La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prochain atelier de lecture :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prochain atelier de lecture :"— Transcription de la présentation:

1 Prochain atelier de lecture :
Lu 12.05, 12h15, M3341 Ma 20.05, 12h15, M4393 Question : Quels liens peut-on faire entre le texte de Maulini & Perrenoud (2005) et celui de Lessard & Tardif (2001) ? Plus précisément, quel est le rapport entre l’évolution de la forme scolaire et celle du métier d’enseignant ? Inscriptions : --- Exercice G (intra muros) sur Chamilo : Correction interactive en ligne : https://ispp-unige.wiki.zoho.com/is-pp-exercices.html

2

3 9... Les relations familles-école
Examen : vendredi 6 juin, 08h15-12h00, M R380 9... Les relations familles-école ‘ Se sentant surveillé à l’école par son père et à la maison paternelle par son maître, comment un enfant ne redoublerait-il pas de vigilance ? ’ Code des instituteurs art.82, 1977 Entre division du travail et éthique de la discussion

4 Deux socialisations, une évolution
L’enjeu : les conditions de la réussite scolaire Le jeu : quelles discussions entre quelles institutions ?

5 Deux socialisations, une évolution
L’enjeu : les conditions de la réussite scolaire Le jeu : quelles discussions entre quelles institutions ?

6 1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu…
Socialisation primaire et foyer familial : héritage et amour (expériences de vie, apprentissages sur le tas, reconduction des pratiques) Socialisation secondaire et forme scolaire : justice et raison (simulation des situations, décomposition des apprentissages, secondarisation des pratiques)

7 …une évolution Déclin et/ou recomposition des familles :
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… …une évolution Déclin et/ou recomposition des familles : Émancipation de la femme : formation, travail, contraception… Contractualisation des relations : divorce, concubinage, partenariats, procréation assistée, homoparentalité, gestation pour autrui… Subjectivation de l’éducation : capital symbolique plutôt que matériel, autonomie et droits de l’enfant, autorité négociée, bientraitance (care), contrôle de la parentalité… 1908 2008

8 Deux socialisations, une évolution
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… Deux socialisations, une évolution Déclin et/ou transformations des écoles : Subjectivation de l’éducation : autonomie, réflexivité, désir d’apprendre, capabilités… Flexibilisation du travail scolaire : situations d’apprentissage, interactions, programmes par compétences, cycles pluriannuels, évaluation formative, gouvernance par les résultats… Redéfinition des relations familles-école : recouvrement des compétences, partenariat et sanctuarisation, enchâssement des logiques d’instruction, de communication, de discussion… 1960 2010

9 Educere (latin) = « conduire hors de »
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… Educere (latin) = « conduire hors de » 1913 2013

10 Educere (latin) = « conduire hors de »
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… Educere (latin) = « conduire hors de » « L’horizon de l’éducation n’est pas celui de la confusion des rôles et des places, il est bien davantage celui de la complexité du travail éducatif. (…) Lorsqu’un parent tient compte des besoins et demandes de son enfant, devient-il automatiquement soumis à l’enfant devenu « chef » ? Pour nous, la réponse est négative. L’erreur de raisonnement vient de la confusion entre le fait d’être une personne et le fait d’être un adulte. » De Singly, 2007

11 Deux socialisations, une évolution
L’enjeu : les conditions de la réussite scolaire Le jeu : quelles discussions entre quelles institutions ?

12 Deux socialisations, une évolution
L’enjeu : les conditions de la réussite scolaire Le jeu : quelles discussions entre quelles institutions ?

13 L’enjeu : style éducatif et réussite scolaire
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… L’enjeu : style éducatif et réussite scolaire « L’impact du style d’autorité est conséquent, indépendamment de l’origine sociale. Dans tous les cas, les performances scolaires sont meilleures lorsque les parents utilisent davantage le style relationnel et moins le style statutaire et libertaire. » Clémence et al., 2006 Chamilo

14 L’enjeu : style éducatif et réussite scolaire
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… L’enjeu : style éducatif et réussite scolaire « L’impact du style d’autorité est conséquent, indépendamment de l’origine sociale. Dans tous les cas, les performances scolaires sont meilleures lorsque les parents utilisent davantage le style relationnel et moins le style statutaire et libertaire. » Clémence et al. 2006 contrainte liberté délibération

