La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DÉVELOPPER LESPRIT CRITIQUE: OUI, MAIS COMMENT? LAPPRENTISSAGE PAR PROBLÈMES OFFRE UNE SOLUTION! « LHOMME EST UN ROSEAU PENSANT » JEMEL,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DÉVELOPPER LESPRIT CRITIQUE: OUI, MAIS COMMENT? LAPPRENTISSAGE PAR PROBLÈMES OFFRE UNE SOLUTION! « LHOMME EST UN ROSEAU PENSANT » JEMEL,"— Transcription de la présentation:

1 DÉVELOPPER LESPRIT CRITIQUE: OUI, MAIS COMMENT? LAPPRENTISSAGE PAR PROBLÈMES OFFRE UNE SOLUTION! « LHOMME EST UN ROSEAU PENSANT » JEMEL, 2012

2 PLAN DE PRÉSENTATION 1.Introduction: objectifs visés 2.Le questionnement critique et lapprentissage par problèmes (A.P.P.) 3.Étapes de la méthode A.P.P 3.1. Remue méninges ou brainstorming 3.2 Groupe nominal 3.3 Critique du critique 3.4 Débats 3.5 Analyse réflexive et critique 4. Avantages et désavantages de la méthode A.P.P. 5. Conclusion 2

3 1. INTRODUCTION: OBJECTIFS VISÉS Contexte: Dans le cadre du premier cours Philosophie et rationalité ( MQ) Compétence visée: Létudiant doit être capable de traiter dune question philosophique de façon rationnelle (ex. la mort, la vérité, la raison, le bonheur) Objectifs: Lors de cette présentation, je veux insister surtout sur: 1.Lapport de lapprentissage par problèmes au développement de lesprit critique 2.Le développement de lesprit critique en philosophie 3.Les avantages et les désavantages de la méthode A.P.P. 4.Lancrage de cette méthode dans le socioconstructivisme 3

4 LE QUESTIONNEMENT CRITIQUE «Les personnes qui font preuve dune pensée critique sont, en principe, mieux armées pour se développer dune façon continue, non seulement sur le plan cognitif, mais aussi sur les plans affectif, professionnel et social» (Jacques Lalibreté, 1995) «Critical thinking is reflective and reasonnable thinking that is focused on deciding what to believe or do» (Ennis, 1985) Le questionnement critique renvoie aux questions suivantes: Qui? Lauteur de linformation Quoi? La nature de linformation Où? La source de linformation Quand? La chronologie de linformation Pourquoi? Les motivations de lauteur de linformation 4

5 LAPPRENTISSAGE PAR PROBLÈMES (A.P.P.) LAPP remonte aux années soixante et cette approche attribuée à Barrows et devenue curriculaire dans plusieurs programmes « Approche pédagogique qui consiste à confronter lélève à des problèmes signifiants et réels dans le but de favoriser lacquisition des connaissances requises pour la résolution de ces problèmes, ainsi quà développer des habitudes dauto- apprentissage associées à des problèmes à résoudre » (Proulx, 1999, Glossaire, p. 165) Cette approche vise surtout à rendre lapprenant autonome dans ses apprentissages et à développer sa pensée critique 5

6 3. ÉTAPES DE LA MÉTHODE A.P.P 3.1 Remue méninges ou brainstorming « Lanimateur présente un problème au groupe-classe qui formule les différentes solutions ou éléments de solution au problème au fur et à mesure. »(Archambault,2000, Fiche, p. 57 Exemple de séquence dapprentissage: Au lieu de présenter le problème, lenseignant divise le tableau en trois colonnes et écrit dans chaque case un mot-clé (ex. vérité, bonheur, raison, etc. des concepts traités dans la philosophie gréco-latine) Les apprenants sont invités à formuler des questions problématiques et actuelles Recherche des solutions possibles selon les questions posées Catégorisation et synthèse 6

7 3.2 GROUPE NOMINAL « Dans un premier temps, les étudiants du groupe donnent leurs opinions sur un avenir commun à choisir ou un passé commun à évaluer… » (Archambault, 2000, Fiche 27, p. 81) Focaliser une seule problématique : la plus intéressante à résoudre selon les apprenants (ex. Que dois-on faire pour être heureux?) Dresser la liste des réponses possibles suggérées par les étudiants Expliciter les opinions peu claires Argumenter les préférences selon les trois premiers choix compiler les réponses et échanger les commentaires sur les résultats 7

