés physicochimiques Effets stimulants des amphétamines (euphoriques) MDMA bloque les neurotransporteurs Déforme la perception sensorielle et celle du contact libération des neurotransmetteurs et activation des neurorécepteurs

17 Ecstasy Effets biologiques Hyperthermie (43ºC) Hyperactivité Insuffisance rénale aiguë Problèmes pulmonaires Tachycardie Effets psychologiques Psychose paranoïaques Dépression

18 Ecstasy Toxicologie Demi-vie denviron 8h Lors de décés, la dose plasmatique: 110 g/l à 1260 g/l 72% est éliminé au bout de 3 jours

19 Qui suis-je?

20 Psilocybine Historique: Sculptures de pierres mexicaines datant de plus de 500 av. J.-C. Usage rapporté par les Suédois vers le XVe siècle Sa molécule fut identifiée et isolée en 1958 par Hoffman et vendue par Sandoz

21 Psilocybine Propriétés physicochimiques La grande similitude entre la psilocybine et un régulateur des neurotransmetteurs (sérotonine) activation de messages neuronaux

22 Psilocybine Effets biologiquesEffets psychologiques Hallucinations

23 Champignons magiques

24 Psilocybine Toxicologie Durée daction: 4 à 6 heures Excrétée après 8 heures Détectable dans lurine pendant une semaine DL50 chez le rat est de 280 mg/kg

25

26 Héroïne

27 Historique: Synthétisée à partir de la morphine par Wrights en 1874 à Londres Utilisée pour ses effets sur la toux et le sommeil en 1889 Commercialisée en 1898 par Bayer Interdiction aux EU en 1920 Réapparition avec la guerre du Vietnam (1960)

28 Héroïne Propriétés physicochimiques Excitant et dépresseur du système nerveux central Bloque les récepteurs prévient et diminue la sensation de douleur Déprime le cervelet entraînant la perte de coordination des mouvements volontaires Stimule les centres de la régulation thermique hypothermie

29 Héroïne Effets biologiques Neurones déstabilisées Atteinte hormonale et immunitaire Atteinte de divers organes Atteinte osseuse Problèmes reliés aux injections Infections virales Effets psychologiques Dépendance Tolérance Souffrance Dépression

30 Héroïne Toxicologie Concentration cérébrale peut être 2X plus concentrée que celle du plasma Demi-vie de 5 à 7 min, 2h et de 24 à 27h Dose létale 0,01 mg/kg à 1,25 mg/kg Période de sevrage 8h à 12h

31

32 Amphétamines

33 Amphétamines 1-phenylpropan-2-amine Historique: Synthétisée en 1935 par un étudiant en chimie (Gordon Allès) traitement de lasthme (benzédrine) Utilisée par les pilotes allemands, américains et japonais au cours de la deuxième guerre mondiale ( )

34 Amphétamines Propriétés physicochimiques Structure des amphétamines est semblable à celle de ladrénaline Stimule Libération dun neurotransmetteur (acétylcholine) dans le cortex cérébral Permet de rester éveillé Bloque les neurotransporteurs Stimule les centres de la satiété (anorexie)

35 Amphétamines Effets biologiques Paranoïa Arythmie Problèmes pulmonaires (injections) Toxicité rénale Effets psychologiques Hallucinations (auditives) Agitation Insomnie Anorexie Dépendance Dépression (suicide)

36 Amphétamines Toxicologie Demi-vie de 12h Dose létale 1 mg/l à plus de 14 mg/l Concentre dans le foie, le muscle squelettique et le lait maternel

37 Cocaïne

38 Historique: Traces dans des momies égyptiennes âgées de plus de 3000 ans Habitude millénaire de la mastication de la feuille de coca par les indiens dAmérique Début de la purification de la cocaïne en 1860 Découverte de propriétés anesthésiques en 1884 Interdite en 1914 aux EU

39 Cocaïne Propriétés physicochimiques Bloque les neurotransporteurs Accumulation de neurotransmetteurs capables dactiver le système sympathique Diminue la sensibilité des terminaisons nerveuses, muqueuses et cutanées Imite des neurotransmetteurs Stimule les centres nerveux psychiques et sensoriels (Système nerveux central)

40 Cocaïne Effets biologiques Convulsions Infarctus du myocarde Hypertension Hémorragies cérébrales Problèmes pulmonaires Nécrose (foie, rein, poumons) Concentration supérieur chez le fœtus Effets psychologiques Dépendance

41 Cocaïne Toxicologie Demi-vie de 40 minutes Dose létale 90 mg/kg à 100 mg/kg

42 Stéroïdes anabolisants

43 Historique: Landrostérone fut isolé en 1930 par Berthold à partir de lurine humaine Testostérone fut purifié à partir de testicules de taureaux En 1940, la testostérone fut produite en laboratoire

44 Stéroïdes anabolisants Propriétés physicochimiques Effet androgène et anabolisant La testostérone agit sur la transcription de lADN Effet dinhibition de la dégradation des lipides, des glucides et des protéines lors dun stress

