La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Géographie de la population: définition et objet Claude Marois, professeur © 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Géographie de la population: définition et objet Claude Marois, professeur © 2012."— Transcription de la présentation:

1 Géographie de la population: définition et objet Claude Marois, professeur © 2012

2 Les préoccupations de la population en géographie : un peu dhistoire. Depuis lAntiquité : déjà une géographie préoccupée par les groupes humains ; Une géographie ethnologique et une géographie des lieux; Au fil des explorations : descriptions des peuples dans les contrées connues ou inconnues - des pays connus et des pays inventés ; La civilisation grecque: Les premières mappemondes : monde circulaire, image dun monde plat, rond où les 3 continents ( Europe, Asie, Afrique) étaient cernés par un océan;

3 Avec les Grecs, il y a lémergence dune vision globale du monde ; Les premières descriptions de la Terre sont loeuvre de poètes où abondent des récits de voyage : la mythologie abonde dans tous les sens dans des contrées inventées; Homère avec lIlliade et lOdyssée (au Xie siècle avant notre ère) décrit le monde comme un disque plat, fixe dans le ciel, flottant à égale distance de la voûte céleste et des Enfers ; Au centre, lOlympe, la Grèce et la mer Égée parsemée de ses îles : cest le monde connu et autour il y a le fleuve Océan : cest linconnu ; Ainsi, la Grèce est le nombril du monde et à la périphérie, cest le mystère et le danger; Lorientation des voyageurs se fait à partir de lest, point dapparition du Soleil, de létoile du Berger et des lignes des vents dominants;

4 Reconstitution de la vision de la Terre par Homère; 900 ans avant J-C; davis.com/MAPS/Ancient%20Web%20Pages/AncientL.htmlhttp://www.henry-

5 Période romaine: Après la chute de Carthages ( en 146 av. J-C), la cartographie prend un essor avec les conquêtes de larmée romaine ; des topographes suivent ces conquêtes sur le terrain en prenant des mesures, des notes et des renseignements ; Ils dressent des cartes de lEspagne, des îles Britanniques de la Gaule,du Danube ; ils écrivent plusieurs guides; La Table de Peutinguer est une copie du XIIIsiècle de parchemins témoigne de lépoque et du travail des topographes : la description des lieux et des villes est relativement précise mais les contours des pays sont méconnaissables;

6 Ptolémée: le père de la géographie moderne. Ptolémée ( 100 ans après J-C) est à la fois géographe, mathématicien et astronome qui a publié deux ouvrages qui vont marquer pendant 13 siècles le vocabulaire des cartes : ces ouvrages sont lAlmageste et le Guide géographique; De lui on retiendra entre autres les termes de longitude et de latitude ; sa carte en forme de manteau ressemblant de près à une planisphère très proche de ceux daujourdhui; Elle a été élaborée en se reposant sur les travaux dÉratosthène, dHipparque, de Marin et de Strabon en éliminant les mythes ; Sa carte montre les limites de lEurope dune manière précise à lexception de la Germanie, de lInde et de la Chine;

7

8 Les préoccupations de la population en géographie: un peu dhistoire. Au Moyen Âge : un revirement en Europe – période trouble où lÉglise impose le dogme ; Durant le Moyen Âge occidental : vision biblique dominante – «Hors de lÉglise Point de Salut» - Moins de préoccupations pour la vérité et les faits; Plus de contrôle social et politique; Le rôle des moines dans la préservation des connaissances géographiques et cartographiques: les copéistes ancêtre des scribes.

