La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Description des stratégies dadaptation des proches aidants de personnes atteintes de cancer ORL et le lien avec létat émotionnel Présenté par Isabelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Description des stratégies dadaptation des proches aidants de personnes atteintes de cancer ORL et le lien avec létat émotionnel Présenté par Isabelle."— Transcription de la présentation:

1 Description des stratégies dadaptation des proches aidants de personnes atteintes de cancer ORL et le lien avec létat émotionnel Présenté par Isabelle Vézina inf. M.Sc.

2 Plan de présentation But de létude; But de létude; Description de la population choisie et étudiée et devis utilisé; Description de la population choisie et étudiée et devis utilisé; Description de létat émotionnel; Description de létat émotionnel; Liens entre les besoins des proches aidants et les stratégies dadaptation des personnes atteintes de cancer; Liens entre les besoins des proches aidants et les stratégies dadaptation des personnes atteintes de cancer; Association des stratégies en quatre Méga-stratégies; Association des stratégies en quatre Méga-stratégies; Résultats: stratégies les plus et les moins utilisées et celles les plus et les moins efficaces pour létat émotionnel; Résultats: stratégies les plus et les moins utilisées et celles les plus et les moins efficaces pour létat émotionnel; Interprétation des résultats; Interprétation des résultats; Dans notre pratique, comment transférer les résultats; Dans notre pratique, comment transférer les résultats; En conclusion. En conclusion.

3 But de létude Mieux comprendre les stratégies utilisées par les proches de personnes atteintes de cancer ORL; Mieux comprendre les stratégies utilisées par les proches de personnes atteintes de cancer ORL; Découvrir un lien possible entre ces stratégies et leur état émotionnel. Découvrir un lien possible entre ces stratégies et leur état émotionnel.

4 Description de la population choisie et étudiée et devis utilisé Pourquoi le proche aidant? Pourquoi le proche aidant? –Peu étudié, au contraire de la personne atteinte –Est-il si différent de la personne atteinte ? Pourquoi une population de personne atteinte de cancer ORL? Pourquoi une population de personne atteinte de cancer ORL? –Isolement relié à la maladie...détresse –Stigmatisation de la maladie…détresse Population accessible avec milieu accessible. Population accessible avec milieu accessible. Devis descriptif-corrélationnel Devis descriptif-corrélationnel

5 Description de létat émotionnel des proches aidants La détresse: confusion, désespoir, impuissance, culpabilité…la peur du cancer contribue à lanxiété… La détresse: confusion, désespoir, impuissance, culpabilité…la peur du cancer contribue à lanxiété… La vigueur: différentes émotions positives peuvent être associées au processus dadaptation (lespoir de guérison ou de mieux être, contrôle sur sa vie…) La vigueur: différentes émotions positives peuvent être associées au processus dadaptation (lespoir de guérison ou de mieux être, contrôle sur sa vie…)

6 Liens entre les besoins des proches aidants et les stratégies dadaptation des personnes atteintes Besoins Besoins –Besoins de soutien émotionnel La recherche de soutien émotionnel et la distraction permettrait de diminuer la détresse. La recherche de soutien émotionnel et la distraction permettrait de diminuer la détresse. –Besoins existentiels (recherche de sens, révision de ses propres valeurs…) La réévaluation cognitive (revoir ses valeurs, leur sens…), la pensée positive, lhumour et les croyances spirituelles permettent daider à modifier la signification de la situation. La réévaluation cognitive (revoir ses valeurs, leur sens…), la pensée positive, lhumour et les croyances spirituelles permettent daider à modifier la signification de la situation.

7 Suite… Besoins Besoins –Besoins de soutien instrumental La capacité de mobiliser son réseau de soutien et davoir des contacts sociaux semblent être efficaces contre la détresse. La capacité de mobiliser son réseau de soutien et davoir des contacts sociaux semblent être efficaces contre la détresse. –Besoins dinformation La recherche dinformation permettrait dagir sur la détresse. La recherche dinformation permettrait dagir sur la détresse. –Besoins financiers La planification des événements permettrait de prévoir ce type de besoin. La planification des événements permettrait de prévoir ce type de besoin.

