La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pour être dit COMPETANT, un élève doit avoir fait quelque chose: 1-Production, 2-Processus, 3-Démarche, et ce, à plusieurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pour être dit COMPETANT, un élève doit avoir fait quelque chose: 1-Production, 2-Processus, 3-Démarche, et ce, à plusieurs."— Transcription de la présentation:

1

2 Pour être dit COMPETANT, un élève doit avoir fait quelque chose: 1-Production, 2-Processus, 3-Démarche, et ce, à plusieurs occasions.

3 La CMPETENCE est la capacité de mobiliser un ensemble de RESSOURSES (internes et externes) en vue de traiter un ensemble de SITUATIONS complexes (famille). Internes: savoirs, savoir-faire, savoir être, stratégies Externes: toute forme daide sollicitée par lélève et qui fait partie intégrante de la compétence (recours à des documents, expert, autres élèves, internet)

4 Ressources Maîtrisées Mobilisées Apprentissages ponctuelles Activités dintégrations Situations didactiques dapprentissages

5 Le concept de situation, ou plutôt de famille de situations est donc centrale lorsque lon évoque une compétence. Situation de reinvestissement, situation problème, situation dapprentissage systématique, situation de remediation, situation de structuration, situation dintegration, situation dévaluation Lapproche par les compétences appelle le recours à plusieurs types de situations

6 De quelles situations parle-t-on ? Des situations dapprentissages pour la mobilisation des Ressources: Situations problèmes didactiques Des situations dapprentissage pour lacquisition des Ressources: Situations dintégrations didactiques

7 Situation problème didactique 1-quest-ce quune situation problème? 2-la notion du problème? 3-caractéristiques dune situation problème? 4-ingenierie didactique pour construire une SP? 5-comment conduire une SP? 6-Quand proposer une situation problème? 7-la trame de variance pour une SP? Situation dintégration didactique 1-Quest-ce quune situation dintégration? 2-Les caractéristiques dune situation dintégration? 3-Quand proposer une situation dintegration? -Famille de situation? -S.Problème et S.intégration différences? -Exemple pratique dune Situation problème - Grille danalyse des SRP adaptée par BROUSSEAU

8

9 Quest ce que une situation problème didactique? INTRODUCTION: La pédagogie par situation-problème est aujourd'hui largement popularisée auprès des enseignants, d'autant plus que cette démarche est prônée par plusieurs pédagogues comme étant particulièrement adaptée à l'enseignement par compétences.

10 Quest ce que une situation problème didactique La situation-problème est une situation d'apprentissage. C'est un moyen d'apprentissage et non le résultat. C'est une stratégie d'enseignement qui favorise l'engagement des élèves. Elle permet la construction des savoirs. Cest un outil à maîtriser dans la construction dune leçon (séance)

11 Quest ce que une situation problème didactique Quest ce que une situation problème didactique La situation problème est une situation dapprentissage et une stratégie denseignement favorisant lengagement des apprenants. Elle est une tache globale, complexe et signifiante. Situation problème, expression utilisée en pédagogie et didactique pour désigner une situation denseignement- apprentissage ou les contraintes et les ressources sont organisées de telle façon que lélève, mobilisé par un projet, rencontre un obstacle et, pour le surmonter, acquières des savoirs déterminés. (petit dictionnaire de pédagogie)

12 La situation problème est une tache globale -Elle a un contexte et contient un but -Elle requiert plus dune opération, plus dune action, plus dune procédure à faire

13 La situation problème est une tache complexe -Elle fait appel à plusieurs ressources -Elle occasionne un conflit cognitif, la solution nest pas évidente -Elle présente un défi pour lélève (réaliste et réalisable)

14 La situation problème est une tache signifiante Elle a un sens pour lélève parce quelle fait appel à quelque chose quil connaît et quelle est en lien avec sa réalité

15 Du problème à la situation problème « Un problème est défini objectivement comme la description de la tache et subjectivement en fonction de linteraction entre un sujet et cette tâche »(Fabre 1993) On distingue 3 statuts possibles du problème en fonction des relations privilégiées sur le triangle didactique

16 Triangle didactique MATIERE APPRENANTENSEIGNANT modèle normatif du processus «enseigner» le problème est critère dapprentissage: application pour lélève et moyen de contrôle pour le maître. modèle appropriatif, du processus «apprendre» le problème ou plutôt situation problème devient la leçon elle-même: à la fois source, lieu et critère de lélaboration du savoir. modèle incitatif du processus «former» le problème est le mobile dun éveil intellectuel.

