La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Notre angle Le changement sous langle de la mutation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Notre angle Le changement sous langle de la mutation."— Transcription de la présentation:

1

2 Notre angle Le changement sous langle de la mutation

3 Caractéristiques des situations de mutation

4 De façon générale Quand il ne sagit plus de faire plus ou mieux de la même chose mais de faire différemment Impossibilité de faire comme avant, impossibilité de revenir en arrière Très forte sensibilité à laction : si lun des éléments de la relation change alors tout change

5 Caractéristiques des situations de mutation Multiplicité et antinomie apparente des approches, tout le monde a un avis sur la solution Polarisation et nucléarisation Rejet sur lautre / Dévalorisation de soi Peur vs courage du futur, confiance –Je ne suis pas capable –Je vais mourir

6 Les mythes liés aux mutations Lhomme providentiel Le grand soir

7 Le rythme et les étapes Trois phases Phase 1: lépreuve de la réalité, les injonctions intérieures (le sentiment de « devoir » faire quelque chose), les injonctions extérieures (cela seffrite, ce qui tenait ne tient plus) Phase 2: tourbillon, perte de repères, les attracteurs étranges Phase 3: reconstitution dune identité et de nouvelles bases de fonctionnement

8 Les postures mentales qui empêchent de voir le changement Le concept de « crise » et la hantise du retour à la « normale » –Exemple : mai 68 La prolongation des courbes Le « point fixe » –Exemple : syndicats et solidarité début années 80, consommation de produits pour la maison et cocooning Le pendule ou léternel retour –« On la déjà vu » –« Le retour des valeurs bourgeoises » début années 90

9 Nature des changements de fond au cours des 30 dernières années

10 Transformation de la structure de la population active via la féminisation Source: International Labour Office, World Bank Hausse de la proportion de femmes actives ( )

11 Transformation de lorganisation du travail via le développement des NTIC Evolution du nombre de serveurs connectés en réseaux à Internet (1969 : 4 serveurs Arpanet) 1984 : : : : 1 million 1998 : 36 millions Quelques faits 1972 : Premier jeu vidéo (Pong) 1976 : Apple II 1981 : PC dIBM 1984 :Macintosh 1987 : Tetris 1991 : le GSM 1995 : DVD 1999 : les « PDA »

12 –Un changement profond des sensibilités, mœurs, aspirations des individus –Une « mutation » des valeurs dominantes de la société française

13 Tendances et cohortes sociologiques Normes – Devoir Sécurité économique –Standing (seniors) Contestation - Autonomie Expression personnelle (baby-boomers) Besoin de sens Le vivant, Les systèmes Vitalité - Plaisir – Diversité (40-50 ans)

14 Grandes caractéristiques du changement dans les dernières décennies Les années –Sécurité –Existence et respect de normes –Primauté du devoir sur le plaisir : valorisation du sacrifice et de leffort –Standing moteur puissant de consommation Les années –Contestation, rejet des normes et contraintes –Poussée du besoin dexpression personnelle La fin des années 70 et les années 80 : vitalité, plaisir, diversité, connexions –La «bio-socio-émotivité» : polysensualisme, vitalité et ouverture aux autres

15 La mutation de société : ruptures/continuité lors du passage aux années 90 Perte dévidences anciennes et besoin de sens –Crises de vie, incertitudes –Déconsommation : prise de distance à légard des motivations traditionnelles de consommation –Crise de confiance / grandes institutions De la vitalité vorace à la vitalité de suspension/absorption –Fléchissement de la compétition, du goût du risque –Approfondissement des sensations, émotions ; envie de faire Poursuite/diffusion de lautonomie individuelle : déconditionnement, mobilité, créativité Densification et vitalité du tissu social, puissance du micro- relationnel

16 Rejet de lautorité « Cest le père de famille qui doit commander chez lui » Total daccord %

17 Le polysensualisme comme une évidence J'adore me relaxer dans un bain chaud, me faire dorer au soleil ou me faire masser % Total daccord

18 Ressentir, une autre évidence Jaimerais vivre de nouvelles émotions tous les jours % Total daccord

19 Grandes Etapes Sociologiques Morale Collectivité Ordre social Famille Travail Respect des institutions Chefs Rationalité Devoir-sacrifice Sécurité Masculinité Nations Consommation Première Modernité 1900s-1970s 1900s-1970s Gap institutionnel Individualisme et Networking Immatérialisme & Expérience Emotions Recherche de plaisir Ethique et humanisme Féminisation Fin de la hiérarchie Harmonie et sens de lexistence Seconde Modernité 1980s-? 1980s-?

