La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nos Mémoires La mémoire sensorielle 20ms à 10s La mémoire sensorielle 20ms à 10s La mémoire à court terme La mémoire à court terme ou mémoire de travail.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nos Mémoires La mémoire sensorielle 20ms à 10s La mémoire sensorielle 20ms à 10s La mémoire à court terme La mémoire à court terme ou mémoire de travail."— Transcription de la présentation:

1 Nos Mémoires La mémoire sensorielle 20ms à 10s La mémoire sensorielle 20ms à 10s La mémoire à court terme La mémoire à court terme ou mémoire de travail 20 à 90s (son empan = 7 +/- 2) La mémoire à long terme durée indéfinie, mais… La mémoire à long terme durée indéfinie, mais…

2 Les mémoires à long terme La mémoire sensorielle La mémoire sensorielle mémoire du touché, visuelle, auditive, olfactive, gustative gustative La mémoire procédurale La mémoire procédurale mémorisation de nos apprentissages (nage, gestes professionnels, etc) professionnels, etc) La mémoire épisodique La mémoire épisodique mémoire des événements avec leur chronologie La mémoire sémantique La mémoire sémantique mémoire des faits culturels

3 La mémoire procédurale Fait intervenir la motricité Fait intervenir la motricité cervelet, ganglions de la base (striatum et thalamus) Le cortex frontal et pariétal Le cortex frontal et pariétal

4 La mémoire autobiographique Cest la mémoire des événements que nous avons vécu personnellement et celle des événements qui nous ont marqués émotionnellement et auxquels nous attachons des faits personnels Cest la mémoire des événements que nous avons vécu personnellement et celle des événements qui nous ont marqués émotionnellement et auxquels nous attachons des faits personnels Elle fait intervenir : la mémoire épisodique et la mémoire sémantique

5 Le cheminement de la mémoire Les circuits de Papez Les circuits de Papez hippocampe – corps mammilaire – thalamus mammilaire – thalamus – gyrus cingulaire – gyrus cingulaire (le gyrus cingulaire joue un rôle central dans la motivation) Les circuits mygdaliens Les circuits mygdaliens amygdale – thalamus – gyrus cingulaire

6 Les circuits de Papez Dans lhémisphère gauche Dans lhémisphère gauche Mémorise de manière préférencielle les informations issues du langage, cest la mémoire verbale. Dans lhémisphère droit Dans lhémisphère droit mémorise plutôt les informations visuo-spatiales, cest la mémoirevisuo-spatiale. Ces deux circuits coopèrent grâce à des connexions interhémisphériques

7 Lamygdale Elle reçoit des informations de toutes les régions sensorielles du cerveau Elle est reliée à lhypothalamus Elle est reliée à lhypothalamus gère les instincts, faim, soif, désir sexuel Et au tronc cérébral Et au tronc cérébral système nerveux autonome : contrôle le fonctionnement du cœur, des poumons, et les réactions vasomotrices (sudation par exemple) Lamygdale est très sensible aux émotions négatives telles la peur, le dégoût ou la rage. La nouveauté et linattendu lactivent aussi électivement. le circuit amygdalien est aussi richement connecté au circuit de Papez avec lequel il partage des régions

8 Lamygdale, suite Ces interconnections ne sont pas anodines, elles permettent de mettre en relation une information du monde extérieur (la vue dun beau paysage, lécoute dune mélodie) et une réponse émotionnelle. Ces interconnections ne sont pas anodines, elles permettent de mettre en relation une information du monde extérieur (la vue dun beau paysage, lécoute dune mélodie) et une réponse émotionnelle. Tout souvenir procède de cette mise en relation réciproque entre étiquettes sensorielles et étiquettes émotionnelles Tout souvenir procède de cette mise en relation réciproque entre étiquettes sensorielles et étiquettes émotionnelles

