La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jai mal à lestomac. Le patient a plus de 45 à 50 ans?Le patient a plus de 45 à 50 ans? Antécédents de maladie à lestomac?Antécédents de maladie à lestomac?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jai mal à lestomac. Le patient a plus de 45 à 50 ans?Le patient a plus de 45 à 50 ans? Antécédents de maladie à lestomac?Antécédents de maladie à lestomac?"— Transcription de la présentation:

1 Jai mal à lestomac

2 Le patient a plus de 45 à 50 ans?Le patient a plus de 45 à 50 ans? Antécédents de maladie à lestomac?Antécédents de maladie à lestomac? Prise dAINS?Prise dAINS? Indices dalarme?Indices dalarme? Facteurs de risque?Facteurs de risque?

3 Indices dalarme Douleurs nocturnesDouleurs nocturnes Symptômes danémie (faiblesse, dyspnée, pâleur…)Symptômes danémie (faiblesse, dyspnée, pâleur…) Méléna ou hématémèseMéléna ou hématémèse Perte de poids inexpliquée (>5% du poids corporel en 6 mois)Perte de poids inexpliquée (>5% du poids corporel en 6 mois) Dysphagie ou vomissements depuis plus dune semaineDysphagie ou vomissements depuis plus dune semaine

4 Facteurs de risque AlcoolismeAlcoolisme Prise dun nouveau médicamentPrise dun nouveau médicament Toxicomanie ou VIH (risque dhépatite)Toxicomanie ou VIH (risque dhépatite) Retour de voyage en pays de développementRetour de voyage en pays de développement

5 Si non à toutes ces questions Soulagement avec antiacides (ex: Maalox)?Soulagement avec antiacides (ex: Maalox)?

6 Sujet connexe: Indices dalarme pour dysphagie et dyspepsie Amaigrissement importantAmaigrissement important Contexte dalcoolismeContexte dalcoolisme > 50 ans, surtout si apparition récente des symptômes> 50 ans, surtout si apparition récente des symptômes VomissementsVomissements Hématémèse ou mélénaHématémèse ou méléna Masse abdominale palpableMasse abdominale palpable

7 Jai mal au ventre

8 Les douleurs ont moins de 6 mois?Les douleurs ont moins de 6 mois? –si > 6 mois, peu de chance que cest un problème organique Indices de gravité?Indices de gravité? Douleurs importantes et localisées?Douleurs importantes et localisées? Hernie ou masse palpable?Hernie ou masse palpable? Retard dans les règles? (*urgence)Retard dans les règles? (*urgence) Traumatisme récent? (*urgence)Traumatisme récent? (*urgence) Facteurs de risque cardiovasculaire?Facteurs de risque cardiovasculaire?

9 Indices de gravité État de choc ou signes de déshydratation(*urgence)État de choc ou signes de déshydratation(*urgence) Signes de péritonite (*urgence)Signes de péritonite (*urgence) Signes diléus ou dobstruction (*urgence)Signes diléus ou dobstruction (*urgence) Fièvre (*urgence)Fièvre (*urgence) IctèreIctère Hématémèse, méléna, rectorragiesHématémèse, méléna, rectorragies Perte de poids inexpliquéePerte de poids inexpliquée HématurieHématurie Saignement vaginal en dehors des règlesSaignement vaginal en dehors des règles Patiente enceintePatiente enceinte

10 Masses palpables Masse pulsatile et expansive (aorte)Masse pulsatile et expansive (aorte) Masse annexielleMasse annexielle Globe vésicalGlobe vésical

11 Si non à toutes ces questions Presque tous les cas sont un problème fonctionnel intestinal (colon irritable)Presque tous les cas sont un problème fonctionnel intestinal (colon irritable) Dire de re-consulter si:Dire de re-consulter si: –Nouveaux symptômes –Indices de gravité –Douleurs qui se localisent

12 Sujet connexe: Indices dalarme du colon irritable Perte de poids importante inexpliquéePerte de poids importante inexpliquée Rectorragies ou mélénaRectorragies ou méléna Signes danémieSignes danémie FièvreFièvre Symptômes nocturnesSymptômes nocturnes Antécédents familiaux de cancer gastrointestinal ou de maladie inflammatoire de lintestinAntécédents familiaux de cancer gastrointestinal ou de maladie inflammatoire de lintestin

