La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Laurence Borello – Marie-Pierre Faure A.U.R.A.L. Bourgoin-Jallieu AFIDTN - MAI 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Laurence Borello – Marie-Pierre Faure A.U.R.A.L. Bourgoin-Jallieu AFIDTN - MAI 2008."— Transcription de la présentation:

1 Laurence Borello – Marie-Pierre Faure A.U.R.A.L. Bourgoin-Jallieu AFIDTN - MAI 2008

2 AURAL : Association pour lUtilisation du Rein Artificiel de la région Lyonnaise. Association loi 1901 (à but non lucratif) 23 sites dans la région Rhône-Alpes Son objectif est de développer la dialyse hors centre et en centre dans la région Rhône Alpes.

3 Nouveau site ouvert en novembre 2003Nouveau site ouvert en novembre 2003 Juxtaposé au Centre Hospitalier Pierre Oudot.Juxtaposé au Centre Hospitalier Pierre Oudot. Centre lourd (10 postes)Centre lourd (10 postes) Autodialyse et unité de dialyse médicalisée (12 postes)Autodialyse et unité de dialyse médicalisée (12 postes) Centre de santéCentre de santé Deux médecins néphrologuesDeux médecins néphrologues

4 75 patients75 patients 50 en centre lourd50 en centre lourd âgés de 49 à 88 ansâgés de 49 à 88 ans polypathologies (insuffisance cardiaque, diabète, insuffisance respiratoire, maladie auto-immune, hépatite chronique…)polypathologies (insuffisance cardiaque, diabète, insuffisance respiratoire, maladie auto-immune, hépatite chronique…) hospitalisations fréquentes.hospitalisations fréquentes.

5 19 IDE, 5 AS et 6 ASH19 IDE, 5 AS et 6 ASH Parcours professionnels différents = pas une attitude commune dans la gestion éventuelle des gestes durgence.Parcours professionnels différents = pas une attitude commune dans la gestion éventuelle des gestes durgence. Faible ratio nombre durgence/nombre dIDE = fragilise une bonne maîtrise de la situation durgence.Faible ratio nombre durgence/nombre dIDE = fragilise une bonne maîtrise de la situation durgence. Réelle inquiétude du personnel face à lutilisation du chariot durgence = stress supplémentaire.Réelle inquiétude du personnel face à lutilisation du chariot durgence = stress supplémentaire.

6 Les textes imposent, outre la présence dun médecin, la nécessité dun chariot durgence au sein dun centre lourdLes textes imposent, outre la présence dun médecin, la nécessité dun chariot durgence au sein dun centre lourd (Arrêté du 25 avril 2005) Souhait de notre cadre infirmier de mettre à profit nos expériences professionnellesSouhait de notre cadre infirmier de mettre à profit nos expériences professionnelles Organisation au sein de notre unité une formation à la maîtrise de lurgence en centre lourd.Organisation au sein de notre unité une formation à la maîtrise de lurgence en centre lourd.

7 Connaître la composition du chariot et lutilisation des appareilsConnaître la composition du chariot et lutilisation des appareils Dédramatiser les manipulationsDédramatiser les manipulations Aborder et distinguer lurgence vitale permettant de déclencher une prise en charge appropriéeAborder et distinguer lurgence vitale permettant de déclencher une prise en charge appropriée

8 Juin 2006 : évocation du projet.Juin 2006 : évocation du projet. Octobre 2006 : Début de réflexion avec programmation de jours de travail (les deux infirmières étant détachées de léquipe),Octobre 2006 : Début de réflexion avec programmation de jours de travail (les deux infirmières étant détachées de léquipe), Création dun support écrit puis validation par le médecin chef du centre avec questionnaire de satisfaction,Création dun support écrit puis validation par le médecin chef du centre avec questionnaire de satisfaction, Réalisation du support informatique,Réalisation du support informatique,

9 Programmation des temps de formation à tout le personnel IDE et AS.Programmation des temps de formation à tout le personnel IDE et AS. Mars 2007 : première présentation en groupe de 5 à 6 personnes.Mars 2007 : première présentation en groupe de 5 à 6 personnes. Juin 2007 : tout le personnel IDE et AS a assisté à la formation.Juin 2007 : tout le personnel IDE et AS a assisté à la formation.

