La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La production décrits à la maternelle 1. Sommaire Première partie 1-Que disent les programmes? 2-Quelques rappels théoriques : Quest-ce quun texte ? Quest-ce.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La production décrits à la maternelle 1. Sommaire Première partie 1-Que disent les programmes? 2-Quelques rappels théoriques : Quest-ce quun texte ? Quest-ce."— Transcription de la présentation:

1 La production décrits à la maternelle 1

2 Sommaire Première partie 1-Que disent les programmes? 2-Quelques rappels théoriques : Quest-ce quun texte ? Quest-ce que produire un texte ? 3-Quelles sont les difficultés rencontrées par les élèves ? 4-Quelle progressivité au cours des 3 années de maternelle? Mise en œuvre en «Petite section » Mise en œuvre en « Moyenne section » (10H00) Pause 2

3 Deuxième partie 5-Mise en œuvre en « Grande section » Produire de lécrit accompagné : la dictée à ladulte Produire de lécrit tout seul :les ateliers de négociation graphique 3

4 4 1-P ROGRAMMES Axe 1 : Se familiariser avec lécrit -Découvrir les supports de lécrit -Découvrir la langue écrite -Contribuer à lécriture de textes Comprendre une première facette de la nature de lécrit : sa permanence.

5 5 Axe 2: Se préparer à apprendre à lire et à écrire Distinguer les sons de la parole Aborder le principe alphabétique Apprendre les gestes de lécriture

6 2-Rappels théoriques 6 Quest-ce quun texte ? Le mot « texte » est issu dun terme latin « textus » signifiant « tissu trame ». Son pouvoir de signifier et de réaliser une intention ne réside pas dans des phrases isolées qui sadditionnent, mais bien dans lensemble organisé, cohérent quelles constituent. » Un texte est avant tout un acte de communication. Un texte répond aux caractéristiques du type décrit et du type de texte convoqué.

7 7 Quest-ce que produire un texte ? 1- Ecrire est un acte cognitif qui exige un certain nombre dopérations donc on na pas toujours conscience. 2-On observe trois phases. -celle de planification -celle de mise en texte -celle de révision.

8 Les opérations de planification Se représenter les caractéristiques de la situation de communication Se remémorer des textes de même nature Sélectionner les idées, les informations utiles 8

9 Les opérations de mise en texte Gérer les contraintes textuelles globales lorganisation du texte La succession des paragraphes La linguistique du texte Gérer les contraintes locales Lordre des mots La gestion des phrases complexes Lorthographe 9

10 Les opérations de révision Relecture Correction 10

11 11 Ecrire est une activité lourde sur le plan cognitif

12 3-Quelques exemples dobstacles possibles pour les élèves à lécole maternelle Représentation de lacte décrire : Les élèves éprouvent des difficultés : pour se représenter le destinataire : pas de lien entre lécrit quils ont vu produire et celui qui le lit après. pour dire quelque chose à un destinataire absent pour prendre son point de vue pour savoir ce que sait ou ne sait pas le destinataire pour lui apporter tous les éléments nécessaires et dans le bon ordre pour mettre en mots pour tenir tout le message en tête pour connaître et se représenter les écrits sociaux 12

13 Représentation de lécrit les élèves ne comprennent pas que du langage écrit, cest « du langage qui parle ». ils ne font pas de lien entre un écrit quils ont vu écrire et le même écrit après ( permanence de lécrit ) ils ne se représentent pas lécrit en tant que « langage transportable » ils ne se représentent pas le pouvoir de lécrit comme un moyen dagir sur les autres, même sils ne sont pas là. 13

14 Manque de familiarité avec la langue écrite Ils pensent quon écrit comme on parle Ils ne dictent pas, ils disent Ils ont des difficultés à utiliser un langage explicite 14

15 Les deux principales grandes visées dapprentissage Produire du langage écrit cest-à-dire la compétence à pouvoir « parler de lécrit » pour dire quelque chose à quelquun dabsent Se représenter lacte décrire cest–à-dire la représentation de lacte décrire comme activité de langage particulière, incluant de multiples procédures 15

16 Quelle progressivité au cours des trois années de la maternelle ? La petite section est le bon moment pour que les enfants voient écrire. En petite section, notamment on privilégiera le spectacle de lécrit : cest le maître qui produit du langage écrit et peu à peu les enfant se mettent à participer. La moyenne section est le bon moment pour commencer à dicter à la maîtresse des messages et des récits simples. En grande section, on répètera ces mêmes situations avec plus dexigence, des textes plus longs, des récits et on pourra inviter les enfants à écrire certains mots seuls avec les référents. On pourra mettre en place des ateliers décriture. 16

17 4-Mise en œuvre de la production décrits En petite section le spectacle de lécrit En moyenne section la dictée à ladulte En grande section latelier décriture 17