20 20 60s - 80s Posséder, acheter, accumuler des biens Gagner de largent Statut social, pouvoir Epanouissement et beaucoup dargent Travail prioritaire Critères économiques Utilitarisme, fonctionnalité Univers marchand 1995 – 20.. Utiliser sans forcément posséder Vivre, profiter, vibrer Esthétique de la vie quotidienne Relativisation de la place du travail et de la consommation dans la vie Qualité de la vie et suffisamment dargent Equilibre vie privée / vie professionnelle Ethique, morale du vivant, humanisme, «écologie» Relationnel «rechargeant» Non marchand, partage, troc Mutation des Valeurs Passage progressif dun modèle de société à un autre

21 Lentreprise, la politique, les institutions Les gens, citoyens, salariés, « consommateurs » Copyright Sociovision Un décalage qui se creuse entre les institutions et les gens

22 Consommation/Travail/Argent ne sont plus au centre de la vie 1960 / 1980 Consommation Travail Argent Convivialité Loisirs Consommation Argent Travail Développement personnel Temps vides

23 –Les sources de légitimité ont évolué –Décalage croissant entre les salariés et les entreprises –Montée du déconditionnement social des individus

24 Des sources de légitimité qui évoluent RationalitéRationalité LoiLoi AutoritéAutorité ElectionElection PouvoirPouvoir HiérarchieHiérarchie ArgentArgent TailleTaille StatutStatut 60s - 80s AccessibilitéAccessibilité ProximitéProximité InfluenceInfluence AppropriationAppropriation EmpathieEmpathie ContrôlabilitéContrôlabilité ExemplaritéExemplarité EquitéEquité Aujourdhui Les valeurs humaines au centre

25 Entreprises et société : le fossé continue de se creuser… tout particulièrement aux yeux des salariés intérêt des entreprises intérêt des travailleurs intérêt des entreprises = intérêt des travailleurs Population française : 48 Salariés : 55 Salariés Pop. française

26 Une rupture qui concerne surtout la grande entreprise Conseil à un jeune qui commence sa vie professionnelle et qui a le choix entre deux employeurs. Vous lui conseillez de choisir… En % Base : population salariée p.

27 Être vraiment soi-même = mener sa vie comme on lentend Je préfère : Les gens qui ne se sentent pas obligés d'être toujours comme les autres et qui ont une certaine originalité de vêtement ou d'allure Les gens qui se conduisent comme tout le monde sans chercher à se distinguer des autres % Notion montante de « déconditionnement social » ; nécessité de reconnaître les gens en tant que « personnes » Copyright Sociovision, 3SC France

28 Des modes traditionnels dimplication citoyenne érodés Le devoir civique Lengagement durable, monolithique, militant Le soubassement idéologique, politisé, dichotomique Lintermédiation de masse et la délégation de pouvoir dans la durée Le respect des directives détats-majors

29 Et pourtant –De nouvelles attentes –Des envies de simpliquer –Un besoin dorientations, de guide : le retour de laction « politique »

30 Des salariés toujours plus exigeants à légard des entreprises en matière déthique Les entreprises doivent plus se préoccuper de leffet de leurs actions sur l'environnement, l'harmonie sociale et leur personnel Les entreprises doivent se con- centrer uniquement sur leur rôle économique et demployeur Population française = 29 Salariés = 39 Salariés Pop. française

31 Il mest souvent arrivé davoir envie de donner de mon temps pour une action collective % Lenvie de simpliquer est là … Total daccord

32 Voter ne suffit pas : jaurais vraiment envie dagir plus pour changer la vie politique de ma localité, de mon pays % … et semble traduire une envie de changements au niveau collectif Total daccord

33 Je me méfie des grands principes, ce qui mimporte avant tout c'est d'obtenir des résultats % Renouveau du besoin de grands principes-guides Total pas daccord

34 Lémotion est connectée à lenvie de simpliquer davantage dans la société Jaimerais vivre de nouvelles émotions tous les jours (+ 4 points entre 99 et 03) Jaimerais vivre de nouvelles émotions tous les jours (+ 4 points entre 99 et 03) Gains de corrélations entre 2002 et 2003 Gains de corrélations entre 2002 et Capacité à se reprogrammer Envie dimplication sociétale Jaimerais mengager davantage pour combattre certains problèmes qui me choquent dans la société (+12) Je préfère aider personnellement les gens en difficulté plutôt que de donner à des associations (+10) Capacité à se reprogrammer Envie dimplication sociétale Jaimerais mengager davantage pour combattre certains problèmes qui me choquent dans la société (+12) Je préfère aider personnellement les gens en difficulté plutôt que de donner à des associations (+10)

35 J'aimerais vivre à une époque où il y aurait plus de mystère, de romantisme et daventure Des Français en attente de « différent » % Total daccord

36 Le rôle des organisations / structures / communautés dans les situations de mutations

37 Soutenir les individus dans le changement Et Donner du sens collectif

38 Soutenir les individus dans le changement Adapter les structures pour faire vivre des éléments de ruptures Faire appel à la motivation vs motiver Proposer et organiser le débat et la coopération

39 Donner du sens collectif En faisant le lien avec le passé En captant et en donnant une forme aux rêves collectifs

40 Laction individuelle dans les situations de mutations

41 Exercice de sa conscience de son libre arbitre de sa responsabilité

42 Exercice de sa conscience La conscience renvoie à limage que lon a de soi, de son impact sur environnement et de sa responsabilité vis à vis du collectif Son sentiment au monde

43 Exercice du libre arbitre Le choix de laction Le pouvoir de décider Qui renvoie à la peur de transgresser ou de faillir

44 Exercice de sa responsabilité Quelle responsabilité ai je endossée ? En tant quindividu, en tant que responsable dune communauté Renouveler le regard sur sa responsabilité : le fond vs la forme


Télécharger ppt "Notre angle Le changement sous langle de la mutation."

Présentations similaires


Annonces Google