15 La condition : triple autorisation
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… La condition : triple autorisation Si Malika s’autorise à (…) parler français tout en acceptant que sa mère continue à lui parler arabe, s’il n’y a « pas de problème là-dessus », au point que cela fasse partie des habitudes, c’est - nous semble-t-il - d’une part, parce que sa mère l’y autorise également, et, d’autre part, parce qu’en retour Malika « autorise » sa mère à ne pas parler le français, à demeurer musulmane, sans que ces pratiques dont elle-même s’est émancipée soient pour autant frappées d’opprobre et de dévalorisation (…). Nous sommes là en présence d’un puissant ressort de mobilisation scolaire des jeunes filles (…) : faire mieux que leurs mères, choisir de mener une autre vie, ce n’est pas pour autant porter un regard négatif sur celles-ci dont la vie a été plus contrainte par la division sociale et sexuelle du travail et des savoirs que celle de leurs époux. Rochex, 1995

16 Condition de la condition : la reconnaissance
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… Condition de la condition : la reconnaissance « Protéger l’enfant, c’est aussi protéger la dignité des parents. Un parent ne se réduit jamais aux coups qu’il a donnés, pas plus qu'un enfant ne se réduit aux coups qu'il a reçus. Il ne peut trouver de sens à son existence que s'il se reconnaît, avec un minimum de fierté, fils ou fille de. Le rôle de la société n'est pas de s’ériger en juge pour émettre une opinion souvent définitive sur des parents, ce qui constituera une autre prison pour l'enfant. Vouloir " éduquer " les parents au nom de la protection de l’enfant est une forme de violence qui s’exerce autant sur les parents que sur l'enfant : sur les parents en leur imposant de changer sans leur offrir le moindre cadre pour élaborer ce changement, sur l'enfant en disqualifiant ses parents quoi qu’ils fassent. Derrière la défense de l'enfant, se profile le jugement sur les parents. Le travailleur social n’a pas a se substituer à l’enfant, mais à l'aider à se construire avec ses parents tels qu’ils sont. On ne peut pas prétendre respecter un enfant si 1'on ne respecte pas les parents dont il est issu. Les parents avec qui les travailleurs sociaux disent qu’il est " facile " de travailler sont ceux qui se soumettent. Les décisions vont pratiquement toujours dans le même sens, celui de la conformité à la norme sociale dominante. Il est souvent préférable de se taire quand on croit avoir compris et de parler quand on n'a pas compris. On parle toujours à la place de l'enfant. Il est grand temps d'affirmer qu'on ne sait absolument pas ce qu'est l’intérêt de l'enfant. » Eliacheff, 1997

17 Deux socialisations, une évolution
L’enjeu : les conditions de la réussite scolaire Le jeu : quelles discussions entre quelles institutions ?

18 Deux socialisations, une évolution
L’enjeu : les conditions de la réussite scolaire Le jeu : quelles discussions entre quelles institutions ?

19 Un entre-tien parents-enseignant
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… Un entre-tien parents-enseignant Père : On n’a pas compris. Vous écrivez ‘Nathalie n’est pas responsable…’ Qu’est-ce que ça veut dire ? [incompréhension > dialogue] Enseignante : Ça veut dire… oui, ça veut dire… elle oublie ses affaires, qu’elle dérange ses voisins… Mère : Mais elle dit que c’est eux qui l’appellent… Enseignante : Oui, enfin, non… C’est elle qui se tourne vers eux. Elle est plus occupée, en fait, par ce qu’ils disent que par ce que je lui dis moi… Père : Mais quand même, ‘pas responsable’, c’est lourd dans un livret scolaire. D’accord, on ne dit pas que tout va bien, mais… dire que tout va mal, c’est un peu exagéré, non ? On trouverait plus juste en fait… de dire… [désaccord > discussion] Mère : Surtout dire qu’elle est irresponsable… Enseignante : Je ne dis pas ça ! ‘Pas responsable’, c’est ce que j’ai écrit. Mère : C’est un peu la même chose… quand même… Vous n’êtes pas d’accord ? (D’après Aeberhard, 2004 & El Mtigoui, 2006)

20 Un idéal, une sortie par le bas, une par le haut
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… Un idéal, une sortie par le bas, une par le haut Pour le sens commun Pour les théories de la communication Ecole  Familles « Etre en conflit, se disputer » Discussion > accord Ecole  Familles « Parler, écouter » Dialogue > intercompréhension Ecole  Familles « Manipuler » Agir stratégique > succès

