La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Du Socle commun de connaissances et de compétences Collège Marcel Pagnol de Gravigny À lAccompagnement Personnalisé au lycée Une expérience autour du Lycée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Du Socle commun de connaissances et de compétences Collège Marcel Pagnol de Gravigny À lAccompagnement Personnalisé au lycée Une expérience autour du Lycée."— Transcription de la présentation:

1 Du Socle commun de connaissances et de compétences Collège Marcel Pagnol de Gravigny À lAccompagnement Personnalisé au lycée Une expérience autour du Lycée Modeste Leroy EVREUX Académie de Rouen

2 Plan de lexposé de juin – Le socle commun Définition, une idée nouvelle … Le lien DNB Interrogations et controverses Points à souligner 2 – La notion de « compétence » 3 –Validation et LPC Conclusion « Socle et LPC… » 4- Quels éléments transmis au lycée ? Validation… mais surtout… évaluations 5- Partager quelques situations…

3 Points clefs présentés au lycée Inscrit dans la loi dorientation et de programme pour lavenir de lécole du 23 Avril 2005, Se concrétise dans le cadre du décret du 11 juillet 2006, Organise une validation en 3 paliers : Fin de cycle des apprentissages fondamentaux (CE1) (3 compétences) En fin de cycle des approfondissements (CM2) Les 7 compétences En fin de scolarité obligatoire (DNB) (voir aussi le BO définissant le DNB 2013) Les 7 compétences

4 Points clefs : Toute action est une multiplicité de disciplines qui viennent se renforcer les unes les autres. Le monde ne se cloisonne pas. On ne peut pas opposer connaissances à compétences : dépasser les clivages sur léducation et le socle. Transmission de savoir ne soppose pas à construction de compétences : il ny a pas de compétences sans connaissances transmises… Ce qui est à rechercher : une transmission efficace (mieux transmettre), une transmission effective (transmettre réellement) et une transmission durable (transmettre pour la vie, en dehors et après lécole) 1 - Le socle commun

5 Lintérêt de la construction de compétences est : de donner une vision globale (complète) des élèves (ou de certains élèves), daider le professeur à mieux caractériser ses élèves, daffiner les axes de travail à privilégier, de rendre, à leur sens premier, les Projets Personnalisés de Réussite Educative, dafficher et de construire une cohérence des ambitions éducatives des équipes pédagogiques daider le professeur à valider plus facilement la maîtrise des compétences du socle pour le DNB. 2 – La notion de « compétence »

6 LPC : que ce soit la version actuelle ou future… Outil de suivi des acquisitions des compétences à chaque palier de la scolarité du jeune. Transmission des acquis pour travailler à partir de … Transmettre une expertise pour ne pas « redémarrer comme si le jeune était neuf »… Démarrer tôt lannée de 6 e comme de 2 nde pour un véritable « Accompagnement personnalisé » Livret Personnel de Compétences

7 réunion de septembre 2012 Présents : PP de seconde ; enseignants « gestionnaires » de lAP de seconde. Proviseurs adjoints, inspecteurs référents. Outil utilisé : le LPC transmis au lycée par les collèges pour identifier les compétences non maitrisées et les acquis des élèves dune classe. Méthodologie : pour ces élèves, affiner le diagnostic et comprendre le diagnostic posé par les enseignants du collège pour adapter le travail en début de seconde.

8

9 Bilan et questions : 1. Revoir la présentation actuelle du livret personnel de compétences afin de permettre didentifier plus rapidement les besoins (code couleur, présentation en diagramme…) 2. Organiser des séances de travail entre les équipes éducatives du lycée et des collèges pour notamment mettre au point un fiche de liaison (1/2 journée début juin, 1/2 journée en octobre pour un bilan)

10 À titre de test, les PP de 2 nde sont invités à proposer le nom dun élève de leur classe qui présente un besoin identifié pour tester la communication avec son collège dorigine. 3. Confronter ultérieurement les hypothèses daccompagnement souhaitable émises par les collègues de collèges en fin de troisième, - à la réalité de leur mise en œuvre au lycée - à leur pertinence

11 Et à ce jour : Travail du BEF : mise au point de la fiche de liaison (appui sur les fiches existantes entre écoles et collège pour les « PPRE passerelles). Travail des équipes collèges-lycée : partager des situations complexes et les critères dévaluation autour de compétences à construire. Deux exemples dappui : en seconde les grilles et les situations « type MPS » ; en troisième les situations des banques mises à disposition.

12 Et dans vos académies ? Quelques expériences menées dans dautres lieux… Difficulté récurrente : construction des critères dévaluation communs pour les situations choisies… Organisation des formateurs « par BEF » avec des interrogations spécifiques des formateurs « AP » …

13 Le Dunkerquois… Bilan mis à disposition dans longlet disciplinaire du site acad du dunkerquois… Pistes de travail pour lannée dernière : fiches maths et métiers exploitables en pdmf ou autre… Travail sur lorientation ; automatismes dans le calcul Du LPC vers lAP : à partir des regards des 3 E du clg et de celui du lycée, « pb de la communication orale ». Doù séquence AP « écrire et présenter lensgt dexploration aux clgs ».


Télécharger ppt "Du Socle commun de connaissances et de compétences Collège Marcel Pagnol de Gravigny À lAccompagnement Personnalisé au lycée Une expérience autour du Lycée."

Présentations similaires


Annonces Google