La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RETRAITES (EES) nous avons des Droits Nous risquons den Perdre Avec les futures réformes sur la Dépendance Que nous propose le Chef de lETAT et son Gouvernement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RETRAITES (EES) nous avons des Droits Nous risquons den Perdre Avec les futures réformes sur la Dépendance Que nous propose le Chef de lETAT et son Gouvernement."— Transcription de la présentation:

1 RETRAITES (EES) nous avons des Droits Nous risquons den Perdre Avec les futures réformes sur la Dépendance Que nous propose le Chef de lETAT et son Gouvernement

2 LA PERTE DAUTONOMIE Organisation et financement La Perte dAutonomie –SJ – CGT Retraités Nord-Isère-

3 L'allocation départementale personnalisée dautonomie - ADPA ADPA : une allocation universelle LADPA renforce le dispositif départemental daction en faveur des personnes âgées en perte dautonomie. Cette allocation est financée par le Département, avec une contribution de lÉtat (Sécurité sociale et CSG). Elle est déterminée de façon égale partout en France. Cette allocation nest pas récupérable sur la succession, les donations ou les legs et elle nexige pas, comme au préalable, le recours à lobligation alimentaire des proches (enfants, petits- enfants). Cette allocation est adaptée à chaque situation, que la personne âgée vive à son domicile, dans une famille daccueil agréée ou en établissement.

4 Qui peut en bénéficier ? Pour pouvoir souscrire à lADPA, vous devez : Etre âgée de plus de soixante ans Justifier dune résidence stable et régulière en France Remplir certaines conditions de perte dautonomie : lappréciation du degré de perte dautonomie est effectuée par un médecin, sur le fondement de la grille nationale AGGIR. A noter : si vous répondez à tous ces critères, votre demande ne peut-être refusée pour des conditions de nationalité ou de revenus.

5 Quels sont les critères dévaluation ? Pour évaluer le degré dautonomie des personnes concernées, cela repose sur une grille dévaluation qui permet de définir les capacités de la personne à effectuer seule les actes de la vie courante : la toilette, lhabillage, lalimentation, les déplacements... Cette opération conduit à une classification par groupe GIR. Vous entendrez utiliser le terme GIR ou groupe iso-ressources. Il sagit de la mesure de votre degré de perte dautonomie. Il existe 6 GIR numérotés de 1 (personnes les moins autonomes) à 6 (pour les plus autonomes). Seules les personnes relevant des GIR 1 à 4 peuvent bénéficier de lAllocation Départementale Personnalisée dAutonomie

6 Quels sont les critères dévaluation ? Suite Votre perte dautonomie est évaluée : à votre domicile, par le médecin de léquipe médico-sociale du Conseil général en établissement par léquipe soignante sous la responsabilité du médecin coordonateur de la résidence. Suite à cette évaluation, la personne doit donner son accord sur ce plan pour percevoir lADPA. La décision dattribution sera prise par le président du Conseil général après avis dune commission spécialisée.

7 LADPA vous sera alors versée chaque mois Le versement de lallocation nintervient cependant quaprès la décision du Président du Conseil général qui se prononce sur proposition dune commission ad hoc. LADPA est versée directement à la personne bénéficiaire ou, si celle-ci en fait la demande, à létablissement ou au service daide à domicile qui intervient pour lui venir en aide. LADPA est révisée automatiquement tous les deux ans ou à la demande du bénéficiaire.

8 Les autres Aides aux Personnes Âgées - LAide Sociale aux personnes âgées – ASPA - Aide personnalisée au logement – APL - Allocation de logement à caractère Social – ALS - Allocation Personnalisé d Autonomie – APA - Allocation Compensatrice pour Tierce personne – ACTP - Prestation de Compensation – - Allocation Départementale Personnalisé d Autonomie – ADPA - Aide à l Amélioration de l Habitat - Prime à l Amélioration de l Habitat - Subvention de l Agence National pour lAmélioration de lHabitat ___________ - Pour les Cheminots Contacter la CPRP - Pour les Autres Contacter lAssistante Sociale de votre Localité ou bureau aide sociale de votre Mairie Par Internet:

9

10 Offre Proposée aux Particuliers pour favoriser Les SERVICES à la PERSONNE Le Chèque emploi service universel - Titre CESU - -Vous pouvez utiliser vos titres CESU pour payer un salarié en emploi direct, lorsque nécessaires. Exemple: repassage, ménage, petits travaux de maison ou de jardin, garde malade, ou enfant….. Après inscription à Centre National du Chèque Emploi Service Universel 3, Avenue Emile Loubet Saint Etienne Cedex 9 - plus DInfos: Cesu ou à 0,12TTC/min - Internet:

11 Ce Quil est Proposé En NOIR ce qui est Inacceptable. DEPENDANCE / PERTE DAUTONOMIE Rapport de Rosso - Debord (Député UMP) du 23 juin 2010 : - Appliquer aux retraités imposables le même taux de CSG que les actifs de 6,6% à 7,5%. - Retraités non imposables taux de CSG réduit à 3,8 % - Retraités soumis à CSA (contribution solidarité autonomie) 0,3 % de retenu - Assurance obligatoire dès 50 ans contre la perte dautonomie. -Recentrer lAPA sur les cas les plus lourds GIR 1 à 3, -excluant les GIR 4 = (50 % de bénéficiaires). Lallocataire APA doit choisir entre APA à taux plein de [1238 GIR1] à [ 524 GIR4] ou à taux réduit Si le patrimoine est supérieur à accepter un droit de reprise sur succession ou APA réduite de moitié.

