La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Docteur E. RUMILLY CMPRE Flavigny sur Moselle Cours AVS Février 2014 HANDICAP MOTEUR DE LENFANT 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Docteur E. RUMILLY CMPRE Flavigny sur Moselle Cours AVS Février 2014 HANDICAP MOTEUR DE LENFANT 1."— Transcription de la présentation:

1 Docteur E. RUMILLY CMPRE Flavigny sur Moselle Cours AVS Février 2014 HANDICAP MOTEUR DE LENFANT 1

2 De l'affaiblissement de l'endurance physique à la paralysie, le handicap moteur couvre des réalités différentes… GÉNÉRALITÉS 2

3 POINTS ESSENTIELS Pathologie stable ou évolutive Même en labsence de toute évolutivité possible dégradation fonctionnelle liée à la croissance Isolé ou associé à dautres types de handicap (sensoriel ou cognitif, plurihandicap) Conséquences sur La fonction de lenfant (déplacement, communication, écriture…) Les possibilités dintégrations familiale, scolaire et sociale 3

4 1) Causes stables, non évolutives 2) Causes évolutives LES CAUSES 4

5 1) CAUSES STABLES, NON ÉVOLUTIVES En cours de croissance, il est habituel de constater une évolution défavorable du handicap moteur. Le plus souvent séquellaires Paralysie cérébrale =lésions cérébrales survenues en période périnatale (cause la plus fréquente) Traumatismes crâniens ou médullairesDysraphismes (spina bifida…)PolytraumatismesBrûlures gravesMalformations congénitales orthopédiquesSéquelles orthopédiques de pathologie tumorale 5

6 2) CAUSES ÉVOLUTIVES Myopathies (ex : myopathie de Duchenne de Boulogne…) Maladies neurologiques évolutives (ex : ataxie de Friedreich, amyotrophie spinale, maladie Charcot MarieTooth, leucodystrophies…) Pathologies rhumatismales (ex : arthrite juvénile idiopathique) Maladies osseuses (ex : ostéogenèse imparfaite) 6

7 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES SELON LA CAUSE 4 catégories de handicaps moteurs selon la nature de latteinte Paralysie cérebrale Dorigine médullaire Dorigine ostéo- articulaire Dorigine neuro- musculaire 7

8 PATHOLOGIES NEURO- MUSCULAIRES 8

9 Pathologies neuro- musculaires : Points essentiels plusieurs dizaines de maladies pour la plupart dorigine génétique Ex : les dystrophies musculaires (myopathies), lamyotrophie spinale infantile maladies évolutives perte progressive de la force musculaire désordres divers : déformations orthopédiques, difficultés de déglutition, troubles digestifs, insuffisance respiratoire et parfois cardiaque 9

10 PATHOLOGIES OSTÉO- ARTICULAIRES 10

11 Pathologies ostéo- articulaires : quelques exemples malformation (absence ou anomalie dun membre) lésions rhumatismales (arthrite juvénile idiopathique) déviations de la colonne vertébrale (scoliose) anomalie de la formation de los (ostéogenèse imparfaite) 11

12 PATHOLOGIES MÉDULLAIRES 12

13 Pathologies médullaires : Points essentiels dues à un traumatisme, à un traitement, à une malformation de la moelle épinière (ex Spina Bifida) des troubles de la conduction de linflux nerveux moteur et sensitif La paralysie des membres est dautant plus importante que le niveau de latteinte de la moelle est élevé tétraplégie (atteinte au niveau des membres supérieurs) paraplégie (atteinte en dessous des membres supérieurs) des troubles sphinctériens des troubles de la sensibilité 13