13 Jai des nausées et vomissements

14 Les causes les plus fréquentes sont les gastroentérites, les maladies fébriles et les médicamentsLes causes les plus fréquentes sont les gastroentérites, les maladies fébriles et les médicaments

15 Jai des nausées et vomissements Symptômes depuis plus de 3 jours?Symptômes depuis plus de 3 jours? Nouveau médicament, contact avec un toxique ou abus dalcool?Nouveau médicament, contact avec un toxique ou abus dalcool? Douleur rétrosternale, antécédents ou facteurs de risque cardiovasculaire?Douleur rétrosternale, antécédents ou facteurs de risque cardiovasculaire? Grossesse connue ou soupçonnée?Grossesse connue ou soupçonnée? Indices dalarme?Indices dalarme?

16 Principaux médicaments impliqués dans les nausées et vomissements Agonistes de la dopamineAgonistes de la dopamine Analgésiques opiacésAnalgésiques opiacés DigoxineDigoxine AINSAINS ChimiothérapieChimiothérapie

17 Dans le traitement des nausées et vomissements associés à la chimiothérapie Divers médicaments antiémétiquesDivers médicaments antiémétiques Acupuncture ou acupressureAcupuncture ou acupressure

18 Toxique Appeler le centre anti-poisonAppeler le centre anti-poison

19 Indices dalarme Hématémèse ou méléna (*urgence)Hématémèse ou méléna (*urgence) Aspect fécaloïde ou autres symptômes diléus (*urgence)Aspect fécaloïde ou autres symptômes diléus (*urgence) Vomissements des aliments consommés plus de 4 heures auparavantVomissements des aliments consommés plus de 4 heures auparavant Diarrhées sévèresDiarrhées sévères Douleurs abdominales ou crampes sévères (*urgence si péritonisme)Douleurs abdominales ou crampes sévères (*urgence si péritonisme) Signes de déshydratation (*urgence)Signes de déshydratation (*urgence) Incapacité de salimenter, risque élevé de déshydratation (*urgence)Incapacité de salimenter, risque élevé de déshydratation (*urgence) État de choc (*urgence)État de choc (*urgence) Céphalées (*urgence)Céphalées (*urgence) Perte de poidsPerte de poids

20 Si non à toutes ces questions Le plus probablement une gastrite, une gastroentérite ou une intoxication alimentaire Consulter à nouveau si: –Indices dalarme ou nouveaux symptômes –Si les nausées persistent plus de 3 à 5 jours –Si les vomissements persistent plus de 24 à 48 heures

21 Sujet connexe: Indices dalarme des nausées et vomissements en grossesse Absence de prise de poidsAbsence de prise de poids Perte de poidsPerte de poids Hydratation insuffisanteHydratation insuffisante

22 Les nausées en grossesse 1er trimestre: penser hyperemesis gravidarum1er trimestre: penser hyperemesis gravidarum 3e trimestre: penser stéatose hépatique aiguë3e trimestre: penser stéatose hépatique aiguë

23 Je suis constipé

24 Norme: au moins 3 selles par semaineNorme: au moins 3 selles par semaine La normale varie de 3 selles/jour à 3 selles/ semaine

25 Je suis constipé Patient de plus de 50 ans?Patient de plus de 50 ans? Symptômes depuis moins de 3 mois?Symptômes depuis moins de 3 mois? Histoire familiale de cancer du colon?Histoire familiale de cancer du colon? Antécédent personnel de polype ou de cancer du colon?Antécédent personnel de polype ou de cancer du colon? Autres maladies: hypothyroïdie, diabète, diverticuloseAutres maladies: hypothyroïdie, diabète, diverticulose Médicaments?Médicaments? Indices dalarme?Indices dalarme?

26 Médicaments AntiacidesAntiacides AnticholinergiquesAnticholinergiques Antidépresseurs, neuroleptiques, anti-convulsivantsAntidépresseurs, neuroleptiques, anti-convulsivants DiurétiquesDiurétiques AntiparkinsoniensAntiparkinsoniens HypotenseursHypotenseurs Laxatifs en excèsLaxatifs en excès OpiacésOpiacés Fer, bismuthFer, bismuth

27 Indices dalarme Perte de poids inexpliquéePerte de poids inexpliquée FièvreFièvre Masse palpable ou ballonnement importantMasse palpable ou ballonnement important Signes danémie, fatigabilité accrueSignes danémie, fatigabilité accrue Signes docclusions intestinalesSignes docclusions intestinales DouleurDouleur Rectorragie, mélénaRectorragie, méléna