45 Stéroïdes anabolisants Toxicologie Dose de 10 à 30 fois supérieure aux doses thérapeutiques Certaines doses peuvent être 100 fois plus grandes Peu de décès sont à déplorer, mais des séquelles graves ou handicapantes sont courantes Demi-vie de 10 à 100 min

46 Stéroïdes anabolisants Effets biologiques Problèmes au cœur, foie, rein, prostate, système nerveux, cerveau, tendons, fibres musculaires, Homme: Atrophie testiculaires, calvitie, poitrine Femme: calvitie, pilosité, voix Adolescent: arrêt de la croissance, puberté accélérée Effets psychologiques Agressivité

47 Café

48 Historique: Probablement originaire de lÉthiopie Introduit en Europe vers les années 1600 Introduit en Amérique en 1689 Première plantation au Brésil a eu lieu en 1727

49 Café Propriétés physicochimiques Bloque le neurorécepteur de ladénosine La caféine est un stimulant du SNC et du système cardiovasculaire relâchement dadrénaline Elle agit comme un léger diurétique

50 Café Toxicologie Demi-vie de 3 à 4h Dose létale 150 à 200mg/kg de poids corporel

51 Café Effets biologiques Déséquilibre électrolytique Nausées et vomissements fréquents Irrégularité du rythme cardiaque Ostéoporose Baisse du niveau de dextérité, motricité fine (tremblements) Effets psychologiques Dépendance Migraines Symptômes de sevrage: tremblements, insomnie, humeur instable, irritabilité, agressivité

52 Quelques statistiques… BreuvageTailleQuantité de Caféine (mg) Coffee150 ml (5 oz)60 à 150 Coffee, décaf150 ml (5 oz)2 à 5 Tea150 ml (5 oz)40 à 80 Hot Cocoa150 ml (5 oz)1 à 8 Chocolate Milk225 ml2 à 7 Mountain Dew12 oz55 Diet Coca Cola12 oz45 Coca Cola12 oz64 Coca Cola Classic12 oz23 RC Cola12 oz34 Dr. Pepper12 oz61 Mello Yellow12 oz35 Pepsi Cola12 oz43 Cherry Coca-Cola8 oz23 7-Up12 oz0 Mug Root Beer12 oz0 Sprite12 oz0 Tableau 1 : Quantité de Caféine contenue dans des breuvages

53 La caféine: sa consommation Quantités maximales recommandées 90 lbs100 mg/jour 100 lbs 115 mg/jour 110 lbs 125 mg/jour 120 lbs 135 mg/jour 130 lbs 150 mg/jour 140 lbs 160 mg/jour 150 lbs 170 mg/jour 160 lbs 180 mg/jour

54 BOISSONS ÉNERGÉTIQUES

55 Boissons énergétiques Avantages et «vertus» présentés Redonne lénergie perdue Favorise létat déveil Retarde le sommeil Augmente la concentration Permet aux sportifs de mieux performer (capacité de travail, réflexes, vitesse de réaction)

56 Boissons énergétiques Ingrédients Caféine Taurine Guarana Acide pantothénique Glucuronolactone Ginko Bilboa Ginseng Inositol Vitamines B2, B3, B6, B12

57 Taurine Acide aminé Produite naturellement par le métabolisme Présente dans les aliments dorigine animale: viande, produits de la mer, œufs Stabilise les membranes cellulaires du cerveau et du cœur Propriétés antioxydantes et de détoxication (surtout de lacide lactique)

58 Guarana Pas nécessairement présente dans toutes les boissons énergisantes. Plante sud-américaine Ingrédient actif: la caféine Café concentré: teneur en caféine de 2 à 3 fois supérieure aux grains de café Mêmes effets que la caféine

59 Teneur en caféine et en sucre de certaines boissons Boisson FormatCaféineSucreCalories (ml)(mg)(g)(kcal) Cola Café Red Bull , Monster Energy Rockstar Nos

60 Teneur en caféine et en sucre de certaines boissons FORMEQUANTITÉÉQUIVALENCE Shots 25 clUne canette Gomme à mâcher3 gommesUne canette Comprimés1-2 unitésUne canette Sirop25 cl2 litres Poudre …280 mg

61 La prévention Consommer conformément aux directives de létiquette Limite de 2 canettes/jour (500 ml) pour un adulte Limite de 1 canette/jour (250 ml) pour un ado IMPORTANT : ces limites peuvent varier en fonction des marques et des formats Éviter le mélange avec lalcool Éviter de consommer si on est enceinte Éviter de consommer après une activité sportive (consommer de leau ou des boissons énergisantes de type Gatorade ou Powerade)


Télécharger ppt "VIDÉO. Le mode daction général Les hallucinogènes Les Dépresseurs Les Stimulants Les boissons énergétiques LES DROGUES."

Présentations similaires


Annonces Google