21 À retenir : communication + discussion, n.f.
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… À retenir : communication + discussion, n.f. Glossaire Pour Habermas (1991), la communication est l’activité par laquelle des sujets humains se comprennent ou cherchent à se comprendre mutuellement, donc partagent une réalité et/ou un projet d’action communs en formulant et en entérinant des prétentions à la validité. La discussion fait partie et se distingue en même temps de la communication. Elle intervient dès lors que les sujets participants à un échange sont en désaccord, que le dialogue entre eux est problématisé, et que les deux parties cherchent à restaurer leur monde commun au moyen de l’argumentation. L’autorité de l’argument (sa ‘force non coercitive’) prévaut dans une situation de communication idéale. En réalité, l’usage du langage fait l’objet de distorsions (biais, mensonges, manipulations, arguments d’autorité, etc.) qui peuvent le mettre au service d’un agir stratégique orienté par l’intérêt et la recherche du succès personnel.

22 Un entre-tien parents-enseignant
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… Un entre-tien parents-enseignant Père : On n’a pas compris. Vous écrivez ‘Nathalie n’est pas responsable…’ Qu’est-ce que ça veut dire ? [incompréhension > dialogue] Enseignante : Ça veut dire… oui, ça veut dire… elle oublie ses affaires, qu’elle dérange ses voisins… Mère : Mais elle dit que c’est eux qui l’appellent… Enseignante : Oui, enfin, non… C’est elle qui se tourne vers eux. Elle est plus occupée, en fait, par ce qu’ils disent que par ce que je lui dis moi… Père : Mais quand même, ‘pas responsable’, c’est lourd dans un livret scolaire. D’accord, on ne dit pas que tout va bien, mais… dire que tout va mal, c’est un peu exagéré, non ? On trouverait plus juste en fait… de dire… [désaccord > discussion] Mère : Surtout dire qu’elle est irresponsable… Enseignante : Je ne dis pas ça ! ‘Pas responsable’, c’est ce que j’ai écrit. Mère : C’est un peu la même chose… quand même… Vous n’êtes pas d’accord ? Enseignante : Peu importe. Même si je voulais, je ne peux pas changer… C’est nous qui écrivons dans le livret, on ne peut pas corriger pour chaque parent. [limite de l’interaction = institution] (D’après Aeberhard, 2004 & El Mtigoui, 2006)

23 À retenir : institution, n.f.
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… À retenir : institution, n.f. Glossaire Une institution est un ensemble organisé de normes, établies dans un système social et définissant ce qui y est légitime ou non. Par extension, on appelle ‘institution’ le système lui-même. Le mariage, la famille, l’école, le plan d’études romand, l’Eglise catholique, l’apéritif, l’arrêt de bus ou Facebook sont des institutions. Leur légitimité peut découler de la loi (règles) ou de la coutume (régularités). Une institution est toujours instituée (par un pouvoir instituant) et instituante (elle produit à son tour des normes, des règles, des institutions). Du point de vue communicationnel, l’institution fixe les limites de ce qui peut ou non se discuter ici et maintenant, dans l’espace instauré pour argumenter. Exemple pour les relations familles-école : l’entretien parents-enseignant, la réunion de parents, le conseil d’établissement, la Conférence de l’enseignement primaire, le Parlement, les initiatives populaires, sont des institutions différentes, enchâssées les unes dans les autres, et où chacune traite de questions dont les réponses sont les institutions de plus bas niveau.

24 Qui fixe l’indiscutable des discussions ?
1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu… Qui fixe l’indiscutable des discussions ? « Il y a toute une réflexion à mener pour permettre aux parents de s’exprimer dans les écoles, comme citoyens et non pas comme usagers. Nous ne pouvons pas simultanément, en effet, reprocher aux parents de ne s’exprimer que comme usagers et ne leur donner que des occasions de s’exprimer comme usagers, en revendiquant sur les notes, en défendant leurs enfants, etc. Si nous cantonnons nous-mêmes les parents dans des revendications d’usagers, ils ne s’exprimeront pas comme citoyens. Nous avons donc à inventer de toute urgence des structures scolaires pour que les parents puissent s’exprimer comme citoyens et pas seulement comme des usagers. Et c’est un vrai travail de fond qui me paraît conditionner la construction de l’institution. » Meirieu, 2000