9 La Renaissance : léclatement. Les explorations et les explorateurs; Lère des navigateurs; Lélargissement de la vision du monde ;

10 Les cartes du monde musulman : Les musulmans ont sauvé une quantité impressionnante doeuvres classiques traduites en arabe et plus tard réintroduites en Europe médiévale; De plus, ils ont transmis des notions cartographiques et géographiques provenant de lInde et de pays de lExtrême-Orient ; Les Arabes ont hérité de toute la tradition cartographique de la période gréco-romaine;

11 Le monde dAl Idrisi : 1154 Médecin et géographe, il sest inspiré entre autres de la géographie chinoise pour certaines de sa carte ; Il semble quil aurait parcouru le monde connu de lépoque dont lOccident jusquau Tibet ; Les cartes dIdrisi auraient servi à la fabrication des premiers Portulans;

12 Lécole islamique : Dès le Xe siècle, il y a une tradition cartographique provenant de la vision coranique du monde ; Ces cartes sont centrées sur la Ville Sainte La Mecque et composée dun monde tripartite : Afrique,Asie et lEurope; Au XIIe siècle, un cartographe de formation arabe a produit des cartes remarquables dune grande précision : Idrisi a réalisé une géographie du monde et une mappemonde

13

14

15 Après la chute de lEmpire romain : Le christiannisme sinstalle et impose ses dogmes : la Bible est la référence et impose sa représentation du monde : pendant près de mille ans ( de 400 ans à 1400 ans) : cest la Grande Coupure où la géographie nexiste plus; En 548, Cosmas dAlexandrie dans son traité de 12 volumes Topographia Christiana réfute la sphéricité de la Terre : la Terre est une grande boîte rectangulaire recouvert dun couvercle bombé où Dieu surveille les hommes :les légendes et limaginaire remplace la connaissance;

16 Le monde au Xè siècle : carte de la bibliothèque de Turin. Les légendes et limaginaire prennent le dessus sur la connaissance ; Linconnu est incompatible avec la foi : il ny a pas despace vide ; Pour les remplir, on dessine une cité, une montagne ; on invente des peuples, des animaux, des monstres etc.

17 La cartographie du Moyen Âge : Influencée par la tradition gréco-romaine, les traditions bibliques ; Lélément théologique domine ; Centrée sur la Méditerranée et la Ville Sainte de Jérusalem; Au début du Moyen Âge,les cartes sont conçues dans la tradition antique et la tradition théologique : par exemple, les continents étaient identifiés par les noms des fils de Noé : Sem pour lAsie, Chan pour lAfrique et JAphet pour lEurope;

18

19 Les croisades et les pèlerinages : la fin graduelle de lobscurantisme. Graduellement, lOccident sort de la grande noirceur : les conquêtes reprennent vers lest – Jérusalem; Il y a une renaissance de la cartographie avec les croisades et les pèlerinages : itinéraires de routes de pèlerins chrétiens, les portulans, les cartes nautiques ; Lentement, lidée de la sphéricité de la Terre revient : lEurope sapproche de la Renaissance;

20 Trois types de cartes médiévales: 1. Oecuméniques : ce sont des cartes représentant le monde entier sous une forme circulaire avec les trois continents et conformes aux Saintes Écritures ; la carte T en O est très typique de ce type de carte 2. Cartes inspirées du monde de Crates qui sont composées de deux océans qui divisent la Terre en quatre parties égales : Europe, Asie, Afrique et un quatrième continent situé dans lhémisphère sud – une terre inconnue; 3. Les cartes intermédiaires : ce sont les mappemondes illustrant un des ouvrages théologiques – les évangiles

21 Bref historique: - XVe siècle : la collecte des données devient de plus en plus méthodique ; avant, les données étaient incomplètes, incohérentes, souvent rares et peu fiables; - au XVIIe siècle: - le géographe anglais Carpenter et le philosophe français Montesquieu sont parmi les premiers à livrer leurs réflexions entre le milieu et la société; -

22 Bref historique: - - À partir de 1950, il y a lémergence dune nouvelle branche de la géographie : ce mouvement sinscrit dans une période agitée sur le plan épistémologique où la compartimentation de la discipline sopposait à une conception généralement acceptée dune géographie, discipline de synthèse ; - Crise existentielle: épistémologique et méthodologique – remise ne question profonde qui résulte par un fractionnement de la discipline - - la variable «population» devient le point de référence à partir de laquelle toutes les autres variables sont observées ; - - cest le véritable démarrage de la géographie de la population avec la publication de louvrage de Pierre George en 1951: «Introduction à létude de la géographie de la population du monde.» -