8 Suite.. Les stratégies dadaptation des personnes atteintes de cancer Les stratégies dadaptation des personnes atteintes de cancer –Présentées dans différents inventaires de stratégies –Associées ou non à la détresse émotionnelle –Semblables à celles utilisées par les proches aidants. *Un des inventaires de stratégies (qui comprend 13), formé à partir des stratégies utilisées par les formé à partir des stratégies utilisées par les personnes atteintes, a donc été utilisé pour notre personnes atteintes, a donc été utilisé pour notre recherche sur les proches aidants. recherche sur les proches aidants.

9 Association des stratégies en quatre méga-stratégies * Raisons des ces associations:Augmenter la puissance statistique de nos résultats et maintenir la représentativité des différents domaines théoriques. Méga-stratégie Cognitive Méga-stratégie Cognitive Méga-stratégie Émotionnelle Méga-stratégie Émotionnelle Méga-stratégie Comportementale Méga-stratégie Comportementale Méga-stratégie Passive Méga-stratégie Passive

10 Déroulement de létude Étude de 50 proches aidants de personnes atteintes de cancer de stades 3 et 4 (stades avancés). Étude de 50 proches aidants de personnes atteintes de cancer de stades 3 et 4 (stades avancés). Par téléphone Par téléphone Stratégies dadaptation proposées (inventaire de Carver et al.) et état émotionnel évalué (par le POMS) Stratégies dadaptation proposées (inventaire de Carver et al.) et état émotionnel évalué (par le POMS)

11 Les résultats Plus de femmes que dhommes sont proches aidants; Plus de femmes que dhommes sont proches aidants; La détresse émotionnelle et la vigueur sont similaires à ce qui est vécu dans la population en général; La détresse émotionnelle et la vigueur sont similaires à ce qui est vécu dans la population en général; Les stresseurs (situations stressantes) les plus importants exprimés par les proches sont lincertitude face au cancer et limpuissance devant la souffrance de la personne atteinte; Les stresseurs (situations stressantes) les plus importants exprimés par les proches sont lincertitude face au cancer et limpuissance devant la souffrance de la personne atteinte;

12 Stratégies dadaptation les plus utilisées 1. Méga-stratégie Cognitive: 1. Méga-stratégie Cognitive: –Réinterprétation cognitive –Lacceptation *stratégies très utilisées 2. Méga-stratégie Émotionnelle: 2. Méga-stratégie Émotionnelle: –Processus émotionnel –Recherche de soutien –Expression des émotions *stratégies assez utilisées

13 Suite… 3. Méga-stratégie Comportementale: 3. Méga-stratégie Comportementale: –Stratégies actives –Planification *Stratégies peu utilisées 4. Méga-stratégie Passive: 4. Méga-stratégie Passive: –Évitement cognitif *Stratégie la moins utilisée

14 Les stratégies dadaptation les plus efficaces Méga-stratégie Cognitive positivement associée à la vigueur, mais pas de lien avec la détresse; Méga-stratégie Cognitive positivement associée à la vigueur, mais pas de lien avec la détresse; Méga-stratégie Passive négativement associée à la vigueur et positivement associée à la détresse émotionnelle; Méga-stratégie Passive négativement associée à la vigueur et positivement associée à la détresse émotionnelle; Les autres Méga-stratégies ne montrent pas de lien avec létat émotionnel. Les autres Méga-stratégies ne montrent pas de lien avec létat émotionnel.

15 Résumé des résultats Stratégies les plus utilisées Stratégies les plus utilisées –Stratégies cognitives (comme la réévaluation cognitive) –Stratégies émotionnelles Stratégies les moins utilisées Stratégies les moins utilisées –Stratégies comportementales (être proactif, recherche dinfo.) –Stratégies passives (comme lévitement comportemental)

16 Suite.. Stratégies les plus efficaces Stratégies les plus efficaces –Stratégies cognitives (comme la réévaluation cognitive) Stratégies les moins efficaces Stratégies les moins efficaces –Stratégies passives (comme lévitement comportemental)

17 Discutons! Les stratégies cognitives et émotionnelles sont les plus utilisées, pourquoi? Les stratégies cognitives et émotionnelles sont les plus utilisées, pourquoi? –Perte de contrôle sur la situation; –Quête de sens; –Recherche de réconfort, de soutien.