28 Si non à toutes ces questions Conseils: Augmentation de la consommation deau et de fibresAugmentation de la consommation deau et de fibres Augmentation de lexercice physiqueAugmentation de lexercice physique Laxatifs au besoinLaxatifs au besoin

29 Jai la diarrhée (condition aiguë)

30 Jai la diarrhée (aiguë) La majorité des diarrhées aiguës est spontanément résolutive et les gens ne consultent pasLa majorité des diarrhées aiguës est spontanément résolutive et les gens ne consultent pas Gastroentérite ou intoxication alimentaireGastroentérite ou intoxication alimentaire

31 Jai la diarrhée (aiguë) Depuis plus de 3 jours?Depuis plus de 3 jours? Facteurs de risque?Facteurs de risque? Douleurs localisées?Douleurs localisées? Indices dalarme?Indices dalarme?

32 Facteurs de risque Prise récente dantibiotiques (6 dernières semaine)Prise récente dantibiotiques (6 dernières semaine) Nouveau médicament ou contact avec un toxiqueNouveau médicament ou contact avec un toxique Consommation de produits conditionnés industriellementConsommation de produits conditionnés industriellement Absorption récente de champignonsAbsorption récente de champignons Voyage récent dans un pays à risqueVoyage récent dans un pays à risque Immunosuppression, homosexualitéImmunosuppression, homosexualité

33 Consommation de produits conditionnés industriellement Produits diététiques, souvent pour patients diabétiques ou au régime, pouvant contenir des agents potentiellement responsables de diarrhées aiguës: conservateurs ou édulcorants tels que du fructose, lactilol, maltilol, lisomalt, sorbitol, mannitol ou xylotol.Produits diététiques, souvent pour patients diabétiques ou au régime, pouvant contenir des agents potentiellement responsables de diarrhées aiguës: conservateurs ou édulcorants tels que du fructose, lactilol, maltilol, lisomalt, sorbitol, mannitol ou xylotol. Ces substances peuvent avoir des effets dose- dépendant qui miment un colon irritable.Ces substances peuvent avoir des effets dose- dépendant qui miment un colon irritable.

34 Diarrhées du voyageur Règle générale, survient au cours des 2 premières semaines du voyage et sestompent spontanément en 3 à 5 jours (pas de traitement spécifique)Règle générale, survient au cours des 2 premières semaines du voyage et sestompent spontanément en 3 à 5 jours (pas de traitement spécifique) Incubation plus longue pour Giardia (25 jours), amibes (2 à 4 semaines), schistosomiase (4 à 8 semaines)Incubation plus longue pour Giardia (25 jours), amibes (2 à 4 semaines), schistosomiase (4 à 8 semaines) Possibilité deffet secondaire des médicaments prophylactiques (antibiotiques, antimalarique)Possibilité deffet secondaire des médicaments prophylactiques (antibiotiques, antimalarique) Possibilité dhépatite virale (hépatite A)Possibilité dhépatite virale (hépatite A)

35 Douleurs localisées Fosse iliaque droite:Fosse iliaque droite: –Diverticulite –Colite à Yersinia (surtout chez le patient jeune) –Maladie de Crohn –Cancer colique Fosse iliaque gauche:Fosse iliaque gauche: –Diverticulite –Fausses diarrhées par impaction fécale –Colite ischémique –Cancer colique (présentation rare)

36 Indices de gravité Fièvre élevée, choc septiqueFièvre élevée, choc septique Signes de déshydratationSignes de déshydratation Confusion, atteinte de létat général (*urgence)Confusion, atteinte de létat général (*urgence) Impossibilité à salimenter (*urgence)Impossibilité à salimenter (*urgence) Sang dans les sellesSang dans les selles Perte de poidsPerte de poids Diarrhée nocturneDiarrhée nocturne OedèmeOedème

37 Si non à toutes ces questions Gastroentérite ou intoxication alimentaireGastroentérite ou intoxication alimentaire Re-consulter si :Re-consulter si : –Hydratation orale devient impossible –Symptômes persistent –Symptômes saggravent

38 Jai toujours la diarrhée (condition chronique)

39 Jai toujours la diarrhée (depuis plus de 3 à 4 semaines) 1ère partie Depuis moins de 3 mois? Patient > 50 ans?Depuis moins de 3 mois? Patient > 50 ans? Diarrhées nocturnes?Diarrhées nocturnes? Selles dures au sein de selles liquides?Selles dures au sein de selles liquides? Anamnèse dincontinence fécale?Anamnèse dincontinence fécale? Indices de gravité?Indices de gravité? Antécédents familiaux de cancer colique?Antécédents familiaux de cancer colique? Antécédents personnels de polype ou de cancer colique?Antécédents personnels de polype ou de cancer colique?