12 - 11 millions dhabitants en France ont plus de 65 ans et 6 millions plus de 75 ans. - Plus d1 millions classés dépendants. - 3 millions de personnes concernées par la dépendance avec entourage familial. Classement par catégorie avec grille nationale GIR de 6 groupes. - GIR 5 et GIR 6 - Personne faiblement dépendante avec aide ménagère. - GIR 4 à GIR1 Bénéficient de lAPA. - GIR 4 - Personne pouvant se déplacer à lintérieur du logement avec besoin daide pour la toilette, habillage et éventuellement repas. - GIR 3 - Autonomie partielle avec besoin daide plusieurs fois par jour. DEPENDANCE / PERTE DAUTONOMIE - Suite

13 Besoin en établissement GIR 2 - Nécessite une prise en charge pour la plupart des activités de la vie dont la fonction intellectuelle nest pas totalement altérée. GIR 1 - Fonction mentale gravement affectée, au lit ou en fauteuil et qui nécessite une présence continue dun intervenant. LAPA Peut être versée à domicile ou en établissement de retraite, elle est attribuée par le Conseil Général après évaluation du besoin de la personne, beaucoup préfèrent laide à domicile. Établissement - centre de séjour et EHPAD en nombre insuffisant. Nombre insuffisant de personnels qualifies, infirmières et aides soignants. - Le coût en établissement est très élevé : 2000 à 5000 par mois, voir plus selon létablissement.

14 Besoin en établissement - Suite 3 Eléments sont pris en compte : oins :- 1- Soins : prise en charge par sécurité sociale Dépendance : coût réduit par APA ébergement :- 3 - Hébergement : peut être réduit par APL. La charge est très lourde pour les conseils généraux. Quand APA a été crée - Etat = 50% de prise en charge. Montant réévalué aujourdhui = 22% - nombre de bénéficiaires accrus Dépenses publiques: 22 milliards d + Sécu 13,4 milliards d + Départements 4,9 milliards d + CNSA 2,9 milliards d (2004) 5 millions de personnes ont souscrit une assurance dépendance. Fermeture de structures publiques daccueil et multiplication de structures privées à but lucratif. - Listes dattentes. La prise en charge de la dépendance et de la perte dautonomie est un choix de société. - soit vivre dignement au travers de Dispositifs Solidaires - Sécu - soit considérées comme une Charge, un Coût et doivent relever des dispositifs Assuranciels en Fonction des Ressources

15 CES PROPOSITIONS POUR en ARRIVER là On en veut Pas

16 CES PROPOSITIONS POUR en ARRIVER là On en veut Pas

17 CES PROPOSITIONS POUR en ARRIVER là On en veut Pas

18 CES PROPOSITIONS POUR en ARRIVER là On en veut Pas

19 CES PROPOSITIONS POUR en ARRIVER là On en veut Pas

20 CGT - Arriver en retraite et y rester en bonne santé - 60 ans - Reconnaissance Pénibilité - Amélioration des Conditions de Travail - Développement Prévention LES PROPOSITIONS de la CGT

21 - Assurer un financement solidaire de la perte dautonomie Au travers de la Sécu 1 er,2èm,3èm, 4èm Risque existant actuellement Rajouter au Même condition quune autre maladie Le 5éme Risque (Perte dAutonomie)

22 - Assurer un financement solidaire de la perte dautonomie -Suppression exonération sociale employeur - Taxer les revenus financiers - Faire cotiser sur tous les éléments du salaire - Développer lemploi et augmenter les salaires.

23 - Assurer un financement solidaire de la perte dautonomie - Privilégier le maintien à domicile avec une véritable organisation des soins et services pris en charge par la solidarité avec des personnels qualifiés, formés dans le cadre dune filière gériatrique. - Développer des établissements dhébergement (EHPAD) de proximité à taille humaine, permettant un accueil diversifié (temporaire, de jour). - Faciliter lhospitalisation de court ou long séjour avec prise en charge à 100%, y incluant les frais dhébergement. - Créer des lits dhospitalisation publics de court séjour - (La CGT contre la Possibilité ouverte par plan hôpital 2007 de vendre des morceaux dhôpital public à hospitalisation privée ouverture de structures privées au sein des hôpitaux publics).

24 INTOLERABLE ! De lArgent il y en A! En France en 2011, près de 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté – avec moins de 950 euros par mois… alors que les « grands patrons » continuent de gagner des millions deuros par an ! Par exemple, François PINAULT, PDG de PPR, entre 2008 et 2009 : +155 % avec 2,5 millions deuros annuels… En 2008, les sociétés non financières ont versé 83 milliards deuros de dividendes à leurs actionnaires, soit 8 milliards de plus que lannée précédente… « Les profits des groupes du CAC 40 ont bondi de 85 %. Au 1er semestre 2010, les résultats nets ont atteint 41,5 milliards deuros… » Source : le journal « Les Echos »

25 - Tous ensemble on peut…on doit gagner -


Télécharger ppt "RETRAITES (EES) nous avons des Droits Nous risquons den Perdre Avec les futures réformes sur la Dépendance Que nous propose le Chef de lETAT et son Gouvernement."

Présentations similaires


Annonces Google