La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TRAITEMENT RESTAURATEUR DE TRAITEMENT RESTAURATEUR DE CLASSE V de Black TP 8.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TRAITEMENT RESTAURATEUR DE TRAITEMENT RESTAURATEUR DE CLASSE V de Black TP 8."— Transcription de la présentation:

1 TRAITEMENT RESTAURATEUR DE TRAITEMENT RESTAURATEUR DE CLASSE V de Black TP 8

2 C'est une carie du collet, située entre le bombé cervical et le sulcus gingival La face vestibulaire est la plus touchée, et plus rarement les faces linguales ou palatines. Suivant l'état parodontal du patient, la lésion est : - sus-gingivale - juxtagingivale - sous-gingivale En cas de récession gingivale, l'atteinte carieuse peut débuter sous le collet anatomique ou à cheval sur les tissus coronaires et radiculaires. La carie est alors : - coronaire - coronoradiculaire - radiculaire

3 Les motifs de consultations sont divers et variés. Ils peuvent être d'ordre: - symptomatique (hypersensibilité), - fonctionnelle (rétention alimentaire) ou - esthétique.

4 Les caries de classe V sont favorisées par certains facteurs : - une mauvaise hygiène buccodentaire - une alimentation déséquilibrée - une dénudation radiculaire - une hyposialie - des crochets de prothèse amovible mal conçus, provoquant une usure de l'émail et des zones de rétention de plaque dentaire - un traitement orthodontique intempestif - des dysplasies amélodentinaires - l'alcoolisme et la toxicomanie : les polycaries du collet sont le signe pathognomonique d'une toxicomanie de plusieurs années Caries cervicales généralisées caractéristiques du patient tabagique.

5 Apparition de taches de déminéralisation au cours d'un traitement orthodontique Conséquences d'une hygiène bucco-dentaire insuffisante

6 Patient âgé, porteur dune prothèse amovible en résine, avec un relâchement de son hygiène dentaire

7 Les effets de la consommation excessive de cola : caries multiples au niveau des collets

8 Étapes précédentes du traitement Nettoyage de la zone opératoire - Cette étape permet de bien visualiser la lésion et d'opérer dans une zone exempte de dépôts éventuels. - Elle est réalisée à l'aide d'une brossette en Nylon® enduite de pierre ponce Radiographie - Un cliché radiographique ne peut pas renseigner sur la profondeur de la carie et de sa distance par rapport à la pulpe du fait de la superposition des images de la lésion et de la cavité pulpaire. - Cette étape est donc inutile Anesthésie préopératoire - La carie de classe V se développe dans une zone de dentine relativement peu épaisse et juste en regard de la pulpe. - Aussi une anesthésie préalable aux soins est souvent utile du fait de l'extrême sensibilité du collet.

9 Traitement gingival - La gencive en regard de la carie, juxta- ou sous-gingivale, peut être enflammée, bourgeonnante et envahir la lésion. - En fonction de l'état parodontal, une éviction gingivale, temporaire ou définitive peut se pratiquer à l'aide de - moyens mécaniques (pose d'un champ opératoire et matrices), -mécanochimiques (fil de rétraction imprégné d'une substance astringente), - chirurgicaux (chirurgie parodontale).

10 Carie initiale (lésion tache blanche) Carie initiale - La carie initiale est encore réversible. - La perte de minéraux au niveau de lémail dentaire se manifeste par une tache blanchâtre. - Elle peut être soignée en appliquant des minéraux sur la surface dentaire sous forme de gel ou de solution fluorée. - Cette application permet de reconstituer les substances minérales (reminéralisation).

11 Les vernis fluorés sont utilisés, en prévention, autour des attachements collés pour limiter les effets cariogènes de la plaque bactérienne dans les sites les plus vulnérables comme les limites proximales et les surfaces cervicales

12 Les traitements préventifs non invasifs doivent donc prévaloir en première intention pour éviter les restaurations ou au moins préparer leur mise en place des vernis à base de chlorexhidine Les avantages de la chlorhexidine sont : - la réduction de la plaque existante - la prévention de laccumulation de nouvelle plaque - linhibition sélective des bactéries impliquées dans le processus carieux - linhibition du métabolisme bactérien, dont la production dacides cariogèniques.

13 - Le vernis est appliqué en fine couche, quadrant par quadrant, en commençant par la face vestibulaire puis en poursuivant, face interproximale, puis linguale. - Les excès doivent être supprimés à la seringue à air avant 30 secondes - Véhiculée par un vernis, la chlorhexidine garde tous ses avantages (action antimicrobienne, effet rémanent...), en présentant des effets secondaires réduits par rapport aux autres formes galéniques. - Les altérations du goût, observées après l'utilisation de bains de bouche, de dentifrice ou de gels contenant de la CHX, n'ont pas été décrites avec les vernis qui, de plus, permettent déviter la coloration brunâtre des dents et des restaurations esthétiques.

14 Matrices en plastique préformées pour les obturations dans la zone cervicale. - Les Contour Strips permettent d'obtenir des bords gingivaux parfaits. - il est possible d'effectuer des obturations cervicales en composite et en compomère, tout en évitant les excédents ou les manques de matériau. Contour-Strip Ivoclar Vivadent

15 Préformer le Strip pour lui donner la forme d'un "U", dont le diamètre correspond à la distance mésio- distale de la dent à restaurer. Le Strip ainsi préformé est passé entre les dents par les points de contact. Ainsi, une simple pression permet de faire glisser le Strip dans le sulcus gingival.

