La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ENDOCARDITE INFECTIEUSE DESC Chirurgie Cardiaque Le 10 mars 2006 Annaïk Bellouin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ENDOCARDITE INFECTIEUSE DESC Chirurgie Cardiaque Le 10 mars 2006 Annaïk Bellouin."— Transcription de la présentation:

1 ENDOCARDITE INFECTIEUSE DESC Chirurgie Cardiaque Le 10 mars 2006 Annaïk Bellouin

2 DEFINITIONS Infection microbiologique endovasculaire des structures intra-cardiaques. Lésions : végétations ulcérations abcès Atteintes : endocarde valvulaires pariétales prothétiques

3 CLASSIFICATION EI sur valve native : aigue / sub-aigue (maladie dOSLER) EI sur prothèse : précoce ( 2 mois) EI récidivante : 2 germes EI persistante : rechute

4 EPIDEMIOLOGIE Maladie peu fréquente mais grave… Incidence : 25 à 30 cas/M° dhbts/an soit environ 1500 cas/an. Mortalité : en régression ms tjs de 15 à 25% pronostic + sévère chez sujet âgé EI nosocomiale : 5 à 29 %

5 PROFIL DES PATIENTS âge moyen : 60 ans des + de 65 ans : espérance de vie des sujets sans cardiopathie connue Atteintes : aortique (39%), mitrale (33%), tricuspide (14%), multivalvulaire (9%) EI sur cœur droit et sur prothèses (20%)

6 PROFIL MICROBIOLOGIQUE EI à streptocoques : 57 à 63% des EI des streptocoques buccaux = streptocoque viridans (27%) des streptocoques digestifs et urinaires = entérocoques Staphylocoques : 17 à 30% iatrogène (KT, prothèses), toxicomanie Autres : BGN (iatrogène), pseudomonas aeruginosa, Hc – (HACEK, intracellulaires, fungique)

7 PROFIL ETIOLOGIQUE des valvulopathies rhumatismales des valvulopathies dégénératives et dystrophiques Atteinte aortique atteinte mitrale IA = 0,41/1000 année-patient RA = 0,73/1000 année-patient IM = 0,22/1000 année-patient RM = 0,17/1000 année-patient PVM = 1 à 13/1000 année-patient Tricuspide = reste rare

8 PROFIL ETIOLOGIQUE (2) Atteintes tricuspide et pulmonaire rares, sur valve saine Cardiopathie congénitale : tétralogie de Fallot et CIV, surtout. Plus rarement, les sténoses aortiques, coarctation et canal artériel. Quasi nul pour les CIA. Bicuspidie est une cause favorisante dEI

9 EI SUR PROTHESE / PM Incidence : 0.1 à 2%/an. Touche 3 à 6% des patients porteurs de valves prothétiques EI précoces (staph, gram-, candida) / tardives (streptocoque) Pronostic péjoratif : mortalité = 30 à 80% ds formes précoces; 20 à 40% ds formes tardives Facteurs pronostiques : complication card, choc septique, TP et Pq, IR, Tb neuro

10 PRONOSTIC Mortalité importante en rapport avec des complications cardiaques ou extra- cardiaques Facteurs pronostiques indépendants : –Âge –Valve prothétique –Embols cérébraux

11 COMPLICATIONS Cardiaques : –Insuffisance cardiaque : 1ère cause de mortalité. Liée à une insuffisance aigue par destruction valvulaire –Autres : Abcès périannulaires (Ao>Mi) : 20 à 90% de mortalité, responsable persistance infection, Tb conduction, fistulisation, IC congestive Myo-péricardite, tamponnade Embolies coronaires

12 COMPLICATIONS (2) Extra-cardiaques : –Neurologique : 2nd cause de mortalité, infarctus cérébraux (80%), hémorragies (transformation infarctus, rupture anévrisme), anévrismes mycotiques, abcès et méningites –Autres : ruptures spléniques, ruptures anévrysmes gros vaisseaux

13 COMPLICATIONS (3) Risque embolique : –Fréquent : ds 30 à 50% des EI –Valeur pronostic : taille, mobilité et siège de la végétation – après introduction des ATB, ms les 15 premiers jours

14 ANATOMOPATHOLOGIE Sur valves natives : –Ulcérations : destruction du tissu valvulaire par nécrose, due aux toxines microbiennes, jusquà perforation –Végétations : apposition damas fibrinoplaquettaire avec colonies microbiennes, PNN,macrophages. Aspect de masse sessile (ferme et rouge) ou polype pédiculé (irrégulier, friable et blanc)

15 ANATOMOPATHOLOGIE (2) Atteinte aortique : perforation large des sigmoïdes, végétations pédiculées longues Atteinte mitrale : anévrysme préperforatif, perforation de la grande valve, végétations volumineuses pseudo-tumorales Pas datteinte spécifique pour les valves tricuspide et pulmonaire

16 ANATOMOPATHOLOGIE (3) EI sur prothèse : petite perforation, rarement végétations, abcès et thrombus infecté sur VM EI à SA : large perforation, végétations exubérantes, section de cordage EI à strepto déficient, brucellose, chlamydia, fungique : végétations exubérantes

17 Végétations de valve aortique

18 Végétations sur Valve prothétique

19 Végétations peropératoires

20

21 ANATOMOPATHOLOGIE(4) Etude microscopique : –Faible grossissement : valve épaissie avec dépôt de fibrine eosinophile –Fort grossissement : disparition du revêtement de la surface endothéliale, dépôt de PNN et de LY.


Télécharger ppt "ENDOCARDITE INFECTIEUSE DESC Chirurgie Cardiaque Le 10 mars 2006 Annaïk Bellouin."

Présentations similaires


Annonces Google