La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BRONCHIOLITE GRAVE. CHANGEMENTS DE LÉPIDÉMIOLOGIE ET DU SUPPORT VENTILATOIRE ENTRE 2 SAISONS A.Bouziri, A. Borgi, N. Ghali, S. Bel Hadj, A. Hamdi, A.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BRONCHIOLITE GRAVE. CHANGEMENTS DE LÉPIDÉMIOLOGIE ET DU SUPPORT VENTILATOIRE ENTRE 2 SAISONS A.Bouziri, A. Borgi, N. Ghali, S. Bel Hadj, A. Hamdi, A."— Transcription de la présentation:

1

2 BRONCHIOLITE GRAVE. CHANGEMENTS DE LÉPIDÉMIOLOGIE ET DU SUPPORT VENTILATOIRE ENTRE 2 SAISONS A.Bouziri, A. Borgi, N. Ghali, S. Bel Hadj, A. Hamdi, A. Khaldi, K. Menif, N. Ben Jaballah Service de Réanimation Pédiatrique polyvalente Hopital Béchir Hamza de Tunis Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

3 INTRODUCTION Bronchiolite: pathologie fréquente < 2 ans. Infection virale. Epidémiologie variable selon les saisons. Formes sévères nécessitant la réanimation rares (3%). VM endotrachéale la morbidité et la mortalité liée à la bronchiolite (PAVM, barotraumatisme,…). Place grandissante de la VNI dans cette affection? Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

4 Analyser les changements de lépidémiologie et du support ventilatoire entre 2 saisons chez des nourrissons admis en réanimation pédiatrique pour bronchiolite grave. OBJECTIF DE LETUDE Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

5 Type de létude: rétrospective observationnelle. Lieu de létude: service de réa. pédiatrique – Hôpital Béchir Hamza de Tunis 14 lits de réa. pédiatrique et néonatale Taux dadmission / an 600 ( 50% nnés) Pathologie la plus fréquente en dehors de la période néonatale: BRONCHIOLITE METHODES Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

6 Inclusion : nourrissons < 3 mois admis pour bronchiolite grave durant 2 saisons: 2010 et 2012 (octobre – avril). Dg de bronchiolite o nourrisson < 3 mois o 1 er épisode de dyspnée sifflante o précédé par des signes dimprégnation virale o virologie (+). Exclusion: bronchiolites nosocomiales, non documentées par une viro (+). METHODES Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

7 Données recueillies: Caractéristiques démographiques Comorbidité associée et données cliniques Données paracliniques (GDS, NFS, CRP, Rx thorax prélèvements microbiologiques,……) Support ventilatoire (lunettes dO2 < 2L/min, lunettes à haut débit, VNI, VMC, VOHF). Complications (coinfection bactérienne, inf nosocomiale, barotraumatisme,….) Devenir (durée du support ventilatoire, durée de séjour, mortalité) METHODES Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

8 Prélèvements microbiologiques: Virologie des sécrétions NP et trachéales o prélèvement dans un milieu de transport virologique « VIRCELL » o envoi immédiat au laboratoire de virologie o Détection des virus respiratoires par la technologie LUMINEX Prélèvement trachéal non protégé (si VM): Seuil de positivité 10 7 UCF/ml Hémoculture METHODES Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

9 METHODES Support ventilatoire: Décision du type selon état du patient et le réanimateur qui sen est occupé. Respirateurs : LNHD: Optiflow VNI: Babylog 8000, bubble CPAP, Stéphanie. + interface binarinaire (masque). VMC: Babylog 8000, Stéphanie, Evita 4. VOHF: Sensormedics® ou Stéphanie. Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

10 Analyse des données Caractéristiques cliniques et paracliniques des patients inclus dans chaque saison. Comparaison des 2 saisons 2010 et 2012 concernant lépidémiologie et le support ventilatoire utilisé. Analyse statistique: test de 2 pour comparaison des proportions et test de student pour comparaison des moyennes. Seuil de signification p< METHODES Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

11 RESULTATS Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

12 BRONCHIOLITE < 3 mois + viro (+) 78 nourrissons Saison 2010 Saison patients 35 patients 11.9% des adm10% des adm PATIENTS INCLUS

13 CARACTERISTIQUES CLINIQUES DES PATIENTS INCLUS Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca Saison 2010 N = 43 Saison 2012 N = 35 p Age (mois) 1.4 ± ± 0.79ns Sexe (M/F) ns ATCD prématurité 7 (16.3%)4 (11.4%)ns Cardiopathie 1 (2.3%)0- Délai de transfert (j) 5.4 ± ± 5.6ns Durée hosp. En pédiatrie(j) 1.4 ± ± 1.9ns

14 MOIS DADMISSION Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

15 Saison 2010 N = 43 Saison 2012 N = 35 p Apnées 11(25.5%)8(22.8%)ns SpO 2 < 90% sous O 2 4 (9.3%)2 (5.7%)ns SDRA 2 (4.6%)0ns Choc 1 (2.3%)0- PRESENTATION CLINIQUE DES PATIENTS INCLUS Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

16 DONNEES PARACLINIQUES Saison 2010 N = 43 Saison 2012 N = 35 p CRP (mg/l) 25.2 ± ± 37ns GB (élts/mm 3 ) ± ± 19129ns pH 7.3 ± ± 0.12ns PCO 2 (mmHg) 45.3 ± ± 14ns Infiltrat alvéolaire/Atélectasie 33 (76.7%)27(77.1%)ns Bactério trachée (+) 14 (32.5%)9 (25.7%)ns Hémoculture (+) 1 (2.3%)0- Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

17 VIRUS RESPIRATOIRES EN CAUSE Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca 80%

18 MODALITES VENTILATOIRES Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca 72,1% 51,4% significative du taux de recours à la VMI entre 2010 et 2012 (p=0.001) Recours significativement plus fréquent à LA VNI (p=0.002) Introduction dune nouvelle technique de VNI : LNHD (OPTIFLOW)

19 AUTRES THERAPEUTIQUES Saison 2010 N = 43 Saison 2012 N = 35 p KTVC 6 (13.9%)4 (11.4%)ns Antibiothérapie 18 (41.8%)18 (51.4%)ns Durée ATB (j) 6.9 ± ± 1.3ns Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

20 COMPLICATIONS Saison 2010 N = 43 Saison 2012 N = 35 p SIADH 2 (4.6%)1 (2.8%)ns Pneumothorax 1 (2.3%)0ns PAVM 5 (11.6%)2 (5.7%)ns Bactériémie nosocomiale 2 (4.6%)0ns Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

21 DEVENIR Saison 2010 N = 43 Saison 2012 N = 35 p Durée du support ventilatoire (j) 8,9 ± 7,76,8 ± 5,40.04 Durée dhosp.(j) 9.7 ± ± Mortalité 01(2.8%)ns Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

22 Bronchiolite grave 11% des admissions en réa Virus en en cause dominés par le VRS (80 à 90%) Recours plus fréquent à la VNI entre 2010 et 2012 (21% vs 50%). Recours à la VNI semble réduire la durée du support ventilatoire et du séjour CONCLUSIONS Les rencontres de lAPLF – 10, 11 et 12/01/ Casablanca

23


Télécharger ppt "BRONCHIOLITE GRAVE. CHANGEMENTS DE LÉPIDÉMIOLOGIE ET DU SUPPORT VENTILATOIRE ENTRE 2 SAISONS A.Bouziri, A. Borgi, N. Ghali, S. Bel Hadj, A. Hamdi, A."

Présentations similaires


Annonces Google