La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

.01 10-04-2013 Létiquetage nutritionnel face à larbitrage goût-santé Introduction de la journée L.G. Soler INRA-ALISS Journée INRA SAE2 - Etiquetage nutritionnel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: ".01 10-04-2013 Létiquetage nutritionnel face à larbitrage goût-santé Introduction de la journée L.G. Soler INRA-ALISS Journée INRA SAE2 - Etiquetage nutritionnel."— Transcription de la présentation:

1 Létiquetage nutritionnel face à larbitrage goût-santé Introduction de la journée L.G. Soler INRA-ALISS Journée INRA SAE2 - Etiquetage nutritionnel - 10 avril 2013

2 .02 Létiquetage des produits = un sujet récurrent dans le débat public - Transparence du marché : permettre aux consommateurs de choisir en connaissance de cause (caractéristiques non observables) - Support à des changements de comportements pour favoriser la prise en compte de dimensions, non présentes a priori, en matière de santé, denvironnement… En matière de nutrition, létiquetage des produits =levier daction mis en place dans de nombreux pays Objectif est double : - Permettre des choix mieux informés de la part des consommateurs - Influer sur les comportements des entreprises de façon à favoriser la mise en marché de produits plus « favorables » sur le plan nutritionnel

3 .03 De nombreux travaux de recherche au niveau international sur les effets de létiquetage nutritionnel Beaucoup sur les consommateurs Moins sur les entreprises Au total : effets plutôt positifs mais modestes Deux questions : Quest-ce qui limite limpact de létiquetage nutritionnel ? Est-il possible den améliorer les impacts, sous quelles conditions ?

4 .04 Quest-ce qui limite limpact de létiquetage nutritionnel ? Le « modèle » implicite de létiquetage nutritionnel : 1. Le consommateur éclairé sur les enjeux de santé lies à lalimentation et mieux informé sur les caractéristiques des produits va modifier son comportement de manière à privilégier des aliments plus favorables à sa santé 2. Dès lors que le consommateur mieux informé valorise des produits plus favorables à sa santé, le jeu concurrentiel du côté de loffre alimentaire prend en compte cette dimension nutritionnelle, ce qui conduit les entreprises à faire évoluer les produits et améliorer leur qualité nutritionnelle

5 Létiquetage permet au entreprises de mettre en avant ces caractéristiques favorables dans une perspective de différentiation. Elles sy engagent de façon volontaire et un cycle vertueux sinstalle, lévolution de la demande confortant lévolution de loffre. Une hypothèse : la tension entre goût et santé Objectif de la matinée: Mobiliser les apports de léconomie, de la sociologie, des sciences du goût et des aliments pour débattre de cette hypothèse

6 Relations prix – caractéristiques des produits Céréales de petit déjeuner Source : étude Aliss, Variables indépendantesEnsemble des produitsCéréales santéCéréales gourmandes KilocaloriesPositif- Nutriments Protéines-- SucresPositif Acides grasNégatif- Fibre-- Sodium VitaminesPositif- Type d'étiquetage Etiquetage détailléref Etiquetage simpleNégatif- Famille produits Céréales santéPositif Céréales gourmandes- Autres céréales- Goût valorisé Santé valorisée Info valorisée

7 Relations prix – caractéristiques des produits Biscuits et gâteaux (Oqali, 2013) Positif Variables Composition Nutritionnelle Energie Sucres Acides gras saturés Fibres Sodium Etiquetage nutritionnel Pas détiquetage Type 2 Type 2 + BOP Type 2 + FOP Allégations nutritionnelles et de santé Information valorisée Goût valorisé

8 .08 Est-il possible daméliorer les impacts de létiquetage nutritionnel, sous quelles conditions ? En pratique, une grande variété de formats détiquetage Des indications nutritionnelles multiples Un taux de présence de létiquetage nutritionnel élevé

9 Et. type 1 Et. type 2 Et. type 2 + FT ou RNJ en face arrière (BOP) Et. Type 2 + FT ou RNJ en face avant (FOP)

10 Tableau nutritionnel Mention Face Avant Présence dune allégation nutritionnelle ou de santé Recommandation de consommation Mise en œuvre dingrédients Mise en valeur dingrédients

11 Etiquetage nutritionnel

12 Groupes détiquetage nutritionnel

13 Allégations nutritionnelles Moyenne = 20%

14 Allégations de santé Moyenne = 2%

15 Repères nutritionnels Moyenne = 45%

16 Moyenne = 58% Indications de portion

17 Moyenne = 20% Recommandations de consommation

18 .018 Plats cuisinésBiscuits et gâteaux Pas ou type 142%27% Type 220%30% Type 2 + repères face arrière 19%22% Type 2 + repères face avant 19%21%

19 .019 Objectif de laprès-midi : Présenter les résultats de travaux récents pour éclairer ce débat, en particulier sur informatif / prescriptif La question de létiquetage en face avant (FOP) La question de létiquetage informatif / prescriptif

20 Etiquetage nutritionnel Réponses des industriels et des distributeurs Interactions offre /demande Réponses des consommateurs Utilisation de létiquetage Packaging et autres signaux Innovation Reformulation Prix Recherche Exposition Perception Compréhension Acceptabilité Utilisation Différen- ciation des produits et segmen- tation du marché Consom- mations Facteurs de risques Effets de santé

21 .021 Merci pour votre attention…


Télécharger ppt ".01 10-04-2013 Létiquetage nutritionnel face à larbitrage goût-santé Introduction de la journée L.G. Soler INRA-ALISS Journée INRA SAE2 - Etiquetage nutritionnel."

Présentations similaires


Annonces Google