La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE CŒUR, CA BOUGE !!! NOUVEAUTES 2004 YM FLORES12/06/04.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE CŒUR, CA BOUGE !!! NOUVEAUTES 2004 YM FLORES12/06/04."— Transcription de la présentation:

1 LE CŒUR, CA BOUGE !!! NOUVEAUTES 2004 YM FLORES12/06/04

2 CA BOUGE DANS LES CORONAIRES STENTS ACTIFS ANGIOPLASTIE ET INFLAMMATION TRAITEMENT MEDICAL

3 CA BOUGE DANS LES CORONAIRES STENTS ACTIFS - Recouverts dagents anti-prolifératifs - Réduisent les 2 risques thrombose aigüe resténose resténose

4 . Double problème Double problème - Maniement des anti-agrégants : durée et tolérance de lassociation Aspirine- Clopidogrel - Surcoût

5 CA BOUGE DANS LES CORONAIRES ANGIOPLASTIE ET INFLAMMATION - Indiscutable valeur prédictive du dosage de la CRP après ATC - Impuissance des anti-agrégants, efficacité de statines

6 CA BOUGE DANS LES CORONAIRES TRAITEMENT MEDICAL « BASIC » B béta-bloquants A aspirine S statine I IEC C changement du mode de vie

7 CA BOUGE EN MEDECINE VASCULAIRE MANIEMENT DES AVK NOUVEAUX ANTITHROMBOTIQUES

8 CA BOUGE EN MEDECINE VASCULAIRE MANIEMENT DES AVK patients sous AVK - 3 à 5 % incidents hémorragiques à1 % mortalité par an - INR cible 2 à 3

9 CA BOUGE EN MEDECINE VASCULAIRE NOUVEAUX ANTITHROMBOTIQUES - Ximélagatran anti thrombine orale Mélagatran sous cutanée Mélagatran sous cutanée résultats dans la thrombose veineuse et dans la FA résultats dans la thrombose veineuse et dans la FA - Fondaparinux pentasaccharide, EP et thrombose veineuse, sans thrombopénie

10 CA BOUGE DANS L INSUFFISANCE CARDIAQUE PROGRES DANS LE DIAGNOSTIC ET DANS LE PRONOSTIC PROGRES DANS LE TRAITEMENT ET LA PRISE EN CHARGE

11 CA BOUGE DANS L INSUFFISANCE CARDIAQUE PROGRES DANS LE DIAGNOSTIC ET DANS LE PRONOSTIC - Place et limites du BNP - Rappels sur lanémie, linsuffisance rénale, lhyponatrémie

12 CA BOUGE DANS L INSUFFISANCE CARDIAQUE PROGRES DANS LE TRAITEMENT ET LA PRISE EN CHARGE - IEC même au début … - Béta-bloquants même à la fin … - AA2 « équivalents » - Statines - Stimulation - Thérapie cellulaire

13 CA BOUGE DANS L HTA NOUVELLES RECOMMANDATIONS GRANDS ESSAIS INDICATIONS « CIBLEES »

14 NOUVELLES RECOMMANDATIONS (1) PA OPTIMALE < 120/80 ENTRE 120/80 ET 140/90 : NORMALE HAUTE IMPORTANCE ++ IMPORTANCE ++ ATTEINTE DES ORGANES CIBLES

15 NOUVELLES RECOMMANDATIONS (2) LE BENEFICE SE MAINTIENT EN DESSOUS DE 140 LE BENEFICE VIENT ESSENTIELLEMENT DE LA SYSTOLIQUE

16 NOUVELLES RECOMMANDATIONS (3) SI LA SYSTOLIQUE DEPASSE LOBJECTIF DE PLUS DE 20 MM HG, IL SEMBLE LOGIQUE DE DEMARRER PAR UNE BITHERAPIE

17 HTA : stratification du risque Autre(s) FDR et histoire de la maladie Grade 1 PAS Ou Ou PAD Grade 2 PAS Ou Ou PAD Grade 3 PAS 180 et plus Ou Ou PAD 110 et plus GROUPE A Pas dautre FDR Risque faible Risque moyen Risque élevé GROUPE B 1-2 FDR Risque moyen Risque élevé GROUPE C 3 FDR / AOC / DIABETE Risque élevé

18 RISQUE FAIBLE OBJECTIF < 140/90 TRAITEMENT NON MEDICAMENTEUX SEUL 6-12 MOIS RE-EVALUER TOUS LES 3-6 MOIS

19 RISQUE MOYEN OBJECTIF < 140/90 DEBUTER UN TRAITEMENT NON MEDICAMENTEUX SEUL PENDANT ENVIRON 6 MOIS PRENDRE EN CHARGE LES AUTRES FACTEURS DE RISQUE REEVALUER TOUS LES MOIS

20 RISQUE ELEVE OBJECTIF < 140/90 DEBUTER UN TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DANS LE MOIS AVEC UN TRAITEMENT NON MEDICAMENTEUX PRENDRE EN CHARGES LES AUTRES FACTEURS DE RISQUE OU PATHOLOGIES ASSOCIEES REEVALUER A 1MOIS