25 1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu…

26 1. Deux socialisations, une évolution > 2. L’enjeu… > 3. Le jeu…

27 Références Aeberhard, Viviane (2004). S'entretenir avec les parents. Communication et discussion dans les relations familles-école : analyse de la pratique d'un enseignant. Université de Genève, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (mémoire de licence). Clémence, A., Biétry, V., Gex-Collet, D., Zittoun, T., Kaiser, C., Modak. M. & Nicolet, M. (2006). L’exercice de l’autorité dans la famille et ses répercussions à l’école. Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques. De Singly, F. (2004). Enfants. Adultes. Vers une égalité de statuts ? Paris : Universalis. Dubet, F. (2002). Le déclin de l'institution. Paris : Seuil. El Mtigoui, Fatiha (2006). Parler de, pour ou avec l'enfant ? Analyse de quatre entretiens élève-parents-enseignant. Université de Genève, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (mémoire de licence). Eliacheff, C. (1997). Vie privées. De L'enfant roi à L'enfant victime. Paris : Odile Jacob. Habermas, J. (1991). De l'éthique de la discussion. Paris : Flammarion. Honneth, A. (2000). La lutte pour la reconnaissance. Paris : Cerf. Maulini O. & Wandfluh, F. (2004). Travail scolaire et communication avec les familles. Une pratique vaut mille mots. Educateur, 5, 8-9. Meirieu, Ph. (2000). L'école entre la pression consumériste et l'irresponsabilité sociale, In Actes du 39e Congrès du SER (Yverdon, 19 juin 1999) (pp ). Martigny : Syndicat des enseignants romands. Rochex, J.-Y. (1995). Le sens de l’expérience scolaire. Entre activité et subjectivité. Paris, PUF.

28 Des exercices à l’examen
Comparer les textes Conceptualiser l’analyse Identifier des choix possibles …et quelques rappels

29 1. Comparer = opposer les textes
« Pour Daniélou, l’inégalité des résultats des élèves n’est pas souhaitable. Pour Huguelet, l’école a subi trop de réformes qui ont impliqué un délaissement de la mission de base : l’instruction. » Apposition. « Daniélou milite pour une école qui supprime les classements et surtout ‘réduise les écarts’ de résultats entre les élèves. Huguelet considère que ce genre d’appel à ‘l’intégration et à l’égalité des chances pour tous’ prépare plutôt un ‘échec programmé’ ». Opposition.

30 2. Conceptualiser = démontrer l’opposition
« Pour Daniélou, la forme scolaire ne contribue pas à une socialisation des élèves, mais apparaît comme une reproduction des inégalités créées par la société. » Contresens. 0 pt. « Dans un texte, la motivation vient de l’élève alors que dans l’autre elle est suscitée par l’enseignant. Le sens n’est pas le même. » Usage acceptable. 1 pt. « Huguelet pense que l’école doit ‘étalonner’ les résultats pour produire des classements clairs. Daniélou parle d’échec potentiel de certains afin de préserver la réussite d’une minorité. Il s’agit ici de la fonction sociale latente de l’institution scolaire. L’échec scolaire peut paraître comme un malheur pour l’institution (Daniélou) ou comme une nécessité (Huguelet). Le rôle implicite de l’école n’est pas uniquement d’enseigner, mais aussi de sélectionner.» Démonstration à l’aide du concept. 2 pt.

31 3. Identifier des choix = les documenter
« Daniélou propose de suivre le modèle des écoles sans filières, qui ont peut-être permis de ne pas avoir de redoublement dans ces pays-là, mais est-ce que ce système est applicable en Suisse romande compte tenu de l’hétérogénéité des élèves ? » Relativisme. « Nous pouvons nous inspirer des deux pour trouver un juste milieu : nous pensons qu’il faudrait une école plus compréhensive et à l’écoute des difficultés des élèves, tout en gardant la fonction manifeste d’instruction. » Œcuménisme. « On voit que Daniélou veut finalement repousser le moment de la sélection, alors qu’Huguelet y voit un risque de laisser-aller. La recherche montre que viser l’égalisation des résultats profite deux fois plus aux élèves faibles qu’elle ne nuit aux élèves forts. Mais encore faut-il, comme le dit Duru-Bellat, que le pouvoir politique place ainsi le curseur « entre l’objectif de socialisation et d’intégration de tous et celui d’acquisition de connaissances, et de connaissances utiles ». Argumentation > opinion.

32 4. …et quelques rappels Tous les documents imprimés sont autorisés : notes, livres, dictionnaires, etc. Il ne faut rien restituer, mais tout comprendre. Au moins deux autres concepts issus du glossaire sont requis. L’emplacement où utiliser les concepts est libre. Au moins deux références à des textes sont requises. Des citations (extraites des textes A et B) sont requises. Vos questions :


Télécharger ppt "Prochain atelier de lecture :"

Présentations similaires


Annonces Google