23

24 Bref historique: - En 1956, la «Bibliographie Internationale» ajoute une rubrique de cette branche de la géographie : cela constitue une reconnaissance internationale de ce domaine détude. - Les travaux sont variés et plusieurs géographes se distinguent par leur intérêt pour lanalyse géographique des populations : - George en France, Clarke en Angleterre,Withauer en Allemagne, Kosinski au Canada, Trewratha et Zelinski aux USA ;

25 Bref historique: - Ce changement sinscrit dans une période agitée sur le plan épistémologique où la compartimentation de la discipline sopposait à une conception acceptée dune géographie, discipline de synthèse. - approche monographique trop confinée à la description pas assez sur la recherche dexplications;

26 Apparition de la géographie de la population: - Plusieurs phénomènes ont contribué à lessor de la recherche en géographie de la population ( Newman et Matzke, 1984) :. les populations croissent à un rythme sans précédent quelque soit à léchelle considérée;. la chute de la mortalité dans les pays développés et dans les pays en voie de développement;. la baisse de la mortalité de la fécondité, facteur déterminant dans les changements démographiques;. le vieillissement de la population dans les pays développés;. la mobilité croissante des populations;. les interventions croissantes de lÉtat par létablissement de politiques démographiques : politiques natalistes, politiques de limmigration, la question des réfugiés politiques.

27 Lobjet de la géographie de la population: - Plusieurs tendances: - - létude des rapports entre la population et le milieu: George (1950) : «…quil sagit danalyser les rapports réciproques et un façonnement bilatéral permanent de la part des groupes de population et de leurs œuvres.» ( p ) - Clarke (1965) :« il faut démêler les relations complexes entre lenvironnement physique et humain dune part et la population de lautre: lexplication et lanalyse de ces interrelations sont la vraie substance de la géographie de la population,» (p.2)

28 Plusieurs tendances: - - Lautre tendance favorise la conception suivante: Létude des différenciations spatiales de caractéristiques relatives à la population: létude des variations spatiales de la distribution selon le genre, de leurs caractéristiques démographiques, de leurs activités et leur mobilité à différentes échelles géographiques. - Lapproche holistique : débat environnemental, le contexte de la mondialisation etc.

29 Définition de la géographie de la population: (Noin,1989) - La géographie de la population vise à décrire et à comprendre la société par létude des rapports entre la population et lespace:. Distribution ou répartition géographique. Différenciations spatiales;. Mouvements - Elle sintéresse :. à linégale occupation de la terre par les sociétés humaines, aux modalités de cette occupation, aux changements et aux processus qui ont engendré ces distributions;. à lévolution numérique des sociétés, lexplication des distributions spatiales, aux diverses activités de ces sociétés et à leur mobilité spatiale.

30 Éclairage spatiale: perspective géographique - Le domaine de la géographie de la population: Éclairage spatiale : une analyse géographique fait appel à un ensemble de concepts et de techniques danalyse et qui place au centre de sa méthode, lespace.

31 Quest-ce que lespace géographique? - Selon Dauphinais ( Bailly, 1984) : cest un concept élaboré par les géographes pour formaliser scientifiquement les caractéristiques de lespace terrestre; cest un espace abstrait reflétant une ou plusieurs dimensions de lespace. - Lespace terrestre comporte la dimension physique et la dimension humaine :

32 Lespace terrestre: - Il est partie le résultat de laction de lêtre humain : cest un produit social (vécu et perçu), économique, politique et culturel ; léconomique, le social, le culturel, le politique et lidéologique se manifestent dans lespace terrestre. - Cest à partir de lespace terrestre que le géographe construit son modèle: - Cette démarche de modélisation consiste à créer un espace géographique en privilégiant certains éléments ou certaines caractéristiques de lespace terrestre.

