La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Synonyme de bien-être et de quiétude Définition Mode demploi Une affaire de cœur Les clés dune sieste réparatrice Au sujet de la sieste.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Synonyme de bien-être et de quiétude Définition Mode demploi Une affaire de cœur Les clés dune sieste réparatrice Au sujet de la sieste."— Transcription de la présentation:

1 Synonyme de bien-être et de quiétude Définition Mode demploi Une affaire de cœur Les clés dune sieste réparatrice Au sujet de la sieste

2 La sieste mode d'emploi FORMES ET PRÉSENTATIONS : «Sieste : temps que l'on donne au sommeil, pendant la plus chaude partie du jour...» (Émile Littré, Dictionnaire de la langue française, ). Épisode de sommeil intentionnel, de durée variable, et correspondant à une période physiologique de moindre vigilance dépendante de la baisse temporaire de la température centrale en début d'après-midi. La sieste est normalement constituée de sommeil lent léger (stades 1 et 2). Le passage prolongé en sommeil lent profond (stades 3 et 4) est déconseillé. Le passage en sommeil paradoxal au cours de la sieste (plis du drap imprimés sur la peau, au réveil) est considéré comme pathologique (voir posologie et précautions d'emploi).

3 Indications : La sieste est indiquée dans le traitement de la somnolence diurne. Sieste curative indiquée dans la compensation d'un déficit de sommeil par privation volontaire, ou lever très précoce (travail de nuit, travail posté) ; traitement de certaines parasomnies de l'enfant (énurésie, terreurs nocturnes, somnambulisme) par diminution du sommeil lent profond nocturne ; toute pathologie aiguë (infectieuse, métabolique ou dégénérative) susceptible de majorer le besoin de sommeil. Sieste préventive constitution d'un crédit de sommeil chez les travailleurs postés ou de nuit ; hygiène du sommeil dans la narcolepsie et l'hypersomnie idiopathique. sieste physiologique : grossesse ; enfant de moins de 6 ans ; 3e âge sieste pathologique : point d'appel pour le dépistage d'une SDE (somnolence diurne excessive) : besoin de sieste au volant d'une machine ou d'un véhicule, somnolence dans un lieu public : notamment en cas de cardiopathie coronarienne ou hypertensive ; notamment en cas de ronflement et de nycturie associée.

4 Mise en garde et précautions demploi : Mise en garde : la sieste curative risque d'entamer le capital sommeil de la nuit suivante et générer un retard à l'endormissement avec insomnie du soir et difficultés lors de réveil programmé matinal. (Avec constitution d'une dette de sommeil dès le début de la semaine) Chez l'enfant une sieste trop longue retarde l'endormissement du soir (agenda du sommeil). La persistance de la sieste après 10 ans ou la réapparition inexpliquée de la sieste chez un adulte doit conduire à une exploration du sommeil. Précautions d'emploi : Respecter les indications et contre-indications de manière à ne pas masquer un possible trouble du sommeil (syndrome d'apnée, mouvements périodiques, narcolepsie etc....)

5 LA SIESTE : UNE AFFAIRE DE COEUR Véritable tradition latine, la sieste quotidienne est synonyme de bien-être et de quiétude. Cependant, selon une nouvelle étude menée sur plus de mille personnes, cette habitude pourrait augmenter le risque dattaques cardiaques de 50 %. Besoin naturel ou tradition latine, la sieste constitue un moment privilégié de repos durant laprès-midi. Véritable coupure de la journée, elle compte des adeptes de tout âge. La sieste permet de "couper" la journée pour rester en forme et vigilant.

6 La fréquence et la durée des siestes augmenteraient le risque dattaque cardiaque Létude a été menée sur 522 personnes ayant survécu à une attaque cardiaque et 505 autres nayant jamais eu de problèmes de ce type. Toutes les personnes ont du remplir un questionnaire concernant leurs activités physiques, de loisirs et des questions spécifiques concernant la pratique de la sieste. Cinq catégories étaient distinguées en fonction de leur fréquence et de leur durée. Selon les directeurs de létude, la plupart des études concernant les risques cardiovasculaires sont propres au mode de vie européen ou américain, qui diffère en grande partie des régions tropicales propice aux "roupillons". En comparant les deux groupes, il est apparu que les personnes ayant subi une attaque cardiaque étaient plus enclines à faire une sieste quotidienne et à y consacrer plus de temps. La survenue dattaques cardiaques chez les adeptes de la sieste serait 50 % plus importante que dans le second groupe.

7 Se lever du bon pied… et de bon cœur De précédentes études ont montré que la réponse du système cardiovasculaire après la sieste est semblable à celle succédant au réveil matinal : période durant laquelle la survenue de problèmes cardiaques est la plus probable. Le risque serait principalement dû à lémission de catécholamines, des neurotransmetteurs proches de ladrénaline, qui stimulent le système nerveux. Leur action saccompagne également dune élévation du rythme cardiaque et de lintensité des contractions cardiaques. Connaître les périodes de risque de survenue dattaques cardiaques permettrait de déterminer le meilleur moment pour administrer les traitements préventifs. Avec décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France.

8 Les huits clés d'une sieste réparatrice > La sieste est productive. A tel point que des big boss s'y adonnent et y incitent leurs salariés ! > Moment : entre 13 et 16 heures. > Durée : selon son biorythme et son agenda, la sieste flash (de deux à cinq minutes), la relax (de dix à vingt minutes) ou la royale (une heure et demie au minimum). > Lieu : au bureau, dans sa voiture, dans l'avion, dans une salle d'attente, chez soi (réservé aux solos !). > Rituel au bureau : éteindre la lumière, décrocher le téléphone ou passer sur messagerie, le cas échéant baisser le store. > Position : difficile en général de s'allonger au bureau... Assis, adopter la position du cocher de fiacre (tête baissée, jambes allongées, bras accoudés). > Respiration : fermer les yeux, inspirer et expirer lentement cinq à dix fois. Laisser venir les bâillements. > Décontraction et visualisation : décontracter chaque muscle des pieds à la tête. Se visualiser heureux et détendu dans un paysage apaisant. > Réveil : respirer profondément. S'étirer. Et enfin ouvrir les yeux.

9 José-maria de Heredia ( ) José-maria de Heredia ( ) José-maria de Heredia ( ) José-maria de Heredia ( ) (Recueil : Les Trophées) La sieste Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude, Tout dort sous les grands bois accablés de soleil Où le feuillage épais tamise un jour pareil Au velours sombre et doux des mousses d'émeraude. Criblant le dôme obscur, Midi splendide y rôde Et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil, De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil Qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude. Vers la gaze de feu que trament les rayons, Vole le frêle essaim des riches papillons Qu'enivrent la lumière et le parfum des sèves ; Alors mes doigts tremblants saisissent chaque fil, Et dans les mailles d'or de ce filet subtil, Chasseur harmonieux, j'emprisonne mes rêves.

10 Deux corses sont couchés en train de faire la sieste chacun sur un banc. L'un d'eux ayant un œil ouvert par mégarde aperçoit un billet de 500 Euros sur le sol. Il dit à l'autre: - Oh dis-donc regarde ça : un coup de vent et on était riche ! BLAGUE SUR LA SIESTE

11 BONNE SIESTE !


Télécharger ppt "Synonyme de bien-être et de quiétude Définition Mode demploi Une affaire de cœur Les clés dune sieste réparatrice Au sujet de la sieste."

Présentations similaires


Annonces Google