40 Jai toujours la diarrhée 2e partie Hyperthyroïdie, diabèteHyperthyroïdie, diabète Antibiotiques, nouveau médicament ou produit conditionné industriellement?Antibiotiques, nouveau médicament ou produit conditionné industriellement? Immunosuppression?Immunosuppression? Voyage récent dans un pays tropical?Voyage récent dans un pays tropical?

41 Indices de gravité Hypotension ou choc (*urgence)Hypotension ou choc (*urgence) État confusionnel (*urgence)État confusionnel (*urgence) Rectorragies ou mélénaRectorragies ou méléna Douleur abdominale importante et localiséeDouleur abdominale importante et localisée Perte de poidsPerte de poids État fébrile, arthralgies, flushÉtat fébrile, arthralgies, flush

42 Médicaments, 1ère partie Diurétiques, hypo-uricémiants, colchicine, hypolipémiantsDiurétiques, hypo-uricémiants, colchicine, hypolipémiants Digitaline, bêta-bloqueurs, quinidine, inhibiteurs calciquesDigitaline, bêta-bloqueurs, quinidine, inhibiteurs calciques Anti-mitotiques, colchicineAnti-mitotiques, colchicine AINSAINS AntihypertenseursAntihypertenseurs PotassiumPotassium Prostaglandines, anti-acides, laxatifs, inhibiteurs de la pompe à protonsProstaglandines, anti-acides, laxatifs, inhibiteurs de la pompe à protons

43 Médicaments, 2e partie Acides biliairesAcides biliaires VeinotoniquesVeinotoniques Certains antidépresseurs (lithium, anti- sérotoninergiques)Certains antidépresseurs (lithium, anti- sérotoninergiques) AnticonvulsivantsAnticonvulsivants ThéophyllineThéophylline Additifs alimentaires: sorbitol (chewing-gums), fructose (boissons gazeuses), mannitol (produits alimentaires) responsables dune diarrhée osmotique avec excès de fermentation et ballonnementAdditifs alimentaires: sorbitol (chewing-gums), fructose (boissons gazeuses), mannitol (produits alimentaires) responsables dune diarrhée osmotique avec excès de fermentation et ballonnement

44 Si non à toutes ces questions Peu de risque de problème organiquePeu de risque de problème organique

45 Jai des douleurs dans la poitrine

46 Douleurs thoraciques = problèmes fréquents et difficilesDouleurs thoraciques = problèmes fréquents et difficiles La grande majorité reste dorigine indéterminéeLa grande majorité reste dorigine indéterminée Environ 10% sont en lien avec une pathologie grave qui nécessite un diagnostic et un traitement immédiatEnviron 10% sont en lien avec une pathologie grave qui nécessite un diagnostic et un traitement immédiat Dans le doute, toujours référerDans le doute, toujours référer

47 Jai des douleurs dans la poitrine Antécédents de maladie coronarienne?Antécédents de maladie coronarienne? La douleur dure plus de quelques secondes?La douleur dure plus de quelques secondes? La douleur nest pas reproductible à la palpation ou à la mobilisation de la cage thoracique?La douleur nest pas reproductible à la palpation ou à la mobilisation de la cage thoracique? Affection respiro-dépendante?Affection respiro-dépendante? Facteurs de risque de thrombo-embolie?Facteurs de risque de thrombo-embolie? Indices de gravité?Indices de gravité?

