La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février 2012 1 Intérêt de lhoméopathie dans la traumatologie du quotidien.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février 2012 1 Intérêt de lhoméopathie dans la traumatologie du quotidien."— Transcription de la présentation:

1 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Intérêt de lhoméopathie dans la traumatologie du quotidien Dossier réalisé avec la collaboration du

2 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Pourquoi prescrire des médicaments homéopathiques Efficacité Rapidité daction Absence deffets délétères connus ou attendus Association possible avec les traitements conventionnels

3 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Traumatologie du quotidien Pour sa facilité dutilisation Pour labsence de contre indication connue Pour les limites dutilisation des AINS* * Järvinen TAH, Järvinen TL, Kääriänen M, et al. Muscle injuries biology and treatment. Am J Sports Med 2005 ; 33 : Tidball JG. Inflammatory process in muscle injury and repair. Am J Physiol Regul Integr Comp Physiol 2005 ; 288 : R Pourquoi lhoméopathie en premier recours

4 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Traumatologie du quotidien Motifs de consultation Tous les traumatismes Musculaires Vasculaires Péri-articulaires Osseux

5 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Traumatologie du quotidien Tous les médicaments cités sont issus de lexpérience quotidienne des médecins qui les utilisent depuis plus de deux siècles

6 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Boîte à outils Médicament dinflammation dapparition brutale avec œdème rosé Cible : muqueuses, séreuses Sensation de brûlure, piqûre Amélioration par le froid Apis mellifica 15 CH Spécifique de tout traumatisme Cible : musculaire, tissu cellulaire, capillaires Extravasation Sensation de contusion et de courbatures Arnica montana 9 CH

7 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Boîte à outils Médicament dinflammation avec exsudation des séreuses Sensation de douleur aigüe en point fixe Amélioration par limmobilité et la pression forte et large Bryonia alba 9 CH Médicament du tissu conjonctif péri-articulaire Cibles : tendons, ligaments, aponévroses Sensation de douleur, raideur, meurtrissure, courbature Amélioration par le mouvement lent et la chaleur Rhus toxicodendron 9 CH

8 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Médicament du tissu conjonctif péri-articulaire avec électivité au périoste Cibles : périoste, tendons, ligaments, aponévroses Sensation : raideurs, courbatures, tendons trop courts Amélioration par le mouvement Ruta graveolens 5 CH Boîte à outils Médicament de la terminaison nerveuse Sensation délancement très douloureux, centripète Hypericum perforatum 15 CH

9 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Boîte à outils Médicament de los et du périoste Propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires Aide à la consolidation des fractures Symphytum officinale 5 CH Action élective sur le système veineux Contusion du tissu veineux Phénomène inflammatoire veineux Sensation dendolorissement, de meurtrissure Ecchymose au moindre contact Hamamelis 5 CH

10 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 1 Baptiste 8 ans, amené par sa maman mercredi après midi après son entraînement de foot. A reçu un coup de pied au dessus du protège tibia Présente sur la crête tibiale une zone tuméfiée ecchymotique avec une douleur exquise. Marche en boitant Examen clinique semble éliminer une fracture. Le médecin prescrit une radiographie pour valider son diagnostic En attendant, que lui donnez-vous ?

11 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 1 Arnica montana 9 CH 5 granules immédiatement et 5 granules tous les ¼ dheure pendant 1 heure, puis 1 fois par heure jusquau soir, 5 granules 4 fois / jour pendant 3 jours. ESA* Symphytum officinale 5 CH 5 granules 2 fois / jour. Ruta graveolens 5 CH 5 granules 4 fois / jour. * Espacer Selon Amélioration

12 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 2 Marine, 16 ans Trébuche au cours dun footing et « se tord le pied ». Emmenée rapidement en consultation, elle pose difficilement le pied et se plaint davoir très mal. Examen clinique : la cheville gonflée, ecchymose sous malléolaire externe. Mobilisation quasi impossible car douloureuse.

13 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 2 (suite) Limmobilité la soulage. La palpation retrouve une douleur sur le trajet des ligaments externes ainsi que de lextrémité inférieure du péroné. La radiographie révèlera un arrachement sans déplacement dun fragment osseux de lextrémité inférieure du péroné. Quelle prescription initiale ?

14 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 2 Arnica montana 9 CH 5 granules immédiatement et 5 granules tous les ¼ dheure la 1 ère heure, puis 1 fois par heure jusquau soir, 5 granules 4 fois / jour pendant 3 jours. ESA* Bryonia alba 9 CH 5 granules 4 fois / jour. Ruta graveolens 5 CH 5 granules 4 fois / jour. * Espacer Selon Amélioration

15 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 2 Symphytum officinale 5 CH 5 granules 2 fois / jour Au résultat de la radiographie sera rajouté : Elle portera une atèle dimmobilisation pendant 1 mois et débutera la kiné au bout de 5 semaines.

16 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 2 (suite) Revue au cabinet après 6 semaines, la cheville reste modérément œdémateuse mais elle se plaint surtout de la nécessité dun dérouillage après chaque période de repos. Que prescrivez-vous à présent ?

17 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 2 Rhus toxicodendron 5 CH 5 granules 2 x par jour et 5 granules avant la séance de kinésithérapie Ruta graveolens 5 CH 5 granules 2 x par jour

18 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 3 Mathieu, 15 ans Doit se faire opérer dune dent de sagesse incluse et enclavée, au cabinet du dentiste. Que peut-on lui prescrire avant et après lavulsion ?

19 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 3 Arnica montana 9 CH 1 dose juste avant lintervention Apis mellifica 15 CH AVANT LAVULSION

20 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 3 Apis mellifica 9 CH 5 granules immédiatement et 5 granules tous les ¼ dheure pendant 2h, puis toutes les 2 heures jusquau soir, 5 granules 4 fois/jour pendant 3 jours. ESA*. Hypericum perforatum 15 CH * Espacer Selon Amélioration Arnica montana 9 CH APRES LAVULSION

21 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 4 Yvonne, 82 ans A heurté langle de sa table basse de salon au niveau du mollet gauche. Insuffisance veineuse des membres inférieurs responsable de varices quelle na jamais voulu faire opérer. Se plaint dune douleur en regard de la zone de contusion qui est ecchymotique. Douleur qui descend vers la cheville le long dun trajet variqueux.

22 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 4 (suite) Examen : mollet souple. Echo doppler élimine toute thrombose superficielle ou profonde. Quelle prescription ?

23 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Cas clinique n° 4 Arnica montana 9 CH Hamamelis 5 CH 5 granules 3 fois / jour pendant 8 jours, puis 2 fois / jour au long cours, associées à des bas de contention.

24 TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février Conclusion


Télécharger ppt "TRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIENTRAUMATOLOGIEDUQUOTIDIEN Traumatologie du quotidien – février 2012 1 Intérêt de lhoméopathie dans la traumatologie du quotidien."

Présentations similaires


Annonces Google