La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JE SUIS SÛR QUE VOUS SAVEZ: Comment ça marche….. …La respiration ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JE SUIS SÛR QUE VOUS SAVEZ: Comment ça marche….. …La respiration ?"— Transcription de la présentation:

1 JE SUIS SÛR QUE VOUS SAVEZ: Comment ça marche….. …La respiration ?

2 LE BILAN RESPIRATOIRE

3 1 - interrogatoire état civil, âge profession domicile tabac alcool Dyspnée douleur fatigue maux de tête poids, taille

4 1 – interrogatoire (suite) les questionnaires de qualité de vie Chronic Respiratory Questionnaire (CQR), le Nottingham, le SF 36, le Saint-Georges respiratory questionnaire (SGRQ), le questionnaire européen de linsuffisant respiratoire chronique ……

5 1- interrogatoire (suite) EVA de Grobois La qualité de votre sommeil est : Très bonne Très mauvaise Où situez-vous limportance de votre anxiété ? Très importante Nulle Où situez-vous limportance de votre essoufflement ? Pas essoufflé Très essoufflé Où situez-vous vos possibilités physiques ? Très mauvaises Très bonnes Où situez-vous votre sensation de bien-être ? Très bonne Très mauvaises NB: si vous êtes pas sûrs quils soient anxieux, respirez bouche fermée et avec une demie-narine!

6 2 – dossier médical HDLM ATCD TRAIT MEDICAL OXYGENOTHERAPIE GAZOMETRIE

7 3 – examen statique THORAX POSITION COSTALE AU REPOS RACHIS FACE

8 exemples de malade respiratoire

9 4 – examen dynamique mobilité rachidienne évaluation mobilité scapulaire mobilité thoracique : Périmètres axillaire, mamelonnaire, ombilical, I et E repos et forcées évaluation tonicité transverse : évaluation force du diaphragme : signe de Hoover

10 5 –examen respiratoire type respiratoire fréquence respiratoire orthopnée rythme respi tirage cyanose hippocratisme digital toux expectoration quantité, qualité, propriétés rhéologiques, horaires, circonstances de déclenchement

11 hippocratisme digital déformation de longle en verre de montre

12 6 - dyspnée Sadoul 0 pas de dyspnée 1 + de deux étages 2 un étage ou marche rapide ou légère pente 3 marche normale sur terrain plat 4 marche lente 5 au moindre effort Borg 0 nulle 0,5 à peine perceptible 1 très discrète 2 discrète 3 modérée 4 légèrement intense 5-6 intense 7-8 très intense 9 très très intense 10 maximale

13 7 - auscultation bruit respiratoire normal (murmure vésiculaire) bruit respiratoire bronchique (bruit tubaire) bruits adventices = sibilences ronchi : Craquements de basse, moyenne, haute fréquence. crépitants: sous-crépitants, crépitants, crépitants velcros bruits laryngés = Stridor, cornage 7 bis : percussions

14 8 - radio

15 9 – les E.F.R. les résultats = VC CV VR VEMS VEMS/CV VMM la courbe débit- volume

16

17 10 - Bilan fonctionnel AVQ Sports,loisirs Épreuves deffort EVA ICP

18 11 - autres Bilan psy (participation) Pouls paradoxal Réflexe hépato-jugulaire TA FC OMI….

19 OBJECTIFS de la KINESITHERAPIE - assurer le désencombrement - éduquer et synchroniser la ventilation - réadapter le sujet à lexercice - corriger les troubles de la statique - éduquer (traitement, AVQ)

20 plan général des moyens en kiné respi I - Les postures II – les percussions III – les vibrations IV – les exos de ventilation V – les exos de désencombrement VI – la spiromètrie incitative VII – laspiration naso-pharyngée VIII– XI = le massage, les étirements, les mobilisations articulaires, travail du diaphragme XII – la gym respiratoire XIII – les aérosols

21 I - les postures

22 les postures

23 II - Percussions

24 III - vibrations manuelles MECANIQUES : -vibrations externes -vibrations internes

25

26 IV - exercices de ventilation objectifs = PDC respiratoire augmentation de lamplitude respiratoire tonification des muscles respi auto-contrôle et automatisation respiratoire moyens =. respiration abdo-diaphragmatique (travail diaphragme, travail transverse). respiration costale ( )

27 V - exercices de désencombrement 1- augmentation du flux expiratoire (arfe alfe) 2 - ELTGOL (ELTGO) 3 - EDIC 4 - techniques PEP : ELPi, PEP instrumentale 5 - ELPr 6 - ACBT 7 - accélérations passives 8 - drainage autogène de Chevallier 9 - VNI 10 - techniques dexpectoration « finales »

28 Techniques PEP instrumentales du riche

29 Techniques PEP instrumentales du pauvre

30 désencombrement suite AFE ET DRP chez lenfant

31 les accélérations passives

32

33 AFE

34

35

36 la VNI (désencombrer et +) désencombrement éducation, synchronisation Travail musculaire…

37 LA TOUX expi lente inspi profonde puis fermeture glotte puis contrac. abdo

38 ouverture brusque de la glotte

39 La toux suite Toux mécanique

40 la respiration glosso-pharyngée

41 LES MOYENS suite VI - spiromètrie incitative VII - aspiration naso-pharingée VIII - massage IX - étirements X - mobilisations passives articulaires XI -travail manuel du diaphragme

42 spiromètrie incitative Objectifs : éducation contrôle ventilation visualisation du travail ventilatoire mobilisation des volumes pulmonaires Indications: prévention atélectasies post- op préparation pré- op (ré)entraînement muscles respi…..

43 spiromètrie incitative (suite)

44 LES MOYENS (5) XII - la gymnastique respiratoire

45

46

47

48 XIII - les aérosols sur prescription éviter les associations utiliser des solutions isotoniques hygiène ++ à température de la pièce éduquer pour être efficace but : augmenter la clairance de lexpectoration et lefficacité du drainage

49 reprenons les objectifs de la kinésithérapie ! - assurer le désencombrement - éduquer et synchroniser la ventilation - réadapter le sujet à lexercice - corriger les troubles de la statique - éduquer (traitement, AVQ) vous nous

50 deux individus, une équipe


Télécharger ppt "JE SUIS SÛR QUE VOUS SAVEZ: Comment ça marche….. …La respiration ?"

Présentations similaires


Annonces Google