La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETAT DE CHOC (feuillet complémentaire). ETAT DE CHOC L'état de choc est une insuffisance circulatoire aiguë prolongée avec effondrement durable de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETAT DE CHOC (feuillet complémentaire). ETAT DE CHOC L'état de choc est une insuffisance circulatoire aiguë prolongée avec effondrement durable de la."— Transcription de la présentation:

1 ETAT DE CHOC (feuillet complémentaire)

2 ETAT DE CHOC L'état de choc est une insuffisance circulatoire aiguë prolongée avec effondrement durable de la perfusion tissulaire en oxygène : L'état de choc est une insuffisance circulatoire aiguë prolongée avec effondrement durable de la perfusion tissulaire en oxygène : - Soit par défaillance primaire de la pompe cardiaque (choc cardiogénique). - Soit par défaillance primaire de la pompe cardiaque (choc cardiogénique). - Soit par défaut du système transporteur (choc hypovolémique). - Soit par défaut du système transporteur (choc hypovolémique). - Soit par Insuffisance d'extraction périphérique en O2 (choc septique). La rapidité de diagnostic et d'intervention est un facteur pronostique : la création d'un métabolisme anaérobie favorise l'accumulation d'acide lactique. Lorsque le choc persiste, le déficit fonctionnel en OZ est suivi par des lésions cellulaires irréversibles et la mort. - Soit par Insuffisance d'extraction périphérique en O2 (choc septique). La rapidité de diagnostic et d'intervention est un facteur pronostique : la création d'un métabolisme anaérobie favorise l'accumulation d'acide lactique. Lorsque le choc persiste, le déficit fonctionnel en OZ est suivi par des lésions cellulaires irréversibles et la mort.

3 ETAT DE CHOC CHOCS HYPOVOLÉMIQUES 1.Hypovolémie vraie Hémorragie : plaie artérielle, hémorragie digestive, hémopéritoine. Déshydratation : diarrhée, vomissements, diurèse osmotique, insuffisance surrénalienne aiguë, brûlures étendues. Séquestrations liquidiennes avec 3e secteur : occlusion intestinale, pancréatite aiguë,infarctus mésentérique, crush syndrome. 2.Hypovolémie relative (vasoplégie) Choc anaphylactique : produits iodés, anesthésiques locaux, bêta-lactamines, sulfamides,venin d'hyménoptères. Toxiques : carbamates, barbituriques.

4 ETAT DE CHOC CHOCS CARDIOGÉNIQUES 1.Par altération de la fonction contractile du VG Infarctus du myocarde compliqué : - Nécrose étendue > 40 % - Complication mécanique : CIV, IM, rupture de paroi libre du VG - Trouble du rythme (TV) ou de conduction (BAV) - Nécrose étendue du V-D Myocardiopathie dilatée au stade terminal Suites de chirurgie cardiaque sous CEC Intoxication médicamenteuse : antidépresseurs tricycliques, antiarythmiques, bêta­bloquants,antimitotiques.

5 ETAT DE CHOC CHOCS CARDIOGÉNIQUES(suite) 2.Avec une fonction contractile normale Embolie pulmonaire massive Tamponnade Incompétence valvulaire aiguë : - IA massive (endocardite, dissection aorte) - IA massive (endocardite, dissection aorte) - IM massive (endocardite, rupture de cordage) - IM massive (endocardite, rupture de cordage) - Dysfonction aiguë de prothèse (thrombose, désinsertion) - Dysfonction aiguë de prothèse (thrombose, désinsertion) Trouble du rythme supra-ventriculaire ou ventriculaire rapide Bloc auriculo-ventriculaire complet Bloc auriculo-ventriculaire complet

6 ETAT DE CHOC CHOCS SEPTIOUES CHOCS SEPTIOUES Infections à bacilles Gram négatif : pyélonéphrite, cholécystite, angiocholite, péritonite,pancréatite aiguë, infections nosocomiales (urinaires ou pulmonaires). Infections à cocci Gram positif: méningococcie, cellulite, septicémie à pneumocoque,infection sur cathéter veineux (staphylocoque). Infections à bactéries anaérobies : gangrène gazeuse, septicémie post abortum, Infections fungiques : septicémie à Candida.

7 ETAT DE CHOC DIAGNOSTIC DIAGNOSTIC A - CLINIQUE A - CLINIQUE 1. Le diagnostic d'état de choc est clinique ; il associe 1. Le diagnostic d'état de choc est clinique ; il associe Hypotension artérielle (PA basse < 80 mmHg), mais : Hypotension artérielle (PA basse < 80 mmHg), mais : - La PA peut être conservée au début d'un choc hypovolémique, ou chez un patient aux antécédents d'HTA. - La PA peut être conservée au début d'un choc hypovolémique, ou chez un patient aux antécédents d'HTA. - La différentielle est pincée au début. - La différentielle est pincée au début. - La PA peut être imprenable au brassard dans les formes graves. - La PA peut être imprenable au brassard dans les formes graves. Marbrures, extensives à partir des genoux, avec des extrémités froides et cyanosées. Marbrures, extensives à partir des genoux, avec des extrémités froides et cyanosées. Troubles de conscience d'intensité variable. Troubles de conscience d'intensité variable. Oligurie inférieure à 20 ml/h. Oligurie inférieure à 20 ml/h. Sueurs froides, inconstantes. Sueurs froides, inconstantes.


Télécharger ppt "ETAT DE CHOC (feuillet complémentaire). ETAT DE CHOC L'état de choc est une insuffisance circulatoire aiguë prolongée avec effondrement durable de la."

Présentations similaires


Annonces Google