La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Source des documents iconographiques : manuel numérique Magnard CITOYENNETE ET EMPIRE A ROME (Iè-IIIè.s)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Source des documents iconographiques : manuel numérique Magnard CITOYENNETE ET EMPIRE A ROME (Iè-IIIè.s)"— Transcription de la présentation:

1 Source des documents iconographiques : manuel numérique Magnard CITOYENNETE ET EMPIRE A ROME (Iè-IIIè.s)

2 Que signifie être citoyen sous lEmpire romain ? Comment a évolué la citoyenneté romaine entre le Ier et le IIIè.s.?

3 Quelques rappels - D'après la mythologie : Rome aurait été fondée en 753 av. J.-C. par Romulus et Rémus. Romulus, qui aurait tué son frère, est le descendant de deux divinités : Mars, dieu de la guerre, et Vénus, déesse de la beauté et de l'amour. Cette ville aurait été créée car les dieux le voulaient ainsi. -D'après l'archéologie :le peuple des Etrusques, au V e siècle av. J.-C. réunissent les villages dans la plaine du Latium et créent une cité, qui est protégé par les 7 collines environnantes et par ses remparts.

4

5 Chronologie Début de la période détude Fin de la période détude

6 Comment devenir citoyen à Rome ?

7 Les différentes voies daccès -Est citoyen, lenfant légitime dont les parents sont citoyens (comme à Athènes) donc un droit lié à la naissance Cependant, comme à Athènes, les femmes nont pas de droit politiques - Mais les étrangers libres (pérégrins) ont aussi droit de cité cest-à-dire quils disposent des droits et des devoirs attachés à la citoyenneté. Qui est concerné ?. soldats avec au moins 24 ans de services dans les troupes auxiliaires de larmée romaine (troupes de peuples alliés ou soumis à Rome).magistrats des cités de droit latin mais restriction car pas daccès aux magistratures romaines (Ex : Consuls ) et au Sénat..Un étranger peut obtenir la naturalisation sur décision impériale. - Esclaves affranchis (+ ses enfants) peuvent devenir citoyen si leur maître létait.

8 (212) Source: belin manuel seconde (2010)

9

10

11

12

13

14

15 Lorsque la citoyenneté devient universelle -Il sagit dun long processus amorcé notamment par lempereur Claude en 48 (I er. s. ap. JC) qui octroie la citoyenneté complète aux notables de la Gaule leur permettant daccéder aux magistratures romaines et au Sénat. Cela fut rendu possible car les élites gauloises avaient intégré la culture romaine dans un processus de romanisation (diffusion du mode de vie romain : langue latine, dieux romains). Un véritable tournant apparaît en 212 avec lédit de Caracalla empereur à la tête de lEmpire de 211 à 217. Celui-ci permet à tous les hommes libres de lEmpire de devenir citoyen même les plus pauvres.

16

17 Quelle est la participation politique du citoyen ? -Sous lEmpire, contrairement à la période de la République, la participation citoyenne à la vie politique est très faible..Les comices, assemblées populaires, qui permettent en principe de délibérer et de voter, perdent leur fonction..Le pouvoir est réservé à lempereur mais pour tenter de maintenir la paix civile, il donne au peuple du « pain et des jeux » et il construit des édifice fastueux (ervégétisme)

18

19

20

21

22

23 -Le citoyen peut cependant manifester son opinion :. au niveau de la municipalité (échelon local). à loccasion des spectacles, des cérémonies religieuses, il peut exprimer sa satisfaction ou son mécontentement

24

25 Quels sont les droits et les devoirs du citoyen romain ? Les droits -Il peut transmettre son statut à ses enfants s'il épouse la fille d'un autre citoyen romain. -Il peut disposer de ses biens comme il lentend. -Enfin, en vertu du testamentum, il peut transmettre une partie de ses richesses à sa guise. -Il est jugé seulement devant des magistrats romains et seul le droit romain lui est appliqué, recours possible au jugement impérial. -Il est seul à porter les « trois noms », les tria nomina : le praenomen, le nomen et le cognomen. L'exemple de César, qui s'appelait Caius Julius Caesar. -Il peut être élu, même si sous l'Empire, les droits politiques) ont disparu (excepté au niveau local). -Il peut faire carrière dans larmée, ladministration, la justice, la politique par étapes en suivant le cursus honorum (voie des honneurs)

26

27 Les devoirs Les devoirs du citoyen romain sont relativement légers. -Il doit surtout avoir une attitude politique conforme aux intérêts de Rome. -Le seul devoir vraiment contraignant est le service militaire. Tout jeune homme, entre 18 et 21 ans, doit se présenter au conseil de révision, le dilectus. S'il est reconnu apte et si l'armée a besoin de lui, il devient légionnaire et doit servir pendant vingt ans. En fait, les volontaires suffisent à maintenir les effectifs. -Doit participer aux cultes notamment impériaux

28 Cependant, une inégalité en droits. Pour résumé, les citoyens romains se partagent en deux catégories : -les honestiores : magistrats municipaux, préfets, gouverneurs de province, sénateurs, grands prêtres… Ils sont riches, conseillers de lempereur. Ils disposent de privilèges juridiques, ils distribuent des bienfaits à leurs concitoyens. -les humiliores constituent la plèbe, petites gens sans capitaux. Ils sont les clients des honestiores. En échange de la protection matérielle et financière de ces derniers, ils assurent,par leur vote, la carrière publique du protecteur. Seul lempereur nest client de personne. Donc, les citoyens romains ne sont pas égaux sur le plan économique mais surtout sur celui des droits.

29

30


Télécharger ppt "Source des documents iconographiques : manuel numérique Magnard CITOYENNETE ET EMPIRE A ROME (Iè-IIIè.s)"

Présentations similaires


Annonces Google