16 le Contour Strip est fixé avec des coins de bois

17 Le Cervical Former Kit - Système de matrices cervicales - La matrice, dune consistance ferme mais flexible, présente deux extrémités de forme différente. -Insérée dans lun des deux supports spécialement concu, elle se met en forme et sadapte parfaitement au collet de la dent, tout en protégeant lobturation de lhumidité. -La matrice permet la réalisation dune restauration avec une surface homogène, sans rugosités ni debordements de matériau Polydentia

18 MATRICE CERVICALE ANATOMIQUE - souple pour restaurations de classe V - Matériau transparent. Contrôle visuel facile de lobturation et photopolymérisation plus aisée. - Lexcès de composite sécoule, permettant une reconstruction plus proche de la dent naturelle.

19 La matrice transparente permet en plus de bien contrôler le comportement du composite au dessous de celle ci.

20 Choix du matériau de restauration Il se fait en fonction : -du cas clinique : - de la situation de la carie, - de sa profondeur et - du type de rétention possible - de la situation de la dent malade sur l'arcade : son degré de visibilité est plus faible en direction des dents postérieures et il dépend de l'amplitude de découverte dentaire lors de l'ouverture buccale et du sourire - des critères esthétiques du patient

21 L'AMALGAME - reste indiqué pour les dents postérieures et inférieures grâce à ses propriétés physicochimiques qui lui confèrent une bonne tolérance tissulaire. La mise en place dune protection sous une restauration à lamalgame a pour objectif de prévenir deux types de risques : – leffet des contraintes de condensation dans les zones de proximité pulpaire – la sensibilité aux variations thermiques en relation avec la conductibilité thermique élevée des amalgames Ces deux risques sont le plus souvent associés et justifient donc un traitement global de la zone dentinaire exposée.

22 Fuji II LC Improved, verre ionomère renforcé offrant une parfaite adaptation de la teinte, permet de réaliser des restaurations cervicales très esthétiques. - Une adhésion chimique puissante non affectée par lhumidité : ni mordançage ni agents de collage - Propriétés mécaniques améliorées telles que la résistance à labrasion RESTAURATION EN VERRE IONOMÈRE RENFORCÉ

23 Lésion cervicale Après préparation de la dent, appliquer le conditionneur

24 Lavage et séchage Formez le contour et placez une matrice transparente si nécessaire

25 Photopolymérisez pendant 20 secondes Finissez sous spray deau avec une fraise diamantée superfine, pointe silicone et strips de polissage

26 Après polissage, appliquez un traitement de surface pour protéger le CVI pendant les 24 premières heures Restauration terminée

27 RESTAURATION EN COMPOSITE FLUIDE - dans les situations cliniques où un travail précis ne peut être obtenu que par lusage dun composite fluide -Il arrive à sinsérer dans les zones les plus difficiles. - Leur viscosité facilite et améliore la mise en place et ladaptation aux parois de la cavité.

28 - Lusage de la digue est recommandé.

29 - le composite fluide autoadhésif simplifie grandement la technique dobturation directe car il na pas besoin dun système adhésif -le composite fluide est appliqué en fines couches - chaque couche est polymérisée à laide dune lampe à polymériser appropriée

30 -la finition

31 Une cavité de classe V de l'incisive supérieure centrale droite. Exérèse de la dentine infectée RESTAURATION EN COMPOSITE DE VISCOSITÉ MOYENNE - est à la fois ferme et onctueux, il ne colle pas aux instruments, ce qui facilite sa mise en place et augmente son efficacité.

32 - la fraise "smartprep" qui permet d'éviter le risque d'effraction pulpaire La fraise en polymère "smartprep" auto- limitante, dont l'action se limite à la dentine infectée sans toucher à la dentine saine. Le biseau

33 Finition et polissage à laide de fraises en carbure de tungstène Résultat final

34 RESTAURATION EN TECHNIQUE SANDWICH des lésions cervicales étendues Champ opératoire Sa présence est indispensable, surtout en cas de restauration collée. Son objectif est multiple : - obtention de l'isolation buccale - assurer la sécurité de la zone d'intervention - améliorer les conditions d'asepsie de la zone de travail - dégager les limites de la cavité lors de sa préparation et de sa restauration

35 Traitement de la plaie dentinopulpaire - Il consiste à protéger les tissus dentinopulpaires et permettre leur cicatrisation. - l'hydroxyde de calcium est placé au contact de la dentine - Il sera adapté à la profondeur de la préparation et n'interférera pas avec l'herméticité de la restauration et les propriétés physicochimiques du matériau.

36 L'application d'une solution d'acide polyacrylique. Le placement de ciment de verre ionomère.

37 La réduction du contour de restauration de verre ionomère. mordançage

38 Restaurations après six mois Le placement de la résine composite

39 RESTAURATION COMPOSITE EN TEINTES GINGIVALES AMARIS GINGIVA - Composite de restauration esthétique, photopolymérisable en teintes gingivales Indications : Restaurations de la classe V (caries cervicales, érosion radiculaire, défauts cunéiformes) notamment en cas de rétraction de la gencive, par ex. résultant dune maladie périodontique - Le résultat est une gencive artificielle.

40

41 Le GC Fuji Triage est à la base un verre ionomère conçu pour préserver la structure dentaire saine et promouvoir la reminéralisation

42 Les surfaces radiculaires exposées présentent un risque de déminéralisation associé à des caries et à lérosion. Il est désormais possible de protéger activement ces surfaces à risque en y appliquant un fin film de Fuji Triage.


Télécharger ppt "TRAITEMENT RESTAURATEUR DE TRAITEMENT RESTAURATEUR DE CLASSE V de Black TP 8."

Présentations similaires


Annonces Google