La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Endocardites infectieuses Dr Eric Brochet Département de Cardiologie Hopital Bichat.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Endocardites infectieuses Dr Eric Brochet Département de Cardiologie Hopital Bichat."— Transcription de la présentation:

1 Endocardites infectieuses Dr Eric Brochet Département de Cardiologie Hopital Bichat

2 Endocardites Infection de l endocarde (valves cardiaques) ou de matériel prothètique intracardiaque incidence : 1500 cas/an environ en France (25 cas/million Hab) Mortalité élevée : 20 % environ Chirurgie dans un cas sur deux Importance de la prévention

3 Physiopathologie Infection de l endocarde (valves cardiaques) associé à une bactériémie développement de végétations

4 Lésion de lendocarde –accumulation de plaquettes –constitution d un thrombus non infecté –rôle des facteurs hémodynamiques - turbulences (gradients de pression) Physiopathologie

5 Bactériémie –Passage de micro- organismes dans la circulation –Colonisation bactérienne des végétations –Importance de la porte dentrée Physiopathologie développement de végétations

6 Situations à risque Individus à risque dEI et Cardiopathies à risque

7 2 conditions pour faire une endocardite –Une cardiopathie à risque –Valvulopathie –Prothèse valvulaire –Matériel étranger intra-cardiaque –Une porte dentrée ( geste à risque) – gestes dentaires +++ – voie veineuse – autres ( digestif, urinaire…) Physiopathologie

8 Cardiopathies à risque Risque le plus élevé Prothèses valvulaires Antécédents d endocardite Cardiopathies congénitales cyanogènes Risque élevé valvulopathies ( Insuffisance mitrale ou aortique) Prolapsus valvulaire mitral Shunts (CIV, Canal artériel) Cardiomyopathies obstructives

9 Gestes à risque Bucco dentaires extractions, soins conservateurs détartrage ORL Digestifs ( endoscopie) urogénitaux cutanés

10 Lésions anatomiques Végétations : fibrine, plaquettes, germes taille variable risque embolique

11 Lésions anatomiques Mutilations valvulaires déchirure perforation rupture de cordages

12 Lésions anatomiques Abcès Anévrysmes

13 Lésions périphériques Anévrysmes mycotiques Infarctus (embolies) : rein, rate, cerveau Embolies septiques ( abcès): cerveau atteintes cutanées ( embolies, phénomènes immunologiques)

14 Germes Streptocoques ( porte d entrée dentaire et ORL). Strepto D bovis (origine digestive) Staphylocoques ( porte d entrée cutanée, veineuse ( catheters, toxicomanie, hémodialyse) autres germes plus rares

15 Diagnostic Cardiopathie connue : Toute fièvre prolongée inexpliquée chez un patient à risque est une endocardite jusqu à preuve du contraire Parfois découverte d un souffle cardiaque en contexte infectieux ( valeur surtout si souffle diastolique)

16 Tableau clinique habituel Fièvre > 5 jrs Sueurs, Frissons Souffle de régurgitation valvulaire signes associés ( inconstants) AEG Splénomégalie (50 %) Signes cutanés

17

18 Elements évocateurs Cardiopathie à risque Gestes à risque récents ( inconstants) ou porte d entrée infectieuse soins dentaires sans prophylaxie explorations vasculaire ou endoscopie lésions cutanées ou veineuses

19 Deux examens capitaux Hemocultures Echographie cardiaque

20 Hémocultures Répétées en 2-3 jours si possible au moment des pics fébriles ou frissons aéro anaérobies- milieux spéciaux ASEPSIE +++

21 Echographie cardiaque Identifie la cardiopathie recherche des signes majeurs d EI végétation abcès désinsertion prothètique

22 Végétations

23 Echo transoesophagienne Indispensable chez les patients à forte suspicion diagnostique si ETT de qualité insuffisante En cas de prothèses si complication suspectée ( BAV, Staphylocoque)

24 Echographie Transoesophagienne

25

26 Prothèses

27 Fuite para-prothètique

28 Abcès endocarditiques

29 Echographie cardiaque Importance des lésions valvulaires et sévérité des régurgitations Insuffisance aortique aiguë

30 Evolution Evolution favorable Contrôle de l infection apyrexie négativation des hémocultures stabilté des lésions cardiaques végétations pas de dégât valvulaire important

31 Complications (parfois révélatrices) Cardiaques mutilations valvulaires Insuffisance aortique aiguë Insuffisance cardiaque désinsertion de prothèse Abcès, fistules Neurologiques Abcès cérébral AVC embolique rupture d anévrysme mycotique

32 Facteurs pronostiques Endocardites sur prothèses ( précoces) Germe: staphylocoque doré, levures Taille des végétations (risque embolique) Insuffisance cardiaque Chirurgie en urgence

33 Autres complications Embolies périphériques rate, rein, membres inf Insuffisance rénale Ostéo articulaires spondylodiscites

34 Principes du traitement TT antibiotique traitement précoce ( dès les hémocultures faites) traitement prolongé ( 6 semaines) bactéricide adapté au germe par voie IV Préserver le capital veineux +++

35 Exemple: streptocoque Pénicilline G 30 MU/j Aminosides ( 15 jours )

36 Traitement des lésions cardiaques Indications chirurgicales cardiaques insuffisance valvulaire aigue severe insuffisance cardiaque abcès fistules EI sur prothèses Mortalité élevée

37 Traitement préventif ++++ Hygiène bucco dentaire +++ Prophylaxie antibiotique chez tout patient à risque lors des gestes à risque carte de prévention éducation +++

38 Ordonnance Hygiène bucco dentaire bi quotidienne Amoxicilline (DCI) 1g: Prendre 3 grammes en une prise per os dans lheure qui précède les soins dentaires Consulter immédiatement AVANT toute prise de traitement un médecin en cas de fièvre ou manifestations inhabituelles en particulier dans les 15 jours suivant les soins dentaires et lui remettre la carte de prophylaxie Paris, le 22 avril 2004 Dr Pulling teeth 3 rue du bois dormant Paris Mr Louis Bernard, 55 ans, 66 kg

39 Groupe B : RISQUE MOINS élevé Groupe A : HAUT RISQUE *IA : insuffisance aortique; IM : insuffisance mitrale; RA : rétrécissement aortique; PVM: prolapsus de la valve mitrale; CIA : communication interauriculaire. Valvulopathies : IA, IM, RA*, PVM* avec IM et/ou épais sissement valvulaire Bicuspidie aortique Cardiopathies congénitales non cyanogènes sauf CIA* Cardiomyopathie hypertrophique obstructive (+ souffle) Prothèses valvulaires (mécaniques, homogreffes ou bioprothèses) Cardiopathies congénitales cyanogènes non opérées et dérivations chirurgicales (pulmonaire-systémique) Antécédents dEI CARDIOPATHIES à RISQUE dEI ANAES 2002 Cardiopathies à risque

40 Cartes prophylaxie Endocardite Groupe AGroupe B

41 Conclusion LEndocardite reste grave Importance de lidentification Des patients à risque élevé Des gestes à risque Rôle de léchographie dans le diagnostic et lévaluation des complications Traitement préventif+++


Télécharger ppt "Endocardites infectieuses Dr Eric Brochet Département de Cardiologie Hopital Bichat."

Présentations similaires


Annonces Google