18 Le spectacle de lécrit Objectifs Attirer lattention sur lacte décrire Mettre en évidence la nature de lécrit : cest du langage transportable 18

19 Le spectacle de lécrit Pourquoi écrire des messages en Petite Section? Comment aborder lécriture des messages en Petite Section? Rôle du maître – Il crée le besoin décrire et rend clair le projet décriture – Il contribue à la représentation de lacte décrire – Il sollicite progressivement la participation des élèves 19

20 Le spectacle de lécrit La confrontation des élèves à la production dun texte véritable : véritable spectacle de ladulte écrivain. Ladulte écrivain explique tout ce quil fait et comment il le fait de A à Z. 20

21 Rôle du maître dans le spectacle de lécrit Il écrit Il contribue à la représentation de lacte décrire. Il crée le besoin décrire. Il dit ce quil écrit mot à mot. Il relit la phrase écrite en suivant du doigt pour matérialiser le lien entre la chaîne orale et la chaîne écrite. Il sollicite autant que possible la participation des enfants bien quil prenne en charge une grande partie de la tâche. 21

22 La dictée à ladulte Objectifs Aborder la diction de textes courts Faire comprendre aux enfants que lon nécrit pas comme on parle 22

23 La dictée à ladulte : un outil qui contribue à la compréhension du principe alphabétique Elle permet à lenfant de comprendre que : Lécrit cest du langage Lécrit est permanent Lécrit est un code : il existe des correspondances entre les éléments sonores et les éléments écrits – Acquérir la notion de mot – Repérer les similitudes de lécrit – Repérer des relations constantes entre lécrit et loral(syllabes communes) 23

24 A-Organisation de la classe 1-Travail en petits groupes 2-Groupes homogènes avec performances langagières assez proches 3-Groupes hétérogènes parfois : intégrer des enfants moins performants dans un groupe très performant pour quils voient fonctionner la situation, la comprennent et deviennent plus actifs dans un groupe homogène 4-Organiser des ateliers autonomes pour les autres 24 LA DICTÉE À LADULTE Organisation matérielle

25 25 B-Gestion du temps 1-Pour lécriture dun texte long, passage successif de plusieurs groupes pour dicter le texte en le poursuivant 2-Moment de regroupement pour lire le nouveau morceau de texte produit 3-Mesurer leffet du texte sur les autres enfants de la classe

26 26 C-Linstallation matérielle 1-Lieu tranquille 2-Lieu où les textes déjà produits par la classe sont affichés (aides) 3-Afficher tous les éléments préparatoires : pense-bêtes, canevas, éléments de connaissances du monde 4-Enfants installés face à la feuille sur laquelle on va écrire 5-Position verticale du support décriture : grande feuille 6-Feutres noirs pour écrire lisiblement et assez gros

27 LA DICTEE A LADULTE A LECOLE MATERNELLE Le rôle du maître Il écrit. Il soutient en permanence leffort langagier de lenfant. Il contribue à la représentation de lacte de lire et décrire en utilisant un vocabulaire précis : je lis, je relis, jécris Il crée le besoin décrire, annonce le but, le destinataire (situation authentique de communication) Il met en évidence les exigences du langage écrit Il met en évidence la nature de lécrit : cest du langage transportable, cest un code qui utilise des signes qui ne sont pas seulement alphabétiques. 27

28 28 Les différentes étapes de la dictée à ladulte Etape 1 : Prévoir et organiser Etape 2 : Mettre en mots, améliorer, graphier le texte Etape 3 : Editer le texte Etape 4 : Observer leffet produit par lécrit

29 LATELIER DE NÉGOCIATION GRAPHIQUE 1-ON CHERCHE CE QUE LON VA ÉCRIRE TOUS ENSEMBLE. 2-ON ÉCRIT TOUT SEUL CE QUE LON A DÉCIDÉ DÉCRIRE 3-ON DISCUTE EN GROUPE POUR DÉCIDER DUNE FACON DÉCRIRE LES MOTS SANS FAUTE. 4-CHAQUE GROUPE PROPOSE UNE ÉCRITURE SUR LARDOISE. 5-ON POSE LES ARDOISES SOUS LE TABLEAU POUR QUE TOUT LE MONDE VOIT LES PROPOSITIONS. 6-ON DISCUTE TOUS ENSEMBLE POUR TROUVER LA BONNE ÉCRITURE DES MOTS. 7-ON COLLE NOTRE ÉCRITURE SUR LE CAHIER. 8-ON ÉCRIT LA BONNE ÉCRITURE DES MOTS DANS LE CAHIER.(fixation orthographique) 29


Télécharger ppt "La production décrits à la maternelle 1. Sommaire Première partie 1-Que disent les programmes? 2-Quelques rappels théoriques : Quest-ce quun texte ? Quest-ce."

Présentations similaires


Annonces Google