17 Relation entre problème et ressources Des ressources naît un problème dont la résolution modifie la ressource. Un problème entraîne des ressources qui modifient à leur tour le champ des problèmes. ressourcesProblèmes

18 La notion de problème moteur : « Toute situation à laquelle le répertoire des réponses immédiatement disponibles chez un sujet ne permet pas à celui-ci de fournir une réaction appropriée est un problème » Oléron 1963 : les activités intellectuelles in traité de psychologie expérimentale vol 7 Résoudre un problème en EPS signifie que lélève na pas appris la procédure pour atteindre le but, mais quil doit linventer en combinant restructurant les ressources déjà disponibles, pour en construire dautres. ( MARSENACH –EPS Quel enseignement? INRP 1990 ) « Un problème moteur est une tâche motrice dont le niveau de difficulté objective déborde les capacités actuelles dadaptation de lélève. Par conséquent le degré de difficulté du problème moteur nest objectivement pas différent du degré de difficulté de la tâche »

19 On peut définir un "Problème en EPS" par les caractéristiques suivantes: 1- Le problème posé a toujours une solution 2- Cest une application des ressources (lélève mobilise ces ressources et ces représentations afin de remettre en cause certaines et den construire dautres. 3- La Situation contient toutes les données nécessaires à la résolution du problème et, sauf cas exceptionnel, rien que les données nécessaires. 4- Le résultat en EPS le plus souvent demandé est sous forme dune production motrice (performance; réalisation;…)

20 Caractéristiques dune situation-problème Il y a situation-problème, si cest un problème nouveau clairement posé à lélève (quil ne sait au départ pas résoudre) Donc la situation pose problème dont la solution nest pas évidente au départ. Les Ressources de lélève sont insuffisantes pour quil résolve immédiatement le problème

21 Caractéristiques dune situation-problème Il doit pouvoir se réapproprier le problème, cette dévolution permettant à lenseignant de ne plus intervenir comme évaluateur mais comme personne ressource

22 Caractéristiques dune situation-problème le problème doit être inclu: -Dans la zone proximale dapprentissage telle que la définie VIGOTSKY -Dans la zone optimale dapprentissage de la difficulté optimale de J.P.Famose -Dans la zone optimale dapprentissage du décalage optimale de L.Allal Tache facileTache difficile Tache adaptée mais jugée inutile Solution existe Impossible de créer une solution Pas de motivation Pas dapprentissage Quand ny a-t-il plus (pas) activité de résolution de problème ?

23 Caractéristiques dune situation-problème L'apprenant doit pouvoir construire son modèle (ou proposer une solution) en émettant des hypothèses à partir de ses conceptions et de ses ressources antérieures

24 Caractéristiques dune situation-problème L'apprenant doit pouvoir vérifier ses hypothèses pour éventuellement les modifier.

25 Caractéristiques dune situation-problème La situation-problème doit permettre à l'élève de décider si une solution est correcte ou non : il doit avoir en main les moyens de validation et de vérification et c'est lui qui doit prendre en responsabilité cette validation du résultat. A chargé à l'enseignant de proposer un enjeu stimulant la rectification de l'erreur.

26 Caractéristiques dune situation-problème La situation doit être organisée pour que la Ressource à faire acquérir à l'élève soit effectivement l'outil le plus approprié pour résoudre le problème.

