La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cadre thérapeutique, isolement et contention UE 4.4.S4 NHJ - Vmo IV.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cadre thérapeutique, isolement et contention UE 4.4.S4 NHJ - Vmo IV."— Transcription de la présentation:

1 Cadre thérapeutique, isolement et contention UE 4.4.S4 NHJ - Vmo IV

2 Objectifs du cours Référence: MORASZ Laurent, Linfirmier en psychiatrie, Masson, Paris, Comprendre le sens dun cadre thérapeutique Comprendre la pratique de lisolement thérapeutique et de la contention

3 Le cadre thérapeutique Sens symbolique du cadre Institutionnel Soutenir Protéger Sécuriser Permanence Lois, règles et règlements qui doivent être énoncés

4 Le cadre thérapeutique: règles et règlements Règles et règlements « organisateur social » Structure le quotidien Garants du respect des droits et des personnes

5 Le cadre thérapeutique: les théories de soin, la place des soignants Le cadre thérapeutique Politique et théories des soins Cadre plus ou moins souple Place des soignants dans le soin

6 Le cadre thérapeutique: politique et théories de soin, la place des soignants Structure de soins… Intégration implicite de la politique de soins Théorie humanisme Clinique du sujet Organisation managériale du soin Rentabilisation Coopération… Influence sur le cadre thérapeutique

7 Le sens du cadre thérapeutique Intérêt du cadre, des règlements définir des limites (temps, lieux…) signifier à la personne quelle fait partie dun groupe Le cadre est thérapeutique car : Il permet le soin Il est contenant Il définit les limites

8 Le sens du cadre thérapeutique Fixe Phénomène repérable à lintérieur Ritualisation Malléabilité Tangible Pas de rigidité PARADOXE RECHERCHE DE SENS

9 Le sens du cadre thérapeutique Réflexivité Sinterroger Analyser les principes et les fondements

10 Le sens du cadre thérapeutique Tiers entre le soignant et le soigné Intégration des lois et limites Travail sur le réel

11 La pratique de lisolement en psychiatrie Cellule, chambre de réflexion, chambre disolement… Espace de soin aménagé selon des normes précises: fermeture à clé, dispositif sanitaire, lit scellé, angles arrondis, présence dune vitre pour la surveillance, fenêtre fermée à clé, matelas ininflammable.. caractère de soins intensifs

12 La pratique de lisolement en psychiatrie Pratique règlementée Prescription médicale inférieure ou égale à 24 heures Renouvellement possible après évaluation

13 Buts de la chambre disolement Prévenir ou limiter : Les passages à lacte auto ou hétéro agressifs Les risques de conduite suicidaire Un état dagitation ne cédant pas aux autres mesures thérapeutiques. Des manifestations délirantes très productives ne laissant pas de prise au soin. Poser des limites chez certains patients.

14 Fonctions thérapeutiques de lisolement Effet protecteur Effet contenant Diminution des stimuli Pare excitation par linterposition des soignants

15 Considérations éthiques La chambre disolement est lultime recours La connaissance du patient doit permettre de trouver des mesures apaisantes et sécurisantes en évitant la chambre disolement. Un infirmier ne peut pas décider seul de lisolement

16 Ethique et indication thérapeutique Une équation bénéfice/risque pour le patient doit aider à la prise de décision Lindication doit être pensée en terme clinique et psychopathologique. Les conséquences en terme de souffrance sont prises en compte Elle doit faire lobjet dune prescription médicale par un médecin de lunité Si lisolement persiste, la mesure doit faire lobjet dune décision clinique réfléchie La mesure doit sinscrire comme une modalité temporaire dans le projet de soin Des protocoles dindication et de surveillance doivent être élaborées

17 La réflexion en équipe Une réflexion générale doit être menée en équipe sur la politique de prévention et de gestion de ces situations Une réflexion est à mener quand les équipes expriment leur difficulté à contenir les débordements Après un isolement difficile, les équipes ont besoin dun débriefing pour évoquer leur vécu émotionnel Une analyse clinique de lévénement est nécessaire (après coup) pour rechercher les causes (au niveau du patient, dans la prise en charge…) et repérer les facteurs de risque.

