La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Année2011 Réalisé par LAssociation INFO DONS DORGANES 26/07 Références : Coordination hospitalière Centre hospitalier de Valence Agence de la Biomédecine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Année2011 Réalisé par LAssociation INFO DONS DORGANES 26/07 Références : Coordination hospitalière Centre hospitalier de Valence Agence de la Biomédecine."— Transcription de la présentation:

1 Année2011 Réalisé par LAssociation INFO DONS DORGANES 26/07 Références : Coordination hospitalière Centre hospitalier de Valence Agence de la Biomédecine

2 Julien, 14 ans Julien est né avec une malformation cardiaque congénitale Après plusieurs interventions et de nombreux traitements, les médecins ne peuvent plus le soigner… Maintenant la seule solution pour lui sauver la vie est de lui faire une greffe de cœur…

3 Quest-ce quune greffe ?

4 Dans le cas de Julien, la greffe consiste à remplacer son cœur malade par le cœur dune personne décédée Cela sappelle aussi une TRANSPLANTATION Il est possible de greffer dautres éléments du corps humain dans des conditions très précises

5 IL EST POSSIBLE DE GREFFER : Des organes Des organes Des tissus Des tissus Des cellules Des cellules

6 Le foie Le cœur Le pancréas Le rein Lintestin Les îlots pancréatiques Les poumons LES ORGANES

7 La cornée Les os La peau Les vaisseaux Les valves cardiaques DES TISSUS

8 En 2009… (Chiffres 2010 non publiés à ce jour) personnes étaient inscrites sur la liste dattente dun organe 4580 malades ont été greffés 1481 personnes ont été prélevées 5 % des donneurs dorganes étaient des personnes vivantes Moins de 1% des personnes qui meurent à lhôpital sont en état de mort encéphalique : or cette source dorganes représente actuellement 94 % des greffes réalisées en France 250 malades sont morts en attente de greffe

9 2009 Greffes dOrganes CŒUR 359 CŒUR-POUMONS 21 POUMONS 231 FOIE 1047 REINS 2826 PANCREAS 89 INTESTIN 7 TOTAL4580

10 Sur qui peut-on prélever des organes ou des tissus ?

11 Sur des donneurs vivants Un rein, une partie du foie ou du poumon Moelle osseuse Personnemajeure FICHIER NATIONAL ET INTERNATIONALPersonnemineure SEULEMENT ENTRE FRÈRES ET SOEURS Personne majeure et apparentée

12 Sur des Donneurs décédés DES ORGANES DES TISSUS Sujet en état de mort encéphalique Sujet décédé avec arrêt cardio-respiratoire persistant

13 Quest-ce que la mort encéphalique ?

14 Cest le décès provoqué par larrêt définitif du fonctionnement du cerveau qui est entièrement et irrémédiablement détruit Causes de la mort encéphalique : Traumatisme cranio-cérébral Accident de la voie publique, chute, traumatisme Accident vasculaire cérébral Rupture d anévrisme. Hémorragie méningée Arrêt cardio-respiratoire réanimé Lactivité cardiaque et la respiration sont maintenues artificiellement Ce maintien artificiel ne peut durer que quelques heures LA Mort encéphalique Ou Mort cérébrale Un état très rare : Moins de 1% des personnes qui meurent à lhôpital

15 Le constat de mort encéphalique De nombreux examens sont obligatoires pour attester de la mort encéphalique. Le constat de mort sera signé par DEUX médecins titulaires et indépendants des équipes de prélèvement ou de greffe.

16 Angiographie cérébrale Coma végétatif Mort encéphalique Le sang ne circule plus dans le cerveau. Celui-ci est irrémédiablement détruit La personne ne peut plus se réveiller Il persiste une circulation sanguine La personne peut se réveiller

17 En France Toutes les activités de Prélèvements et de Greffes : dorganes, de tissus, de cellules sont soumises à une législation très rigoureuse Ce domaine a été placé sous le contrôle dun Établissement public administratif de lÉtat Sous la tutelle du Ministre chargé de la Santé

18 Les prélèvements devront être effectués dans des Établissements de Santé autorisés par lÉtat Au sein de ces établissements autorisés, cette activité est gérée par : La coordination hospitalière des prélèvements : Elle est composée dun médecin référent et dinfirmier(es) de coordination Elle contrôle et organise les prélèvements en relation permanente avec lAgence de la Biomédecine

19 LE DON D ORGANES… QUE FAUT-IL FAIRE ? ? ? POUR ! CONTRE !

20 28 % des prélèvements qui auraient été possibles sont refusés. Dans près de 4 cas sur 10, cest parce que le défunt a déclaré son opposition au don Dans les 6 autres cas, lopposition vient de la famille. Le manque dinformations sur la volonté du défunt est lune des principales causes de refus de la famille.