9 La mémoire dans le cerveau 80% du cerveau est impliqué dans la mémoire Lhippocampe pour la mémorisation et le rappel pendant plusieurs années. Lhippocampe pour la mémorisation et le rappel pendant plusieurs années. Les régions postérieures du cerveau pour les stockage des éléments constitutifs des souvenirs. ( signification et aspects sensoriels) Les régions postérieures du cerveau pour les stockage des éléments constitutifs des souvenirs. ( signification et aspects sensoriels) Les régions frontales du cerveau pour la mémoire de travail, la mémorisation du contexte et la récupération ultérieure des souvenirs. Les régions frontales du cerveau pour la mémoire de travail, la mémorisation du contexte et la récupération ultérieure des souvenirs. (les lobes frontaux contrôlent ainsi, en amont, les stratégies de mémorisation des informations et, en aval, celles de leur évocation)

10 Stratégies de mémorisation Le rôle du sommeil Le rôle du sommeil - le sommeil est lun des moments clés de la consolidation des informations mémorisées lors de la journée précédente. - La consolidation de la mémoire repose sur le sommeil et la répétition des apprentissages. Linformation mal apprise Linformation mal apprise La mauvaise qualité dun apprentissage résulte de plusieurs mécanismes souvent associés : - une attention limitée - un manque de motivation - un contexte émotionnel trop marqué - un indiçage incomplet des informations

11 Stratégies de mémorisation Mobiliser lattention et la motivation Mobiliser lattention et la motivation - mettre en avant des aspects pratiques et ludiques des informations à apprendre, les rattacher à des apprentissages anciens. les rattacher à des apprentissages anciens. - lenvironnement facilite la sélectivité de la mémoire et les capacités de mémorisation. Favoriser le contexte Favoriser le contexte - associer des éléments du contexte aux informations que lon souhaitent mémoriser, de manière à faciliter les stratégies de rappel. - contexte de situation (lieu, événement) - contexte affectif et émotionnel

12 Loubli Loubli résulte de plusieurs mécanismes Leffacement de la trace mnésique. Leffacement de la trace mnésique. involontaire ou volontaire Un mauvais apprentissage. Un mauvais apprentissage. attention limitée, indiçage incomplet, manque de motivation, contexte émotionnel trop marqué. Une altération du stock des informations. Une altération du stock des informations. interférences proactives et rétroactives (souvenirs anciens et éléments nouveaux), absence de répétition ou dutilisation Un accès difficile faute de stratégies pertinentes de recherche ou dindices efficaces de récupération. Un accès difficile faute de stratégies pertinentes de recherche ou dindices efficaces de récupération. moyens mnémotechniques (méthode des locis, des chunks, etc)

13 Attention aux éléments distractifs Attention aux interférences sonores Attention aux interférences sonores lattention est significativement perturbée par un fond sonore supérieur à 75db ou trop rythmique (musique techno) Attention aux distracteurs Attention aux distracteurs une émission de télévision (en encore plus un feuilleton avec sa capacité émotionnelle) chassera rapidement le souvenir dun apprentissage qui na pas encore été consolidé par le sommeil. De même pour une soirée passée devant une console de jeux

14 Ouvrages utiles Apprendre à apprendre Apprendre à apprendre De André Giordan, professeur en sciences de léducation De André Giordan, professeur en sciences de léducation et Jérôme Saltet fondateur des éditions Play Bac aux éditions Librio Tout sur la mémoire Tout sur la mémoire De Bernard Croisile, neurologue, chef de service, de neuropsychologie à lhôpital neurologique de Lyon, aux éditions Odile Jacob Stimuler ses neurones Stimuler ses neurones De Alain Lieury, professeur émérite de psychologie cognitive aux éditions Dunod


Télécharger ppt "Nos Mémoires La mémoire sensorielle 20ms à 10s La mémoire sensorielle 20ms à 10s La mémoire à court terme La mémoire à court terme ou mémoire de travail."

Présentations similaires


Annonces Google