18 La prise en charge infirmière Le soignant doit donner des explications claires sur le motif de lisolement au moment où il a lieu Parfois le patient accepte et se rend accompagné dans sa chambre Dautre fois, une contention est nécessaire avec intervention en nombre Il faut savoir préserver lintervention dun caractère agressif, violent, intrusif Des techniques de communication verbales et non verbales sont nécessaires: utiliser les attitudes de la relation daide

19 La prise en charge infirmière Il est important quun soignant se détache pour mieux organiser lintervention et repérer les risques de dérapage. Les infirmiers appelés en « renfort » souffrent souvent de limage véhiculée par leur aide. Il faut prendre en compte ce vécu. Le personnel féminin peut participer, dans le sens dapporter un apaisement quand cela est possible.

20 La prise en charge infirmière Dans la chambre, le patient doit enlever vêtements, bijoux… Tout ce qui peut être dangereux doit être retiré Des vêtements confortables sont donnés pour faciliter le repos Il est utile ensuite de reprendre brièvement le motif de lisolement, sa durée, ce qui peut y mettre fin éventuellement Informer le patient sur le protocole de soin qui sensuit (droit de visites, traitement, repas…)

21 Prise en charge infirmière, surveillance La porte est ensuite fermée à clé, après sêtre assuré de la sécurité du patient Sil y a contention sur le lit, il faut en respecter les règles de sécurité et de confort Observer le comportement du patient, être attentif aux signes physiques, somatiques, psychologiques… La surveillance somatique est renforcée : surveillance liée aux traitements administrés, surveillance de lhydratation, constantes

22 La surveillance du patient Etablir une relation daide avec le patient. Eviter des échanges trop longs en début disolement. Ne pas aborder les causes de la mise en isolement trop tôt. Le rassurer, lui parler lors des différents passages dans la chambre, donner des repères (les visites au minimum sont toutes les deux heures en principe). Ne pas aller seul en chambre disolement, quelque soit le motif. Il y a toujours un facteur de risque à prendre en compte.

23 Rôle infirmier auprès de la personne en isolement Respect de la distance professionnelle Surveillance Hydratation Alimentation Elimination Psychologique Somatique Physique Utilisation dun plateau « sécurisé » lors des repas Pas de couteau ou fourchette en métal Pas de verre Assiette et bol en matériau incassable

24 Rôle infirmier auprès de la personne en isolement Etre présent lors du repas Etre présent lors de la toilette Respect dignité Surveillance des constantes Surveillance de la température de la pièce Assurer lhygiène de la chambre Vérifier les dispositifs de fermeture des portes et des fenêtres Penser à faire fumer la personne (accord du médecin)

25 Rôle infirmier auprès de la personne en isolement Observations et transmissions Évaluer létat de santé Décider de la poursuite ou de larrêt de la mesure disolement Critères dobservation Réponses aux consignes Capacité à supporter la frustration Comportement durant les soins Niveau dagitation Contenu du discours

26 La sortie de la chambre disolement Lévaluation clinique en équipe permet au médecin de prendre cette décision, avec léquipe. Après la sortie, il faut reprendre les faits, les circonstances. Cet événement est à prendre en compte dans la suite de la prise en charge.

27 Complications et risques Tentative de suicide Agitation Automutilations Troubles du comportement Repli sur soi Mutisme …

28 La contention Il sagit dune prescription médicale. Elle peut être indiquée pour un état dagitation, de violence, alors que dautres mesures ont été mises en échec. Lintervention doit veiller au respect de lestime de soi et de la dignité du patient. La collaboration entre le médecin et léquipe soignante doit être soutenue.

29 Les moyens de contention Attaches des poignets et chevilles. Maintien par la taille avec un dispositif de ceinture. Le matériel doit être vérifié régulièrement et prêt pour une urgence. Ne pas utiliser les draps. Les objets potentiellement dangereux doivent être enlevés Les points dattache doivent laisser la peau dans un état normal, il ne doit pas y avoir de douleur.

30

31 La contrainte: entre souplesse et fermeté Pour que ces actions puissent avoir une légitimité, les soignants doivent avoir une attitude particulière : la fermeté souple. La souplesse permet daccueillir le patient avec le mode dexpression de son symptôme sinon perte de liberté transférentielles et peu de place au déploiement des contenus internes du patient. La souplesse nest pas une position passive face à la pulsionnalité violente

32 La contrainte: entre souplesse et fermeté La rigidité serait une défense face à notre propre souffrance et notre épuisement, elle peut provoquer la violence du patient qui est confronté à un cadre où aucun jeu nest disponible que le retournement de ses pulsions contre lui. Il sagit de mettre un cadre à géométrie variable en complément dune fermeté relative sappuyant sur les éléments structurants du cadre

33


Télécharger ppt "Cadre thérapeutique, isolement et contention UE 4.4.S4 NHJ - Vmo IV."

Présentations similaires


Annonces Google