27 Ingénierie didactique pour construire une situation-problème: L'objectif pédagogique visé par une situation-problème est toujours le franchissement d'un obstacle par l'élève. La situation-problème doit être ressentie par l'élève comme une véritable énigme qu'il faut résoudre. Face à l'obstacle devant lequel il se trouve confronté, l'élève doit pouvoir élaborer des projets et anticiper la solution motrice (car c'est à partir de là que pourra naître le conflit cognitivo-moteur).

28 Comme en toute chose, il n'y a pas un seul chemin pour créer des situation-problèmes, mais une situation-problème pertinente reflète toujours l'intégration réussie de trois choses : 1- un profond désir que les élèves apprenne quelque chose qui aie du sens pour eux, et donc une bonne connaissance de ces derniers (de leurs besoins, de leurs centres d'intérêt) 2- une forte conviction que les élèves sont tous capables d'apprendre par eux-mêmes et une volonté de chercher à cerner leur zone proximale de développement, tout en sachant prendre le risque de les mettre en insécurité; 3- une grande rigueur dans la définition de la tâche et des conditions d'exécution. Il faut choisir judicieusement la situation-problème en fonction de l'objectif à atteindre. Voici les questions à se poser avant l'élaboration d'une situation- problème (selon Merieu):

29 1°) Quel est mon objectif ? Qu'est ce que je veux faire acquérir à l'élève qui représente pour lui un palier de progression important ? 2°) Quelle tâche puis-je proposer qui requière, pour être menée à bien, l'accès à cet objectif ? (communication à partir d'une situation déclenchante, énigme à résoudre...) 3 °) Quel dispositif dois-je mettre en place (proposé à l'élève ou pouvant être découvert par lui) pour que l'activité mentale permette, en réalisant la tâche, l'accès à l'objectif ? - quels matériaux, outils dois-je réunir ? - quelles consignes-but dois-je donner pour que les apprenants traitent les matériaux pour accomplir la tâche ? - quelles contraintes faut-il introduire pour empêcher les sujets de contourner l'apprentissage ? 4°) Quelles activités puis-je proposer qui permettent de négocier le dispositif selon diverses stratégies ? Comment varier les outils, démarches, degré de guidage ? (Phillippe Meirieu, Guide méthodologique pour l'élaboration d'une situation-problème)

30 Une situation-problème peut se définir par : 1.un But à atteindre 2.des Critères de réussite 3.des Opérations à réaliser ( consignes sur laction) 4.un Aménagement du milieu 5.Les Contraintes ou Variables Le BUT : 1- Le BUT de la tache doit être fixé de manière la plus précise possible. 2-Le BUT doit être clair et précis ( c-a-d Fixer des But quantitatifs en termes de résultats mesurables 3-fixer de préférence des BUTS positifs plutots que négatif

31 Comment conduire une situation-problème ? Le principe est toujours de faire agir les élèves de manière productive plutôt que réceptive. En fin de la situation, il faut impérativement que lenseingant "reprenne la main" afin de restructurer toutes les solutions brassées dans ces activités, de construire une synthèse et d'apporter les compléments d'information nécessaires (N'oublions pas que tout ce travail est destiné à: apprendre...quelque chose !)

32 Quand proposer une situation-problème ? Comme dautres outils, une situation problème constitue en générale une étape dans un processus de construction et mobilisations des ressources; Elle peut ainsi apparaître:

33 En début de processus, comme phase de motivation, phase de découverte, et phase de diagnostique. 1

34 Elle peut ainsi apparaître: Au cœur de processus, comme phase dacquisition des ressources, phase de structurations des ressources, et phase dapprentissage de mobilisations des ressources (situations problèmes intégratrices). 2

35 Elle peut ainsi apparaître: En fin de processus, comme phase dévaluation certificative (à condition toutefois davoir mis cette méthodologie en œuvre auparavant, pour ne pas dérouter les élèves): on privilégiera alors des situation-problèmrs intégratrices, permettant dévaluer lacquisition de la compétence visée. 3

36 LA TRAME DE VARIANCE La trame de variance est, pour lenseignant, un outil qui permet de diversifier les séances, faire évoluer les situations pédagogiques, relancer lactivité de lélève et complexifier les tâches proposées.

