La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enjeux, rôles et limites de l'ergonomie cognitive pour la conception de systèmes Laurent KARSENTY AS Conception Participative, Toulouse,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enjeux, rôles et limites de l'ergonomie cognitive pour la conception de systèmes Laurent KARSENTY AS Conception Participative, Toulouse,"— Transcription de la présentation:

1 Enjeux, rôles et limites de l'ergonomie cognitive pour la conception de systèmes Laurent KARSENTY AS Conception Participative, Toulouse, 4/10/02

2 2 Enjeux de l'ergonomie (1) n Assurer l'utilité –Le système envisagé dans le contexte dune activité n Assurer l'utilisabilité –Le système vu sous langle de linterface utilisateur n Une conception pluridisciplinaire : pour aboutir au produit utile et facile dutilisation plus rapidement

3 3 Enjeux de l'ergonomie (2) n Impliquer l'utilisateur dans la boucle de conception Différentes formes dimplication possibles Différentes formes dimplication possibles Effort de capitalisation des besoins utilisateurs tout au long d'un projet Effort de capitalisation des besoins utilisateurs tout au long d'un projet n Élargir le champ des situations dutilisation possibles n Choisir une méthodologie de test adapté

4 4 Rôles de l'ergonomie Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Méthodes d'analyse des besoins Méthodes d'analyse des besoins Aide à la spécification de lIHM (Modèles utilisateurs, Critères ergonomiques) Aide à la spécification de lIHM (Modèles utilisateurs, Critères ergonomiques) Méthodes de traçabilité des besoins Méthodes de traçabilité des besoins Méthodes d'évaluation de l'acceptabilité Méthodes d'évaluation de l'acceptabilité Gestion de projet

5 5 Ergonomie et analyse des besoins n Méthodes pour les situations dinnovation –Focus group, brainstorming, illustrations de service, … ë intéressantes mais limitées (propositions et jugements faits dans labstrait, décontextualisés) n Analyses dactivité –Activité avec système existant ou simulé –Variabilité des situations prises en compte –Pouvoir accéder aux comportements et aux raisonnements Analyses basées sur lobservation + techniques dexplicitation de lactivité mentale Analyses basées sur lobservation + techniques dexplicitation de lactivité mentale Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

6 6 Limites de lanalyse des besoins n Les besoins sont rarement complètement explicitables et stables –Dautant plus vrai que la population cible est variée (produit grand public) –Intérêt dune démarche itérative « progressive » De la maquette papier-crayon au prototype De la maquette papier-crayon au prototype –Mais processus jugé parfois trop long et difficile à maîtriser (temps et budget) Comment faciliter lexplicitation des besoins ? Comment faciliter lexplicitation des besoins ? Comment détecter et marquer les besoins instables ou incomplètement spécifiés ? Comment détecter et marquer les besoins instables ou incomplètement spécifiés ? n Problèmes de convergence avec les contraintes dun projet (techniques, budgétaires, organisationnelles…) Le concurrent engineering : la solution ? Le concurrent engineering : la solution ? Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

7 7 L'ergonomie et la spécification des IHM n Deux modes de travail –L'ergonome est responsable des spécifications –L'ergonome effectue une expertise sur les spécifications n Une phase préalable : s'accorder sur le(s) modèle(s) utilisateurs Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

8 8 Modèle utilisateur implicite Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet Tout système interactif intègre une théorie psychologique de lutilisation et des utilisateurs de ce système (Carroll & Rosson, 1991) Tout système interactif intègre une théorie psychologique de lutilisation et des utilisateurs de ce système (Carroll & Rosson, 1991) Et, à linverse, une théorie psychologique implicite peut guider un développement…

9 9 Quel modèle utilisateur pour linteraction vocale ? (1) n Qu'est-ce que "parler naturellement" ? ëDéfinition 1 : "Parler sans contrainte externe" Philosophie de l'ordinateur invisible Philosophie de l'ordinateur invisible Effort R&D sur la reconnaissance de la parole et la compréhension Effort R&D sur la reconnaissance de la parole et la compréhension å Forte variabilité (ingérable) des comportements utilisateurs Intentions Construction messages Encodage grammatical Encodage phonologique Lexique Articulation Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

10 10 Quel modèle utilisateur pour linteraction vocale ? (2) n Qu'est-ce que "parler naturellement" ? ëDéfinition 2 : "Parler dans un espace de discours limité" Besoin de contraintes et connaissances pour délimiter l'espace de discours Besoin de contraintes et connaissances pour délimiter l'espace de discours Philosophie de la transparence adaptative Philosophie de la transparence adaptative Effort sur l'ingénierie du dialogue Effort sur l'ingénierie du dialogue Qu'est-ce que S attend de moi ? Intentions Construction messages Contrôle Encodage grammatical Encodage phonologique Articulation Modèle du dialogue Modèle du dialogue Lexique Qu'est-ce que je peux dire ? Lexique partagé Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

11 11 Application dun modèle utilisateur : un exemple AGS97 " Bienvenue sur AGS. Que puis-je pour vous ? " AGS99 "Bienvenue sur AGS, l'annuaire des serveurs Audiotel pour l'emploi et la météo. Que désirez-vous ? " (tiré de Karsenty, 2000) Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

12 12 Limites dutilisation des modèles utilisateurs n Difficilement manipulables par les concepteurs –Trop éloignés de la sémantique des choix de conception –Peuvent être incompris voire contredits si leurs contextes délaboration et de validation nest pas connu n Insuffisamment détaillés, voire absents pour certains types dinteraction –Interaction vocale, multimodale –Réalité virtuelle –… ëRecours massif aux modèles utilisateurs implicites (conceptions « naïves » et non partagées) Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

