La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CRITÈRES DADMISSION EN RÉANIMATION DUN PATIENT PRÉSENTANT UNE PNEUMONIE COMMUNAUTAIRE Karim Bendjelid Soins Intensifs Chirurgicaux Hôpitaux Universitaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CRITÈRES DADMISSION EN RÉANIMATION DUN PATIENT PRÉSENTANT UNE PNEUMONIE COMMUNAUTAIRE Karim Bendjelid Soins Intensifs Chirurgicaux Hôpitaux Universitaires."— Transcription de la présentation:

1 CRITÈRES DADMISSION EN RÉANIMATION DUN PATIENT PRÉSENTANT UNE PNEUMONIE COMMUNAUTAIRE Karim Bendjelid Soins Intensifs Chirurgicaux Hôpitaux Universitaires de Genève

2 Introduction La Pneumonie Communautaire (PC) représente 2.8% des hospitalisations. Niederman MS, et al, Clin Ther 1998, 20: % (8-20%) des patients hospitalisés porteurs de PC le sont en USI. Torres A, et al, Sem Respir Crit care Med 1996, 17: Parmi les différents pathogènes en cause, le pneumocoque représente la majeur cause. Niederman MS, et al, AJRCCM 1993, 148: Parmi ces patients hospitalisés en USI 22-50% décèdent. Wilkinson M, et al, Curr Opin Crit care, 10:

3 Wilkinson M, et al, Curr Opin Crit care, 10:

4 Pneumonie communautaire sévère en 1964 Une affaire dinternistes avec une mortalité en moyenne de 80% (étude rétrospective de 593 patients) Austrian R, Gold J, Ann Inten Med 1964; 60:759-76

5 Absence dimpact de lhospitalisation en USI sur la mortalité de la PC JAMA 1983, 249: , Hook et collaborateurs (154 patients) enregistraient une mortalité de 76% pour les PC à pneumocoque en USI (80% VM et 93% si TRT vxpreseurs), et interpellaient les cliniciens sur le bénéfice dune hospitalisation en USI. Facteurs de risques de surmortalité : Age 50, GB< 4000, OH, PN multilobes, Co-morbidités, néoplasies, Diabètes. Ce taux de mortalité important à été attribué à une indication, dhospitalisation en USI, posé tardivement chez des patients moribonds.

6 PC: Facteurs justifiant lhospitalisation en USI Etude rétrospective avec groupe CTRL: Pneumonie muti- lobaires, FR 30, PaO2<8kPa, septicémie, Ins hépatique, hypoalbuminémie. Van Eeden et al, S Afr Med J 1988;73: Dans cette étude la mortalité groupe USI était de 47% alors que le score APACHE II prédisant une mortalité entre10- 20% Van Eeden et al, S Afr Med J 1988;73:77-810

7 Recommandations des Sociétés ATS: AJRCCM 2001, 163: IDSA: Clin Infect Dis 2000, 31: BTS: Thorax 2001, 56 (S4) : 1-64 Idéalement, lestimation de la sévérité dune PC devrait identifier les facteurs qui prédisent un mauvais pronostic du patient à un stade ou son hospitalisation en USI peut apporter un bénéfice. Age > 65 ans Co-morbidités FR > 30 / min PaO 2 /FiO 2 < 250 PN multilobaires (Rx thorax) leucocytose ou leucopénie PAM abaissée MV Etat de choc (Vxpresseur) Présence dune IRA

8 Intérêt Aucun facteur nest suffisamment sensible ou spécifique pour guider les cliniciens de façon précise. En 1993, lATS, listait 10 critères et stipulait que la présence dun seul indiquait lhospitalisation en USI. AJRCCM 1993, 148: Dou lintérêt dassocier ces facteurs pour établir des scores de sévérités identifiants les PC nécessitant lhospitalisation en USI. PSI Score: Fine et al, N Engl j Med 1997, 336: Néanmoins, Ewig et al ont objectivé que cette règle résultait en une grande sensibilité (98%) mais une faible spécificité (32%) AJRCCM 1998, 158:

9 PSI Score. Fine et al, 1997, 336: Roson B et al, Clin Infect Dis 2001; 33:

10 Le SCORE ATS ACTUEL AJRCCM 2001, 163: Critères majeurs –VM –TRT vaso-presseurs (CS) –Ins rénale aiguë Critères mineurs –PaO 2 /FiO 2 < 250 –FR > 30/min –Pn multilobaire –SBP< 90 mmHg ou D<60 PC sévère = 2 critères mineurs ou un critère majeur Sensibilité = 78%; Spécificité = 94%; VPP 75%, VPN 95% Le score ATS réactualisé, est satisfaisant pour prédire ladmission en USI et la nécessité d une VM Angus DC et al, Crit care Med 2002, 166:

11 CURB-65 Score Lim WSet al, Thorax 2003, 58: Indices: –Confusion (G 7 mmol/l, FR > 30, PAS 65. –Mortalité < 2% en labsence de tous critères ( TRT à domicile) autour 8% avec au maximum 2 critères (TRT Hôpital) = 30 % avec 3 et 4 critères (TRT USI)

12 Intérêt des examens complémentaires pour diagnostiquer la sévérité des PC Radio thorax: oui Hémocultures: recommandé Wilkinson M, et al, Curr Opin Crit Care 2004, 10: 59-64

13 CONCLUSION Durand les dix dernières années, une multitude de recommandations ont été établies pour optimiser la prise en charge des patients victimes de PC. Ces recommandations ne sont pas validées par des études prospectives. Le niveau de preuves (N évidence II) établissant le lien entre les différents scores et la sévérité de la PC est assez faible.

14 EN PRATIQUE USI ATS 2001 score: –est meilleur prédicteur de ladmission aux soins intensifs. CURB-65 score –est meilleur prédicteur de la mortalité.

15


Télécharger ppt "CRITÈRES DADMISSION EN RÉANIMATION DUN PATIENT PRÉSENTANT UNE PNEUMONIE COMMUNAUTAIRE Karim Bendjelid Soins Intensifs Chirurgicaux Hôpitaux Universitaires."

Présentations similaires


Annonces Google