37 La trame de variance met en évidence les différents paramètres sur lesquels peut intervenir lenseignant: le matériel utilisé, le milieu dans lequel se déroule laction, les composantes de lacte moteur (le corps, lespace, le temps…), les relations aux autres. Le contenu de chaque séance sera élaboré en faisant jouer certains éléments pris dans ces variables en fonction du niveau dhabileté de lenfant et de la place de la séance dans lunité dapprentissage.

38 LElève Les composantes de lacte moteur Espace : - Hauteur - Distance - Plans - Sens / direction - Trajet Organisation corporelle : - Parties du corps - Position du corps Temps : - Durée - Vitesse - Régularité Actions motrices : - Association - Enchaînement / coordination - Types dactions Le milieu - Extérieur (cour, parc, stade..) - Intérieur (salle de motricité, gymnase….) Le matériel -Objets - Engins (ce qui sert à..) -taille -poids -forme -densité -volume -nature Les autres - Coopérer - Sopposer - Faire avec…(se suivre, se croiser….) - Faire comme - Différents groupements - Les différents rôles (joueur/ acteur, observateur, juge..) Pour les plus grands Avec des intentions - desthétique (faire plus beau) - de performance (faire mieux, mieux que…) - de prise de risque (faire plus difficile) - doriginalité

39

40 Quest ce que une situation dintégration didactique? La situation dintégration, ou plutôt faudrait-il dire la situation dapprentissage de lintégration, consiste tout simplement à donner à lélève loccasion dexercer la compétence visée. En effet la meilleur occasion dinstaller une compétence est de donner à lélève, loccasion de lexercer. Comme le dit le BORTEF (1995), ¨A la différence de la pile bien connue, la compétence ne suse que si on lutilise pas¨

41 Le BUT de la situation dintégration nest pas de travailler sur laugmentation du stock des ressources mais à partir du stock disponible, didentifier les ressources pertinentes à mobiliser pour agir à bon escient ce qui nempêche pas le travail dintégration de contribuer et à restructurer des savoirs acquis et en construire de nouveaux. La situation dintégration est donc limage de la situation dans laquelle lélève est invité à exercer sa compétence.

42 Une situation d'intégration n'est pas une situation d'évaluation. Dans une situation d'intégration, l'élève apprend à mobiliser ses acquis en situation. Il est donc en apprentissage. Comme dans tout autre apprentissage, il a le droit à l'erreur. Par contre, une situation d'intégration prépare l'évaluation, puisque l'élève sera évalué sur des situations de même type que celles qui lui sont proposées dans une situation d'intégration.

43 Les caractéristiques dune situation dintégration 1-Elle mobilise un ensemble dacquis. Ces acquis sont intégrés et non additionnés 2-Elle est orienté vers la tache, elle est significative. Elle possede donc une dimension sociale, elle est porteuse de sens que ce soit pour la suite du parcours de lélève, pour sa vie quotidienne ou professionnelle. 3-Elle fait référence à une catégorie de problèmes spécifiques à la discipline, ou un ensemble de disciplines,dont on a spécifié quelques paramètres. Elle est nouvelle pour lélève.

44 S1 TO S2 TO S3S4S5S6S7S8S9S 10 S 11 S 12 TB S1 TO S2 TO S3S4S5S6S7S8S9S 10 S 11 S 12 TB Quand proposer une situation dintégration? INTEGRATION PARTIELLE SEQUENCE 1SEQUENCE 2 SEQUENCE 3 Lintégration peut se réaliser des deux manières suivantes: -De façon progressive -En fin dapprentissage

45 Famille de situations Ensemble des situations de niveau de difficulté équivalente qui traduisent une même compétence. (Pour évaluer la compétence dun élève, on lui soumet différentes situations de la famille de situations, au moins 3)

