La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Débat concernant limplication de la région temporale interne dans la récupération dinformations stockées en MLT. Durée de cette implication ? Haist et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Débat concernant limplication de la région temporale interne dans la récupération dinformations stockées en MLT. Durée de cette implication ? Haist et."— Transcription de la présentation:

1 Débat concernant limplication de la région temporale interne dans la récupération dinformations stockées en MLT. Durée de cette implication ? Haist et al. Nat. Neurosc. (2001) : activité région hippocampique plus importante pendant reconnaissance visages célèbres récents (années 90) par rapport visages célèbres plus anciens. Problèmes méthodologiques majeurs ! Cipolotti et al. Neuropsychologia (2001) : patient amnésique avec lésion hippocampique bilatérale déficit reconnaissance visages célèbres récents et anciens (quatre décénies). Leveroni et al. Journal of Neuroscience (2000) : activation hippocampique associée à reconnaissance de visages célèbres des années 70 et 80.

2 Objectifs de létude Paradigme événementiel en IRMf : identifier les régions associées à la reconnaissance de visages célèbres de 2 périodes différentes : visages anciens de personnes devenues célèbres dans les années et visages récents de personnes devenues célèbres dans les années Prendre en considération lencodage épisodique incident associé au traitement des visages. Après épreuve de jugement de familiarité, utilisation dune épreuve de reconnaissance portant sur tous les visages présentés.

3 Protocole dimagerie 12 volontaires sains droitiers (9 femmes et 3 hommes; âge moyen : 58.7) 3 Tesla MRI system (Bruker Medspec scanner) WBIC, Cambridge, UK séquence EPI, TR 1.6 sec pour 21 coupes, matrice de 128x128, field-of-view 20x20 cm, in-plane resolution 2.2x2.2 cm SPM2 : étapes de pré-traitement (slice timing, realignment, coregistration, normalization and smoothing) analyses statistiques. Analyse en random-effects. Seuil de p<0.05, FDR (False Discovery Rate) corrigé des comparaisons multiples (Genovese et al., 2002).

4 Epreuve de jugement de célébrité La moitié des visages de célébrités correspondent à des personnes devenues célèbres dans les années (visages célèbres « anciens ») et lautre moitié de personnes devenues célèbres dans les années 1990 (visages célèbres « récents »). Présentation de 40 visages célèbres, 40 visages non- célèbres ou dune croix de fixation (présentée 40 fois) dans un ordre aléatoire. Chaque stimulus présenté pendant 4 sec. Consigne dappuyer sur un des deux boutons possibles dun boîtier de réponse pour indiquer si un visage est célèbre ou non et pour chaque croix de fixation. Paradigme événementiel : réponses incorrectes pas prises en compte.

5 Jugement de célébrité : performances comportementales

6 Dénomination et reconnaissance du nom des célébrités

7 Visages > Fixation Aire fusiforme des visages Région temporale interne Système non-spécifique de traitement des visages et de recherche dinformations sémantiques.

8 Célèbres > Non-célèbres Cingulaire postérieur Cortex frontal gauche Caudate Hippocampe gaucheJonction temporo-pariétale Noyaux caudés

9 Absence dactivations significatives : - Récent/Ancien et Ancien/Récent - Non-célèbre/Célèbre - Interactions Célébrité x Récence - Comparaisons Célèbre récent/Célèbre ancien avec région dintérêt centrée sur laire entorhinale droite (Haist et al., 2001)

10 Effets de récence

11 Région prédictrice du succès de la reconnaissance Epreuve de reconnaissance post-hoc Environ 30 minutes après la session en IRMf, test de reconnaissance « surprise » 40 visages célèbres et 40 visages non-célèbres précédemment étudiés parmi un nombre égal de distracteurs (40 nouveaux célèbres et 40 nouveaux non-célèbres). Consigne dindiquer si reconnaissance dun visage avec un niveau de confiance élevé/faible ou si un visage est nouveau.

12 Résumé Lhippocampe est impliqué dans la reconnaissance effective de visages célèbres quils soient récents ou anciens. Résultat appuyant lidée dune implication à long-terme de cette région dans la récupération dinformations stockées en mémoire sémantique. Implication dun réseau cérébral comprenant le cortex frontal gauche et laire rétrospléniale dans la reconnaissance de visages célèbres (accès à la mémoire sémantique). Implication spécifique de la partie antérieure de lhippocampe gauche dans lencodage avec succès de visages non-célèbres présentés lors de lépreuve de jugement de célébrité, suggérant une distinction fonctionnelle entre les parties antérieure et postérieure de lhippocampe, la première étant impliquée plus spécifiquement dans lencodage avec succès en mémoire épisodique, la seconde étant plus particulièrement associée à la récupération avec succès dinformations en mémoire sémantique.

13 Plan du cours 1.Introduction 2.Méthode anatomo-clinique classique 3.Techniques de neuroimagerie fonctionnelle : principe 4.Exemples dapplications : - mémoire et vieillissement - cognition sociale - neuroéconomie 5.Stimulation magnétique transcrânienne (TMS) 6.Conclusion et perspectives

14 Singer et al. (Nature, 2006)

15

16 Plan du cours 1.Introduction 2.Méthode anatomo-clinique classique 3.Techniques de neuroimagerie fonctionnelle : principe 4.Exemples dapplications : - mémoire et vieillissement - cognition sociale - neuroéconomie 5.Stimulation magnétique transcrânienne (TMS) 6.Conclusion et perspectives

17 Sanfey et al. (Science, 2003)

18 McClure et al. (Science, 2004)

19 Plan du cours 1.Introduction 2.Méthode anatomo-clinique classique 3.Techniques de neuroimagerie fonctionnelle : principe 4.Exemples dapplications : - mémoire et vieillissement - cognition sociale - neuroéconomie 5.Stimulation magnétique transcrânienne (TMS) 6.Conclusion et perspectives

20 Stimulation Magnétique Transcrânienne (TMS)

21 OShea et al., Neuron, 2007

22 Plan du cours 1.Introduction 2.Méthode anatomo-clinique classique 3.Techniques de neuroimagerie fonctionnelle : principe 4.Exemples dapplications : - mémoire et vieillissement - cognition sociale - neuroéconomie 5.Stimulation magnétique transcrânienne (TMS) 6.Conclusion et perspectives

23 Conclusion et perspectives Possibilité dexplorer de façon très contrôlée les régions impliquées dans la réalisation dépreuves cognitives chez le sujet sain. Meilleure connaissance de larchitecture cognitive et de ses corrélats cérébraux Utilité TMS pour déterminer causalité potentielle Nombreuses contraintes et limites => interpréter les résultats avec prudence (intérêt des méta analyses) et confronter aux données obtenues selon dautres modalités (neuropsychologie, etc.)


Télécharger ppt "Débat concernant limplication de la région temporale interne dans la récupération dinformations stockées en MLT. Durée de cette implication ? Haist et."

Présentations similaires


Annonces Google