La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les relations industrielles « Trois approches dans le domaine de la gestion des chaînes logistiques » Auteurs : Matthieu LAURAS, Nicolas PARROD, Olivier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les relations industrielles « Trois approches dans le domaine de la gestion des chaînes logistiques » Auteurs : Matthieu LAURAS, Nicolas PARROD, Olivier."— Transcription de la présentation:

1 Les relations industrielles « Trois approches dans le domaine de la gestion des chaînes logistiques » Auteurs : Matthieu LAURAS, Nicolas PARROD, Olivier TELLE Encadrants : G. BEL, J.-B. CAVAILLE, H. FARGIER, J. LAMOTHE, H. PINGAUD, C. THIERRY GRP Tarbes, Jeudi 24 octobre 2002

2 page 2 Agenda de la présentation Relations industrielles et gestion des chaînes logistiques coopération et collaboration en logistique thématique et problématique un peu détymologie de la relation industrielle à lentente industrielle finalités et principes dune entente industrielle étapes de lentente industrielle et dynamique Trois approches des relations industrielles processus « acheter » dans le secteur aéronautique processus « sous-traiter » en gestion de projets aéronautiques processus « distribuer » dans l industrie pharmaceutique et cosmétique

3 page 3 Agenda de la présentation Relations industrielles et gestion des chaînes logistiques coopération et collaboration en logistique thématique et problématique un peu détymologie de la relation industrielle à lentente industrielle finalités et principes dune entente industrielle étapes de lentente industrielle et dynamique Trois approches des relations industrielles processus « acheter » dans le secteur aéronautique processus « sous-traiter » en gestion de projets aéronautiques processus « distribuer » dans l industrie pharmaceutique et cosmétique

4 page 4 Les concepts coopératifs en logistique : côté industrie La collaboration / coopération a donné naissance aux concepts logistiques suivants : ECR (Efficient Consumer Response) qui consiste à assurer un flux de marchandises sans rupture et à fiabiliser et fluidifier les flux d information correspondant via l EDI et les NTIC GPA (Gestion Partagée des Approvisionnements) qui consiste en la prise en charge par l industriel des approvisionnements des entrepôts et/ou magasins du distributeur dans le cadre d un contrat de coopération CPFR (Collaborative Planning and Forecasting Resplenishment) qui vise à formaliser le processus de conduite conjointe du processus d élaboration des prévisions et de gestion des approvisionnement. etc.

5 page 5 Les enjeux (d après (Burlat - Boucher, 2001)) : – Long terme : améliorer la profitabilité globale du système optimisation des processus – Moyen terme : réduire les coûts coordination – Court terme : garantir la qualité de service synchronisation Les leviers dactions (d après (Huguet, de Terssac, Erschler, Lompre, 1996)) : – pilotage des flux « normaux » de façon pro-active et optimale – pertinences des décisions réactives face aux flux exceptionnels (conséquences d aléas) Les modes dorganisation : – définition de processus de coopération explicite : pro-activité – définition de centres de responsabilité par type d aléas : réactivité La coopération en logistique : côté recherche

6 page 6 Gestion de chaînes logistiques (SCM) « coordination systémique et stratégique des fonctions opérationnelles classiques et de leurs tactiques respectives à lintérieur dune même entreprise et entre partenaires au sein de la chaîne logistique, dans le but daméliorer la performance à long terme de chaque entreprise membre et de lensemble de la chaîne » [Mentzen et al, 2001] Relations industrielles ensemble des liaisons et des accords, plus ou moins formels, plus ou moins durables et plus ou moins intenses, que des acteurs dune chaîne logistique nouent entre eux Comment caractériser les relations industrielles en logistique ? Thématique abordée dans les trois thèses en cours

7 page 7 Notion daccord ? Coordonner Coordonnée Coordinateur Coordination Coordonateur Coopérer Coopération Coopératif Coopérative Partenariat Partenaire Collaborer Collaboration Collaborateur Nécessité de préciser le sens de chaque terme Nécessité de créer un cadre reposant sur ces notions Problématique traitée Communiquer Communication

8 page 8 Agenda de la présentation Relations industrielles et gestion des chaînes logistiques coopération et collaboration en logistique thématique et problématique un peu détymologie de la relation industrielle à lentente industrielle finalités et principes dune entente industrielle étapes de lentente industrielle et dynamique Trois approches des relations industrielles processus « acheter » dans le secteur aéronautique processus « sous-traiter » en gestion de projets aéronautiques processus « distribuer » dans l industrie pharmaceutique et cosmétique