8 3.3 CRITIQUE DU CRITIQUE Présenter un texte descriptif dun fait social ou psychologique puis lanalyser en glissant intentionnellement quelques erreurs types et on demande aux étudiants de les repérer et den décrire la nature (Archambault, 2000, Fiche 5, p. 59) Mon choix philosophique 1. Présenter 4 citations philosophiques (1) et diviser la classe en groupes 2. Chaque groupe va essayer de trouver deux arguments (min.) pour expliquer la thèse de lauteur; puis deux contre-arguments pour la critiquer 3. Chaque groupe va présenter son travail danalyse et de critique 4. Discussion et ouverture dhorizons sur les autres arguments possibles 5. Synthèse et bilan dapprentissage 8

9 3.4 DÉBATS « Deux membres du groupe sont invités à présenter et à défendre un point de vue opposé sur un sujet controversé. Le débat est suivi dune discussion ouverte entre lensemble des étudiants » (Archambault, 2000, Fiche 6, p. 60) Version philosophique La classe se divise en groupes selon les thèmes choisis. Selon les choix du sujet, les étudiants sont invités à confronter un autre groupe ou toute la classe: Des échanges sont recommandées pour toute la classe afin dexpliciter clairement lopinion personnelle sur le sujet Synthèse de largumentation selon les thèmes 9

10 3.5 LANALYSE RÉFLEXIVE ET CRITIQUE Chaque étudiant est invité à la fin de cette étape à réfléchir sur sa pratique et à la progression de ses apprentissage quant aux acquis: Processus-type dapprentissage (activation, élaboration, organisation, application, procéduralisation, intégration) Types de connaissances véhiculées (déclaratives, procédurales ou conditionnelles) Formes dintégration des apprentissage (Assimilation, modélisation, application, transfert et régulation) Les acquis, les difficultés dapprentissage et les limites de cette démarche 10

11 4. AVANTAGE ET DÉSAVANTAGES DE LA MÉTHODE A.P.P Avantages Suscite la motivation chez les élèves; Favorise le développement de lautonomie dans les apprentissages; Permet lintégration et le transfert des apprentissages; Favorise lacquisition dhabiletés de résolution de problèmes; Développe les habiletés de travail en équipe et la coopération; Développe les habiletés de recherche documentaire; Fait prendre conscience de la complexité de certaines problématiques du monde réel. (Proulx,1997, p. 91) Développe des stratégies métacognitives Développe dautres habiletés telles que la prise de décision, lanalyse critique, la pensée créatrice (Proulx, 1999, p.92-93) 11

12 4.2 LES DÉSAVANTAGES DE LAPP Les connaissances ne sont pas organisées et synthétisées par le professeur: un regard un peu douteux et critique de létudiant face à ce type de savoir; Encore plus de temps avec un programme chargé; Elle devient plus difficile et même vouée à léchec si le nombre des étudiants est élevé; Exige une maîtrise de lenseignant de cette démarche et de ses exigences; Elle est une solution et non La solution; Elle peut devenir monotone si elle est répétée plusieurs fois; Le choix de degré de difficulté des problèmes est très important pour assurer la motivation et limplication de lapprenant: ni très facile ni trop difficile Elle exige beaucoup de préparation pour les enseignants et pour les élèves 12

13 5.CONCLUSION « lAPP permettait le développement de compétences professionnelles par une interaction constante entre la théorie, la pratique et la réflexion, assurant ainsi davantage le transfert des apprentissages, cela représenterait déjà un grand pas en avant concernant les pratiques éducatives dans lenseignement supérieur… » Cody et Gagnon (2009, p. 74) L apprentissage par problèmes (APP) ou problem based learning (PBL) est une méthode pédagogique centrée sur lapprenant et développe ses habiletés cognitives et métacognitives (Cognitivisme). De cette façon, elle peut apporter un plus au développement des compétences les plus complexes notamment lesprit critique Cette approche se réalise dans des ateliers en groupes où la coopération, léchange, linteraction, la coévaluation et la diversité des opinions sont mises en avant pour développer les compétences (Socioconstructivisme). Maîtriser lesprit critique, cest maximiser les compétences dans la zone proximale de développement (ZPD) telle que décrite par Vygotsky. 13

14 ANNEXE 1. CITATIONS PHILOSOPHIQUES 1)« Lenfer, c est les autres » (Sartre, Huis clos) 2)« Ne désire que ce qui dépend de toi » (Épictète, Manuel) 3)« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point » (Pascal, Pensées) 4)« La mort nest rien pour nous » (Epicure, Lettre à Ménécée) 14


Télécharger ppt "DÉVELOPPER LESPRIT CRITIQUE: OUI, MAIS COMMENT? LAPPRENTISSAGE PAR PROBLÈMES OFFRE UNE SOLUTION! « LHOMME EST UN ROSEAU PENSANT » JEMEL,"

Présentations similaires


Annonces Google