La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Rééducation Respiratoire Le désencombrement dans le cadre d un syndrome.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Rééducation Respiratoire Le désencombrement dans le cadre d un syndrome."— Transcription de la présentation:

1 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Rééducation Respiratoire Le désencombrement dans le cadre d un syndrome obstructif

2 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Conséquence de l encombrement dans le Syndrome Obstructif Présence de sécrétions bronchiques une limitation des débits gazeux une diminution des capacités respiratoires Une toux

3 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Rééducation Respiratoire Bilan Kinésithérapique Thérapeutiques de désencombrement

4 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez * Sur prescription médicale (motif, ATCD, traitements en cours) * Dans l évaluation multi-critères effectuée en gérontologie s'inscrivent les critères respiratoires suivants : Bilan Kiné

5 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Bilan Kiné – Inspection : type de respiration, fréquence, dyspnée, cyanose. – Auscultation pulmonaire : localisation et nature de l encombrement. – État orthopédique : souplesse rachis, thorax – Force musculaire : diaphragme, transverse, inspirateurs accessoires. – Toux : fréquence, horaires, type, efficacité. – Sécrétions : qualité, quantité, horaires, capacité d expectoration.

6 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez S.E.V.A L ensemble des critères dencombrement sont regroupés dans le S E V A S C O R E Auscultation Sibilance Ronchus Crépitant Toux grasse Et/ou Irritative Sécrétion bronchique Volume expectoration Sécrétion Rhino-pharyngée mouchage Dyspnée Détresse Respiratoire Tirages 0 Aucun bruitAucune toux Aucune Expectoration Aucune sécrétion Aucun signe de lutte 1 Quelques bruits révélés par leffort Toux à leffort Quelques Sécrétions bronchiques Quelques Sécrétionsrhino- Pharyngées Apparition de la dyspnée à leffort 2 Bruits entendus au repos Toux grasse spontanée Quantité importante de sécrétions Quantité importante de sécrétions Dyspnée et tirages observés au repos

7 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Diagnostic kiné Exemple : S.E.V.A = 7/10 Ronchus au repos, toux grasse spontanée, importante quantité de sécrétions bronchiques, dyspnée à l effort chez un patient ayant un thorax rigide et une ptôse abdominale.

8 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Indication des thérapeutiques respiratoires S.E.V.A. à 4 Participation active du patient

9 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Objectifs Thérapeutiques Évacuer les sécrétions. Retrouver les capacités respiratoires physiologiques. Les thérapeutiques employées visent ces deux objectifs de façon conjuguée.

10 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Procédure Thérapeutique Pendant les séances En dehors des séances Curatif EducatifCuratifPréventif

11 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Traitement pendant les séances Les exercices de toux La prise de conscience abdomino- diaphragmatique l expiration lente prolongée L augmentation du flux expiratoire Vibrations Percussions Les postures

12 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 1) Les exercices de toux début de séance : secousse unique à haut volume. fin de séance : exercices de toux dirigée à bas et haut volume. Nota : la toux irritative est à inhiber

13 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 2) Prise de conscience des différents temps respiratoires Inspiratoires Expiratoires Abdominal Costal bas Costal haut

14 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 2) Prise de conscience des différents temps respiratoires Abaissement du diaphragme par contraction. Relâchement des abdominaux. Inspirez, gonflez le ventre Le ventre se gonfle.

15 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 2) Prise de conscience des différents temps respiratoires Les côtes basses et moyennes se déplacent de dedans en dehors et de bas en haut. Les muscles intercostaux se contractent. La cage thoracique augmente de volume. Gonflez, poussez sur mes doigts

16 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 2) Prise de conscience des différents temps respiratoires Les côtes hautes se déplacent darrière en avant. Les scalènes et les inspirateurs accessoires se contractent. Lampliation thoracique est maximum. Inspirez, sortez la poitrine

17 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 2) Prise de conscience des différents temps respiratoires Le 1 er temps expiratoire est passif –Relâchement des muscles inspirateurs. –Abaissement des côtes.

18 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 2) Prise de conscience des différents temps respiratoires Le 2 ème temps expiratoire est actif Contraction des abdominaux Fermeture des côtes inférieures Les poumons se vident complètement Videz lair, serrez le ventre

19 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 3) Expiration Lente Prolongée - Technique passive daide expiratoire. - Se fait à partir dune pression manuelle externe lente. Elle est commencée en fin dexpiration spontanée. Elle se poursuit jusquau volume résiduel.

20 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 4) E L T G O L Expiration Lente Totale Glotte Ouverte en Latéro-cubitus Objectifs : drainer la périphérie Efficacité : très bonne efficacité nécessite un apprentissage pour ne pas entraîner la fermeture précoce des voies aériennes

21 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez 5) Augmentation de la vitesse du Flux Expiratoire Objectif : mobiliser les sécrétions de la périphérie vers la trachée, vider les gros troncs. Moyen : augmenter la vitesse du flux expiratoire. Techniques : expirations –actives, répétées, –glotte ouverte –lentes ou rapides.

22 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Vibrations Instrumentales Objectif : vibrer à au moins 13Hz pendant minimum 15 minutes. Limites : –Limite de tolérance du patient. –Limites physiques de la transmission des vibrations à travers un organe creux.

23 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez La posture en latéro-cubitus Objectif: Moyen : Modalité :15 mm

24 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez la Posture en déclive Objectif : verticaliser la bronche d un segment. Moyen : utiliser l effet de la gravité sur les sécrétions pendant les exercices.

25 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Percussions Thoraciques Objectif : décrocher les sécrétions et faciliter le transport du mucus. Technique : clapping Efficacité : à partir de 25 Hz or les capacités manuelles vont de 1 à 8 Hz. Contre indication : fragilité des tissus osseux et pulmonaire. Peut entraîner des spasmes bronchiques. Conclusion : Serait utile uniquement comme moyen de stimulation de la toux.

26 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Vibrations Manuelles Objectif : diminuer la viscosité du mucus et amplifier les mouvements des cils vibratiles. Technique : un mouvement oscillatoire par tétanisation des muscles de lavant bras du kiné. Résultat : positif à partir de 13Hz, or le kiné ne peut pas vibrer assez longtemps à cette fréquence. Nota : efficace seulement chez le nourrisson.

27 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Traitement en dehors des séances Contrôle du savoir faire Entraînement instrumental Travail postural Hygiène Bronchique

28 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Automobilisations pour drainer les sécrétions Utilisation du «Triball» 1er temps : Augmentation du débit inspiratoire en respectant la séquence abdomino- diaphragmatique.

29 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez «Automobilisations pour drainer les sécrétions Utilisation du «Triball» 2 ème temps : Expirations soutenues 3 ème temps : Toux sous forme dune secousse à haut volume

30 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Le patient non éduqué Diminution d activité Essoufflement Fonte musculaire Diminution de force Perte dautonomie

31 C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez La personne éduquée Augmente ses capacités respiratoires Se désencombre Développe ses capacités physiques Amélioration de la qualité de la vie


Télécharger ppt "C. Muscat : Kinésithérapeute06/02/03 Fédération de Gérontologie Hôpital Cimiez Rééducation Respiratoire Le désencombrement dans le cadre d un syndrome."

Présentations similaires


Annonces Google