La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Approche ergonomique du travail de lenseignant Des contraintes institutionnelles à la pratique en classe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Approche ergonomique du travail de lenseignant Des contraintes institutionnelles à la pratique en classe."— Transcription de la présentation:

1 Approche ergonomique du travail de lenseignant Des contraintes institutionnelles à la pratique en classe

2 Lenseignant Appellations diverses: maître, enseignant, professeur, formateur, éducateur… Maître: maîtrise de la situation Enseignant: transmet des savoirs dans le cadre dune institution qui le dépasse et dont il est un élément constitutif Professeur: fait passer un discours, une somme de connaissances, qui correspond aux représentations de la culture légitime pour un groupe social donné Éducateur: éduque, en articulant les différents savoirs et la connaissance de soi Formateur: dirige dans lapprentissage en se préoccupant de limaginaire du rapport au savoir Différentes fonctions… pour répondre aux exigences dune situation complexe Objectifs: transmettre des savoirs, créer des outils pour apprendre en créant les meilleures conditions possibles pour lensemble des acteurs.

3 Activité proposée A votre avis, quelles sont les différents types de connaissances que lenseignant met en œuvre lorsquil prépare un cours? Après avoir dressé une liste des connaissances, faire des catégories. –Travail en groupe A partir des extraits de textes, repérer les différents types de connaissances et catégorisez-les à partir de la catégorisation créée précédemment. –Travail individuel

4 Un exemple de catégorisation ( Shulman,1986) savoirs disciplinaires, connaissances théoriques sur les différents objets de savoir liés à la discipline denseignement ; savoirs didactiques, concernant des aspects liés à la résolution de problèmes, à la gestion des erreurs, aux procédures cognitives utilisées par les élèves, aux difficultés d'apprentissage ; savoirs sur les programmes, tant du point de vue des concepts à enseigner que des compétences exigibles ; savoirs pédagogiques, relatifs à la gestion de la classe, à la prise en compte des différences entre élèves ; savoirs sur les apprentissages des élèves et la façon dont ils apprennent ; savoirs sur le contexte de létablissement, de la classe ; savoirs sur les buts et les valeurs de léducation.

5 Tâche / activité La tâche est définie par un but et des conditions particulières pour atteindre ce but Lactivité désigne ce que fait lacteur pour réaliser la tâche –Activité observable (approchée à partir des aspects moteurs et verbaux) –Activité non observable (inférée à partir des processus activés en fonction de leur composante cognitive)

6 Quelle est la tâche des enseignants? Pour lessentiel: Instruire les élèves: transmettre, faire acquérir des connaissances… Évaluer les élèves Mais aussi: Préparer les cours Orienter les élèves Il faut définir une unité danalyse pertinente

7 Unité danalyse du travail enseignant Il faut que lunité soit une unité dorganisation de lactivité des enseignants –Lenseignant organise son activité autour de cette unité –En dehors de cette unité, leur activité ne relève pas de leur tâche professionnelle Lunité peut être définie comme lensemble de lactivité ayant un rapport avec la réalisation dune leçon Lunité est variable (selon lenseignant et les composantes de son activité) Elle peut prendre en compte la leçon, sa préparation, son bilan…

8 Les différentes tâches de lenseignant (Rogalski, 2003) Du côté du prescripteur –La tâche prescrite: buts et conditions explicités dans les textes prescriptifs –La tâche attendue: contenu réel des attentes du prescripteur Du côté du réalisateur –La tâche redéfinie: représentation de la tâche que se donne le sujet –La tâche effective: celle à laquelle il répond réellement Le travail codifié Le travail avant la classe Le travail dans la classe

9 La tâche - prescripteur Les buts à atteindre et les conditions pour les atteindre –Les horaires scolaires –Le nombre max/min délèves en classe –Lorganisation scolaire (nombre denseignants, de niveaux, de classes) –Le fonctionnement de la classe Divers lieux de prescription Niveaux différents

10 Tâche prescrite / attendue Tâche prescrite –Textes et énoncés de linstitution –Définition statutaire du métier –Textes de programme –Instructions –Interventions de linspection –Moyens donnés à lenseignant: manuel retenu, organisation du temps scolaire… Tâche attendue –Base de lévaluation de laction La lettre Lesprit

11 La tâche - réalisateur Re-définition de la tâche par lenseignant –Domaine dexercice du métier –Organisation de lannée scolaire –Préparation des séances (cours, jour, sujet) Aspects relatifs à la prise de charge de la tâche par lenseignant, dans sa classe, en face à face, en temps réel

12 Tâche redéfinie / effective Tâche redéfinie –Celle que le sujet (lenseignant) se représente comme étant la sienne –Elle diffère des tâches – prescrites / attendues par les moyens, les contraintes et linterprétation des buts Autonomie du sujet Contexte de la situation Tâche effective –Sinfère de lactivité du sujet

13 Les tâches - réalisateur comme objet détude La tâche redéfinie peut être explicitée au cours dentretiens, questionnaires La tâche effective peut être accessible au travers dune activité réflexive de lenseignant (auto-confrontation, méthode du sosie) Différence entre les intentions et laction réalisée

14 Tâche du point de vue du système prescripteur (tâche prescrite et tâche attendue) CONTRAT PROFESSIONNEL Tâche du point de vue de lenseignant (tâche redéfinie, tâche effective) Activité de lenseignant Tâche prescrite par lenseignant aux élèves et tâche attendue CONTRAT DIDACTIQUE Tâche du point de vue de lélève (représentation et réalisation de la tâche) Activité de lélève Activité de la classe détermine comprend détermine

