La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AUTISMES I - CLINIQUE Trouble envahissant du développement - apparaît avant 3 ans - dure toute la vie - caractérisé par un fonctionnement psychique déviant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AUTISMES I - CLINIQUE Trouble envahissant du développement - apparaît avant 3 ans - dure toute la vie - caractérisé par un fonctionnement psychique déviant."— Transcription de la présentation:

1 AUTISMES I - CLINIQUE Trouble envahissant du développement - apparaît avant 3 ans - dure toute la vie - caractérisé par un fonctionnement psychique déviant et/ou retardé dans les domaines des relations, de la communication, des conduites

2

3

4

5 + DES EFFETS DE CONTAMINATION SUR LE FONCTIONNEMENT PSYCHIQUE DES ADULTES QUI ELEVENT, EDUQUENT, SOIGNENT CES ENFANTS Notion absente des classifications

6 DISTINGUER DEUX GRADIENTS DE GRAVITE Niveau de développement Niveau d intensité des mécanismes autistiques

7 CETTE DISTINCTION S EVALUE AVEC DES OUTILS DIFFERENTS Pour le niveau Niveau de développement Test projectif de personnalité Niveau intellectuel Test Q.I - E.D.E.I Niveau efficience PEP - AAPEP (Profil Psycho-Educatif Schopler) Pour l intensité des mécanismes autistiques Degré des troubles des interactions sociales de la communication et du langage de la pensée, des conduites et des affects (Observations cliniques, discours des parents, CARS)

8 T E A C C H Treatment and Education of Autistic and related Communication (Related = apparenté, proche) Children Handicapped Teach = enseigner Traitement et Education des enfants Autistes et de ceux atteints d un Handicap apparenté de Communication

9

10 LES TROUBLES DE LA RELATION Répondre par Thérapeutique Raisonnée I - LE RETRAIT AUTISTIQUE Accepter ses mécanismes Ne pas violer son espace vital (proxémie) Ne pas lui prêter des pensées } envers des sentiments } nous ET POURTANT Ressentir de l empathie pour la personne Le considérer comme un être en difficulté avec l intimité

11 II - TROUBLES DU CONTACT Accepter leur non compréhension de nos codes sociaux plutôt qu intentionnalité, penser à incompréhension plutôt qu angoisse, penser à peur de l imprévu Se transformer en décodeur social, leur apprendre la signification de nos gestes Eviter l intrusion gestuelle et visuelle Retenir nos envies de contacts spontanés Médiatiser la relation par des objets ; attention conjointe OBJETS - PHOTOS DE SITUATION - PICTOS Les moyens d entrer quand même en relation

12 LES TROUBLES DE LA RELATION Répondre par Thérapeutique Raisonnée III - TROUBLES DE LA RECIPROCITE SOCIALE Ritualiser les Conventions sociales (temps bonjour, bonsoir, collation) La Répétition pour arriver à l imitation Jeu avec un soignant avant jeu avec les autres (ou jeu seul : ritualiser le jeu - Le plaisir à jouer est très rare) Valider ses comportements en les nommant, en les dessinant Formatiser l expérience pour agrandir les capacités E E S

13 IV - TROUBLES DE LA RECIPROCITE EMOTIONNELLE Ne pas espérer des manifestations de tendresse mais penser en nous avec tendresse et humaniser en nous l image de cet étrange enfant Importance de notre attitude intérieure, notre capacité à rêver un enfant différent tout en acceptant celui-là Pédagogie des sentiments, cartons de sentiments (tu fais une colère parce que tu n es pas content) PARADOXE OBJECTIVER POUR SUBJECTIVER

14 LES TROUBLES DE LA COMMUNICATION Répondre par Thérapeutique Raisonnée I - PERTURBATION DES MODALITES DE COMMUNICATION Supposer que la personne autiste veut communiquer mais ne le peut pas. Elle est privée de moyens d expression, à nous de les lui fournir Chercher le meilleur canal d émission Communiquer par séquence. Décomposer le message en unités simples, par contiguité Passer par l objet puis représentation en images ou mots

15 II - ANOMALIES DANS LA FORME DU LANGAGE Ne pas attribuer d intentionnalité ou de sens à ce qui n est que la manifestation d une difficulté de possession du langage Diminuer les informations transmises par canal verbal Le soignant doit contrôler sa propre émission langagière

16 LES TROUBLES DE LA COMMUNICATION Répondre par une Thérapeutique Raisonnée III - ANOMALIES DANS LE CONTENU DU LANGAGE Les autistes sont toujours moins verbaux que nous le pensons PARADOXE MOINS PARLER POUR QU APPARAISSE LE LANGAGE

