La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cancer de lendomètre: nouvelles recommandations F.Guyon Département de chirurgie onco gynécologique Institut Bergonié CLCC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cancer de lendomètre: nouvelles recommandations F.Guyon Département de chirurgie onco gynécologique Institut Bergonié CLCC."— Transcription de la présentation:

1 Cancer de lendomètre: nouvelles recommandations F.Guyon Département de chirurgie onco gynécologique Institut Bergonié CLCC

2 Introduction Nouvelles recommandations 2010

3 Épidémiologie Cancer gynécologique le plus fréquent 5° cancer de la femme 6560 nouveaux cas Post ménopausique âge moyen au moment du diagnostic de 68 ans Survie relative à 5 ans de 76% 95% si stade localisé (70% des cas) 1900 décès par an Facteurs de risque principaux: obésité, diabète et tamoxifène

4 Nouvelle classification FIGO

5 Diagnostic Métrorragie post ménopausique examen complet (comorbidités, adénopathie..) Échographie Biopsie de lendomètre

6 Conséquences

7 Bilan IRM abdominopelvienne Pelvis Aires ganglionnaires

8 Bilan biologique

9 2 formes anatomopathologiques de pronostic différent

10 Identification des patientes à risque carcinologique si stade I

11 Réflexions en faveur dune thérapie « raisonnée »

12 Critères pronostiques Le T Le N Le M ou extension locale Histologie Pré opératoire

13 Critères pronostiques En pré opératoire¹² Pertinence TDM et IRM sur linfiltration myomètre 10% de FP et 35% de FN TEP augmente la sensibilité (60%) et spécificité (98%) pour détecter une atteinte extra utérine Discordance évaluation pré et post opératoire³ 20 à 42% données anatomopathologiques 28 à 38% patientes « upstaged » ¹Kinkel et col., Radiology, 1999, 212: ²Horowitz et col., Gynecol.Oncol., 2004, 95: ³Case et col., Obstet.Gynecol., 2006, 108:

14 Influence du type histologique

15 SEER Relative Survival Rates by Stage at Diagnosis For Corpus and Uterus, NOS Cancer, All Races, All Ages, Females SEER 9 Registries for

16 Traitement Place prépondérante de la chirurgie Souvent le 1° temps Adaptation de la chirurgie au risque Diminution agressivité pour les stades précoces et histologie type 1 Chirurgie plus radicale si nécessaire Hystérectomie totale, annexectomie bilatérale

17 Stades I

18 Patiente bas risque type 1 histologique

19 Patiente à risque intermédiaire type 1 histologique

20 Patiente à risque élevée type 1 histologique

21 Adénocarcinomes à cellules claires ou papillaires séreux Prise en charge « type ovaire»

22 Carcinosarcomes Prise en charge « type ovaire »

23 Stades avancés

24 Stades II toutes histologies

25 Stades IIIA toutes histologies

26 Stades IIIB toutes histologies

27 Stades IIIC toutes histologies

28 Stades IV toutes histologies

29 Questions en suspens

30 Le rationnel Radiothérapie adjuvante : Faible risque: pas dindication de traitement Risque intermédiaire: radiothérapie recommandée avec diminution de la rechute locale Essai PORTEC diminution du taux de rechute locorégionale à 10 ans (4.6% Vs 23.1%) pour risque intermédiaire élevé

31 Le rationnel Chimiothérapie adjuvante : GOG 122 : radiothérapie abdominale totale Vs chimiothérapie (AP) en situation avancée (stade III/IV, résidu >2cm) Augmentation de la DFS de 12% à 5 ans et 11% de OS à 5 ans JGOG 2033 : Irradiation pelvienne totale Vs 3 ou plus CAP stade IC a IIIC Pas de différence en PFS, OS et taux de rechutes identiques Probable bénéfice pour risques intermédiaires- élevées

32 Le rationnel Radiothérapie retarderait les rechutes locales Chimiothérapie retarderait les métastases

33 Le rationnel Radiochiomiothérapie 4 ans DFS et OS :81 et 85% et 72 et 77% pour les stades III Taux de rechutes à 4 ans pelviennes, régionales et à distance 2%, 2%, 19% Pas de rechute parmi les stades IC et II

34 Schéma thérapeutique RT Radiothérapie +/- Curiethérapie RT+CT 27 fractions de 1.8 Gy soit 48,6 Gy Dose équivalente 14 Gy C1 et C2 Cisplatine 50mg/m² J1-J semaines après la fin de la radio/curietéhrapie CARBOPLATINE AUC 4+ PLACLITAXEL 175mg/m² Chirurgie Delai de 4 à 6 semaines sans dépasser 8 semaines

35 Objectif Primaire : Déterminer la survie globale et la survie sans échec chez des patients opérées avec radiochimiothérapie concomitante suivie dune chimiothérapie adjuvante Vs irradiation pelvienne seule à 5 ans Secondaire : Taux de rechute locale pelvienne ou à distance Toxicités sévères Qualité de vie QLQ-C30/CX24/OV28 EORTC Définir les marqueurs pronostiques qui distinguent les patientes qui peuvent profiter du traitement systémique Définir des nouvelles cibles moléculaires pour le traitement adjuvant

36 Surveillance

37 Conclusion Vers un traitement sur mesure 2 mondes Type 1 histo vs 2 Stade I vs autres Intérêt du bilan pré opératoire Ne pas précipiter lhystérectomie Problématique Corrélation TNM (FIGO) pré et post opératoire Corrélation anatomopathologique pré et post opératoire Ganglion sentinelle Intérêt essais thérapeutiques


Télécharger ppt "Cancer de lendomètre: nouvelles recommandations F.Guyon Département de chirurgie onco gynécologique Institut Bergonié CLCC."

Présentations similaires


Annonces Google