48 Note spéciale La présence de symptômes digestifs nexclut pas un problème cardiaqueLa présence de symptômes digestifs nexclut pas un problème cardiaque La réponse aux antacides nexclut pas un problème cardiaqueLa réponse aux antacides nexclut pas un problème cardiaque Labsence de réponse à la nitroglycérine nexclut pas un problème cardiaqueLabsence de réponse à la nitroglycérine nexclut pas un problème cardiaque

49 Indices de gravité HypotensionHypotension SudationsSudations NauséesNausées DyspnéeDyspnée Asymétrie de la ventilationAsymétrie de la ventilation Signes ou symptômes de thrombose veineuse profondeSignes ou symptômes de thrombose veineuse profonde FièvreFièvre

50 Indices de gravité Hypotension (pneumothorax, infarctus, tamponnade, dissection aortique)Hypotension (pneumothorax, infarctus, tamponnade, dissection aortique) Sudations profuses (atteinte grave comme dissection, infarctus, embolie car = atteinte massive du SN sympathique)Sudations profuses (atteinte grave comme dissection, infarctus, embolie car = atteinte massive du SN sympathique) NauséesNausées DyspnéeDyspnée Asymétrie de la ventilation (pneumothorax)Asymétrie de la ventilation (pneumothorax) Signes ou symptômes de thrombose veineuse profondeSignes ou symptômes de thrombose veineuse profonde Fièvre (atteinte pleurale avec péricardite)Fièvre (atteinte pleurale avec péricardite)

51 Si non à toutes ces questions Il nest pas nécessaire de pratiquer un ECG, une radiographie du thorax ou une prise de sangIl nest pas nécessaire de pratiquer un ECG, une radiographie du thorax ou une prise de sang Probabilité de maladie coronarienne aiguë < 1%Probabilité de maladie coronarienne aiguë < 1% Diagnostic le plus probable: affection rhumatologique de la paroi thoraciqueDiagnostic le plus probable: affection rhumatologique de la paroi thoracique Penser aussi aux crises de paniquesPenser aussi aux crises de paniques Reconsulter si élément nouveauReconsulter si élément nouveau

52 Jai des palpitations

53 Définitions de palpitations: Sensation désagréable ou pénible causée par les battements cardiaques Décrit par les patients comme des battements rapides, des battements forts, des battements irréguliers, des battements qui manquent Symptôme fréquent et très anxiogène

54 Jai des palpitations Majorité des cas, elles sont bénignes, voire banalesMajorité des cas, elles sont bénignes, voire banales Parfois, signe dune pathologie grave et dangereuseParfois, signe dune pathologie grave et dangereuse Peuvent parfois être lunique symptôme dune maladie cardiaque potentiellement mortellePeuvent parfois être lunique symptôme dune maladie cardiaque potentiellement mortelle

55 Jai des palpitations Tous les cas doivent être référés pour ECG et ECG-24h Holter au besoinTous les cas doivent être référés pour ECG et ECG-24h Holter au besoin Urgence si:Urgence si: –Dyspnée –Angor –Auscultation anormale (arythmie, tachycardie)

56 Jai perdu conscience

57 Distinction entre syncope et lipothymie?Distinction entre syncope et lipothymie?

58 Syncope: –Perte de conscience brève, à début brusque, accompagnée dune perte de tonus postural, avec retour à un état de conscience normal Lipothymie: –Pré-syncope –Sensation dévanouissement imminent souvent précédée de sudations, de troubles de la vision, de louïe et du tonus musculaire

59 Ici on ne soccupera que des véritables syncopesIci on ne soccupera que des véritables syncopes Ne pas oublier de rechercher des complications ostéo-musculaires (35% de traumatismes et 6% de fractures)Ne pas oublier de rechercher des complications ostéo-musculaires (35% de traumatismes et 6% de fractures)

60 Jai perdu conscience Indices de gravité? (*urgence)Indices de gravité? (*urgence) Éléments en faveur dune crise dépilepsie?Éléments en faveur dune crise dépilepsie? Éléments en faveur dune hypotension orthostatique?Éléments en faveur dune hypotension orthostatique? Symptômes ou signes datteinte du SNC (AVC ou ICT)?Symptômes ou signes datteinte du SNC (AVC ou ICT)? Patient diabétique? (penser à hypoglycémie)Patient diabétique? (penser à hypoglycémie) Médicaments potentiellement responsables?Médicaments potentiellement responsables?