21 OBJECTIF < 140/90 OBJECTIF ATTEINT OBJECTIF ATTEINT - Poursuivre - Vérifier tous les 3-6 mois, dautant plus que le risque est élevé OBJECTIF NON ATTEINT OBJECTIF NON ATTEINT - Renforcer les mesures non médicamenteuses - Prescrire ou modifier le traitement médicamenteux

22 OBJECTIFS TENSIONNELS PARTICULIERS DIABETIQUE < 140/80 SUJET AGE PAS < 150 INSUFFISANT RENAL < 130/85 INSUFFISANT RENAL < 125/75 AVEC PROTEINURIE AVEC PROTEINURIE

23 CA BOUGE DANS L HTA GRANDS ESSAIS - Ont surtout montré le peu de malades équilibrés en monothérapie - Différences entre les classes varient en fonction des études, surtout en fonction des critères

24 CA BOUGE DANS L HTA INDICATIONS « CIBLEES » - Thiazidiques : IC, sujet agé, systolique pure - Anse : IR, IC - BBL : coronarien, IC, HTA gravidique,FA - INCA : sujet agé, systolique pure, angor, artérite - IEC : IC, post IDM, D1, nephropathie non diabétique, AVC - AA2 : Nephropathie + D2, microalbuminurie, HVG

25 CA BOUGE EN LIPIDOLOGIE NOUVELLES MOLECULES NOUVELLES RECOMMANDATIONS EN PRATIQUE …

26 CA BOUGE EN LIPIDOLOGIE NOUVELLES MOLECULES - Rozuvastatine - Ezétimibe

27 CA BOUGE EN LIPIDOLOGIE NOUVELLES RECOMMANDATIONS Séparent 3 catégories Reprécisent lincontournabilité du LDL

28 MALADIE CARDIO-VASCULAIRE AVEREE CONCERNE LE CORONARIEN, LARTERITIQUE, LE POST AVC, LE DIABETIQUE OBJECTIF CT < 1.75 ET LDL < 1 QUELQUE SOIT LE TAUX DE DEPART

29 HYPERCHOLESTEROLEMIE SEVERE « ISOLEE » TRAITEMENT SI CT > 3.2 ET LDL > 2.40 AUCUN OBJECTIF THERAPEUTIQUE

30 HYPERCHOLESTEROLEMIE CT > 1.9 « PREVENTION PRIMAIRE » RISQUE < 5 % - RECOMMANDATIONS HYGIENO- DIETETIQUES - BUT / REDUIRE CT < 1.9 LDL < 1.15 LDL < 1.15 RISQUE > 5 % - EVALUER LDL/TG/HDL - RECOMMANDATIONS HYGIENO-DIETETIQUES 3 MOIS - TRAITEMENT POUR REDUIRE CT < 1.9 CT < 1.9 LDL < 1.15 LDL < DESCENDRE PLUS BAS / CT < 1.75 ET LDL < 1 SI LE RISQUE RESTE ELEVE

31 ATTENTION AU PIEGE GROUPE TRAVAIL ANAES EN ATTENTE NE DEBOUCHE PAS (ENCORE) SUR DES PROTOCOLES DE SURVEILLANCE/DEPISTAGE

32 RECOMMANDATIONS AFSSAPS 2OOO selon les valeurs du LDL - cholestérol CATEGORIE DE RISQUE INTERVENTION DIETETIQUE INTERVENTION MEDICAMENTEUSE PAS DAUTRE FDR ET PREVENTION PRIMAIRE > 1.6 > AUTRE FDR ET PREVENTION PRIMAIRE > 1.6 > AUTRES FDR ET PREVENTION PRIMAIRE > 1.6 PLUS DE 2 AUTRES FDR OU PREVENTION SECONDAIRE > 1.3

33 LA PUISSANCE SUR LE LDL 3 PROBLEMES DIFFERENTS : Est-elle équivalente ? Est-ce que cest important ? Y a-t-il un risque ?

34 ON A LES 3 REPONSES NON : cf études comparatives dans les dossiers AMM OUI : encore peu détudes … pour linstant uniquement en prévention secondaire NON NON

35 CA BOUGE ENCORE EN RYTHMOLOGIE - Stimulation multisite IC et bloc gauche - Défibrillateur implantable - Tachycardies supra-ventriculaires - Anti-thrombotiques - « Nouveaux anti-arythmiques » : IEC

36 CA BOUGE TOUJOURS FERMETURE CIA VALVULOPATHIES - Remplacement valvulaire percutané - Endocardite infectieuse - Chirurgie + rythmologie

37 NE BOUGEONS PLUS.

38


Télécharger ppt "LE CŒUR, CA BOUGE !!! NOUVEAUTES 2004 YM FLORES12/06/04."

Présentations similaires


Annonces Google