14 PARALYSIE CÉRÉBRALE La paralysie cérébrale est la plus fréquente des déficiences motrices de lenfant. 14

15 Paralysie cérébrale : Définition 15 « La paralysie cérébrale est un terme général désignant : Des troubles permanents du développement du mouvement et de la posture, responsables de limitations dactivité, causés par des atteintes non progressives survenus lors du développement du cerveau chez le fœtus ou le nourrisson. Les troubles moteurs de la paralysie cérébrale sont souvent accompagnés de troubles sensoriels, perceptifs, cognitifs, de la communication et du comportement, dune épilepsie et de problèmes musculo- squelettiques secondaires. »

16 Paralysie cérébrale : Etiologies Prématurité Causes prénatales Causes périnatales Causes post-natales 16

17 Paralysie cérébrale : Points essentiels Formes variables : la lésion cérébrale précoce va être différente suivant la date de survenue et donc la cause => Tableaux cliniques très différents Survient sur un CERVEAU EN DEVELOPPEMENT Caractère non évolutif Diagnostic parfois difficile Dépistage précoce +++ Dépistage des troubles associés +++ Suivi pendant toute la croissance 17

18 Paralysie cérébrale : Étapes du traitement selon lâge Nourrisson Eveil de lenfant Guidance des parents Kinésithérapeute 3-6 ans Scolariser Dépister les troubles associés +++ Prévenir les déformations orthopédiques Équipe de rééducation 7-12 ans Consolider les acquis Adapter la scolarité (milieu ordinaire ou adapté) Analyse fonctionnelle / Choix des aides techniques Âge pubertaire Complications liées à la croissance Interventions correctives Orientation scolaire / professionnelle 18

19 Paralysie cérébrale : Les troubles associés Les difficultés dapprentissage des enfants et adolescents atteints de déficiences motrices sont beaucoup plus liées aux troubles associés à la déficience quà lincapacité physique proprement dite. Lenteur dexécution Troubles neuropsychologiques liés à une lésion très précoce du cerveau ou à un traumatisme crânien avec une perte des fonctions déjà installées : troubles de la réalisation des gestes troubles visuo-spatiaux, troubles de la maîtrise du langage écrit ou oral…. troubles de la mémoire et/ou de lattention troubles de la programmation des tâches à faire Pas la manifestation dune déficience intellectuelle ! Troubles neurosensoriels éventuels (surdité, cécité) Possible Epilepsie 19

20 Paralysie cérébrale : Conséquences sur la scolarité Liées au handicap moteur Liées aux troubles neuropsychologiques Liées aux troubles neurosensoriels Liées à lépilepsie 20

21 Conséquences sur la scolarité liées au handicap moteur participation aux activités physiques déplacementhygiène installation 21

22 Conséquences sur la scolarité liées aux troubles neuropsychologiques Difficultés dutilisation des outils scolaires Difficultés dEcriture impossibilité, lenteur illisibilité Difficultés de repérage dans le texte Difficulté à repérer /mémoriser les consignes de travail Difficultés dorganisation du travail 22

23 Conséquences sur la scolarité liées aux troubles neurosensoriels On parle de plurihandicap Vue : difficulté de repérage visuel Anomalies de réfraction ( hypermétropie ++) Lunettes Baisse dacuité visuelle dun œil secondaire à un strabisme ( = amblyopie) Caches Anomalie de la rétine Prise en charge en rééducation basse vision Surdité : scolarité en classe adaptée très grand prématuré, infections anténatales (cytomégalovirus, rubéole …) Appareillage Prothèses auditives + langue des signes Implant cochléaire 23

24 Conséquences sur la scolarité liées à lépilepsie Les difficultés dapprentissage peuvent être liées : Aux difficultés déquilibrer le traitement antiépileptique : persistance des crises Au traitement lui-même : certains antiépileptiques sont délétères aux apprentissages (… mais nécessaires) À la localisation de la lésion cérébrale responsable de lépilepsie (zone dédiée à un apprentissage) Aux absences scolaires liées aux consultations et hospitalisations 24


Télécharger ppt "Docteur E. RUMILLY CMPRE Flavigny sur Moselle Cours AVS Février 2014 HANDICAP MOTEUR DE LENFANT 1."

Présentations similaires


Annonces Google