La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

STAGE DE LA LSQM 2010 Samedi 8 mai 2010 LE JEU OFFENSIF Michel Ritschard, Suisse/Canada FIFA+ASF, Instructor.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "STAGE DE LA LSQM 2010 Samedi 8 mai 2010 LE JEU OFFENSIF Michel Ritschard, Suisse/Canada FIFA+ASF, Instructor."— Transcription de la présentation:

1 STAGE DE LA LSQM 2010 Samedi 8 mai 2010 LE JEU OFFENSIF Michel Ritschard, Suisse/Canada FIFA+ASF, Instructor

2 LE JEU OFFENSIF De lapprentissage chez les jeunes au football délite TH Bases du jeu offensif et aspect cognitif Jeu dans la zone de conclusion (zone 3) PR Jeu offensif en préformation (U13-U15ans) Jeu offensif en football délite (espoirs U18 à +) Entraînement spécifique des attaquants M.Ritschard FIFA+ASF Instructor 2

3 SOCCER-FOOTBALL ARSQ Stage de recyclage de la LSQM Québec samedi 8 mai 2010 « Un entraîneur doit sans cesse rester à laffût des nouveautés dentraînement, non seulement pour répondre aux exigences du football moderne, mais surtout pour faire fasse aux attentes toujours plus élevées des joueurs (S.Kovacs, Roumanie; ex-coach Ajax-Amsterdan + Equipe de France) Michel Ritschard, Suisse/Canada FIFA+ASF Instructor 3

4 4 « Les équipes qui gagnent aujourdhui se sont celles qui attaquent, qui créent, qui ne se dégonflent pas, qui vont chercher ladversaire dans son camp et qui ont une maîtrise positive du ballon. Lavenir, cest la technique, vitesse puissance, mais cest aussi laudace. » (G.Houllier, F.F.F 2009) Espagne -Barcelone 80 buts Angleterre – Chelsea 86 buts Italie - Roma 1 er 61 / Inter 2è 65 France – Marseille 61 Allemagne - Bayern M.1er 65 / Werder 3è 67 Suisse – Basel 78 Moyenne grands pays UEFA 2.74 buts (au )

5 LE JEU OFFENSIF

6 6 Le football moderne, cest le mouvement ? Celui des joueurs comme celui du ballon. Lorsquun ballon est arrêté, je prétends quon joue à tout, sauf au football. (CRUYFF JOHANN – ex-joueur+coach)

7 7 Avertissement Tous les entraîneurs du monde et tous les fans de football connaissent le jeu par la tactique, lorganisation de léquipe sur le terrain. Placer en 4-4-2, en 4-3-3, en ,etc Est-ce vraiment les vrais ingrédients du jeu ? Mais qui sest déjà véritablement interrogé sur le mouvement, les courses, lanimation, les relations entre les joueurs, la communication, les gestes techniques préférentiels selon la zone de terrain et la grandeur des surfaces de jeu ? Qui sest vraiment penché sur les moyens pratiques méthodologiques pour progresser et encore mieux pour former les jeunes au football de mouvement ?

8 8 JEU EN ZONE

9 9

10 10

11 Principes tactiques offensifs de base (Vocabulaire important de lenseignement cognitif) Mouvement, démarquage libère toi! Appui (au porteur) toujours minimum 1 joueur derrière le porteur Recherche du triangle Supériorité numérique dans la zone de jeu Fixer ladversaire Créer une fausse piste Passage dans le dos Un-deux remise directe au porteur aussi sur un 3è joueur Souvrir, déploiement action collective dynamique pour donner de lespace, de lampleur au jeu; jeu large, jeu profond Conserver le ballon, le faire circuler Changement de rythme donner de la vitesse au ballon, jouer à 1-2 touches Faire tourner le ballon, faire circuler le ballon Jeu dans lintervalle chercher lespace entre les lignes défensives Renversement du jeu Chercher la profondeur, la largeur (jeu par les côtés) Permutation (changement de position, changement de zone) Autres (selon coach + léquipe) ET :- se replacer défensivement à la perte du ballon (le joueur, le bloc team) 11