61 Indices de gravité > 55 ans (les pathologies organiques, surtout cardiaques, sont fréquentes)> 55 ans (les pathologies organiques, surtout cardiaques, sont fréquentes) Notion de maladie cardiaqueNotion de maladie cardiaque Perte de conscience à leffortPerte de conscience à leffort Dyspnée, douleurs rétro-sternales, palpitationsDyspnée, douleurs rétro-sternales, palpitations Signes cliniques dinsuffisance cardiaqueSignes cliniques dinsuffisance cardiaque

62 Éléments en faveur dune dépilepsie Antécédents dépilepsieAntécédents dépilepsie Médication anti-épileptiqueMédication anti-épileptique AmnésieAmnésie Mouvements tonico-cloniquesMouvements tonico-cloniques CyanoseCyanose Morsure de la langueMorsure de la langue Confusion post-ictaleConfusion post-ictale Perte durinePerte durine

63 Éléments en faveur dune hypotension orthostatique Lors du passage de la position couchée à la position assise ou debout, sensation vertigineuse, troubles visuels, bourdonnements doreille puis perte de connaissanceLors du passage de la position couchée à la position assise ou debout, sensation vertigineuse, troubles visuels, bourdonnements doreille puis perte de connaissance Test de Shellong: chute de la pression systolique ou diastolique dau moins 20 mmHg en orthostatisme après un décubitus dau moins 15 minutes et reproduction des symptômesTest de Shellong: chute de la pression systolique ou diastolique dau moins 20 mmHg en orthostatisme après un décubitus dau moins 15 minutes et reproduction des symptômes

64 Hypotension orthostatique Référer pour bilan:Référer pour bilan: –Anémie? –Hypovolémie par varices, diarrhées, vomissements, apport liquidien insuffisant, diurétiques, hypercalcémie? –Effet secondaire dun médicament? (antihypertenseurs surtout sympathicolytiques, antidépresseurs, neuroleptiques, sédatifs) –Dysfonction du SN autonome? (neuropathie diabétique ou alcoolique, hypotension orthostatique idiopathique du sujet âgé, autre affection neurologique plus rare)

65 Hypoglycémie du diabétique Triade diagnostique: 1.Hypoglycémie < 2,8 mmol/l 2.Symptômes: –Sensation de faim impérieuse –Asthénie –Troubles du comportement –Pâleur, sudation –Tachycardie –Perte de conscience, convulsions 3.Disparition des symptômes lors dadministration de glucose

66 Hypoglycémie du diabétique Effort physique inhabituel?Effort physique inhabituel? Insuffisance rénale ou hépatique?Insuffisance rénale ou hépatique? Apport glucosé trop faible?Apport glucosé trop faible? Absorption dalcool?Absorption dalcool?

67 Médicaments potentiellement responsables Prescription nouvellePrescription nouvelle Modification de posologieModification de posologie Interaction médicamenteuseInteraction médicamenteuse IntoxicationIntoxication Consommation de droguesConsommation de drogues

68 Médicaments et drogues fréquemment en causes, 1ère partie HypotensionHypotension –Vasodilatateurs –Inhibiteurs de lenzyme de conversion –Alpha et bêta-bloquants –Diurétiques –Phénothiazines –Dérivés nitrés –Antagonistes calciques –Alcool

69 Médicaments et drogues fréquemment en causes, 2e partie ArythmieArythmie –Phénothiazines –Antagonistes calciques –Antidépresseurs –Digitale –Quinidine et autres augmentant du QT –Cocaïne –Alcool

70 Médicaments et drogues fréquemment en causes, 3e partie Troubles métaboliquesTroubles métaboliques –Insuline –Antidiabétiques oraux –Alcool Action sur le SNCAction sur le SNC –Dépresseurs du SNC (barbituriques et benzodiazépines) –Cocaïne –Marijuana –Alcool

71 Si non à toutes ces questions Syncope bénigne:Syncope bénigne: –Syncope vasovagale –Syndrome du sinus carotidien –Syncope dorigine psychogène (par hyperventilation)

72 Jai mal au dos

73 La majorité des patients qui consultant pour une douleur dorsale ou lombo-sacrée vont évoluer vers une résolution spontanée en quelques semaines, quelles que soient les interventions thérapeutiques Tâche: R/O maladies graves ou rares

74 Jai mal au dos Indices dalarme Enfant ou âge avancéEnfant ou âge avancé Antécédent de néoplasieAntécédent de néoplasie Histoire de traumatisme récentHistoire de traumatisme récent ImmunosuppressionImmunosuppression Atteinte de létat général, perte de poidsAtteinte de létat général, perte de poids Fièvre ou infection récenteFièvre ou infection récente Prise danticoagulantsPrise danticoagulants Irradiation vers les membres inférieurs ou examen neurologique anormalIrradiation vers les membres inférieurs ou examen neurologique anormal Douleurs qui ne sont pas de type mécaniqueDouleurs qui ne sont pas de type mécanique