33 Démarche géographique: - Définition de quelques concepts importants ( Bailly, 1984) : espace : étendue limitée de la surface terrestre ; espace géographique: espace formel construit par un géographe à partir de certaines caractéristiques de lespace; lieu : partie localisée de lespace terrestre; paysage: ( au sens large) désigne les composantes physiques de lespace terrestre et les relations invisibles notamment celles liant la perception des individus à lespace terrestre

34 Démarche géographique: - La démarche géographique visa à décrire et à expliquer les phénomènes sous léclairage spatial; - elle se dessine autour de trois concepts de référence :. perspective spatiale. étude de la relation homme-milieu - concepts de lieux et de régions

35 Perspective spatiale : géométrie de lespace. - Met en évidence la localisation, la distribution spatiale et lextension des phénomènes ; - les questions posées se réfèrent : à la localisation la structure spatiale les processus spatiaux

36 Perspective spatiale: la géométrie de lespace - Par exemple: létude des variations spatiales mène à la recherche de tendances, de régularités ; cest une perspective qui met laccent sur la géométrie du phénomène :. distribution régulière : lorsque la distance entre les points est égale;. distribution dispersée : lorsque les points sont séparés les uns des autres dune façon irrégulière;. distribution groupée : lorsquil y a une concentration de points dans certaines portions de lespace;. distribution aléaloire : aucun ordre apparent.

37 Perspective homme-milieu: une autre perspective danalyse - Lêtre humain est partie intégrante du système écologique complexe ; - dans cette perspective, il y a plusieurs approches : lapproche radicale, lapproche écologique etc. - Cest une vision intégratrice qui est proposée en général;

38 Perspective axée sur les lieux et les régions: - Fait référence à la connaissance des régions et des lieux ; - conception intégratrice de la géographie et implique létude dune région ou dun lieu dans toute sa complexité et sa totalité ( géographie totale).

39 Évolution depuis les années 60: Perspective positiviste: tradition de lanalyse spatiale. Perspective comportementaliste : Perspective humaniste: Perspective structuraliste: Perspective postmoderniste: Théorie sociale: ?

40 Où en est la géographie de la population? Tradition empiriste et positiviste : Lacunes théoriques: Recherches axées sur les migrations : Le présent : le XXIè siècle.

41 Problèmes méthodologiques: - Qualité et disponibilité des données:. Inadéquation, insuffisance, incompatibilité, taux de réponse;. Problèmes dintégration de bases de données; données de recensement ou denquêtes ( contraintes techniques et financières).. Carences des recensements dans les pays du tiers-Monde : insuffisance de moyens, erreurs déchantillonnage, raisons politiques.

42 Problèmes dans les pays du Tiers-Monde:. Difficultés daccès aux régions;. Mobilité des nomades ou mobilité arborigène;. Problèmes restreignant laccès à certaines régions ou sous-groupes;. Incompréhension du recensement;. Méfiance de la part des répondants «: libertés civiles, confidentialité etc.. Fausses déclarations : intentionnel ou accidentel de la part du répondant;. Problème de langue ou danalphabétisme;. Période dénumération ou denquête : saisonnalité du travail, désastres naturels.

43 Sources dinformation: - Il y a un rapport direct entre la production de données et lessor dune discipline en sciences humaines; - Très tôt, il y a un intérêt pour les études de population à cause en partie de lexistence des recensements statistiques depuis presque deux siècles dans quelques pays: - Suède ( 1749), E.U.(1790), Angleterre (1801), France (1835), Canada( 1851);

44 Quelles sont les conditions dun bon recensement? Les Nations Unies ont fixé les conditions dun bon recensement: Les recensements doivent se rapporter à lensemble de la population; Ils doivent contenir des informations recueillies auprès dindividus; La cueillette doit se faire partout au même moment; Ils doivent être réalisés à intervalles réguliers.


Télécharger ppt "Géographie de la population: définition et objet Claude Marois, professeur © 2012."

Présentations similaires


Annonces Google