12 Les techniques du jeu offensif 12 LA PASSE - élément de base du jeu collectif, relation + communication entre les joueurs. Utilisation de toutes les surfaces de contact des deux pieds et des types de passes variées 80% des passes réussies chez les équipes à succès LA PREMIERE PASSE - élément plus tactique que technique; elle détermine le choix de jeu. De la relance et de laction offensive. La réussite de cette passe est souvent significatif des équipes à succès Plus de 70% de réussite signification générale de victoire ! LA DERNIERE PASSE - elle est lassiste, la passe (ou le centre) qui va permettre la conclusion LE CONTRÔLE ORIENTE (La prise de balle) - élément fondamental du football daujourdhui. De sa maîtrise dépend laccélération de jeu. En 1 touche, cest un dribble. II est souvent aussi précédé dune feinte LA COUVERTURE DU BALLON - protection du ballon avec adversaire dans le dos. Permet denchaîner un dribble, une passe, un tir LA FEINTE - pas de changement de direction du ballon: on ne touche pas la balle (geste du corps/jambe/pied) LA CONDUITE DU BALLON ET LE DRIBBLE - la conduite en vitesse / dribble délimination / de protection / de dégagement LE TIR - finalité du jeu déquipe. Une grande maîtrise des différentes frappes permet de varier les trajectoires; la précision, la force LE JEU DE TÊTE, JEU DE CORPS - techniques du football moderne indispensables. Elles complètent le jeu de pied. Renvoi de tête, reprise de tête; amortis, amortis orientés.

13 13

14 14

15 15 Accents dentraînement en formation Formation collective -Construire depuis derrière (zone 1) -1ère passe assurée, ne pas perdre le ballon -Jouer vers lavant, si possible -Rechercher la supériorité numérique -Alternance dans le jeu offensif (les côtés, laxe) -Transition Formation individuelle -Maîtrise technique (jeu calme / sous-pression) -Supériorité et infériorité -Appui, du 1 : 1 au 5 : 5

16 16 Matière en préformation Technique Fondamentaux Développement Jeux Exercices (drillI Tactique 1 contre 1 au 5 contre 5 6 contre 6 Supériorité Condition Coordination Vitesse Endurance Stabilisation musculaire Mental Concentration Confiance Volonté Qualité

17 17 Formes jouées 3 contre 1 · Chercher la conclusion · Remise du défenseur et attaque à 3 contre 1 · Fixation du défenseur · Courses dynamiques · Justesse de la passe · Timing Sur le plan mental = CREATIVITE

18 18 Exercices analytiques Courses croisées · Déplacements imposés · Application sur les courses · Fixation du défenseur · Justesse de la passe · Timing Sur le plan mental = CONCENTRATION

19 19 Jeux 4 contre 4 / 1 contre 1 · Dans les zones, 1 contre 1 · Principes défensifs et offensifs · Jeu avec et sans ballon · Démarquage et marquage · Evolution offensive vers le 2 contre 1 Sur le plan mental = OSER /AGRESSIVITE

20 20 Jeux à thèmes 5 contre 5, fixer et renverser · Jeu à thème · Fixer ladversaire dans une zone et renverser le jeu pour un 1 contre 1 · Jeu libre · Préparation, changement de rythme, conclusion Sur le plan mental = VOLONTE / INTELLIGENCE

21 21 Poly sportivité La fixation, 3 contre 3 · Ballon derrière la ligne avec les mains, règle de rugby · Fixer son adversaire pour forcer ladversaire à doubler · Donner de lespace pour faciliter la passe · Justesse de la passe · Transférer au jeu avec les pieds Sur le plan mental = COURAGE ET ENGAGEMENT

22 22 Cest un football de mouvement habillé dintelligence à travers la compréhension, la lecture du jeu. A partir dune récupération intelligente, il sagit de déséquilibrer un adversaire et, à ce moment là, le joueur important est celui qui na pas le ballon car il doit faire des propositions, fournir des informations. A travers une pensée commune, cest le collectif dans le mouvement. (SUAUDEAU JEAN-CLAUDE – FC NANTES.)

23 23 Règles de base (coaching) Ne pas déjà imposer de schémas stricts · Étouffe la personnalité du joueur · Robotise le joueur, freine ses possibilités dexpression Changer les positions des joueurs · Travail en poste Participation active des joueurs · Intégrer le joueur dans le choix Limportance du jeu libre · Jouer minimum par entraînement Lintelligence TA progresse simultanément avec la progression TE · Relation TE – TA Après la mise en situation laisser découvrir et comprendre > Observer plutôt que diriger ! (70% 0bservation) > On apprend à lentraînement et non au match !

24 24

25 25

26 26

27 27

28 Lintelligence de jeu ? Savoir lire le jeu, avoir une bonne vision périphérique, voir plus vite et être plus rapide dans les choix de jeu cest la preuve de bonnes qualités cognitives, dune bonne compréhension de jeu, dun bon sens tactique. Cest ce qui caractérise les grands joueurs. «Les qualités cognitives sont les prédispositions qui permettent à un joueur motivé et engagé de percevoir des situations par le biais du processus dacquisition des connaissances. Cest donc ce que lintelligence permet de comprendre pour mieux exploiter une situation, une action donnée. (Dr.L.Bizzini, Suisse) Ont peut dire que les qualités cognitive sont le fondement de la tactique, comme les capacités de coordination sont à la base de la technique. Les mots clés du processus cognitif : Perception Anticipation Vision périphérique Lire le jeu La prise de conscience, dune part, et la connaissance de son propre fonctionnement cognitif, dautre part jouent un rôle déterminant dans la mise en ouvre des capacités cognitives. Elles permettent de planifier laction. 28