75 Exemples de douleurs non mécaniques PancréatitePancréatite AppendiciteAppendicite CholécystiteCholécystite Calculs rénaux, pyélonéphriteCalculs rénaux, pyélonéphrite Carcinome abdominalCarcinome abdominal Ulcère gastro-intestinalUlcère gastro-intestinal Anévrisme de laorte abdominaleAnévrisme de laorte abdominale Dissection aortiqueDissection aortique Grossesse ectopiqueGrossesse ectopique EndométrioseEndométriose

76 Si non à toutes ces questions Lombalgies ou dorsalgies communes, non spécifiquesLombalgies ou dorsalgies communes, non spécifiques

77 Jai des problèmes érectiles

78 Dysfonction érectile Problème très fréquentProblème très fréquent Environ 35% des hommes de 40 à 70 ansEnviron 35% des hommes de 40 à 70 ans

79 Jai des problèmes érectiles > 45 ans et symptômes dapparition progressive?> 45 ans et symptômes dapparition progressive? Jamais dérections nocturnes ou matinales?Jamais dérections nocturnes ou matinales? Facteurs de risque cardiovasculaire?Facteurs de risque cardiovasculaire? Alcoolisme ou tabagisme?Alcoolisme ou tabagisme? Maladies: diabète, affection neurologique, maladie débilitanteMaladies: diabète, affection neurologique, maladie débilitante Maladies locales: phimosis, maladie de PeyronieMaladies locales: phimosis, maladie de Peyronie Antécédents chirurgicaux?Antécédents chirurgicaux? Médicaments?Médicaments?

80 Antécédents chirurgicaux Cystectomie totaleCystectomie totale RTUP (rare)RTUP (rare) Prostatectomie radicaleProstatectomie radicale Urétérotomie interneUrétérotomie interne Sphinctérotomie anale interneSphinctérotomie anale interne Amputation rectale, sigmoïdectomieAmputation rectale, sigmoïdectomie SympathectomieSympathectomie Orchidectomie bilatéraleOrchidectomie bilatérale Prothèse du carrefour aortiqueProthèse du carrefour aortique

81 Médicaments Explique environ 25% des impuissancesExplique environ 25% des impuissances Hypotenseurs:Hypotenseurs: –Diurétiques (thiazides, spironolactone) –Sympathicolytiques (méthyldopa, clonidine) –Bêta-bloqueurs –Plus rarement, alpha-bloqueurs, inhibiteurs de lenzyme de conversion, vasodilatateurs, anticalciques Psychotropes:Psychotropes: –Neuroleptiques, antidépresseurs, tranquilisants, hypnotiques Antagonistes de la dopamine:Antagonistes de la dopamine: –Cimétidine, ranitidine, digoxine, dysopyramide, stéroïdes anabolisants, dihydroergotamine, indométhacine, anorexigènes, phénytoïne, allopurinol, opiacés, oestrogènes, progestatifs, atropiniques

82 Si non à toutes ces questions Trouble organique peu probableTrouble organique peu probable Évaluer côté psychologique et relationnelÉvaluer côté psychologique et relationnel Effectuer dépistage pour trouble dépressif ou anxieuxEffectuer dépistage pour trouble dépressif ou anxieux

83 Mes menstruations sont trop abondantes

84 Menstruations normales De 3 à 7 joursDe 3 à 7 jours Total de 30 à 40 ml (environ 10 à 15 tampons ou serviettes par cycle menstruel)Total de 30 à 40 ml (environ 10 à 15 tampons ou serviettes par cycle menstruel) Menstruations excessices si > 8 à 10 jours ou > 80 mlMenstruations excessices si > 8 à 10 jours ou > 80 ml

85 Menstruations anormales: Référer si Trop abondantesTrop abondantes Saignement en dehors des menstruationsSaignement en dehors des menstruations Saignement au cours de la grossesseSaignement au cours de la grossesse Saignement abondant nécessitant > 1 serviette/ heureSaignement abondant nécessitant > 1 serviette/ heure Toujours référer si reprise des menstruations à la ménopauseToujours référer si reprise des menstruations à la ménopause

