La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mieux connaitre lélève pour mieux laccompagner. LES EVALUATIONS INTERNATIONALES Que nous apprennent les évaluations PISA ? Lélève français maîtrise mieux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mieux connaitre lélève pour mieux laccompagner. LES EVALUATIONS INTERNATIONALES Que nous apprennent les évaluations PISA ? Lélève français maîtrise mieux."— Transcription de la présentation:

1 Mieux connaitre lélève pour mieux laccompagner

2 LES EVALUATIONS INTERNATIONALES Que nous apprennent les évaluations PISA ? Lélève français maîtrise mieux les connaissances que les compétences. De plus, il nose pas répondre à certaines questions ouvertes par peur de lerreur trop stigmatisée dans notre système éducatif Lélève français na pas confiance en lui

3 3 notions essentielles Une double temporalité de ladolescent de la construction dun projet Lestime de soi Question dattitude et de posture 3

4 Tenir compte de la temporalité 4 Ladolescent est par essence en devenir Il nest pas aujourdhui ni ce quil était hier, ni ce quil sera demain Dédramatiser les situations dorientation : les changements de trajectoire sont possibles

5 1.Lexploration 2.Lorganisation des informations 3.Le choix (hiérarchisation) 4.La réalisation (planification des étapes). Le projet se construit pas à pas MOI Formation s Métiers

6 Estime de Soi Socle de sa construction personnelle Estime de Soi Socle de sa construction personnelle Les piliers : 6 - Compétences sociales et civiques 7 – Autonomie et initiative des élèves du Socle Commun réaffirment la prégnance de lestime de soi et son importance dans les parcours scolaires des élèves

7 Une bonne estime de soi la clé de voûte dune dynamique de succès Agit sur le sentiment de confiance Agit sur la motivation à sengager dans une activité, Permet de persévérer face aux difficultés Facilite ladaptation, la créativité Permet lautonomie, lindépendance Favorise la prise dinitiative et de responsabilité Influence la perception de la raison des réussites et des échecs Agit sur lutilisation efficace de ses talents, à compétence égale Permet de choisir des activités adaptées et réalisables

8 Connaissance de Soi ou comment lindividu se perçoit Perception subjective à partir : dexpériences personnelles du traitement subjectif des réussites ou échecs des interactions avec autrui et du regard des parents, (notion de « miroir social ») par comparaison aux performances des autres Idéal de soi ou comment lindividu se projette idéalement Perception de soi dans lavenir, ce que lon voudrait être, devenir. Cela concerne aussi bien la future profession, le futur statut, le rôle que lon veut jouer mais également les valeurs morales. Estime de soi Plus l'écart entre ce quon pense être et ce quon voudrait être est important (ne pas se sentir compétent dans un domaine quon valorise) : plus l'estime de soi est faible Plus on se sent compétent et reconnu par autrui : plus lestime de soi est forte

9 Une faible destime de Soi risque dun désengagement Conséquences sur les résultats scolaires : doutes sur ses capacités, réduction des efforts voire abandon Difficultés à faire des choix Peu dengagement : évitement du problème, déni des difficultés, démotivation Conséquences sur les relations : Repli sur soi ou réticence à parler de ses soucis Troubles du comportement : autocritique excessive, timidité excessive, introversion, anxiété, manque de respect, agressivité

10 Spirale de léchec Estime de Soi fragilisé Essai de préservation de soi : Stratégie dévitement Stratégies dauto-handicap : Baisse de leffort, abandon Baisse de la performance Baisse de la motivation Ajustement de lidéal de soi à la baisse Dé-identification vis-à-vis de lécole Recherche du respect social au travers de nouveaux groupes Protection de limage de soi

11 Pour augmenter lEstime de Soi Se confronter à des nombreuses expériences dans la « vraie » vie Diversifier les champs support des expériences vécues : activités scolaires, parascolaires, sports, bénévolat, petits jobs.. Vivre des expériences adaptés aux capacités : les succès accroissent le sentiment de compétence Éviter les situations de trop grandes pressions ou stress : qui ont tendance à inhiber les performances Comprendre les évaluations et les causes dun échec Se sentir reconnu et donc la qualité des relations avec notamment les parents, les pairs et les adultes significatifs est déterminante Vivre dans un environnement positif et valorisant (effet du miroir social)

12 Cercle vertueux Bonne estime de Soi Engagement et persévérance Sentiment defficacité/ fierté Motivation

13 Estime de soi revalorisée La source de la motivation est clairement dans lexpérience de la réussite Expériences multiples adaptées Reconnaissance de sa valeur par autrui Évaluations objectives et renforcements positifs

14 De la rencontre à léchange 14

15 15 La rencontre entre 2 mondes

16 La communication ne va pas de soi La communication ne va pas de soi On nentend pas forcement ce que dit lautre Ce que dit lautre peut avoir un impact non voulu 16

17 17 Niveaux de communication dans lentretien « Il fait froid ici » Le chauffage a été baissé ce WE Je crois quil me demande de fermer la porte Comme dhabitude, je vais lui obéir..

18 Selon Albert Mehrabian, UCLA( University of California, Los Angeles ) le sens dune conversation repose à … 7 % sur les mots 38 % sur lélocution (rythme et ton de la voix) 55 % sur les expressions visuelles (expressions du visage, gestuelle du corps) 18

19 19 LENTRETIEN PERSONNALISÉ DORIENTATION

20 Dappréhender des métiers différents à tous les niveaux de qualification, relevant de plusieurs champs professionnels, en dehors de tout préjugé sexué. De découvrir lensemble des voies de formations que lui offre le système éducatif et en particulier lenseignement supérieur. De mieux se connaître : sauto-évaluer ; choisir un parcours de formation. Il sagit pour chaque élève de la 5 ème à la Terminale Le parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF) Résolution du conseil de lEurope, 21/11/08 Lorientation devient « un processus continu »

21 Le socle commun Les enseignements disciplinaires Le stage dobservation en entreprise Laccompagnement personnalisé Les enseignements dexploration Le tutorat Les stages passerelles et de remise à niveau Forum, salon, visite.. Les entretiens personnalisés dorientation (PP) Les entretiens dorientation approfondis (COP) Le PDMF prend appui sur

22 Pour le professeur: il ne sagira pas de faire du conseil approfondi en orientation, mais damener lélève à : découvrir différents milieux, à se poser les bonnes questions, à mettre son projet à lépreuve de la réalité. Pour lélève : un temps de réflexion sur la construction de son projet, un temps douverture sur des perspectives non explorées, un temps de synthèse personnelle. Lentretien personnalisé dorientation (PP) 22

23 Question de posture : Personne ne détient le savoir sur lautre : On cherche à comprendre La rencontre est une situation interactive qui suppose : Authenticité Empathie, Écoute active Le discours est co-construit par les 2 interlocuteurs 23

24 Question dattitudes Ecouter ne veut pas dire accepter Savoir se décentrer : Cest comprendre du point de vue de lautre Pour quil y ait échange, il faut de lécoute

25 DES LIEUX RESSOURCES 25 rubrique : les CIO lorrains

26 Des conseillers dorientation psychologues à votre écoute au CIO et en établissements scolaires

27 ACADEMIE DE NANCY-METZ... Des questions ?


Télécharger ppt "Mieux connaitre lélève pour mieux laccompagner. LES EVALUATIONS INTERNATIONALES Que nous apprennent les évaluations PISA ? Lélève français maîtrise mieux."

Présentations similaires


Annonces Google