15 Temporalités de laction Système de tâches comportant différents niveaux de buts et orientant lactivité de lenseignant –Evolution longue des rapports élèves / contenus (contribution) –Lannée scolaire (buts explicités dans les programmes) –Les niveaux « tactiques » (préparation des unités thématiques) –Lexécution dune séance (devant les élèves) –Conduite dun scénario particulier (exercice) Variation de la part de prescription

16 Co-détermination sujet/situation ACTIVITE SITUATION SUJET RESULTATS EFFETS (acteurs) Modifie état du sujet Modifie état de la situation influence produit Rapport du sujet à la situation

17 Régulation résultats / effets Court terme: temps de déroulement dune séance –Régulation en temps réel ou en temps différé court –Effet au cours de la journée, modalité: communication verbale Temps « médium » –Régulation modifiant la préparation des séances suivantes –Modification des représentations de lenseignant sur les connaissances des élèves Temps « long » –Modification des élèves dans leur rapport au contenu, organisation de lannée scolaire –Modification de la posture de lenseignant, des compétences professionnelles, de la motivation

18 Organisation de lactivité enseignante Planification long terme Programme pour les élèves dans le temps long Préparation dune unité Décomposition de lunité thématique Linéarisation temporelle Définition des unités dune séquence Préparation de la séance Définition du but de la séance Succession des tâches des élèves « points de passage » et conclusion du cours Exécution de la séance Gestion du temps de la classe Ajustement à la classe / aux élèves Traitement des incidents Contrôle du déroulement Observation des élèves Gestion du temps de la séance Évaluation de la séance Évaluation en temps réel des activités des élèves Évaluation différée (juste après, par un contrôle) Adaptation – retour dexpérience Modification de lorganisation de lunité Modification de la planification de lannée Révision de la conception du cours

19 Le travail enseignant comme activité contrainte Contraintes officielles et explicites –Textes réglementaires: statut, instructions officielles, programmes… Les buts à atteindre (enseignement, spécificité de léducation scolaire) Découpage disciplinaire Définition des contenus Organisation en classes Délimitation du temps et de lespace Particularités des élèves

20 Une Autonomie…

21 …contrainte

22 Exemple de recherche (Richoux & Beaufils) La planification des activités des élèves en travaux pratiques de physique : analyse de pratiques d'enseignants –Recherche des éléments pris en compte par les enseignants –Explicitation des choix faits par les enseignants Lenseignant constructeur

23 Description de la recherche Questions de recherches –Quelles sont les raisons qui prévalent dans le choix des activités expérimentales : raisons didactiques liées à la physique et à son apprentissage ? raisons pédagogiques liées à l'organisation de l'enseignement ? –Quelle est la part des contraintes de planification (nature et importance) dans l'élaboration - structuration du milieu ?

24 Description de la recherche Corpus de données –Transcriptions dentretiens avant et après chaque séance de travaux pratiques –Fiches de TP et analyse de ces fiches –Observation, enregistrement et transcription des activités des élèves et de l'enseignant pendant la séquence de travaux pratiques. Analyse –Planification –Raisons (arguments, justifications)

25 Les étapes de la planification Planification globale –En fonction du programme –En fonction de la progression Planification interne –Organisation –Activités de lenseignant –Activités des élèves –Productions

26 Les raisons dentreprise Les contraintes institutionnelles –Programmes –durée des séances Les contraintes matérielles –matériel disponible –équipement des salles Les contraintes spécifiques de l'organisation de l'enseignement des sciences au lycée –l'alternance des séances de travaux pratiques et de cours

27 Les raisons denseignement Concernent: –l'enseignement et l'apprentissage –les choix propres de l'enseignant concernant la séance –la gestion du groupe pendant l'activité Distinction –l'enseignement de connaissances, savoir-faire et démarches de physique (l'organisation de sa séance en fonction de connaissances, savoir-faire à acquérir par tous ) –prise en compte de l'apprentissage en physique (prise en compte les difficultés particulières de lélève-apprenant) + –Construction dun référent : (observation ou expérience commune sur laquelle va pouvoir se construire la suite du cours) –gestion de l'activité du groupe –objectifs généraux de lenseignement (objectifs non disciplinaires)

28 Grille danalyse - planification Activité de l'enseignant Productions des élèves Autres Analyse, discussion traitement Montage et mesures Activités des élèves Organisation de la séance Planification interne au TP Place du TP dans la progression du cours Place du TP par rapport au programme Planification globale

29 Grille danalyse - Raisons Raisons d'entrepriseContraintes institutionnelles (programmes, durée, …) Moyens matériels (disponibilité, qualités…) Articulation TP/cours Raisons d'enseignementEnseignement de connaissances Enseignement de savoir faire Enseignement d'une démarche Prise en compte des difficultés des élèves, de l'apprentissage pour la physique Construction d'un référent Choix propres pour l'enseignement en physique Gestion de l'activité Objectifs généraux de l'enseignement Autres

30 Conclusion Gestion des contraintes Modèle de mise en œuvre de l'enseigne- ment Cadre institutionnel de la classe Matériel Organisation TP/cours Horaires Contenu des programmes et objectifs généraux de lenseignement Activités planifiées Élève Professeur

31 Présentation CD-ROM Les contraintes Les choix de lenseignant Influence des choix sur les activités des élèves


Télécharger ppt "Approche ergonomique du travail de lenseignant Des contraintes institutionnelles à la pratique en classe."

Présentations similaires


Annonces Google