86 Je nai encore jamais été menstruée

87 Aménorrhée primaire: Indices dalarme Manque de bourgeonnement mammaire à 13 ansManque de bourgeonnement mammaire à 13 ans Intervalle > 5 ans entre le début du bourgeonnement mammaire et lapparition des menstruationsIntervalle > 5 ans entre le début du bourgeonnement mammaire et lapparition des menstruations Absence de poils pubiens à 14 ans ou absence de menstruations à 16 ans en présence de tous les caractères sexuels secondairesAbsence de poils pubiens à 14 ans ou absence de menstruations à 16 ans en présence de tous les caractères sexuels secondaires Petite taille à ladolescencePetite taille à ladolescence

88 Sujet connexe: Aménorrhée secondaire Test de grossesseTest de grossesse Si test de grossesse négatif, référerSi test de grossesse négatif, référer

89 Autres sujets

90 Toujour référer lhématurie, particulièrement chez la personne âgée et si non douloureuseToujour référer lhématurie, particulièrement chez la personne âgée et si non douloureuse LABCD du mélanomeLABCD du mélanome

91 Douleur musculaire Signe dalarme = urine foncéeSigne dalarme = urine foncée

92 Autisme et trouble envahissant du développement: Indices dalarme Pas de babillage à 12 moisPas de babillage à 12 mois Pas de gestes (pointage, au revoir de la main) à 12 moisPas de gestes (pointage, au revoir de la main) à 12 mois Pas de mots à 16 moisPas de mots à 16 mois Pas de combinaisons de deux mots spontanés à 24 moisPas de combinaisons de deux mots spontanés à 24 mois Nimporte quelle pert de compétence (langage ou sociale) à tout âgeNimporte quelle pert de compétence (langage ou sociale) à tout âge

93 Santé du bébé: Indices dalarme, 1ère partie Absence dune selle de couleur verte-noire dans les premiers 36 h après la naissanceAbsence dune selle de couleur verte-noire dans les premiers 36 h après la naissance Couleur jaunâtre de la peau ou du blanc des yeuxCouleur jaunâtre de la peau ou du blanc des yeux Vomissement forcé ou plus fréquent quà lhabitude (plus quune simple régurgitation)Vomissement forcé ou plus fréquent quà lhabitude (plus quune simple régurgitation) Refus du boire pour plus de 6 à 8 hRefus du boire pour plus de 6 à 8 h Toute fièvre avant lâge de 6 semainesToute fièvre avant lâge de 6 semaines Toux persistanteToux persistante

94 Santé du bébé: Indices dalarme, 2e partie Bébé qui se plaint excessivement ou inhabituellement irritableBébé qui se plaint excessivement ou inhabituellement irritable Bébé inhabituellement léthargique ou endormiBébé inhabituellement léthargique ou endormi Changement de couleur aux lèvres ou au visageChangement de couleur aux lèvres ou au visage Bébé ayant une diarrhée sévère ou des selles inhabituellement fréquentes et liquidesBébé ayant une diarrhée sévère ou des selles inhabituellement fréquentes et liquides Bébé qui semble déshydratéBébé qui semble déshydraté Bébé qui manifeste tout symptôme inhabituelBébé qui manifeste tout symptôme inhabituel

95 Intimité professionnelle: Indices dalarme Jagis différemment avec ce patientJagis différemment avec ce patient Jai le sentiment que ce que je fais est à la limite de lacceptableJai le sentiment que ce que je fais est à la limite de lacceptable Jai le sentiment dêtre la seule personne au monde qui peut aider ce patientJai le sentiment dêtre la seule personne au monde qui peut aider ce patient Je sens le besoin de justifier mes comportementsJe sens le besoin de justifier mes comportements Période de vulnérabilité, trouble de santé mentalePériode de vulnérabilité, trouble de santé mentale

96 En terminant… Référer en labsence damélioration ou en présence daggravation dune conditionRéférer en labsence damélioration ou en présence daggravation dune condition Toute blessure qui ne guérit pas, toute enflure qui ne disparaît pasToute blessure qui ne guérit pas, toute enflure qui ne disparaît pas Des ulcérations persistantes de la peau, de la langue ou des lèvresDes ulcérations persistantes de la peau, de la langue ou des lèvres Rérérer lors datteinte importante de létat généralRérérer lors datteinte importante de létat général


Télécharger ppt "Jai mal à lestomac. Le patient a plus de 45 à 50 ans?Le patient a plus de 45 à 50 ans? Antécédents de maladie à lestomac?Antécédents de maladie à lestomac?"

Présentations similaires


Annonces Google