La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lécole classique de gestion Lécole néoclassique La théorie de Simon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lécole classique de gestion Lécole néoclassique La théorie de Simon."— Transcription de la présentation:

1 lécole classique de gestion Lécole néoclassique La théorie de Simon

2 Lécole classique de gestion

3 Lautorité et la responsabilité doivent sexercer, selon une ligne directe et claire, de la tête de lorganisation jusquaux exécutants ;

4 Aucun membre de lorganisation ne doit recevoir dordres de plus dun supérieur; en cas de conflits, ce principe lemporte;

5 Les décisions récurrentes doivent être programmées et déléguées aux subordonnés tandis que les décisions non récurrentes et les problèmes importants doivent être référées au supérieur.

6 Le nombre de subordonnés se rapportant à un supérieur doit être limité; ce principe soulève le problème du nombre de niveaux hiérarchiques acceptable;

7 Le travail doit être réparti en fonctions spécifiques et confié à des unités qui deviennent ainsi spécialisées; le problème est de savoir quel critère doit guider la départementalisation en unités fonctionnelles : le produit, le client…?

8 Les différentes divisions dune organisation (de grande taille) doivent former des entités autonomes ayant leurs propres ressources ainsi que tout le personnel de support requis et, en conséquence, fonctionner sur une base de compétition de façon à maximiser les profits.

9 École néoclassique

10 Sintéresse - aux aspects pratiques de la gestion - Principes daction pour limmédiat - Du devenir de lentreprise Pour lui, diriger une entreprise : - cest diriger une affaire de façon à ce quelle donne les résultats attendus (qui, pour une entreprise, sont économiques). - Rendre cette entreprise productive au moyen de ressources humaines et matérielles (cest donc diriger les cadres supérieurs). - Cest organiser le travail pour ladapter à des êtres humains et organiser les individus pour les faire travailler de la façon la plus productive et la plus efficace possible (cest donc diriger les exécutants et leur travail). Au total, cest faire agir lentreprise comme un tout en fonction des buts fixés et donc en fonction de lefficacité et ce, tant pour le présent que pour le futur.

11 Drucker admet que les ressources humaines ne peuvent être traitées comme les autres ressources selon la logique de la machine. Il sest préoccupé de la façon dont les individus travaillent pour donner le maximum de rendement. Il a proposé: dorganiser le travail au plan technique de telle sorte quil suscite le plein rendement de celui qui lexécute et dorganiser les humains pour exécuter ce travail.

12 Procurer à chacun une tâche intégrée dont il se sent responsable. Les employés sont des experts et il faut adapter la gestion en conséquence. Lefficacité de lorganisation doit être la seule référence qui guide le gestionnaire. La gestion par objectif. La décentralisation et ses conditions

13 Herbert Simon économiste américain né prix Nobel en 1978

14 Cest une approche qui vise à analyser et à expliquer le comportement administratif à partir du processus de prise de décision

15 Établissement de la liste de tous les comportements possibles. La détermination des conséquences de chacun. Lévaluation séparée de ces ensembles de conséquences

16 La rationalité est la sélection dun comportement préféré en face dune alternative faite en terme dun système de valeurs quelconques par lequel les conséquences de ce comportement peuvent être évaluées

17 Lindividu voie à lavance synoptiquement tous les choix de comportement possible. Il considère lensemble total dans toute la complexité des conséquences qui suivraient chaque choix. Applique son système de valeur ou dutilité comme critères à lensemble total des conséquences de chaque choix possible.

18 La connaissance complète et lanticipation de toutes les conséquences qui suivraient chaque choix est impossible. La connaissance des conséquences est toujours fragmentaire. Ces conséquences se produisant dans le futur, limagination doit suppléer au manque de connaissances expérimentales des sentiments perçus en attachant des valeurs à celles qui sont connues. De plus, des valeurs ne peuvent quêtre imparfaitement anticipées. La rationalité exige un choix entre tous ces comportements possibles. En fait, seul un très faible nombre des comportements possibles viendra à lesprit. La plupart ne sont jamais évalués

19 Lesprit humain est incapable de tenir compte de tous les aspects (valeurs, connaissances, comportements…) Les capacités de conceptualisation et de mémorisation …sont limitées Les connaissances personnelles et les informations sont différentes

20 Confronté à un choix, lindividu construit un modèle simplifié de la réalité. Cest lexpérience passée de chacun qui détermine la définition personnelle de la situation. La plupart des décisions sont de routine, des solutions utilisées, dans des circonstances qui lui apparaissent grossièrement similaires et qui sétaient révélées satisfaisantes

21 Si certains traits de la situation apparaissent comme fondamentalement différents, alors lindividu va sengager dans la recherche dune solution mais du fait de sa rationalité limitée, il ne va pas chercher la solution optimum de toutes les solutions possibles par manque de temps, dinformation, de capacités. Il ne va pas essayer de maximiser les rapports cout bénéfice de son comportement dune manière synoptique, en passant en revue toutes les options et toutes les conséquences

22 Lindividu va rechercher un niveau minimum de satisfaction Il va passer les quelques solutions de comportement possible quil a retenues en revue lune après lautre (dune manière séquentielle et non synoptique) Dès quil aura trouvé une solution qui satisfasse ce minimum de satisfaction il va ladopter sans aller plus loin. Si il nen trouve pas, ou si il en trouve trop facilement, il va ajuster son critère de satisfaction à la baisse ou à la hausse.

23 Quelle est lutilité de la théorie de Simon? Comparons la conception de lhomme économique et la conception de lhomme de Simon.

24 شكرا على انتباهكم


Télécharger ppt "Lécole classique de gestion Lécole néoclassique La théorie de Simon."

Présentations similaires


Annonces Google