10 Personnel : 2 IDE (+ 1 IDE pour aide informatique)Personnel : 2 IDE (+ 1 IDE pour aide informatique) 1 cadre infirmier 1 cadre infirmier 2 médecins 2 médecins Temps : journées prises sur temps de travailTemps : journées prises sur temps de travail

11 Matériel :Matériel : –chariot durgence existant –PC pour accès internet et création du diaporama –Appareil photo numérique –Littérature spécialisée Locaux :Locaux : –salle de réunion mise à notre disposition et bureau médical pour recherches

12 Liberté du contenu : Travail de façon autonomeLiberté du contenu : Travail de façon autonome Validation du médecin responsable du service.Validation du médecin responsable du service. Création dun classeur « URGENCES » laissé à la disposition permanente du personnel.Création dun classeur « URGENCES » laissé à la disposition permanente du personnel. Création dun diaporama et dun livret pour la formation.Création dun diaporama et dun livret pour la formation.

13 Création de fiches « guide » plastifiées laissées sur le chariot durgenceCréation de fiches « guide » plastifiées laissées sur le chariot durgence –la composition dun plateau dintubation –lutilisation du scope défibrillateur –lutilisation du respirateur –les manœuvres de réanimation cardio pulmonaire (RCP) et de massages cardiaques externes (MCE) –la conduite à tenir (CAT) devant un arrêt cardio-respiratoire (ACR).

14 Théorie (4 heures)Théorie (4 heures) –anatomie du cœur –anatomie physiologie de la circulation générale et activité électrique du cœur –comprendre lECG (QRS normal, bradycardie, tachycardie, fibrillation ventriculaire, hyperkalièmie, bloc auriculo-ventriculaire, infarctus du myocarde) défini par le médecin

15 –le chariot durgence (composition, description et utilisation des appareils) –les médicaments durgence (présentation, propriété, indication et posologie, utilisation, contre-indication et remarque) –situations durgence (douleur thoracique, hyperkalièmie, OAP, embolie gazeuse, dyspnée aigue, choc anaphylactique, hémolyse, ACR + CAT, RCP + MCE, perte de connaissance) définies par le médecin.

16 Pratique (1 heure)Pratique (1 heure) –Effectuée sur mannequin : gestuelle du MCE et de la ventilation au BAVU (ballon auto-remplisseur à valve unidirectionnelle).

17 Reprise en groupe de la pratique sur mannequin et de la manipulation des appareils au moins une fois par an.Reprise en groupe de la pratique sur mannequin et de la manipulation des appareils au moins une fois par an. Il reste à créer des fiches descriptives condensées (présentation et utilisation des médicaments) qui seront directement accessibles sur le chariot durgence.Il reste à créer des fiches descriptives condensées (présentation et utilisation des médicaments) qui seront directement accessibles sur le chariot durgence.

18 –94% des participants trouvent la formation enrichissante et intéressante –les objectifs de la formation ont été atteints en grande partie pour 55% et en totalité pour 45% –le programme de laction de formation a été respecté à 100%

19 –les attentes personnelles des participants ont été prises en compte à 88%, –les connaissances apportées ont été suffisantes pour 100% du personnel dont 22% les trouvent adaptées à leur niveau de compétence, –tous les participants ont apprécié la composition de petits groupes, leur permettant datteindre leur objectif personnel, de favoriser les échanges et leur participation.

20 –En remarque : le temps imparti est trop court. Le besoin de manipulations, la pratique, la pharmacologie sont des points à approfondir par la relecture des supports et des sessions de recyclage

21 Le programme théorique est lourd et impose dêtre revu personnellement pour une efficacité maximale en situation durgence.Le programme théorique est lourd et impose dêtre revu personnellement pour une efficacité maximale en situation durgence. Malgré le réel engouement du personnel IDE et AS, limplication de chacun reste le facteur déterminant de lapplication de cette formation.Malgré le réel engouement du personnel IDE et AS, limplication de chacun reste le facteur déterminant de lapplication de cette formation.

22 La mise en pratique de cette formation reste occasionnelle. Cependant certaines collègues nous ont fait part de son bien-fondé après avoir été confrontées à lurgence.


Télécharger ppt "Laurence Borello – Marie-Pierre Faure A.U.R.A.L. Bourgoin-Jallieu AFIDTN - MAI 2008."

Présentations similaires


Annonces Google