21 La loi de bioéthique de juillet 1994 adopte le principe du consentement présumé consentement présumé Le prélèvement peut être effectué dès lors que la personne concernée na pas fait connaître de son vivant SON REFUS dun tel prélèvement LE CONSENTEMENT PRÉSUMÉ PRÉSUMÉ

22 Je peux linscrire sur un papier libre Jen parle à mon entourage pour quil puisse en témoigner POUR ! Je peux porter sur moi Une carte de donneur Elle nest pas obligatoire Mais témoigne de ma décision

23 CONTRE Je peux linscrire sur un papier libre Mais il est préférable de s inscrire sur le Registre National des Refus Jen parle à mon entourage pour quil puisse en témoigner

24 Le Registre National des Refus LE R N R Il est géré par lAgence de Biomédecine Il sera consulté obligatoirement avant tout prélèvement Il est possible de sy inscrire dès lâge de 13 ans Il est possible dannuler son inscription à tout moment

25 Refus partiel Je veux bien donner mes organes mais pas « le... ! » Le refus partiel nest pas possible sur le registre Je le note sur ma carte ou sur un papier libre Jen parle à mon entourage

26 Personne mineure Personne mineure Si lon est pour, il faut en parler avec sa famille Si lon est pour, il faut en parler avec sa famille on peut porter une carte de donneur on peut porter une carte de donneur Si lon est contre, il est possible de sinscrire Si lon est contre, il est possible de sinscrire sur le Registre des Refus dès lâge de 13 ans sur le Registre des Refus dès lâge de 13 ans La signature des 2 parents ou du représentant légal est obligatoire

27 J ABORDE LE SUJET... JE NE VEUX PAS METTRE MA FAMILLE EN DIFFICULTÉ « Si le médecin n a pas directement connaissance de la volonté du défunt, il doit s efforcer de recueillir le témoignage de sa famille » JE MINFORME JE PRENDS MA DÉCISION

28 L attribution des organes Comme il y a plus de malades en attente que dorganes proposés, des règles de répartition fixées par la législation sont appliquées Les organes sont répartis selon des critères principalement médicaux

29 Existe-t-il une limite d âge pour être donneur ? L essentiel est que les éléments donnés soient sains OUI, pour certaines greffes La décision est laissée à lappréciation du médecin

30 Dans quelles conditions, le corps est-il rendu à la famille ? Daprès la loi, Le chirurgien qui effectue le prélèvement est responsable de la restauration tégumentaire Le corps est rendu à la famille qui se charge des funérailles selon le souhait du défunt Laspect extérieur du corps est respecté

31 Y-a-t-il des frais relatifs au prélèvement pour la famille? Par ailleurs, la Loi interdit toute rémunération des éléments du corps humains en vue de greffe Aucun frais lié au prélèvement nest à la charge de la famille

32 Peut-on connaître le nom des receveurs ? La famille du donneur peut cependant être informée du résultat des greffes, si elle le souhaite En France, lanonymat donneur-receveur est obligatoire

33 LE DON DORGANES LE DON DU CORPS A LA SCIENCE NE PAS CONFONDRE !

34 LE DON DU CORPS A LA SCIENCE Il faut faire des démarches auprès de la Faculté de médecine de votre région Une participation financière peut être demandée Le corps est légué à une faculté de médecine afin que les étudiants apprennent lanatomie

35 LE DON DORGANES OU DE TISSUS Il s agit de prélever des organes ou des tissus pour les greffer sur des personnes gravement malades Le corps est restitué à la famille Habillé, aucune trace de prélèvement nest apparente Aucun frais lié au prélèvement ne revient à la famille

36 L AVENIR ?... L AVENIR ?... ORGANES ARTIFICIELS ? ORGANES ARTIFICIELS ? CELLULES SOUCHES ? CELLULES SOUCHES ? De nombreuses recherches sont en cours …

37 F i n La greffe… Peut-être un jour moi… Ou lun des miens… La greffe… Une question de solidarité…

38 D E S Q U E S T I O N S ? … Allez donc sur … Allez donc sur …


Télécharger ppt "Année2011 Réalisé par LAssociation INFO DONS DORGANES 26/07 Références : Coordination hospitalière Centre hospitalier de Valence Agence de la Biomédecine."

Présentations similaires


Annonces Google