9 page 9 Un peu détymologie : Co- & Co- ? Collaborer Dérivé du latin Collaborare : cum- co- avec- -laborare -labourer -travailler : Travailler ensemble (39/45 travailler avec quelquun est devenu travailler avec lennemi) Collaboration : Antérieur au verbe, dérivé du latin médiéval Collaboratio, : Initialement juridique : travailler en commun pour gagner des bénéfices Coopérer Dérivé du latin chrétien Cooperari : cum- co- avec- -operari -operare -opérer : faire qqch conjointement avec qqn Coopération : Glissement de langlais Cooperation : méthode daction permettant à des personnes ayant des intérêts communs daccéder à des droits de gestion égaux et à des profits calculés en fonction de leur participation.

10 page 10 Un peu détymologie : Co- & Co- ? Coordonner Dérivé du latin coordinare : cum- co- avec- - ordo - ordinare - ordonner : agencer (mettre de lordre) des éléments en vue dobtenir un ensemble cohérent (dans le temps ou dans lespace) Communiquer Dérivé du latin Communicare : cum- com- -municus -municare : transmettre qqch à qqn ; être en relation avec qqn Partitio (part) parcon (butin) parcioner (séparation) parçuner (associer) parcener (anglo-normand) partner partenaire Dérivé savant de partenaire et partnership (1984), : association en vue dun positionnement commun Partenariat

11 page 11 Notion daccord ? Coordonner Agencer des éléments Coopérer Faire qqch conjointement avec qqn Partenariat Membre dune entreprise collective Collaborer Travailler ensemble Synthèse de létude étymologique Communiquer Transmettre qqch à qqn

12 page 12 Agenda de la présentation Relations industrielles et gestion des chaînes logistiques coopération et collaboration en logistique thématique et problématique un peu détymologie de la relation industrielle à lentente industrielle finalités et principes dune entente industrielle étapes de lentente industrielle et dynamique Trois approches des relations industrielles processus « acheter » dans le secteur aéronautique processus « sous-traiter » en gestion de projets aéronautiques processus « distribuer » dans l industrie pharmaceutique et cosmétique

13 page 13 Entente = relation avec : Dispositif de rapprochement d'acteurs interdépendants statuts des acteurs interchangeables, acteurs successivement ou simultanément bénéficiaire, gestionnaire et producteur de l'entente Appartenance à un processus continu Développement chronologique dépendant des aléas environnementaux et des postures stratégiques des acteurs économiques De la relation industrielle à lentente industrielle

14 page 14 3 finalités Bénéficier d'une création de valeur individuelle et collective ; Gérer des risques ; Partager des compétences. Principes Volonté de réalisation conjointe d'une action créatrice de valeur ; Création d'un dispositif intentionnel de rapprochement ; Conscience d'une nécessité de coordination ; Préférence d'une approche globale à de multiples approches locales. Pourquoi une entente industrielle ?

15 page 15 Agenda de la présentation Relations industrielles et gestion des chaînes logistiques coopération et collaboration en logistique thématique et problématique un peu détymologie de la relation industrielle à lentente industrielle finalités et principes dune entente industrielle étapes de lentente industrielle et dynamique Trois approches des relations industrielles processus « acheter » dans le secteur aéronautique processus « sous-traiter » en gestion de projets aéronautiques processus « distribuer » dans l industrie pharmaceutique et cosmétique

16 page 16 Communication : échange ponctuel de données Collaboration : échange ponctuel de compétences et/ou de modes opératoires Coordination : formalisation du processus déchange de données et/ou partage des données Etapes de lentente industrielle données échange A B partage échange partage données Processus déchange ET Partage AB traitements échange AB t données Processus déchange Partage OU données B AAB

17 page 17 Coopération : formalisation du processus déchange et de traitement des données et/ou partage des traitements des données Partenariat : concrétiser la volonté de coopérer en termes de management stratégique, dans la perspective dun positionnement commun Evénement déclencheur transverse : Dysfonctionnements Etapes de lentente industrielle partage t Processus déchange Partage Données et traitements OU échange partage Processus déchange ET Partage Données et traitements A B A A B B

18 page 18 Dynamique de lentente industrielle Collaboration Traitements CommunicationDonnées Echange ponctuel Coordination Processus déchange formalisé Partage Processus déchange formalisé et/ou Partage Coopération Partenariat

19 page 19 Agenda de la présentation Relations industrielles et gestion des chaînes logistiques coopération et collaboration en logistique thématique et problématique un peu détymologie de la relation industrielle à lentente industrielle finalités et principes dune entente industrielle étapes de lentente industrielle et dynamique Trois approches des relations industrielles processus « acheter » dans le secteur aéronautique processus « sous-traiter » en gestion de projets aéronautiques processus « distribuer » dans l industrie pharmaceutique et cosmétique

