La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 & 27 Novembre 2012 Réduire le risque d'EI très grave : la haute fiabilité organisationnelle en concret. L'art de développer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 & 27 Novembre 2012 Réduire le risque d'EI très grave : la haute fiabilité organisationnelle en concret. L'art de développer."— Transcription de la présentation:

1 JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 & 27 Novembre 2012 Réduire le risque d'EI très grave : la haute fiabilité organisationnelle en concret. L'art de développer la fiabilité : la ressource est humaine Faire de nos équipes daujourdhui le socle de la SECURITÉ DE DEMAIN S.A.V.E. Présentation du programme S.A.V.E. Dr P. Limpar Anesthésiste Réanimateur

2 Historique du projet: une série de rencontres Entre le Praticien dune spécialité à risque (« le terrain ») Et la Direction dun établissement (« le décideur ») Et le Pilote de Mirage 2000 (lexpert FH) Naissance dun projet collaboratif

3 Lancien paradigme Individus entrainés + Démarche qualité = Culture de fiabilité Conformité Formation initiale de haut niveau Démarche qualité structurée

4 Les ingrédients dun changement de culture Approche « équipe entrainée » Bien être Savoir faire Savoir être

5 Vos équipes = votre ressource la plus précieuse

6 Limage de marque (la fiabilité et lexcellence) = votre bien le plus précieux

7 Comment évoluer vers la haute fiabilité? > 50 % des incidents et dysfonctionnements liés à lerreur humaine Rôle de léquipe dans la défaillance et dans la fiabilité Une équipe hautement fiable prend en compte les FHO (facteurs humains et organisationnels)

8 Lapproche Facteur Humain Mécanismes cognitifs, psychologiques et collectifs qui entravent ou facilitent la prise de décision et laction collective (Ch. Morel) Rôle déterminant des facteurs humains dans la gestion des risques associés aux soins Le guide HAS 2012: « Mettre en œuvre la gestion des risques associés aux soins en établissement de santé »

9 Programmes de formations Compétences liées à la sécurité Techniques Culturelles Travailler en équipe Communiquer efficacement Optimiser les facteurs humains et environnementaux

10 En pratique… Le programme de formation

11 Quels objectifs? Compréhension des phénomènes liés à léquipe, prise de conscience du risque Compétences techniques collectives Compétences non techniques collectives Changement des comportements et culture La seule conformité sans appropriation napporte pas de résultats pérennes

12 Quel bénéfice visé? Fiabilité des processus Réserves de performance Sécurité des patients Implication des acteurs Mobilisation autour dune valeur commune Créativité et compétitivité de léquipe

13 Quels outils? Medical team training issu du CRM (crew resource management) et formations FH Prise en charge des risques «patients » mais également le risque « équipe » (Risque RH) Retour sur les pratiques (le travail réel), différent du travail prescrit Partage des pratiques professionnelles (« PPP »), entrainement à limprévu

14 Une approche sur mesure

15 « Team Mapping » Visualiser le niveau de coopération entre membres déquipes (cartographie) Mesurer le climat de travail en équipe Stress tests: patient mystère, exercices… Détecter des signaux faibles de dysfonctionnement Pour apporter une réponse adaptée

16 CRM (Crew Resource Management) MTT = Medical Team Training Revue des pratiques (Salas, Rabol, Gordon…) Recommandé par la Joint Commission Evalué (bientôt) par la HAS Programmes phares (Ampro, Veterans)

17 Panorama des programmes dérivés du CRM

18 Les thèmes abordés en formation CRM Communication sécuritaire Gestion des conflits Erreurs liées à lautorité Conscience de la situation Utilisation des Check-lists Fatigue et stress Leadership Briefings-Débriefings Lentrainement aux situations critiques …

19 Quels résultats publiés? Diminution des EIG voire de la mortalité en chirurgie Diminution du cout des EI exemple :DMS La satisfaction et stabilité au sein des équipes Création dune culture de sécurité et fiabilité

20 Les compétences non techniques

21 Un livre de référence en préparation Panorama des formations CRM Adopté déjà par: Larmée SNCF Marine marchande GDF Laéronautique civil Nécessite des modifications et adaptations dans chaque secteur

22 Pourquoi choisir ce type de formations ? Innovantes Sur mesure Modulaires Centrées sur les équipes pluridisciplinaires Point clé: fonctionner efficacement en équipe Approche globale de la prévention des erreurs

23 La valeur ajoutée pour les établissements Aborde la globalité des processus de soins Aide à construire des équipes fiables et motivées Vise à réduire le cout lié aux micro dysfonctionnements

24 La valeur ajouté pour le personnel Décloisonne les équipes et lutte contre lerreur tabou Favorise la créativité, linitiative Permet lapprentissage de concepts nouveaux (CRM, FH) Favorise le bien-être au travail, effet positif sur le stress et épuisement

25 La valeur ajoutée pour le patient Améliore la qualité et sécurité perçue des soins Favorise les soins centrés autour du patient Favorise le climat de sécurité ressenti et la confiance

26 Un feedback positif Label DGOS (Droit des patients) Agréments des OPCA Témoignage et résultats des ES partenaires Clinique St Faron, Centre Hospitalier Intercommunal des Portes de lOise, Clinique de Turin, Polyclinique Bordeaux Nord, EHPAD lErmitage…

27 S.A.V.E. S.A.V.E. en résumé ENTRAÎNEMENT SUR MESURE ET MODULAIRE ABORDE LERREUR ET LA PERFORMANCE (CRM, PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL, LEADERSHIP) CULTURE DENTREPRISE: CULTURE DE SECURITÉ, DE FIABILITE, DE BIEN ETRE DES PATIENTS, PRISE DE CONSCIENCE DES SITUATIONS A RISQUE APPROCHE « Facteurs Humains » EN PREVENTION DES RISQUES

28 S.A.V.E. Programme S.A.V.E. Krystel Galvez:


Télécharger ppt "JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 & 27 Novembre 2012 Réduire le risque d'EI très grave : la haute fiabilité organisationnelle en concret. L'art de développer."

Présentations similaires


Annonces Google