29 La concentration Base de la régulation psychique tactico - mentale 29 se concentrer percevoir canaliser le mental, tactique maitriser la traiter volonté, anticiper, stratégie communiquer

30 « Lart de la concentration est primordial dans tout ce que lon entreprend: ICI ET MAINTENANT, TEL EST LE PRINCIPE. » (Yannick Noah) 30

31 «Pour pouvoir se concentrer, le sportif doit savoir sur quoi il porte actuellement son attention et sur quoi il devrait idéalement la porter » Le cerveau dispose dune capacité de traitement limitée, doù la nécessité de décider des informations à retenir et de celles à écarter. Une information est perdue, si lon ny porte aucune attention, consciemment ou inconsciemment, dans un laps de temps de cinq secondes. > porter son attention sur le stimulus ou une pensée pour régulariser consciemment lattention du cerveau Connaître lobjectif dentraînement (la tâche demandée) le pourquoi ? Connaître et comprendre les exigences requises pour réussir le comment ? Engager sa volonté (régulation de la performance à fournir) le vouloir Réussir laction dapprentissage, laction de jeu l a motivation 31

32 32 Les qualités cognitives base de lintelligence de jeu (tactique) nOù ? nQuoi ? nSi... alors ßoù faut-il diriger son regard ? ßque faut-il regarder ? ßdéclenchement de la réponse sous la forme dune action Prise dinformations par les organes des sens

33 33 Les signaux « cognitifs » du choix de jeu dés la récupération du ballon : De laction individuelle du porteur du ballon au mouvement collectif : Du porteur du ballon (prise de balle, lorientation) La zone de laction de jeu Mes partenaires (zone, espace, bloc équipe) Les adversaires (position bloc équipe, espace, zone) La distance du but adverse ET :. Le mental. La technique. La vitesse + Résultat du moment

34 Principes opérationnels de base du jeu en fonction de la situation de jeu 34 Si le rapport de force est……… Alors, en attaque il faut…….. Favorable Jouer vite vers lavant, conserver son avance en espace-temps, jeu rapide Equitable Créer le surnombre, jouer en mouvement, chercher à construire le jeu, une attaque Défavorable Conserver le ballon, jouer en arrière, faire tourner le ballon, procéder au dribble dattente, jouer en appui, soutien - jouer aussi avec le gardien de but

35 Les différences du traitement de linformation selon le niveau dacquisition et dexpérience (E. Mombaerts-FFF) DEBUTANT -Enfants MOYEN Préformation EXPERT Formation + Elite Organisation de linformation 1.Traite un information (le ballon) 2. Espace de jeu effectif réduit 1. Structure de jeu séquentielle à 2 ou 3 éléments 2. Traite 2 ou 3 informations à la fois 3. Espace de jeu effectif moyen 4. Communications entre partenaires 1. Structure du jeu totale : -joueur dans un collectif 2. Traite plusieurs informations à la fois 3. Espace de jeu effectif maximale 4. Communications entre partenaires et adversaires Vitesse perceptive 1. Vision centrale dominante et vision périphérique peu développée 2. Perception de lespace proche 1. Alternance vision centrale et périphérique 2. Perception de lespace moyen 1. Vision périphérique proche et éloignée 2. Perception de lespace éloignée 3. Elaboration de stratégies Vitesse décisionnelle 1. Le joueur agit dans limmédiat : -il subit 2. Confronté à plusieurs solutions : - il hésite 1. Le joueur ne subit plus : - il réagit 2. Le temps de décision commence pendant la perception 1. Le joueur anticipe du fait de ses connaissances sur le jeu 2. Le temps de réflexion est très court 3. Un code de jeu entre joueurs permet daugmenter la vitesse de décision 35

36 36 Le football est un jeu merveilleux que les médiocres veulent enlaidir au nom du pragmatisme. On oublie lhomme. On place les schémas tactiques au-dessus des joueurs. (VALDANO JORGE - ARGENTINE) Michel Ritschard, ASF/FIFA

37 Coaching et pédagogie - Voir Méthode G.A.G -Voir entraînement des attaquants - Voir Football féminin (DVD-Yves) 37


Télécharger ppt "STAGE DE LA LSQM 2010 Samedi 8 mai 2010 LE JEU OFFENSIF Michel Ritschard, Suisse/Canada FIFA+ASF, Instructor."

Présentations similaires


Annonces Google