13 13 Les critères ergonomiques n Pour orienter la conception et limiter lespace des solutions acceptables n Les critères traduisent un modèle utilisateur sous une forme plus adéquate pour des concepteurs Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

14 14 Exemple : Le critère de cohérence n La cohérence : un moyen de favoriser lapprentissage et l'anticipation –Intra-application : conserver les choix de conception pour des contextes identiques et les distinguer pour des contextes différents –Inter-applications : reprendre des choix de conception auxquels lutilisateur est habitué sur les autres applications quil/elle utilise. n Lutilisateur aborde une situation nouvelle en sappuyant sur sa connaissance de situations analogues Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

15 15 Limites dutilisation des critères ergonomiques n Peuvent être compris différemment par différents concepteurs Une liste de critères ne remplace pas la compréhension des caractéristiques des utilisateurs Une liste de critères ne remplace pas la compréhension des caractéristiques des utilisateurs n Trop abstraits pour être directement appliqués Une liste de critères nindique pas les solutions acceptables (critères standards) Une liste de critères nindique pas les solutions acceptables (critères standards) n Une solution résulte souvent du compromis entre plusieurs critères Pas de guide pour trouver le bon compromis (recours au test de différentes options de conception) Pas de guide pour trouver le bon compromis (recours au test de différentes options de conception) n Toute nouvelle technologie dinteraction exige de définir ou redéfinir les critères ergonomiques Exemple : cohérence avec une application vocale en langage naturel ? Exemple : cohérence avec une application vocale en langage naturel ? Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

16 16 Capitaliser les besoins utilisateurs n Perte dinformation et/ou mauvaise compréhension des besoins utilisateurs –au cours dun projet Si intervenants multiples et/ou processus de conception long Si intervenants multiples et/ou processus de conception long –entre les projets n Capitaliser les besoins utilisateurs en les replaçant dans leur contexte –Pour limiter les incompréhensions –Pour en faciliter une réutilisation « raisonnée » n Approches possibles –Outils de traçabilité des exigences –Méthode de capture de la logique de conception (design rationale) Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

17 17 Limites des méthodes de capitalisation n Problème lié au recueil des informations –Quelle motivation pour mieux documenter ? –Comment recueillir linformation contextuelle ? –Comment prendre en compte des besoins variables liés à leur utilisation ? n Problème lié à la formalisation des informations –Faut-il formaliser et comment ? n Problème lié à laccès aux informations –Comment le favoriser ? –Comment permettre un accès rapide à linformation pertinente ? Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

18 18 Méthodes de test utilisateurs n Différentes méthodes pour différents objectifs –Magicien d'Oz "tout simulé" pour identifier les fonctionnalités –Magicien d'Oz "gestion du dialogue simulé" pour évaluer/affiner les stratégies de dialogue Aujourdhui, pas de plate-forme générique pour ces simulations Aujourdhui, pas de plate-forme générique pour ces simulations –Expertise pour affiner les spécifications du dialogue –Étude "conditions réelles" pour évaluer l'acceptabilité –Étude terrain pour mesurer l'utilité et l'acceptabilité n Usage de scénarios de test –Scénarios « contraint » versus « libre » Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

19 19 Méthodes de test utilisateurs (2) n Analyse des traces internes (log) + traces comportementales n Mesures de performances et mesures de satisfaction –Une difficulté fréquente : absence de mesures de référence n Importance des entretiens d'explicitation pour comprendre les comportements inattendus Analyse des besoins Spécification Réalisation Intégration Test Gestion de projet

20 20 Conclusion (1) n Plusieurs manières de faire participer lutilisateur à la conception –Par son discours et son imagination –Par ses actes et ses raisonnements en situation réelle ou simulée En amont et/ou au cours de tests utilisateurs En amont et/ou au cours de tests utilisateurs –Par lexpérience dun (ou de plusieurs) ergonome(s) –Par une réutilisation de connaissances utilisateurs –Par lexploitation de modèles utilisateurs –Par lexploitation de critères ergonomiques

21 21 Conclusion (2) n Complémentarité de ces différentes approches liées aux limites de chacune dentre elles n Un enjeu : réussir à lier les différentes formes de connaissances utilisateurs Par ex., lier les modèles aux critères, les critères aux décisions de conception, les décisions de conception aux retours utilisateurs obtenus lors de test, les retours utilisateurs aux modèles (pour confirmer, infirmer, raffiner) Par ex., lier les modèles aux critères, les critères aux décisions de conception, les décisions de conception aux retours utilisateurs obtenus lors de test, les retours utilisateurs aux modèles (pour confirmer, infirmer, raffiner)

22 22 Conclusion (3) n Aujourdhui, la nécessaire implication des utilisateurs est bien reconnue n Pourtant, encore beaucoup de produits inadaptés ! –Intérêts et enjeux divergents dans un projet de conception industriel Mieux comprendre la dynamique dun processus participatif pluridisciplinaire Mieux comprendre la dynamique dun processus participatif pluridisciplinaire –La « mémoire sélective » des acteurs de la conception Trouver des solutions réalistes de capitalisation des connaissances pour la conception Trouver des solutions réalistes de capitalisation des connaissances pour la conception –Manque de convergence entre les outils pour la conception et ceux pour le développement


Télécharger ppt "Enjeux, rôles et limites de l'ergonomie cognitive pour la conception de systèmes Laurent KARSENTY AS Conception Participative, Toulouse,"

Présentations similaires


Annonces Google