20 page 20 Activités dun constructeur aéronautique Concevoir réaliser des choix techniques Acheter arbitrage faire ou faire faire manager un réseau industriel Assembler définir le processus gérer la complexité de configurations du produit Caractéristiques du processus « acheter » dans le domaine aéronautique Complexité des produits Multitude de composants Multitude de technologies hétérogènes Multitude doffres commerciales (configuration personnalisable et évolutive au cours de la production) Complexité de lenvironnement Positionnement sur les marchés civils et militaires Production en petite série à temps de cycle longs

21 page 21 Au niveau du processus « Acheter » : Constitution d'un réseau productif d'entreprises, sélectionnées pour leur expertise technologique ; Recentrage de chaque acteur sur son métier ; Recherche de synchronisation de tous les métiers du réseau avec le besoin du client final. Objectif : fabriquer un produit complexe de manière plus économe, plus efficient, plus flexible et plus réactif Objectif des Ententes Industrielles dans le processus « acheter »

22 page 22 Collaboration Traitements Communication Données Echange ponctuel Coordination Processus déchange formalisé Partage Processus déchange formalisé et/ou Partage Coopération Partenariat Information sur des retards dexpédition, des erreurs de commandes... Supplier Development Création des prévisions (DO), Intégration des prévisions (F) Conditions Générales Logistiques Ententes Industrielles : « acheter »

23 page 23 Quelle est linfluence des paramètres des plans d'approvisionnements sur la performance des fournisseurs? Comment les fournisseurs doivent-ils interpréter les Plans dapprovisionnement ? Quels doivent être les caractéristiques dune action conjointe au sein de la chaîne logistique ? Structure Conduite APPRO PROD DIST Structure Conduite APPRO App Pro DIST Fournisseuri Fournisseur j AutreDonneurdOrdres APP ProDist FOURNISSEUR DONNEUR DORDRES Plans Appels Relation Donneur dordres / Fournisseur Une méthodologie, un outil de simulation de la relation

24 page 24 Méthodologie daide à la coopération Modifier Donneur d'ordres Fournisseur Définir le système Modéliser Paramétrer Exécuter la simulation Analyser Conclure

25 page 25 Agenda de la présentation Relations industrielles et gestion des chaînes logistiques coopération et collaboration en logistique thématique et problématique un peu détymologie de la relation industrielle à lentente industrielle finalités et principes dune entente industrielle étapes de lentente industrielle et dynamique Trois approches des relations industrielles processus « acheter » dans le secteur aéronautique processus « sous-traiter » en gestion de projets aéronautiques processus « distribuer » dans l industrie pharmaceutique et cosmétique

26 page 26 Caractéristiques de la gestion de projets aéronautiques et processus « sous-traiter » Activités dun sous-traitant aéronautique de spécialité : Concevoir définir la campagne dessais du projet tenir compte de lévolution des caractéristiques au cours du projet Planifier gérer loccupation de ces ressources satisfaire ses clients en termes dallocation de créneaux Tester réaliser les campagnes de tests des différents projets Organisation bâtie sur la notion de projet Externalisation de tâches confiées à des sous-traitants de spécialité Gestion de projets sous contraintes Nécessité de gestion des risques Nombre de clients restreint Degré de priorité accordé au donneur dordre très variable (ONERA/Airbus) et évolue au cours du temps

27 page 27 Minimisation des perturbations sur les activités propres de chacun tout en satisfaisant un objectif global ; Recentrage de chaque acteur sur ses savoir faire ; Gestion des aléas potentiels et réduction de leurs impacts ; Minimisation des contraintes induites par laugmentation des acteurs au sein de la chaîne logistique. Objectifs des Ententes Industrielles dans le processus « sous-traiter »

28 page 28 Collaboration Traitements Communication Données Echange ponctuel Coordination Coopération Partenariat Ententes Industrielles : « sous-traiter » Information sur les retards de lactivité sous traitée On fixe les modes de planification et de gestion des aléas Analyse périodique des impacts des retards et/ou Création dune base de données commune Réalisation dun plan global cohérent intégrant la gestion des aléas potentiels Contractualisation des modes de planification et de gestion des aléas Processus déchange formalisé Partage Processus déchange formalisé et/ou Partage