18 Continuons la discussion… Létat émotionnel des proches nest pas si différent que celui de la population en général, pourquoi? Létat émotionnel des proches nest pas si différent que celui de la population en général, pourquoi? –On peut supposer que le manque de contrôle sur la situation a favorisé lutilisation de stratégies cognitives telles que la réinterprétation positive et les actions centrées sur le positif, ce qui a pu expliquer létat émotionnel observé (vigueur). La mince utilisation de stratégies passives a également contribué à expliquer létat émotionnel observé.

19 Discutons toujours… Les stratégies cognitives sont associées positivement à la vigueur; Les stratégies cognitives sont associées positivement à la vigueur; Les stratégies passives sont associées négativement à la vigueur et positivement à la détresse. Les stratégies passives sont associées négativement à la vigueur et positivement à la détresse. –Différentes études appuient ces observations.

20 Dans notre pratique, notre accompagnement Tout repose sur lévaluation du proche aidant!! Tout repose sur lévaluation du proche aidant!! –Évaluation des ressources internes de la personne; –Quel moyens celui-ci utilise ou prévoit utiliser pour sadapter à la situation; –Comment cette personne fait habituellement face aux situations difficiles;

21 Suite… Se rappeler que lorsque la personne perçoit un contrôle sur la situation, les stratégies comportementales (recherche dinfo, par exemple) peuvent être efficaces, en plus de celles émotionnelles et cognitives toujours. Se rappeler que lorsque la personne perçoit un contrôle sur la situation, les stratégies comportementales (recherche dinfo, par exemple) peuvent être efficaces, en plus de celles émotionnelles et cognitives toujours. Lorsque la personne ne perçoit pas de contrôle sur la situation, les stratégies cognitives sont les plus efficaces pour lajustement émotionnel. Lorsque la personne ne perçoit pas de contrôle sur la situation, les stratégies cognitives sont les plus efficaces pour lajustement émotionnel. Il est donc important de connaître la situation de santé de la personne accompagnée (atteinte de cancer) et débuter à partir des ressources internes personnelles de la personne. Il est donc important de connaître la situation de santé de la personne accompagnée (atteinte de cancer) et débuter à partir des ressources internes personnelles de la personne.

22 Suite… Dans le futur, la mise en place doutils de prévention de la détresse émotionnelle constitue un projet interdisciplinaire prometteur. Dans le futur, la mise en place doutils de prévention de la détresse émotionnelle constitue un projet interdisciplinaire prometteur. Le renforcement de lutilisation de stratégies cognitives et émotionnelles peut aider le proche à présenter un équilibre émotionnel accru et lui permettre de construire un sens à lévénement difficile. Le renforcement de lutilisation de stratégies cognitives et émotionnelles peut aider le proche à présenter un équilibre émotionnel accru et lui permettre de construire un sens à lévénement difficile.

23 En conclusion Le but de létude était de décrire les stratégies dadaptation utilisées par les proches. On constate que les stratégies cognitives et émotionnelles sont celles les plus utilisées. Le but de létude était de décrire les stratégies dadaptation utilisées par les proches. On constate que les stratégies cognitives et émotionnelles sont celles les plus utilisées. Aussi, létude a décrit le lien entre ces stratégies et létat émotionnel, cest-à-dire que les stratégies cognitives contribue à un meilleur ajustement émotionnel que les stratégies passives. Aussi, létude a décrit le lien entre ces stratégies et létat émotionnel, cest-à-dire que les stratégies cognitives contribue à un meilleur ajustement émotionnel que les stratégies passives. Dans notre pratique, une évaluation et un renforcement dans les stratégies efficaces constituent un défi intéressant pour tous les intervenants ainsi que pour toutes personnes susceptible daider un proche à ladaptation à la maladie. Dans notre pratique, une évaluation et un renforcement dans les stratégies efficaces constituent un défi intéressant pour tous les intervenants ainsi que pour toutes personnes susceptible daider un proche à ladaptation à la maladie.

24 Merci de votre attention!!!


Télécharger ppt "Description des stratégies dadaptation des proches aidants de personnes atteintes de cancer ORL et le lien avec létat émotionnel Présenté par Isabelle."

Présentations similaires


Annonces Google