La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Calcul des besoins en flexibilité dans les interconnexions Quand ont dit : Tolérance en X = 1 mm et tolérance en Y = 1 mm, quest-ce que cela veut dire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Calcul des besoins en flexibilité dans les interconnexions Quand ont dit : Tolérance en X = 1 mm et tolérance en Y = 1 mm, quest-ce que cela veut dire."— Transcription de la présentation:

1 Calcul des besoins en flexibilité dans les interconnexions Quand ont dit : Tolérance en X = 1 mm et tolérance en Y = 1 mm, quest-ce que cela veut dire au niveau de linterconnexion en terme de défaut dalignement à compenser ? On a 1 sigma = 1/3 Tolérance = 0.33 mm en X et en Y On a donc en radial 1 sigma = 0.33 * = 0.47 mm (combinaison de X et Y) Cette valeur doit être combinée avec lerreur des mires par rapport à la masse froide (1 sigma = 0.3 mm) –donc La combinaison avec laimant voisin est Ajoutons les erreurs de positionnement relatifs maximum –SURVEY 1 sigma = 0.8 mm entre 2 aimants dans linterconnexion la tolérance serait donc 0.8 * 3 = 2.4 mm Pour respecter les besoins douverture et de soufflet des lignes V (4mm), on tronque cette tolérance à 1.5 mm –Marge pour la manipulation des vérins 1 mm –Tolérance due à la fabrication = 0.79 * 3 = 2.36 mm Ecart max. à absorber par le compensateur Em = = 4.86 mm Formule de calcul JP Quesnel WGA 19/2/99

2 Hypothèses et règles de calcul Les tolérances sont exprimées par rapport au référentiel utilisé pour lalignement. –Pour les dipoles, ce référentiel est le plan moyen géométrique déterminé à partir des 2 tubes faisceaux et identifié par les repères fixés sur les fonds bombés dextrémités. –Pour les SSS ce référentiel est le plan moyen et axe moyen magnétique des 2 tubes faisceaux Les erreurs de positionnement des tubes ou extrémités à connecter sont supposées gaussiennes. La tolérance est fixée à 3 fois lécart type de lerreur (3sigma). Tout calcul dempilage des erreurs est fait par la somme quadratique des écarts types de chaque erreur. Laddition linéaire de tolérance ne se fait que sur des valeurs non gaussiennes. Les valeurs limites de positionnement des cryostats sont celles retenues au MARIC du 9/11/98 (pour satisfaire louverture et le soufflet RF) JP Quesnel WGA 19/2/99

3 Recommandations pour LES LHC-LI-ES-0001 La description du référentiel est conforme aux hypothèses de calcul en ce qui concerne les dipoles. Pour les SSS, on ne sait pas comment ce référentiel est matérialisé en réalité. Les valeurs des tolérances devraient être revues en fonction des possibilités réelles et des besoins des systèmes de compensation. En particulier les valeurs pour les lignes V ne sont pas conformes aux contraintes des 4 mm douverture et des soufflets RF. Le paragraphe 15 est à modifier : la valeur de 4 mm devrait être mieux explicitée (offset max. entre 2 masses froides consécutives) Une tolérance angulaire devrait être imposée pour les busbars. Une table (ou une colonne supplémentaire) indiquant clairement les flexibilités nécessaire pour chaque connexion devrait être insérée, pour éviter toute confusion. La répartition gaussienne des erreurs admissibles devrait être écrite (définitions). JP Quesnel WGA 19/2/99


Télécharger ppt "Calcul des besoins en flexibilité dans les interconnexions Quand ont dit : Tolérance en X = 1 mm et tolérance en Y = 1 mm, quest-ce que cela veut dire."

Présentations similaires


Annonces Google