46 Situation-problème didactique et situation dintégration : les différences Favoriser de nouveaux appren- tissages (Savoirs, SF, SE) Apprendre à lélève à intégrer ses acquis, vérifier sil est compétent Résolution individuelle, et/ou collective Résolution individuelle surtout Apprentissages ponctuels : certains savoirs, savoir-faire, savoir-être sont nouveaux Apprentissage de lintégration: les savoirs, Sf, SE (stockés) ont tous été abordés en classe Situation construite à des fins pédagogiques Situation proche dune situation quotidienne, ou professionnelle Situation ditération didactique Situation problème didactique

47 EXEMPLE PRATIQUE: Pour des élèves qui, dans un rapport de force donné, ont des problèmes liés à la phase de réalisation, nous pouvons proposer, par exemple cette situation de résolution de problèmes: Objectif: Sorganiser collectivement pour ne pas perdre la balle en progressant vers le but et MARQUER. Découvrir et appliquer les règles daction correspondantes

48 But de la tache : pour léquipe chaque balle dattaque doit aboutir à un tir Critères de la réussite : diminuer le nombre de balles perdues et augmenter le nombre de but marqués. Les deux résultats devant être mis en rapport. Dispositif : 5/5 avec gardien de but –équipes équilibrées –terrain de hand-ball –but de hand Consignes : mise en place dun projet dans léquipe afin datteindre le but fixé. Règles de fonctionnement : Règles fe football exceptées le hors- jeu. Contraintes : dans le sens dune complexification ou dsimplification en diminuant la surface du jeu, en agrandissant les cibles, le nombre de joueurs par zone…etc Savoirs dont lacquisition est mise en perspective

49 Sagit il dune SRP? 1-CHOIX DES PROLEMES 1.1-Quelle est la connaissance dissimulé? Il sagit de faire émerger les règles dactions qui permettent lopérationnalisation de lobjectf: ne pas perdre la balle pour atteindre la zone de marque et marquer dans un rapport de force équilibré GRILLE DANNALYSE DES SRP ADAPTEE PAR BROUSSEAU

50 1.2-Et le problème? La situation est-elle perçue par les élèves comme problème. Sont-ils formulés comme tels? Problème posé:faire en sorte que lécart entre les balles dattaques, le nombre de tentative de tir et le nombre de buts se rétrécisse. Les solutions élaborées par les élèves donnent lieu à un traitement qui fait émerger les constantes. Celles-ci peuvent prendre le statut de règles dactions.

51 2-CONSTRUIRE UNE GENESE DE CONNAISSANCES 2.1-Les formes sous lesquelles la connaissance sest manifestée Dans un match opposant deux équipes homogènes entre elles, donc au cours dun rapport de force déterminé.

52 2.2-Le sens de la situation était-il perçu par tous (énonce de but) BUT: pour les équipes chaque balle dattaque doit aboutir à un tir. Le sens de la situation: aller au tir sans perdre la balle et marquer.

53 3-MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE GENERALE 3.1-Est-ce une situation significative de connaissance? il sagit de faire émerger les règles dactions, dans une situation proche de la situation de référence didactique 3.2-simuler la genèse des notions? Ce qui a eté construit a-t-il fait lobjet desortes de règles essayées par tous? Il sagit des démarches pour faire émerger les règles dactions, ici nous utilisons la découverte guidée pour que les élèves construisent progressivement celle-ci.

54 MERCI POUR VOTRE ATTENTION ارجوا من الله العلي القدير أن أكون قد وفقت في عملي هذا وأن يكون قد نال اعجابكم ورضاكــم. مع أطيب الامنيات لكم بالتوفيق والنجاح محمد ملكاوي ارجوا من الله العلي القدير أن أكون قد وفقت في عملي هذا وأن يكون قد نال اعجابكم ورضاكــم. مع أطيب الامنيات لكم بالتوفيق والنجاح محمد ملكاوي


Télécharger ppt "Pour être dit COMPETANT, un élève doit avoir fait quelque chose: 1-Production, 2-Processus, 3-Démarche, et ce, à plusieurs."

Présentations similaires


Annonces Google