17 IV- ANOMALIES DANS L UTILISATION DU LANGAGE Communication Alternative S appuyer sur le visuel Importance E E S : structuration de l espace Trouver le bon canal de communication, y revenir quand ils sont en difficulté Créer des cartons de communication Mémory de la quotidienneté Objets sur l image Bas niveaux : le seul signe compris est l objet lui- même

18 LES TROUBLES DES CONDUITES Répondre par Thérapeutique Raisonnée I - TROUBLES DE LA PENSEE Des diapos, pas un film (Lorna Wing) Pas d humour : trop d imprévu Organiser des séquences numérotées, programmées,imagées enchaînement artificiel extérieur au vécu du sujet Notion de généralisation. Acquérir un savoir-faire dans un contexte fixe, modifier le contexte quand savoir-faire acquis Apprentissage systématique de la théorie de l esprit

19 II - RITUELS INFLEXIBLES - IMMUTABILITE PARADOXE NE RIEN CHANGER POUR EVOLUER Moyens thérapeutiques : Structurer le temps, l espace et l activité (E E S : Environnement Education Structurées) Formalisation du Travail Individuel Apprentissage à « voir la durée » : - Je vois ce que j ai à faire - Je vois combien de temps ça va durer - Je vois ce que je ferai après

20 LES TROUBLES DES CONDUITES Répondre par Thérapeutique Raisonnée Structuration des espaces : Tables de Travail Individuel Coins loisirs « structurés » Tables de transition Structuration du temps Boîtes de travail de gauche à droite Schéma travail journalier à retourner au fur et à mesure

21 III - STEREOTYPIES CORPORELLES Répondre par la ritualisation ( le retour au déjà vu, déjà connu) Un environnement prévisible diminue les stéréotypies Ne pas chercher à interpréter sur le coup à l enfant Chercher à comprendre après coup en travail d équipe

22 LES TROUBLES DES CONDUITES Répondre par Thérapeutique Raisonnée IV - RESTRICTION, FOCALISATION DES INTERETS PARADOXE DU CERCLE A LA SPIRALE S appuyer sur les focalisations et les rituels pour les agrandir dans un deuxième temps

23 V - MANIFESTATIONS PATHOLOGIQUES CRITIQUES Comprendre l ensemble des conduites avec les parents Préciser les goûts et les intérêts dans le moindre détail Se fixer des objectifs limités : pas à pas Cohérence des attitudes d équipe Chercher l imprévu qu on n a pas prévu. Revenir aux séquences connues, répétitives, au contexte prévisible et formalisé

24 Le Travail avec les parents est essentiel pour comprendre le contexte pour mieux connaître le style de chaque enfant La chimiothérapie n a d intérêt que ponctuellement Les réponses doivent se faire : par Environnement et Education Structurées par pédagogie des sentiments

25 Quest-ce quun autiste me dirait-il ? Aide moi à comprendre mon entourage. Organise mon monde et facilite moi danticiper ce qui va se passer. Donne moi de lordre, une structure et non le chaos. Ne tangoisse pas avec moi, jéprouverais de langoisse également. Respecte mon rythme. Ne te déprime pas. Normalement, je dois avancer et me développer chaque jour même si parfois jai des reculs.

26 Ne me parle pas beaucoup, ni trop vite. Les mots, cest comme « de lair », ils ne pèsent pas pour toi mais pour moi, ils peuvent être une charge très lourde. Parfois, ils ne sont pas la meilleure manière dinter-agir avec moi. Jai besoin de plus dorganisation que toi, plus de prédictibilité dans mon entourage que toi. Il faudra quon négocie mes rituels pour vivre ensemble. Ne permets pas que je mennuie ou reste inactif.

27 Nenvahis pas mon espace excessivement. Respecte les distances dont jai besoin mais sans téloigner de moi. Mon développement nest pas absurde. Il a sa propre logique et beaucoup de comportements que tu considères « altérés » dont des formes daffronter le monde depuis ma spéciale façon dêtre. Fais un effort pour me comprendre. Ne me demande pas toujours les mêmes choses ni mexige les mêmes routines. Tu ne dois pas devenir un autiste pour maider. Lautiste, cest moi, pas toi.

28 Ça vaut la peine de vivre avec toi. Je pourrais te donner autant de satisfactions que dautres personnes, même si ce nest pas de la même manière. Ne magresse pas chimiquement. Si lon ta dit que je dois prendre un médicament, essaie quil soit prescrit par le spécialiste. Vu à lécole pour autistes « William Soler » à Santiago de Cuba Le 22 novembre 2004


Télécharger ppt "AUTISMES I - CLINIQUE Trouble envahissant du développement - apparaît avant 3 ans - dure toute la vie - caractérisé par un fonctionnement psychique déviant."

Présentations similaires


Annonces Google