29 page 29 Relation donneur dordres / sous-traitant de spécialité Gestion de la chaîne logistique Relation donneur dordres / sous traitant de spécialité Rang 1Rang 2 Gestion de ressource Plan Gestion de Projet Plan Créneaux Temporels DO Donneur dordres Sous traitant T Quelle est linfluence des perturbations sur la réservation des ressources ? Quels sont les enjeux dune action conjointe au sein de la relation ? Processus de réservation de créneaux

30 page 30 Processus coopératif de planification Un outil de simulation Outil permettant de Mesurer : linfluence des comportements respectifs des deux acteurs de la relation linfluence du processus de coopération au sein de la relation au cours du projet limpact, en termes de risques, dune dérive sur le respect des délais

31 page 31 Agenda de la présentation Relations industrielles et gestion des chaînes logistiques coopération et collaboration en logistique thématique et problématique un peu détymologie de la relation industrielle à lentente industrielle finalités et principes dune entente industrielle étapes de lentente industrielle et dynamique Trois approches des relations industrielles processus « acheter » dans le secteur aéronautique processus « sous-traiter » en gestion de projets aéronautiques processus « distribuer » dans l industrie pharmaceutique et cosmétique

32 page 32 Caractéristiques de lindustrie pharmaceutique - cosmétique et processus « distribuer » Activités dune entreprise pharmaceutique - cosmétique Concevoir : nouveaux produits, nouvelles molécules Fabriquer arbitrer entre faire ou faire faire garantir la réactivité Distribuer assurer un taux de service très élevé Vendre préparer et organiser des actions promotionnelles Industrie Pharmaceutique : marchés de distribution sélective (grossistes, hôpitaux) exigences drastiques en termes de qualité de service contraintes réglementaires fortes (traçabilité, mentions légales, BPD, etc.) Industrie Cosmétique : marchés de distribution sélective (pharmacies, grossistes), nombreux points de ventes nombreuses références produits rotation très forte du catalogue produits effets majeurs de saisonnalité

33 page 33 Objectifs des Ententes Industrielles dans le processus « distribuer » Positionner le client au centre des préoccupations (garantir lorientation clients) Intégrer les différentes entités du Groupe : améliorer la réactivité, anticiper et gérer les aléas Recentrage de chaque centre de décision sur son cœur de métier (distribution de gros, de détail, reconditionnement, PLV, etc.) Maximiser les profits : réduction des coûts de distribution, garantie des marges (modes de transport), etc.

34 page 34 Collaboration Traitements Communication Données Echange ponctuel Coordination Coopération Partenariat Information sur des retards dexpédition, des erreurs de commandes... Création dune base de données commune (codification EAN, référentiel produits, etc.) On fixe les horizons dapprovi- sionnement Engagement contractuel sur différents horizons dapprovisionnement Processus déchange formalisé Partage Processus déchange formalisé et/ou Partage Ententes Industrielles : « distribuer » Réalisation centralisée des plans dapprovisionnement

35 page 35 -INTERFACE- Flux dinfo : Logistique Marketing Stratégique Financier Commercial etc. Flux Physiques : Stocks Prépa Cdes Re-Cdt Expéditions Transport etc. Quelle est linfluence du schéma de distribution ? Quels sont les conséquences des politiques marketing locales ? Quels sont les enjeux dun fonctionnement intégré de la logistique ? Quel niveau dautonomie pour quel type de filiale ? Relation filiales / maison mère Maison mère Filiales

36 page 36 Méthode pour lévaluation de la dynamique de coopération OBSERVER : caractériser les entités « filiales » et « maison mère » CLASSER : caractériser et classer les modes de coopération possibles EVALUER : formaliser les critères de performance de l entreprise en termes de coopération MODELISER : caractériser les impacts de la coopération sur les objectifs de performance PROPOSER : définir un chemin de migration des organisations en fonction des dynamiques de coopération 1 234

37 page 37 Résultat dun travail coopératif entre les acteurs de 3 thèses sur les relations industrielles inter et intra entreprise en logistique. Proposition dun cadre de réflexion commun basé sur : un référentiel partagé des notions élémentaires : communication, collaboration, coordination, coopération et partenariat. une graduation de ce référentiel articulée autour des notions « déchange » et de « partage » dune part, et de « données » et de « traitements » dautre part. trois cas industrielles d application. Point de vue logistique. Approche non exhaustive. Conclusion : éclairage sur les relations industrielles, fruit dun travail coopératif


Télécharger ppt "Les relations industrielles « Trois approches dans le domaine de la gestion des chaînes logistiques » Auteurs : Matthieu LAURAS, Nicolas PARROD, Olivier."

Présentations similaires


Annonces Google